Résultat Flash Finale de conférence ~ GB – TB

Le rapide compte-rendu d’après-match pour ceux qui veulent converser au plus vite avant le grand analyse du match qui interviendra ultérieurement.

Green Bay Packers – Tampa Bay Buccaneers : 26 – 31

Beaucoup de dépit et de frustration chez les cheeseheads après cette finale de conférence beaucoup plus à leur portée que l’année dernière où il n’y avait pas eu photo face aux San Francisco 49ers. Là, il y avait de la place, beaucoup de place. Et on crut que GB allait pouvoir se relever d’un déficit de 18 pts quand Tom Brady commença à faire les vendanges tardives sur ses lancers. Car le QB, que certains affirment comme le plus grand QB de tous les temps (perso, j’ai du mal), a balancé 3 interceptions, à chaque fois sur des longs lancers.

Mais à chaque fois, ces interceptions équivalaient à des punts et l’attaque de GB ne capitalisait pas assez : seulement 6 pts rapportés de ces 3 interceptions.

Rodgers, lui, n’a fait qu’une interception mais elle marqua le début d’un trou noir de 1 mn 30 répartis sur la fin de première mi-temps et le tout début de la deuxième. Et cette interception n’aurait jamais dû avoir lieu : le défenseur retenait d’abord Lazard (WR), l’empêchant de se séparer mais se servit de cette même prise de l’épaulière pour se lancer pour l’interception. Arf ! Menés 10-14, les Packers venaient de laisser passer leur unique occasion de passer devant leur adversaire.

Car les Buccaneers, eux, ont su capitaliser sur les turnovers. Sur les 30 dernières secondes de cette première mi-temps, le cauchemar prit forme sous l’aspect d’abord d’une interception vendangée sur 3ème tentative par Redmond (S) qui a eu bien trop de mises en jeu à mon goût en position de free safety. Les Bucs partaient pour punter mais avec 8 secondes à jouer et après un temps mort, pourquoi ne pas tenter le TD ? Et l’impensable se produit. Alors qu’on a bouffé de la défense préventive à tout bout de champ, complètement inefficace quand GB menait, les Packers n’alignaient que Savage (FS) en profondeur! Alors, certes, beaucoup rappliquaient en couverture, mais forcément la limace King se faisait « burner » comme il se doit par le lilliputien Miller (WR) qui marquait un TD de 39 yards à 4 secondes de la mi-temps. Je crois qu’en ayant commis ce pêché impardonnable, les Packers furent condamnés à perdre.

Pour ne rien arranger, sur la 3ème action de la seconde mi-temps, Aaron Jones (RB) commit un fumble sur un rude plaquage, fumble que Devin White remontait lui sur 21 yards pour que Brady ne trouve trop facilement son TE Brate complètement oublié par Amos (SS) avec personne en couverture. Dans 1 mn 30 entourant la mi-temps, dans cette période si critique que GB avait maîtrisé toute la saison, les Packers venaient de manger 14 points et le score était passé à 28 -10 pour les Buccaneers.

Je crus que c’en était fini et que la seconde mi-temps allait être une purge pour les Packers. Mais avec 2 drives Packers ponctués de TD et 3 drives Buccaneers ponctués d’interceptions, l’espoir renaissait. Mais Rodgers n’arrivait pas à convertir totalement cette renaissance verte et jaune. La faute d’abord à un pass-rush Bucs qui lui aura fait vivre ses deux pires matchs 2020 au niveau des sacks concédés (5). Sous pression, le n°12 a manqué parfois de lucidité. D’autant plus qu’il n’a pas pu s’appuyer sur un jeu de course efficace et dut porter l’attaque sur ses épaules.

À 4 mn 42 et 23-31 au score, les Packers récupéraient le ballon pour un drive qu’on savait importantissime. Avec 4 tentatives et 8 yards à faire pour le TD, ce ne fut que des passes tentées alors qu’un A.J. Dillon avait montré de l’efficacité auparavant. Sur la 3ème tentative, Rodgers échappa à la pression et eut un boulevard devant lui à la course pour peut-être le TD ou au moins se rapprocher à 1-2 yards de l’en-but mais il préféra tenter un lancer sur Adams en double couverture.

