Free Agency 2021 : une année pas comme les autres

Kirksey (à gauche) et Wagner (à droite), une année en vert et or et puis s’en va

Cela fait bien longtemps que la période du marché des transferts, la free agency (qui débutera le mercredi 17 mars à 22 h 00 heure de Paris), n’a suscité aussi peu d’engouement. La raison principale : un plafond salarial (« salary cap ») pour la première fois en baisse depuis… 1994 au terme d’un accord négocié en pleine pandémie entre les propriétaires et les joueurs. Et forcément, avec moins d’argent sur la table, le marché va être moins fou.

SALARY CAP EN BAISSE

Ce 17 mars 2021, début officiel du marché des transferts, marquera aussi le début officiel de la saison 2021, qu’on espère différente de la saison 2020, avec des stades remplis par exemple. Cette saison 2020 spéciale Covid fut une réussite sportive avec un impact minimal sur la compétition. Mais financièrement, cela n’a pas été du même acabit avec forcément une baisse des revenus en raison des stades vides. Pas de tickets spectateurs, pas de places de parkings vendues, pas de merchandising et de consommations alimentaires les jours de match.

Tout cela avait été anticipé par l’accord propriétaires-joueurs de juillet 2020 qui a permis à la saison de se lancer. Celui-ci prévoyait ainsi un salary cap de 175 M de $ en 2021. Soit une baisse de 23 M par rapport au salary cap de 2020 qui était de 198 M de $. Mais avec des revenus qui augmentaient de 7% en moyenne par saison pour la NFL, le salary cap 2021 pouvait facilement atteindre les 210 M de $ avant que la crise du coronavirus ne frappe la terre entière.

Néanmoins, après les résultats médiatiques toujours aussi bons des retransmission TV de la NFL, cette dernière a déjà réajusté le salary cap à 180 M de $. Et il se murmure qu’il pourrait augmenter jusqu’à 185 M de $ dans une dernière mouture révélée peu avant ce fameux 17 mars. Mais cela restera tout de même bien inférieur à ce que ce salary cap aurait pu donner sans la crise du Covid, soit une perte d’environ 25 M de $. Et quand on sait que les managers des franchises voient plusieurs années en avant pour la négociation des contrats NFL, on comprend le cataclysme de cette baisse de « salary cap ».

= RÉSILIATIONS

Et d’ailleurs, depuis plusieurs semaines, les franchises ne font pas dans la dentelle avec une succession de résiliations de joueurs. Parmi eux, le WR Golden Tate des New York Giants, le TE Kyle Rudolph des Minnesota Vikings, le lineman défensif Carlos Dunlap ou encore le QB Alex Smith de la Washington Team pourtant élu « comeback player of the year ».

Les Packers n’ont pas été en reste dans cette vague de résiliations. Le 19 février, ils ont résilié les contrats de Rick Wagner (RT) et de Christian Kirksey (ILB), deux vétérans recrutés l’inter-saison dernière pour renforcer deux postes alors en souffrance à la suite des départs de Bryan Bulaga (RT) et de Blake Martinez (ILB). Mais les contrats de 2 ans signés par chacun des deux joueurs étaient en fait des contrats de 1 an + 1 an facilement résiliables avec de la « dead money » facilement assimilable (2 M de $ pour Kirksey, 1.75 M de $ pour Wagner).

+ RESTRUCTURATIONS

En temps normal, à cette époque de l’année, on est dans les projections de quels joueurs les franchises peuvent acquérir. Pour le moment, résiliations et restructurations de contrats font l’actualité. Ce fut aussi le cas pour les Packers qui a reformaté le contrat de David Bakhtiari (LT). Dans son monstrueux contrat, 11 M de $ de bonus pour être dans l’effectif ont été convertis en bonus à la signature, baissant de 8,3 M de $ le poids de son contrat dans le « salary cap ».

De même, aujourd’hui, Devin Funchess (WR), dont le contrat d’un an s’est reporté sur 2021 après qu’il ait opté pour une année sabbatique en raison du Covid, a accepté une coupe dans son salaire et non des moindres. Les Packers et Funchess se sont mis d’accord pour une baisse de salaire de 30 %, soit 750.000 $ sur les 2.5 M de $ qu’il devait toucher. Funchess a t-il été motivé par le beau parcours 2020 de Green Bay ?

Cette situation exceptionnelle impacte toutes les équipes qui avaient pris un peu de crédit sur leur avenir et en gros, toutes les équipes qui ont un QB avec un contrat non rookie. Si les projections sont encore incertaines compte tenu d’un salary cap définitif actuellement en discussion, les Packers ne font pas partie des équipes les mieux loties et sont grosso modo dans le dernier quart des équipes NFL avec la plus grand marge de manoeuvre financière.

Dans ces conditions, GB n’a encore resigné aucun de ses joueurs en prochaine situation d’agent libre. Et pourtant la liste est longue, nous le verrons dans un prochain article.

