Draft 2021 : 10 choix à fructifier

À quelques semaines de la draft, les fans de simulations de draft (« mock drafts ») affutent leurs armes ; les cheeseheads également avec les 10 choix que les Packers auront dans cette future draft. Quels sont-ils ?

NUMÉRO 29

Comme tous les ans, l’ordre de la draft est déterminé par l’ordre inverse du classement des franchises lors de la saison précédente. Pour les équipes hors play-offs, les équipes se classent du bilan le plus faible au bilan le plus élevé. Pour les équipes qualifiées en play-offs, celles-ci sont classées dans la draft selon leur ordre d’avancement dans la compétition.

Les Packers ont atteint la finale de leur conférence et ont donc fait partie du dernier carré NFL, et donc dédiés aux 4 derniers choix des 32 franchises : les 29ème, 30ème, 31ème et 32ème choix.

Battus en finale NFC, les Packers étaient à égalité de bilan (13-3) avec le battu de la finale de conférence AFC, les Buffalo Bills. Ce qui a différencié les deux équipes pour les départager pour les choix 29 et 30 ? La difficulté du calendrier, bien plus simple pour GB, ce qui a octroyé aux Packers le 29ème choix.

Et par extension, les 29ème choix de chacun des 7ème tours. Ce qui est le cas puisque les Packers n’ont pas effectué d’échange de ces choix à l’inter-saison. En 2020, par exemple, GB s’était vu rajouter deux 6ème tours et un 7ème tour pour les départs de Reggie Gilbert (OLB), Trevor Davis (WR) et Ty Montgomery (RB).

CHOIX COMPENSATOIRES

Par ailleurs, outre des échanges de joueurs qui peuvent rajouter des choix (ce qui n’est pas le cas pour GB en 2021), les franchises peuvent se voir ajouter des choix compensatoires.

Ceux-ci peuvent donner des choix supplémentaires censés compenser en choix de draft de fin de 3ème, 4ème, 5ème, 6ème et 7ème tours les pertes subies lors du marché des transferts de l’année précédente.

Si les Packers étaient bredouilles de choix compensatoires en 2020, du fait du « big splash » de la free agency 2019 où GB avait recruté à grands renforts de millions Za’darius Smith (OLB), Preston Smith (OLB), Adrian Amos (SS) et Billy Turner (G/T), c’est différent cette année. En effet, GB récupère les fruits de la free agency 2020 qui ne les a pas vu recruter un joueur extérieur sans qu’il ne soit résilié par son équipe (ne comptant pas ainsi dans la balance des choix compensatoires) : c’était le cas de Kirksey (ILB) et Wagner (RT), tout en perdant plusieurs titulaires.

Ainsi, le calcul de ces choix étant extrêmement dépendants de la valeur des contrats signés (et un peu des performances des joueurs), les Packers se retrouvent en plus avec :

10 CHOIX À FRUCTIFIER

Avec leurs 7 choix initiaux (le 29ème choix de chaque tour), les Packers ont donc pour le moment 10 tours de draft 2021, mais 7 choix lors du 3ème jour de draft (tours 4, 5, 6 et 7), là où les chances de trouver un futur titulaire sont beaucoup plus incertaines que dans les tours précédents. Il y a toujours des exceptions qui confirment la règle, comme le 182ème choix de la draft 2017 (fin de 5ème tour) : Aaron Jones (RB).

Néanmoins, et encore plus avec la morne free agency effectué par les Packers ce dernier mois, les choix des 3 premiers tours auront une très grande importance, des tours où Brian Gutekunst ne devrait pas manquer, comme il l’a toujours effectué depuis son entrée en fonction en tant que manager général, de procéder à un trade-up (« monter dans le classement des choix en donnant d’autres choix »).