Et évidemment, on reparlera longtemps de cette 4ème tentative que l’entraîneur LaFleur décida de convertir en FG au lieu de tenter le TD. Car avec FG ou sans TD, le score restait à une possession d’écart et il fallait que GB arrive à récupérer le ballon par la défense dans les 2 mn 10 restantes. Cette 4ème tentative était comme une « extra balle » à tenter, malgré les échecs précédents. Mais non.

Comme un symbole, l’action qui clouait le match (en donnant le first down fatidique) était un « holding » de King, battu largement par son receveur.

La défense des Buccaneers a fait faillir l’attaque n°1 de la NFL en 2020. Brady peut s’estimer heureux d’avoir pu compter sur une défense de fer aux plaquages rugueux. La défense des Packers n’a pas à rougir. Elle a été très efficace contre la course et fourni à Rodgers le nombre de stops nécessaires pour remonter au score. Mais elle a aussi laissé passer des jeux cruciaux spécialement en 3ème tentative. Mais l’attaque des Packers de LaFleur pose d’abord son jeu par le sol, et elle n’a pas pu le faire, laissant Rodgers se mettre en première ligne d’un talentueux pass-rush adverse.

On est un peu K.O. après cette défaite frustrante qui clôt une saison qui avait fait naître énormément d’espoirs…

 

12 Comments

  1. Laogurdr

    Je suis tellement dégoûté…..
    Les 2 interceptions d’Alexander suivies de deux 3-and-out alors qu’on pourrait repasser devant m’ont tué.
    Le problème, c’est que sur ce genre de match l’écart étant tellement faible entre les équipes que ça se joue souvent à pas grand chose notamment sur l’homogénéité des équipes et le niveau de leurs points faibles, car une équipe à toujours des points faibles en NFL. Un gros problème pour GB c’est le corps de CB. Alexander est un joueur super top niveau le reste et surtout Sullivan et King sont catastrophiques, ils ont été ciblé tout le match. King a fait du King : un match affreux. Le TD de la mi-temps en profondeur sur lui résume sa saison. Lui, si il est résigné je ne comprends plus rien.
    La draft va devoir aider à améliorer le niveau car Alexander ne peut pas prendre tous les receveurs

  2. Guile

    La nuit n’a pas atténué la déception…

    On leur laisse le match par :
    – Les points laissés en RZ, deux FG au lieu de de deux TD… Je ne comprends pas que Rodgers ne courre pas sur le 3e à 2 minutes 20 de la fin plutôt que de forcer vers Adams. Pour moi il a largement le temps d’arriver sinon à la endzone mais au minimum aux 2 yards… Et puis, on a trop forcé sur Adams en endzone. Sur le FG de la 1ère MT, Lazard est complètement seul sur la tentative trop dans le fond de la zone pour Adams.
    – L’incapacité à convertir en points les turnovers d’Alexander. Ok, on part de loin mais m***e.
    – Nos erreurs habituelles en défense : merci Redmond de ne pas intercepter Brady et à King de faire du King…
    – Notre pass-rush faiblard. On n’a quasiment pas vu Z, Preston ou Gary…
    – Un playcalling douteux en 4e QT. La course marchait pas trop mal vu le niveau de leur défense (et surtout enlevait de la pression à Rodgers) mais non, on a forcé à la passe. Pourtant le 3e QT m’avait rassuré sur le fait que LaFleur était encore dans le game contrairement à d’habitude lorsqu’on est mené à la mi-temps. On a trop peu servi Tonyan je trouve.
    – Une OL qui n’a pas vraiment protégée Rodgers (5 sacks !!)
    – Un Rodgers plus trop lucide en 4e QT. On devait voir la différence avec un match à la maison… Ouais, j’attends encore. Au moins, on ne s’est pas fait fessé comme en 2016 et 2020.

    Alexander a fait un match de fou, même MVS était au taquet…

    Il y avait tellement la place… Je suis dégouté… Elle ne fait pas aussi mal que celle contre les Seahawks mais elle est quand même violente comme déception.
    Je vais avoir du mal à digérer.

