FA 2020 : Kirksey (ILB) en renfort

58

Depuis la débâcle subie contre la course lors de la finale de conférence NFC face aux San Francisco 49ers (285 yards dans la figure faut-il le rappeler), le besoin de renforcer la défense contre la course, notamment au poste de linebacker intérieur semblait une évidence. GB n’a pas attendu la draft pour apporter une première réponse et elle se nomme Christian Kirksey, LB résilié il y a peu par les Cleveland Browns.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le manager général n’y va pas par quatre chemins quand il s’agit de pallier à une faiblesse évidente de l’effectif. Un problème : une solution. Quand bien même celle-ci paraîtrait onéreuse.

C’était déjà le cas pour les recrutements de Za’darius Smith (OLB) et de Preston Smith (OLB) en 2019, des joueurs pas forcément connus du grand public et sur lesquels on s’était posé de légitimes questions sur le bien-fondé de dépenser autant pour ces joueurs. Pour un correct retour sur investissement, il fallait qu’ils fassent une saison marquante. En étant le meilleur duo de pass-rushers de la NFL en 2019, les Smiths Bros ont rempli leur contrat.

En sera t-il de même pour Christian Kirksey ? J’en doutais dans un premier temps quand le chiffre de 16 M de $ sur deux ans était divulgué, faisant de lui le 11ème ILB le mieux payé de la NFL selon le salaire moyen (source : spotrac.com).

Mais en fait, le contrat est très bien ficelé pour un joueur qui offre du potentiel après deux années compliquées (9 matchs en deux saisons) mais aussi un gros risque de blessure.

Le contrat est court : 2 ans pour 13 M de $. Surtout, GB peut s’en dégager au bout d’une année sans y perdre trop de plumes : 2 M de « dead cap » si résiliation à la fin de la saison 2020. Le contrat prend en compte le risque de blessure avec notamment un bonus de 2,7 M de $ si Kirksey fait partie de l’effectif des 53 en 2020. Au final, avec seulement 31 % du contrat garanti (4 M de $ sur 13), l’investissement sur Kirksey est finalement un pari financier mesuré.

Mais maintenant, au niveau sportif, quel joueur a t-on ? Kirksey n’apparait pas forcément comme un ILB top 10 NFL, et d’ailleurs, il est payé comme tel. Sa moyenne de salaire annuel se situe au niveau du rang 15 pour un ILB (avec le % d’argent garanti le plus faible de ce top 15). Est-il une trouvaille de Gutekunst ?

Ne nous trompons pas, malgré un prix finalement attractif, c’est bien le « remplaçant » de Martinez, à moindre coût, mais bien pour le poste d’ILB n°1. C’est ce qu’a dû recommander le coordinateur défensif Mike Pettine, entraineur en chef des Cleveland Browns en 2014 et 2015 lors des deux premières saisons NFL de Kirksey. Mais avec quelles qualités ?

Ce qui apparaît d’abord évident et qui fera plaisir à tous les cheeseheads, c’est que Kirksey est plus rapide que Martinez. Ne tenez pas compte du temps de son test aux 40 yards de son combine 2014, égal à celui de Martinez au centième près (4.71 sec). Kirksey était en effet blessé aux ischio-jambiers ce jour-là.

D’ailleurs, Kirksey avait ensuite largement amélioré sa marque quelques semaines plus tard lors du test de son université (le « pro day » d’Iowa). Même si les temps de référence divergent, le chrono officiel d’Iowa a mesuré un 4.52 sec (certains observateurs sur place parlaient même d’un 4.48 sec.). Avec un tel temps, Kirksey aurait été dans le top 5 LB du combine 2020 et est aussi rapide qu’un Roquan Smith, le talentueux LB des Chicago Bears, par exemple. On peut le constater sur les vidéos, cette vitesse lui permet d’être rapidement sur l’adversaire et de pouvoir couvrir (oui, oui) un tight-end.

Pour ne rien gâcher, Kirksey a une bonne technique de plaquage. Car il a compris que quand on avait un physique un peu léger pour le poste (1,88 m ; 107 kg), il valait mieux prendre l’adversaire aux jambes.

Comme Martinez, il a une bonne vision du jeu qui lui permet d’être une « tackling machine ». Le n°50 des Packers en 2019 a ainsi cumulé 299 plaquages en 2018 et 2019. Kirksey avait lui cumulé 286 plaquages en 2016 et 2017, étant à chaque fois dans le top 5 des plaqueurs NFL, comme Martinez.

Maintenant, ce qu’il faut voir, c’est si ces plaquages sont efficaces. Sur la statistique un peu plus parlante du plaquage pour perte (« tackle for loss »), toujours sur les mêmes périodes, Martinez en a comptabilisé 15 en 2 saisons et Kirksey 17.