 

Voici la liste des choix des Packers pour la draft 2021 :

  • 1er tour : choix n°29
  • 2ème tour : choix n°62
  • 3ème tour : choix n°92
  • 4ème tour : choix n°135
  • 4ème tour : choix n°142, choix compensatoire
  • 5ème tour : choix n°173
  • 5ème tour : choix n°178, choix compensatoire
  • 6ème tour : choix n°214
  • 6ème tour : choix n°220, choix compensatoire
  • 7ème tour : choix n°256

GBPF

1 Comment

  1. val_packers

    Salut les gars deuxième mock draft que je mets en commentaire pour ma part (même si j’en fais minimum 2 par jours depuis 2 semaines), j’ai l’impression de me transformer en vrai scouts vu que je regarde même les résumés des pro Day… vivement la draft. J’ai essayé de changer les joueurs et les profils par rapport à ma première mock publiée en commentaire, surtout que les boards ont aussi vachement évolué depuis, notamment avec les pro Day et les interviews pré-draft. Pour moi les besoins principaux malgré quelques resignatures (sans commentaires…) restent bien évidemment en défense ou quelques trous doivent encore être bouchés (CB, ILB, DL) si on veut aller au SB l’année pro, bref voila ce que ça donne sur la dernière mock draft :

    1er tour (29) – Caleb Farley CB (Texas Tech) : très clairement le plus gros potentiel au poste de CB de cette draft avec Horn, il devait partir top 15 mais des récents pb de dos le font descendre sur les dernières mock draft, je le prends les yeux fermés tant il est meilleur que King, il faudra peut-être pas le surutiliser dès le début, mais il prendra la place de titu en CB2 très vite et sa doublette avec Jaire me fait saliver d’avance. Newsome me va aussi (en plus il a dit que Alexander était son modèle, faut-il y voir un signe), mais voir Farley tomber aussi bas est vraiment une aubaine. Je pense qu’on va potentiellement trade up quand l’un des deux sera sélectionner et que Gute va se chi** dessus de pas avoir l’autre, mais bon moi les deux étaient encore dispo donc banco sur Farley.

    2ème tour (62) – Jaylen Mayfield OT (Michigan) : Pareil que Farley, il est normalement attendu beaucoup plus haut donc je l’ai pris parce que ce serait une aubaine pour nous, il peut même jouer Guard pour remplacer Patrick ou Jenkins qui prendront pour l’un des deux la suite en Centre, même si je mets une petite pièce sur Runyan quand même. Il aura le temps de s’épanouir derrière nos titus et avec notre très très bon coach de ligne offensive, il n’a pas de gros gros points faibles même s’il est un peu petit pour certains scouts, franchement avec nous le mec sera le joker de luxe dans une des meilleurs OL du pays donc il devrait pouvoir gommer cette aspect en jouant sur un bon centre de gravité et son explosivité en prenant exemple sur un Bakhtiari. Il sera titu l’année pro en Tackle si Turner baisse de régime au cours de la saison, sinon il restera un bon Backup et le remplacera dans 2 ans en RT.

    3ème tour (92) – Chazz Suratt ILB (North Carolina) : Joueur qui fait assez peut parler mais en voyant ses highlights je l’ai trouvé super bon, typiquement le profil de LB qu’il nous manque. Bon en couverture, assez rapide, bon en déplacements latéraux et bon QI football (ancien QB au début de la fac en même tps), il serait très complémentaire avec Barnes (gros plaqueur) et Martin (gros Blitzer). Je crois savoir en plus que Joe Barry (notre nouveau coordinateur déf) aime bien avoir son gars sûr en ILB qu’il développe de A à Z, nul doute qu’il va réclamer à Gute (qui n’aime pas ce poste) un ILB durant la draft.

    4ème tour (135) – Marvin Wilson DL (Florida State) : on a resigné Lancaster pour faire backup dans le Runstop, mais il en faudra un autre vu que Adams est partie. Wilson sera un bon Backup sur la D-Line dans un premier tps, il était un des seuls a la hauteur dans la déf des Seminoles cette année (avec Asante Samuel Jr). Il est plutôt bon sur le Runstop mais sait aussi un peut rusher, il apportera pour moi une solution plus viable et solide que Lowry et Lancaster aux côtés de Clark et Keke.

    4ème tour (142) – Joshuah Bledsoe S (Missouri) : apparemment Joe Barry joue également beaucoup avec 3 safety, on a resigné Redmond récemment et même si je le trouve correct, je pense que Bledsoe pourrait être un Upgrade ou au minimum une bonne concurrence pour celui-ci. Et puis sans parler de ça, au niveau des Backup au poste de Safety… Scott et Black sont encore tendres je pense surtout si on joue souvent à 3 Safety. Bledsoe a le profil du Safety numéro 3, il peut jouer Nickel ou dans la boîte et même en couverture, en bref il n’a pas de gros gros défauts sans avoir de gros points forts non plus. Il ressemble un peu a Holland (en moins rapide et moins instinctifs mais en plus massif) qui est attendu au 2ème tour, je pense que Barry aime bien ce type de profil très hybrid mais Holland sera un peu haut et le besoin n’est pas criant donc 4ème tour – Bledsoe ça match.