  3. BAO team

    Bonjour , cela va être mon seul post de l’année .KING est une chèvre , il doit être benché à la mi-temps, toute la saison on l’a dit et redit ici, il est nul et nous coûte cher, hier soir il nous coûte le match et le SB. Si on le resigne, on aura une direction de merde, la draft nous coûte cher hier soir, remplace Love par un top WR OU CB , bref j’ai pas de mots pour dire ma frustration .

    Enfin arbitrage a la NEW ENGLAND PATRIOTS quand brady jouait là-bas, vas y les holdings non signalés, les blocks dans le dos, les pass interférences , un scandale a ce niveau la, c est plus facile pour défendre . Mais on doit reconnaitre que le FRONT SEVEN des BUCS est énorme et notre OL a craqué a ce niveau-là , la on ne peut rien enlever aux BUCS .

    On a un corps de receveurs qui a bien progressé, et qui va encore progresser, on a un jeu au sol, on a enfin un RUN STOP, et 2 jeunes LB prometteur, GARY qui va être titulaire la saison prochaine, perso je coupe PRESTON SMITH qui avait l air en vacances cette saison…..Pettine a fait son temps, la je pense qu’on va lui dire aussi au revoir.

  4. Guile

    @Bao team : franchement, j’ai rien vu de scandaleux dans l’arbitrage. Les mecs sont pas fous (mais c’est toujours le cas) mais il n’y a pas de quoi crier à l’injustice.

    Le seul truc qui me vient vraiment c’est la faute sur Lazard sur l’INT de Rodgers. Il y a beaucoup de contacts sur les 5 premiers yards puis je pense que ça se siffle sur son changement de direction mais ce n’est pas non plus du vol.
    Il aurait suffit que Redmond n’oublie pas ses mains ou que Pettine n’appelle pas du marquage homme à homme pour que ça n’est aucun effet (ou que King soit sur le banc).

    Rodgers l’a dit en ITW, ils ont eu leur chance et ils ne l’ont pas saisi. Rodgers a demandé un stop à la défense après être revenu à 28-23 et elle a en fait 2 mais l’attaque n’en a rien fait car LaFleur a tourné le dos, au moment crucial de la saison, à ce qui a fait la force de l’équipe cette année : une bonne utilisation du jeu de course pour laisser Rodgers faire ce qu’il sait faire sur les quelques jeux cruciaux ou sur les jeux où il voit une opportunité en pré-snap.
    Sur les 6 essais post-INT d’Alexander, on fait 6 passes et on rend le ballon les deux fois sans avancer.
    Je comprends l’utilisation majoritaire de la passe quand tu es derrière et qu’il faut aller vite mais là, il n’y avait plus d’urgence, on était à -5 avec plus de 10-12 minutes au chrono. Largement de quoi faire un drive propre et pépère de 6-7 minutes en alternant course et passe comme le drive qui amène le 3e TD où Dillon et Williams ont fait le job.

    C’est ça qui est frustrant, on avait le momentum et on l’a laissé échappé par deux fois. Et en finale de conf, c’est une fois de trop (déjà, d’avoir eu la seconde INT d’Alexander c’était du bonus).

    Après, c’est clair que Pettine doit gicler parce qu’au final, ça fait deux ans que la défense n’est pas à la hauteur de l’attaque alors qu’individuellement il a du personnel (Clark, Zadarius, Alexander, Amos) mais il n’en fait rien de très probant et certains jeux appelés sont pour le moins curieux (pour ne pas dire plus).

    Ce qui est dur à encaisser, c’est qu’il y avait la place et que je ne pense pas que l’année prochaine on aura une équipe aussi bien sizée avec toutes les fins de contrat et la baisse du salary cap.
    Autant l’année dernière, c’était un non-match, une fessée et les regrets sont vite évacués vu comment tu n’étais pas invité. Mais là, c’était possible, on aurait pu renverser le match mais au final la somme des erreurs a été plus importante de notre côté et j’ai mal pour Rodgers même s’il n’a pas été parfait loin de là mais la faillite de l’OL et le playcalling bizarre ne l’ont pas aidé. En écoutant son ITW, je me suis dis qu’il allait annoncer sa retraite tellement il semblait touché, c’est pour dire.

    Maintenant, voyons comment se passe l’intersaison, prenons un autre coordinateur défensif, draftons bien et essayons de garder au maximum cette ossature.