On le voit, à priori les Packers ont choisi en Kirksey le futur leader de leur défense, en tout cas celui qui doit reprendre le costume de Martinez. S’il offre un profil différent, beaucoup plus apte à la couverture, Kirksey n’apparait pas non plus comme le broyeur-plaqueur, ce que n’était pas non plus Martinez.

Je ne pense pas que les Packers perdent au change avec Kirksey en remplacement de Martinez, sauf qu’il y a de très fortes chances que Kirksey coûte presque deux fois moins cher aux Packers que Martinez. De plus, la structure du contrat permet à GB de se garantir contre une mauvaise surprise (grosse blessure notamment), un contrat de 2 ans qui ressemble presque à un « one-year prove-it deal » qui aurait déjà sa deuxième année. Tout en sachant que Kirksey touchera également 2.4 M de $ de la part des Browns en 2020.

Et « last but not least », GB a recruté Kirksey qui venait d’être résilié par les Cleveland Browns. Et donc, son recrutement ne rentrera pas dans le calcul des choix compensatoires. Mon petit doigt me dit que cette saison, Gutekunst prendra le soin de refaire un stock de choix compensatoires pour 2021, ce qui implique les très probables départs de Blake Martinez (ILB) et de Bryan Bulaga (RT). Le grand splash de la free agency aura été un grand coup de semonce mais pas la règle, ce qui permet d’envisager l’avenir post-Rodgers un peu plus sereinement.

En tout cas, je suis beaucoup plus satisfait que la plupart des observateurs NFL sur le recrutement de Kirksey quand on étudie bien le rapport qualité-prix du joueur. Il se pourrait bien qu’en 2020, on voit « Capitaine Kirk », le nouveau n°58 des Packers, commander la défense. Une sacrée entreprise. 😉

Détails du contrat (source : spotrac.com) :

  • 2 ans, 13.000.000 $
  • 6.500.000 $ de moyenne annuelle ; $4,000,000 $ garantis (bonus à la signature)
  • si résiliation en 2021 : 7 M de $ donnés en 2020, 2 M de « dead cap » en 2021, 4 M de $ économisés

GBPF

 

 

 

 

 

 

 

6 Comments

  1. Guile

    Bah écoute, je suis moins satisfait que toi…
    Pour moi, on recrute un mec injury prone qui sort de 9 matchs sur les deux dernières saisons pour couvrir le poste où nous sommes le plus en besoin (galère ?).
    Franchement à part un super choix de LB à la draft (Dye mais serait-il dispo au 2nd tour, Simmons ou Queen seront partis au 30), on sera encore en souffrance l’année prochaine.

    Kirksey était sûrement meilleur que Martinez il y a 2 ans mais maintenant ?
    On a fait l’impasse sur Schoebert et Littleton (ou même Kiatkowksi) pour choper un mec pas cher et copain avec Pettine.
    C’est un choix de Gute ou Ted est revenu ?

    Cette FA franchement….
    Et dire qu’on aurait pu choper Hopkins en WR pour deux paquets de cacahuètes et un mars.

  2. julius

    Sceptique, à voir. Contrat pas trop contraignant pr salary cap. État physique ? Draft d’un autre ilb ? Gary qui passe dt ? Vétéran en fin de FA? En tt état de cause renforcer l’intérieur… pas un luxe

  3. julius

    De poste de Gary… faute de frappe

  4. The_Chosen_One

    je partage l’optimisme de GBPF, Kirksey est un très bon rapport qualité prix, même après 2 années gâchées par les blessures. On peut espérer que les pépins soient derrière lui. Redmond après plus de 2 saisons pourries par les blessures vient de fair une saison et demi chez nous sans le moindre soucis. Soyons optimiste. Intrinsèquement il est nettement meilleur que Martinez, même sur une jambe.

    Ce qui me gêne plus, c’est le reste de la FA… Wagner, bon pourquoi pas… mais sinon le néant et on se trimballe toujours cette pompe de Taylor… et qu’attend Russ Ball pour restructurer les contrats pour dégager du cap ??? 😡😡😡
    Je ne comprends pas pourquoi on ne s’est pas positionné sur Shelton, quand je vois le montant de son contrat aux Lions… 🤬🤬
    On a besoin d’un renfort sur la DL en run stop, à l’heure où j’écris, il reste Harrison, Harris et Jernigan (lui aussi a un bel historique de blessure), j’espère qu’on va bouger.

  5. Green Bay Packers France

    Articles sur Bulaga et Wagner en cours.
    Autant Wagner est un downgrade, autant Kirksey ne l’est pas par rapport à Martinez pour moitié moins cher.

    J’attends comme toi qu’on se positionne sur un run-stuffer, y’a des contrats un peu élevés genre 9 M / an qui sont passés, mais Danny Shelton j’avoue, j’étais vert quand j’ai vu le prix de sa signature… Pour Taylor, c’est une question de timing je pense, dans l’attente de la draft même

  6. Green Bay Packers France

    Et Billings (DT) vient de signer pour 1 an et 3.5 M de $ chez les Browns 🙁

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.