GBPF

2 Comments

  1. Guile

    Situation compliqué car effectivement, comme tu l’indiques, la baisse du salary cap avec la crise COVID fait un peu voler en éclat les stratégies sur plusieurs années des GM (bon pour ceux qui ne savent pas faire de stratégies, cela ne change pas grand chose, pas vrai les Texans ?).

    Pour entrer dans les clous et gagner de la marge, il y a encore quelques actions faisables comme essayer de restructurer le contrat de Rodgers et étendre les contrats de Zadarius et Davante parce que vu leur niveau, on souhaite les garder encore quelques années.
    On pourrait également couper Lowry voire Preston Smith mais j’ai cru lire que les Packers essayaient plutôt de le transférer.

    Finalement pas de tag cette année comme depuis assez longtemps. Pourtant cette année, je me suis vraiment posé la question de l’opportunité.
    Pas vraiment pour Aaron Jones parce que le mec mérite un vrai contrat vu ce qu’il produit (quand je pense que McCarthy nous a quand même un peu gaché 2 ans du gars, bref) et puis parce que je pense qu’une paire Williams (qui sera forcément moins cher) / Dillon ça peut le faire.
    J’ai lu qu’il était possible qu’il signe un contrat avant la FA mais j’ai de sérieux doute.

    Non, je pensais plus à un tag sur Linsley. Il a été super l’année dernière mais il faut se rappeler qu’il y a 2 ans, on se demandait pourquoi il avait été prolongé en 2017 et on en parlait pour la coupe. Il est finalement arrivé à maturité sur le tard et au final, le tag aurait permis de le garder encore un an à un tarif abordable pour « compenser » (j’aime pas le mot mais je trouve pas mieux) ces premières années pas top sur son nouveau contrat.

    Bref la FA risque d’être calme de notre côté (pour les arrivées en tout cas) donc la draft sera hyper importante. Il faudra prendre dans les 3 premiers tours des mecs prêts à jouer immédiatement et qui couvre nos besoins prioritaires : CB, DL, OL pour apporter un peu de profondeur.
    J’aurais bien mis un 2nd tour sur un WR mais la baisse de salaire acceptée par Funchess me laisse penser que ce sera le seul mouvement sur les WR cette année et qu’on repartira avec Adams, Lazard, MVS, Funchess et des no-name.
    ILB, je sais pas, on a la paire Martin/Barnes qui semble pas mal, c’est plus de l’XP qu’il nous faut (sauf à choper le nouveau Darius Leonard). Peut-être qu’on pourra resigner Kirksey pour des cacahuètes vu qu’il a encore loupé quelques matchs sur blessures.

  2. val_packers

    Salut les gars,
    J’attends avec impatience tes articles sur la FA et la Draft, de mon côté j’ai commencé les simulations (même si avec les trucs en ligne c’est un peu bcp optimiste mdr).
    Du coup ça donne :
    -En FA : Jones, Lewis et Taylor résignés (même si Jones ça à l’air compliqué et je pense on le résignera pas, Taylor pour avoir de la profondeur en O-Line donc à petit prix), Tonyan, Lazard et Sullivan gardés (tender 1er tour pour big baby Tonyan et les deux autres sont en exclusive Rights).
    Wagner et Kirksey déjà cut, j’ai rajouté Lowry qui justifie pas du tout son contrat et à bcp de mal à exister.
    Ensuite j’ai restructuré en masse (bcp d’optimisme sur FanSpeak mdr) : Rodgers, Bak, Z Smith, Preston (je voulais le couper mais Gute veut pas apparement et personne voudra trade je pense), Amos et Clark donc la plupart des gros contrat.
    J’ai prolongé Adams sur 3 saisons de plus, du coup contrat à court termes devient moins important sur la masse salarial.
    Ça me fait dans les 25-30M de libre (je l’ai dit très optimiste mais KC arrive tjr a faire des trucs dans le genre alors pk pas nous).
    Donc les priorités pour la FA sont pour moi un DL pour jouer à côté de Clark et autre profil que Keke, un CB correct pour développer un prospect derrière lui à la draft et un WR pas cher profil qu’on n’a pas (rapide, retourneur et trick play (un receveur gadget)).
    DL : j’ai pris Alualu ou Robertson-Harris (pour moi les deux sont bien meilleurs que Lowry et en plus ils seront pas trop cher je pense)
    CB : je voulais Shermann ou Peterson mais ils étaient gourmand pour leur âge donc j’ai pris William Jackson III (anciennement Bengals, assez correct et pas trop cher, bien évidement largement meilleur que King mais pas bien dur en même tps mdr), j’aimais bien Nelson et Hayden qui ont été correct aussi cette saison à Pittsburgh.
    WR : faut pas se leurrer on investira pas sur un des bon WR possible, à part Hilton qui possiblement jouera la gagne et sera pas trop gourmand, le reste ça me parait compliqué, donc j’ai fais un petit yolo sur John Ross (j’aimais bien sa vitesse exceptionnelle à sa draft même si depuis c un gros fiasco, il aura peut-être moins de pression avec un petit contrat et dans tt les cas personne n’attend encore bcp de lui). De toute façon Funchess revient donc Gute ne prendra pas de WR c’est sur, mais bon pour moi il nous faut un profil « gadget » comme ça.
    Bon dans le meilleur des cas on renforce deux de ces postes avec Gute et notre salary cap très maigre.
    En plus j’ai cru entendre qu’il voulait prendre un LB pour encadrer Barnes et Martin, mais pour moi il nous manque un profil bon en Cover pour assurer aux côtés des deux autres qui sont plutôt respectivement un plaqueur (Barnes) et un blitzer rapide et d’instinct (Martin).
    Y’a quelque profils correspondant à la draft mais pas vraiment en FA.
    -Draft : je suis pas l’expert des prospects, mais je commence à connaitre un peu donc voilà la draft (en fonction de la FA au-dessus).
    PS : je ne trade pas mais je pense que nos charlots vont se faire avoir encore avec des coups de pressions et des joueurs qu’ils adorent.