  5. DavidBrillac

    Matt LaFleur, et Kevin King, nous ont tué !!!
    Le premier par son manque d’audace sur quatrième tentative à quelques yards de la end zone, et le deuxième par sa nullité absolue, depuis sa draft, et sur le match de dimanche.
    Rajouter dans la liste, Vladimir Petine, et la brêle Shawn Mennenga, et avec cette attelage vous perdez encore et encore une finale NFC !
    Matt LaFleur avec son bilan flatteur de 28-8 devrait regarder comment les vrais head coach comme Andy Reid jouerait cette putain de quatrième tentative.
    Quand j’ai vu Mason arriver sur le terrain, je me suis dis, c’est pas possible, comment il peut ne pas la jouer, comment il peut penser que le GOAT en face ne va pas pouvoir avancer de 10 yards, lui qui en a gagné près de 80000 dans sa carrière.
    Vraiment déçu par l’attitude de LaFleur !
    Kevin King ! Kevin King classé comme le pire cornerback (128ème) par PFF, que l’on à préféré à TJ Watt, c’est donc ce type qui s’est ridiculisé aux yeux de toute la NFL et qui était le pendant du all pro Jaire Alexander.

    Mes jumelles de 11 ans m’ont demandé en se levant ce matin qui avait gagné, et elles ont bien vu a ma tête que papa n’était pas très joyeux aujourd’hui.
    Ce n’est pas la première fois, car j’ai connu 21 saisons où les Packers se sont qualifiés pour les playoffs, et donc 19 occasions d’être déçu et triste du résultat.
    Le pire étant le Super Bowl 32 contre les Broncos, la défaite contre les Giants en 2007, celle contre les Seahawks, et hier soir.

    Je ne vais pas épargner Rodgers qui ne sort pas le match de sa vie, et qui pour moi sur cette quatrième aurait pu rester sur le terrain, et dire à LaFleur, écoute Matt, va te faire voir, je la joue cette quatrième, sinon on est mort.
    Mais non, il est allé s’asseoir sur son banc, et a lui aussi abdiqué.

    Après, je me dis que Mahomes est injouable depuis deux saisons, et que mon rêve d’un remake du Super Bowl l, ne se fera jamais.

    En septembre, j’espère ne plus voir les boules de billard de Pettine et de Manninga !
    Kevin King aura disparu de la NFL, Aaron Jones, et quelques autres seront sous d’autres horizons, et je serai là pour une 35 ème saison, mais vraiment perdre une sixième finale NFC, le Super Bowl 32, pour deux victoires depuis 53 saisons, ça fait quand même vraiment chier !

  6. Laogurdr

    Les gars j’ai vraiment du mal à m’en remettre 😔 elle est dure celle là !!!
    Je te suis complètement @DavidBrillac j’attends, en tout cas, j’espère apprendre très prochainement les limogeages de Pettine et de Mennenga.
    C’est insupportable de voir le niveau de nos ST depuis plusieurs saisons c’est catastrophique je tremble à chaque retour de l’équipe adverse.
    Pour Pettine, si vous vous rappelez, j’espérais déjà l’année dernière qu’il ne continue pas autant dire qu’il ne m’a pas fait changer d’avis. Avec cet effectif, il devrait faire mieux beaucoup mieux et surtout prendre des décisions : pourquoi King a autant joué cette saison ; tu peux essayer de mettre un autre, ça ne peut pas être pire tout était mauvais et de plus en plus, avant il pouvait sauver son match sur quelques actions mais ces derniers temps même pas, tout était mauvais.

    Aucune variété dans ces schémas, aucune adaptation en cours de match.
    Le changement important avec la fin du 3-men rush et la présence des 2 ILB c’est même pas lui, LaFleur lui a imposé donc notre amélioration contre la course et plein champ, c’est même pas lui.
    C’est fou ça, la déception est tellement forte mais d’ici quelques jours on va reprendre du poil de la bête et être a fond sur la saison prochaine parce que c’est ça la vie de supporter.

    D’ici quelques jours le temps de me remettre je posterai un petit com sur les tops et flops de la saison (je vous laisse deviner qui va être au sommet de ma liste de flops…. suspense 🤔😂).