    5ème tour (173) – Trey Hill OL (Georgia) : joueur de ligne a développer en Guard ou Centre derrière les titu, il faisait partie de la très bonne ligne offensive de Georgia. Nul doute qu’avec notre excellent coach de O-Line, on saura en faire quelque chose pour au minimum être un Backup viable et peut-être un titulaire correct. Il est très puissant alors à voir si Jenkins (profils similaires) peut le prendre sous son aile, en plus on n’a pas resigné Taylor et Stepaniak n’a pas encore pu jouer à cause de sa grosse blessure pré-draft donc autant avoir des solutions potentiels à 100% de leurs capacités pour protéger notre MVP.

    5ème tour (178) – Imhir Smith-Marsette WR (Iowa) : si on regarde ses mensurations on se dit que c’est un profil de receveur qu’on a déjà et qu’il servira pas à grand chose dans l’effectif. Mais en fait c’est typiquement le genre de joueur qui peut manquer dans le système de LaFleur, très mobile dans les mouvements pré-snaps, il déséquilibre sans cesse la défense adverse. Il est très bien capable de courir sur des Jet-Sweep ou de prendre de vitesse un CB sur des tracés extérieurs ou de faire une grosse récep en hauteur, bref un vrai profil à la Deebo Samuel des 49ers. D’ailleurs LaFleur ne s’y trompe pas et a déjà déclarer son intérêt pour ce joueur très intrigant, Gute est allé le rencontré en priorité lors de interviews pré-draft. En plus il retourne très bien les coups de pieds donc au 5ème tour (ou après), je le prends les bras ouverts. Le seul petit bémol c’est que son université l’a bcp bcp utilisé et j’espère qu’il ne l’auront pas cramé physiquement avant son entrée en NFL.

    6ème tour (213) – Demmodore Lenoir CB (Oregon) : ce n’est clairement pas le meilleur athlète de la cuvée mais c’est un CB assez intelligent, qui joue bien en zone et très bon plaqueur. Il pourrait apporter de la concurrence à Sullivan dans le slot dans un premier temps, il reste quand même un joueur « projet » mais j’ai vu qu’on avait un certain intérêt pour lui lors du pro Day d’Oregon et que Gute avait eu un entretien avec lui assez concluant, donc pourquoi pas vu nos besoins en CB.

    6ème tour (220) – Dazz Newsome WR (North Carolina) : le slot receveur par excellence, rapide et éléctrique, clairement un profil de receveur que l’on n’a pas non plus et qui ferait beaucoup de bien à notre attaque. Très élégant à voir jouer en plus, il mystifie beaucoup de défenseurs grâce à ses crochets de feux, par contre faut pas qu’il se fasse trop cogner non plus, il a quand même pas un gabarit de golgote. Avec Smith-Marsette, il pourrait devenir une super paire derrière Adams (au vu des fin de contrat l’année pro en WR) et a moindre coût faut le souligner, de plus Lafleur et Hackett sauront forcement bien l’exploiter avec leurs schémas créatifs, bref une très belle opportunité à saisir s’il est tjr dispo à ce pick.

    7ème tour (256) – CJ Marable RB (Coastal Carolina) : il sort d’une belle saison avec Coastal Carolina et pourrait être un bon RB 3 derrière Jones et Dillon, c’est pas un génie de la brèche comme Jones, ni un Bulldozer comme Dillon, mais c’est un joueur solide qui va toujours chercher des yards, correct au block et avec des mains potables. Il sera en concurrence au camp d’été avec Dexter Williams pour le poste de RB 3.

    Si on fait tout comme ça, vraiment je signe mais diiiiirect, même si j’ai pas vraiment d’espoir connaissant Gute…
    N’hésitez pas à proposer vos mock en tt cas, je suis curieux de voir les prospects qui vous intriguent pour cette draft 2021 que j’attends impatiemment.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.