    1er tour (29) : Liam Eichenberg OT (Notre Dame) ça sera vachement en fonction de ce qu’il restera je pense, ils prennent pas trop de skills player en début de draft donc j’ai pris un Tackle à développer derrière Bak et Turner. Les meilleurs OT seront déjà partis, Toney et Newsome aussi (souvent dans nos mock) et LB au premier tour (JO-K ou Collins) plutôt mourir pour nous d’en prendre un au premier tour.

    2ème tour (62) : Jabril Cox LB (LSU) clairement le profil LB Cover qu’il nous manque pour que notre défense s’améliore, Chazz Suratt est pas mal aussi dans ce profil. Pas de WR ou de CB, y’en aura encore plein après, les classes sont profondes.

    3ème tour (92) : Trill Williams CB (Syracuse) bcp le voit partir avant mais bon il était encore dispo donc j’ai pris (faut être opportuniste dans une draft coucou gute), bon corner extérieur à développer un peu derrière les titus. Il mettra aussi un peu la pression sur J.Jackson qui se sortira peut-être enfin les doigts en dernière année de contrat.

    4ème tour (135) : Tyler Shelvin DT (Florida State) bon complément pour nos titus, plutôt un run-stopper, pas moins fort qu’un Lancaster et qui se développera bien derrière Clark.

    4ème tour (142) : Kary Vincent Jr CB (LSU) pour concurrencer Sullivan dans le slot, il est un peu petit mais rapide et collant donc il fera pas tache dans la rotation.

    5ème tour (174) : Jermar Jefferson RB (Oregon State) assez petit et profil un peu comme Aaron Jones, il sera la pour la rotation et remplacer les possibles blessures

    5ème tour (178) : Sadarius Hutcherson OL (South Carolina) guard à développer derrière nos titus (Patrick à droite et Runyan/Taylor qui vont normalement se disputer la place de RG laissé par Jenkins qui passera C, donc il sera derrière en développement avec Hanson et Stepaniak)

    6ème tour (215) : Shi Smith WR (South Carolina) enfin un WR !!! petit et rapide, bref voilà un profil « gadget » qui fera pas tache dans le système LaFleur, possibilité d’évoluer dans le slot

    6ème tour (221) : Shemar Jean-Charles CB/S (Appalachian State) il sort d’une belle saison avec sa fac qui était une des belles surprise de l’année. La Défense a été énorme et il en fait grandement partie, il est très polyvalent et même si je pense qu’il n’a pas une grande marge de progression, c’est clairement un profil qui peu nous faire du bien en Hybrid ou dans le slot voir un bon remplaçant pour nos CB, il joue même aussi en Safety s’il faut feinter une couverture avec Amos ou Savage.

    7ème tour (251) : Joshua Kaindoh EDGE/DE (Florida State) joueur très fragile mais avec des capacités physiques monstrueuses, s’il fait une bonne prépa et que les pépins phys sont derrière lui ça peut devenir un monstre au vu de ses mensurations. Il manque un peu d’expérience vu qu’il traine bcp de blessures, mais il était attendu comme un gros prospect de mémoire à son arrivé à la fac. Bref à polir et à chérir mais peut-être un très bon coup (tte façon au 7ème vaut mieux tenter du tout ou rien c presque des Undrafted les gars restants).

    Voilà en gros mon inter-saison, bon c’est très optimiste (manquerai plus que les match de pré-saison aient lieu et Love nous éblouit) et si on fait ça je pense qu’on peut-être pas mal du tout pour le SB de l’année pro.
    Après ça reste que des prédictions, je sais malheureusement que Gute ne va pas du tout faire ça mais bon on sait jamais s’il tombe sur le forum d’ici-là.

    Sinon je prie pour une belle inter-saison et n’hésitez à partager vos FA et Draft, je suis curieux de voir les chois de chacun.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.