    Pour LaFleur effectivement pas terrible ses choix mais c’est le prix de la jeunesse ça va lui servir de leçon ça c’est clair, mais il n’y a pas que lui, toute cette vague de jeunes coachs font pleins d’erreurs en play-offs depuis plusieurs saisons, bientôt après 10 saisons chez les Packers et son 3ème SB remporté c’est lui qui fera la leçon aux jeunes 😁😂

    Allez les gars courage 😃!!!!

  7. james5

    « Un match imperdable » voila mon sentiment a chaud mais aussi a froid. J’étais dégouté dimanche soir et le réveil a été rude hier…

    Maintenant… quelque part je me dis que cela ne pouvait que se finir comme ça. Clairement, cette direction et ce coaching staff ne méritaient pas de gagner le SB cette saison au vu des innombrables conneries faites tout au long de l’année 2020… et notamment à la draft.

    Quand on compare à l’excellent travail qui a été fait à Tampa pour bonifier cette équipe, il y a quand même pas photo. Dans les bureaux ya une équipe qui a bien bossé et l’autre pas du tout.

    Donc il y a une certaine logique et… justice…

    J’espère qu’il y aura donc une énorme remise en question a Green Bay et que le chantier qui s’annonce durant cette inter-saison sera bien étudié et bien travaillé.

    Pour ce qui est de Rodgers, ça fait mal au coeur. Mais sur ce match, il peut aussi s’en prendre a lui même. Il ne fait pas un grand match et fait quelques très mauvais choix… pourquoi cette passe alors qu’il pouvait courir jusqu’au TD… si tu cours pas a ce moment la de la saison… tu cours quand? en match de SR? oui ce qu’il a souvent fait…. bref pas très logique.

    Sinon pour ce qui est de prendre les 3 pts plutôt que de jouer la 4ème a 2 min de la fin, je trouve le débat assez peu utile. Le match, on ne le perd pas là-dessus… mais bien avant notamment avec ces 2 TD pris avant la fin de la première mt et au début de la seconde sur des boulettes de green bay, ou encore sur les 2 interceptions de Brady qu’on a pas réussi à convertir pour prendre l’avantage…

    Bref ce coup de pied. c’est une décision. mais vu la dynamique je ne crois pas une seconde que Rodgers aurait pu non seulement marquer le TD mais en plus convertir a 2 pts.

    Le match, on le perd bien avant et je ne crois pas que dans l’analyse du match et la remise en question qu’il doit y avoir a Green bay, parler principalement de ce moment soit porteur…

    Bref, désormais il faut que tout le monde se remette en question dans ce club. Et il faut construire avec Rodgers et non pas contre lui. Car c’est bien lui, l’avenir de la franchise. Il a probablement encore de très belles et longues années devant lui. Si les bons choix sont faits et que le recrutement est judicieux, y’a moyen de dominer la conférence les 3 prochaines années d’autant plus que certaines équipes sont en reconstruction totale ou ont du mal a franchir un palier.

    Bref Union autour de Rodgers et puis c’est tout!

  8. The_Chosen_One

    j’ai pas la force de m’étendre de trop tellement je suis dégouté.
    2 jours après, je revois le film du match dans ma tête. pour moi c’est pire qu’en 2016.

    Je dirai quand même 2 choses :

    Qu’on le veuille ou non on se fait voler par les arbitres (en même temps normal en face y avait Brady….)
    y a une faute sur l’interception lancée par Rodgers, elle aurait du être annulé.
    y a un offside grossier qui donne un sack sur le drive qui suit la 2nd interception d’Alexander
    y a un double holding sur 3&11 sur le même drive qui empêche Lazard d’attraper le ballon.

    ensuite, la prestation défensive de Mike Pettine est une insulte à l’équipe, aux supporters et aux joueurs.
    le schéma choisi sur le dernier play de la 1ere mi temps qui donne TD aux Buccs est une honte. Cover 1 alors qu’on sait que Tampa va OBLIGATOIREMENT lancer pour tenter le TD, c’est scandaleux. y a 3 joueurs qui défendent sur le second rideau ce qui ne sert strictement à rien au lieu d’être dans le fond du terrain. On aurait du se mettre en formation hail mary ou presque.
    Par 2 fois, on voit des remplacement de joueurs au dernier moment juste avant le snap des buccs. il ne s’agit pas de Brady qui joue vite, NON, c’est Pettine qui change de personnel au dernier moment. Deux erreurs aussi grossière à ce niveau c’est impardonnable.
    On a vu les joueurs s’invectiver et se replacer à plusieurs reprises constatant que l’alignement choisi par leur coordinateur était mauvais.
    Persister avec King en 2nd mi-temps alors qu’il est à côté de ses pompes et se fait ouvrir à chaque passe…

    Je savais qu’il était mauvais, surcôté et (à l’image de son GM) se liquéfiait dans les moments chauds. Mais là ca a dépassé l’entendement.

    L’an dernier, à défaut de juste nous couter la victoire, il nous a couté une humiliation face à SF. Cette année il nous prive d’un SB qu’on méritait depuis septembre.
    On est mardi, je comprends même pas qu’il soit encore là.

    la digestion va être très longue et difficile.

  9. james5

    @the chosen one: entièrement dac avec toi sur l’arbitrage. On se fait clairement voler et ce n’est pas normal! Entierement dac avec toi aussi pour les erreurs impardonnables des retards sur les remplacements qui offrent des penalités grossieres a brady. ce type d’erreurs (par 2 fois en plus!) a un tels niveau, ca mérite un licenciement immédiat!

  10. val_packers

    Franchement dégouté de chez dégouté (en plus j’ai pris la double lame étant supporter de l’ASSE qui vient d’en prendre 5 dans le derby…), grosse soirée franchement.

    Pour revenir sur le match, je suis dégouté pour certains joueurs qui payent le niveau médiocre d’un seul joueur qui nous empêche clairement d’accéder au SB (coucou King).

    J’ai trouvé qu’on a certes eu du mal mais on n’a pas été ridicule du tout. La ligne O est passé à côté de son match, en vrai ça peut arriver et vu la saison de mutant qu’ils ont fait, j’en tiens pas tant rigueur (même si j’aurai préféré en SR qu’en PO). Nos stars ont fait leur match même si Adams était doublé voir triplé sur quasiment chaque snap donc on l’a pas trop trop vu, MVS en a bien profité.

    Bon je vais pas revenir sur Mannenga et Pettine parce que c’est déjà du passé pour moi.
    Mais étant un gros râleur, je vais revenir sur l’arbitrage !!! J’ai vu sur TDA Brady is the LOAT (luckiest if all time) et ben avec les arbitres c’est clair de chez clair. Pour avoir revu certaines actions franchement c’est pas possible, leurs sifflets ont gelé aux types. Il me semble que vous en avez souligné déjà pas mal de holding non vus mais je vais quand même les refaire un par un :
    -Premier TD des Buccs, pour avoir revu King est certes très nul mais Evans peut s’estimer heureux que les arbitres ne lui siffle rien tant il joue des bras sur au moins 7-8 mètres (un peu trop à mon sens)
    -La réception de Godwin sur Savage, heuuuuuuuu personne n’en parle mais depuis quand on a le droit de foutre un coup d’épaule comme si de rien n’était à son vis-à-vis au moment de l’impulsion pour le déséquilibrer en faisant comme si on jouait de son corps… faut reconnaître que c’est dur à voir et que Godwin joue bien le coup mais l’année passée ca serait jamais passé à la vidéo tant sur le plan de face on voit que Savage se fait bouger au moment de l’impulsion
    -Le tirage de maillot flagrant (sur au moins 10 mètres) sur Lazard lors de l’INT, on voit clairement que le CB se donne en plus une impulsion nette pour revenir sur Lazard et placer ses bras (pareil l’année dernière avec le révision jamais cette action aurait pu être validé), de plus sur cette action y’a une belle main sur la grille de JPP sur Turner sous les yeux de l’arbitre…sans ses lunettes apparemment. Faut bien préciser qu’on passe d’un potentiel 17-14 à un 10-21 à cause de cette action (avec un holding on aurait eu le first down et non pas des cagades en cascades de Redmond, Pettine et King of cagades).
    -Un 2ème tirage de maillot sur Lazard encore plus flagrant en 3&11 qui annihile notre temps-fort crée par l’INT de Jaire Island (encore injouable sur se match au passage).
    -Le faux départ de Barrett qui sack Rodgers est très limite mais me semble en règle mais c’est pas un grand scandale si c’est sifflé (après je sais pas trop pour parce que ça aurait cassé l’esprit du jeu et les Smith font souvent pareil sans être pénalisé)
    -Un block dans le dos évident sur la passe écran pour Gronk qui lui évite de perdre du terrain en 3ème (ou 2ème js plus) tentative… et il gagne en plus le first down, juste après les buccs marque leur FG qui leur donne +8… nos amis de Bein Sport en ont bien rigolé moi un peu moins en revoyant l’action
    – Cerise sur le Gateau, sur le holding salvateur et évident de la quiche de King sur Johnson, Gary est a deux doigts de toucher Brady malgré une prise de soumission du Tackle flagrant et c’était pas la seule fois du match. Je veux bien que les T soient grands mais mettre ses bras autour du coup c’est interdit messieurs les arbitres SVP, le holding aurait annulé celui de King et l’action aurait été rejoué.
    Et encore je compte pas les nombreux tenus et mots doux de Jensen et sa ligne pour sauver un Brady qui sur ce match est vraiment béni des dieux tellement sa perf était très moyenne.
    Bcp disent que de notre côté également il y a eu des fautes non sifflés, bon certes il est vrai que Turner fait un Faux départ évident sur une de nos action, mais sur le delay of game de Rodgers c’est très limite et rarement sifflé donc c’est pas un scandal, en plus même pas sur qu’il y soit vraiment…
    Bon après il n’y a pas que ça c’est sûr qu’on a beaucoup gâché, j’ai tellement cru que Rodgers allait feinter la passe et y aller tout seul pour nous envoyer en prolong, mais il avait surement en tête ce hit sale de Winfield en W6 contre les Buccs sur son TD à la course plus un Suh dans le dos qui l’avait attrapé sur l’action d’avant… et oui ça sert à ça une défense rugueuse tjr à la limite.

    Les drops d’Adams pour le TD et de St Brown pour les 2pts nous ont aussi bien handicapé, mais bon il y a eu des big drops des deux côtés. Le playcalling de LaFleur nous a aussi joué des tours à certains moment et je comprends pas pk on n’a pas tenté une course de Dillon à 7yds de l’en-but, il était pleine bourre notre futur bulldozer à neige… on trouvait enfin des failles à la course et il restait en 2min30 y’avait pas le feu. Argh manque d’expérience du coach mais bon c’est le métier qui rentre.

    Bref place à l’intersaison sur ce sentiment amer d’avoir perdu un match très très abordable (sur sa physionomie), voila chui vraiment deg… je sais pas qui on va pouvoir resigner mais on a bcp de FA avec une très petite masse dispo, Gute soit un génie pour une fois stp (KC arrive tjr à s’en sortir comme ça), Jones, Tonyan et Lazard je signe direct (Linsley en prime ce serait magnifique mais très peu probable). Pour la draft j’ai vu que les mock ont déjà commencé et s’orientent sur un WR au premier tour et si c’est ça je suis très chaud pour Toney et sa vitesse impressionnante mais bon je pense il faudra un CB voir deux pour épauler Alexander voila voila.
    Le SB j’ai même pas envie de le regarder donc on se retrouve pour la FA les gars le tps que je me remette de mes émotions.
    Bon SB à tous.

  11. DavidBrillac

    @Laogurdr, il y au moins une personne chez toi qui doit se réjouir de notre défaite, et être satisfaite de voir une énième fois son beau Tom ^^
    @ val_packers je compatis pour les verts, ils sont en quelques sortes les Bears, qui perdent systématiquement contre les Packers.
    @ James5 je viens d’avoir cette réflexion, si Tampa à réussi à attirer, le Gronk, Fournette, où Brown, pourquoi les Packers ne tenterai pas deux vétéran comme JJ Watt, et Richard Sherman, pour pas cher avec la promesse du Super Bowl.

  12. Guile

    Je ne sais pas pour les erreurs d’arbitrage, honnêtement, je n’ai pas ressenti les mecs comme plus mauvais que d’habitude. Je vois bien les actions que vous listez et je peux être d’accord sur certaines mais ce n’est pas sur ça qu’on perd.

    On perd sur plusieurs choses qu’on n’a pas fait aussi bien (ou moins mal) que d’habitude.
    En attaque :
    – En RZ, on tourne à 80% de TD en SR et là on fait un 3/5. Si on gère mieux le second passage en RZ et qu’on revient à 14-14, il y a potentiellement 31-28 au lieu de 31-23 au moment du dernier drive et ce n’est clairement pas la même histoire.
    – Niveau playcalling, LaFleur a, jusqu’au dernier drive, complètement oublié la course au 4e QT alors que ça a bien marché avec Williams et Dillon sur le drive suivant l’INT d’Amos. Il y avait largement le temps après la 1ère INT (et même la 2nde) d’Alexander mais LaFleur s’est renié et on a enchainé deux 3-and-out comme au bon vieux temps de Big Mac. Il a par ailleurs, un peu oublié la course en RZ et également les TE qu’on a finalement peu vu alors que ça a bien marché les fois où ils ont été sollicités.
    – Le fait de ne pas jouer la 4e tentative est pour moi incompréhensible . J’entends les arguments de LaFleur mais je ne les comprends pas vu notre défense et son historique d’audace sur la saison.
    – L’OL a fait quasiment fait son pire match de la saison. Dommage que Veldheer n’était pas dispo, on aurait pu remplacer Wagner qui a pris le bouillon. Et Bak, c’est là où tu te dis qu’il est difficile à remplacer.

    En défense :
    – Pettine s’est complètement foiré sur certains appels (le pire étant celui avant la MT)
    – Niveau pass-rush, c’était clairement pas fou. Les rares fois où on a mis un peu de pression sur Brady, il a craqué mais dans l’ensemble, on a très peu vu les Smith et Gary.
    – Erreurs individuelles toutes les 3 minutes. En vrac : comment Fournette peut marquer son TD alors qu’il est limite arrêté sur la ligne d’engagement ? Redmond et son absence de mains, King et ses erreurs habituelles mais qui cette fois nous coûtent très cher (franchement, Tramon est plus lent mais au moins il anticipe). Comme d’habitude, on a laissé passer des 3 et plus de 10. Le fumble de Jones même si à sa décharge, il se prend un bon placage des familles.

    Mis bout à bout, avec tout ça, c’est miraculeux qu’on se soit trouvé en position d’égaliser.
    On joue au même niveau que contre les Rams (pas exceptionnel mais juste bon), on leur passe 40 points.

    Au final, on a sous-performé dans tous les domaines et c’est ça que j’ai du mal à encaisser.
    L’année dernière, on était pas invité, en 2016 contre les Falcons aussi donc c’était moins rageant. Là, j’ai juste l’impression que ça a été un naufrage, suicide, sabordage (choisissez le terme que vous voulez) collectif. Certains on fait un bon match (MVS, Alexander notamment) mais ce n’est pas assez quand tu te tires autant de balles dans le pied.

    J’ai mal dormi la nuit de dimanche à lundi (presque pas dormi en fait) et j’ai toujours les nerfs.
    J’ai encore plus les nerfs quand je vois le déferlement sur Rodgers après son ITW où tu vois que le mec est juste défait, qu’il a pas envie d’être là et qu’il essaie de gérer la déception énorme, le fait de se dire que c’est encore une occasion ratée et d’imaginer qu’avec les départs probables qui s’annoncent, il n’aura sûrement pas une aussi bonne équipe l’année prochaine.
    Ok, il a pas été super, il aurait pu mieux faire mais est-ce que ça mérite les critiques sur son manque de leadership (une connerie), sur le fait que c’est limite un con parce que pour une fois un mec est pas langue de bois ou qu’il passe son temps à râler et se défausser alors que non en fait…
    Je vous jure, j’ai cru qu’il allait prendre sa retraite et j’ai flippé.

    J’espère juste qu’on va aller en playoff l’année prochaine, qu’on reviendra en finale de conf et qu’on fumera n’importe quelle équipe qui se présentera en face. Juste histoire de faire fermer des bouches parce qu’à priori la saison de MVP n’a pas suffit.

    Allez, je ferme la boîte à ralage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.