La NFL choisit le Top 14

PO

Le tableau des play-offs 2019. En 2020, chaque conférence aura 3 matchs de wild-card.

C’était dans les tuyaux depuis plusieurs semaines, surtout depuis que la nouvelle convention propriétaires-joueurs (« CBA ») incluant cette réforme a été ratifiée il y a deux semaines : ce ne sont plus 12 mais 14 équipes qui pourront se qualifier pour les play-offs, dès la saison 2020.

Pour rappel, en 2019, dans chaque conférence, NFC et AFC, 6 équipes participaient à la phase des play-offs, selon un format établi depuis 2002, année du réalignement des conférences qui passaient de trois à quatre divisions chacune.

Désormais, et dès la saison 2020, la 7ème équipe de chaque conférence sera qualifiée. Comment cela va t-il s’articuler ? Eh bien, c’est bien simple, au lieu de 2 équipes exemptées de tour des wild-cards, il n’y en aura plus qu’une, celle au meilleur bilan ! Il n’y aura donc que le n°1 NFC et le n°1 AFC qui auront désormais droit à une semaine de repos.

Ainsi, si on prend le tableau des play-offs 2019, cela aurait eu toute son incidence sur les Green Bay Packers. 2ème bilan NFC, GB a donc commencé ses play-offs en tour de division où ils rencontrèrent les Seattle Seahawks pour une victoire 28-23.

Dans le format 2020, les Packers auraient été sur le front dès le tour des wild-cards, sans semaine de repos, pour affronter à domicile les Los Angeles Rams (n°7 NFC), qualifiant un 3ème représentant de la NFC West pour les play-offs. Les San Francisco 49ers auraient été les seuls exemptés de 1er tour. Les autres affiches auraient été similaires en NFC [New Orleans Saints (3) – Minnesota Vikings (6) ; Dallas Cowboys (4) – Seattle Seahawks (5)]

Côté AFC, les Baltimore Ravens auraient été les seuls exemptés de 1er tour. Les vainqueurs du dernier Super Bowl, les Kansas City Chiefs (2), auraient dû passer par le tour de wild-card et affronter les Pittsburgh Steelers (7).

Cela faisait 30 ans que les play-offs NFL recensaient 12 équipes (passage de 10 à 12 équipes en 1990). C’est donc une évolution majeure du schéma de la NFL qui n’a évidemment qu’un but : financier. D’abord avec 2 matchs télévisés supplémentaires en play-offs. Mais aussi en rajoutant de l’intérêt pour les qualifications en play-offs puisque avec une 7ème équipe, les possibilités statistiques (scenario « in the hunt ») grandissent encore, laissant encore plus d’équipes dans la course jusqu’à la dernière semaine (potentiellement plus de spectateurs et plus de téléspectateurs).

On sait qu’il sera difficile pour les Packers d’avoir un bilan aussi bon que 2019 (bilan de 13 victoires et 3 défaites rappelons-le). Mais l’objectif annuel affiché est bien sûr les play-offs, alors avec une 7ème équipe qualifiée, ne pas les faire en 2020 serait un affront pour GB.

Le tour des wild-cards 2020 est prévu pour le 2ème weekend de janvier 2021, avec 3 matchs le samedi 9 janvier et 3 matchs le dimanche 10 janvier. Pour le moment…

GBPF

 

4 Comments

  1. The_Chosen_One

    un espoir peut être pour les Bears… 😂

  2. Guile

    Je ne suis pas super emballé par la réforme, j’aimais assez le fait que les playoffs se méritaient et étaient un cercle restreint.

    Après, ce qui me gêne le plus c’est le BYE pour une seule équipe : ça avantage clairement une équipe par conf alors que tu peux finir 1er avec le même bilan que le 2nd et le 3ème (cf. cette année). Et l’avantage va encore s’accentuer avec la saison à 17 matchs qui arrivera bientôt car un match de NFL ça tire sur les organismes et l’équipe qui aura ce BYE après 17 matchs sera clairement trop avantagée pour moi par rapport aux autres avec cette semaine pour soigner les bobos et se reposer.
    C’est un peu disproportionné comme avantage pour être juste premier de conf : j’estime qu’à la différence de la NBA ou la NHL, il n’y a pas assez de matchs sur une saison pour que l’écart 1er – 2nd (voire 3e) justifie cela (surtout que les calendriers sont plus ou moins équilibrés donc ça peut fausser le bilan).

    Vu que c’est pour l’argent, autant y aller à fond et copier la NBA et la NHL : qualifiés de 1 à 8 et tout le monde en WC avec 1vs8, 2vs7, etc…
    Au final, tu :
    – rajoutes 4 équipes en playoff plutôt que 2 donc l’argument de la fin de saison passionnante (« in the hunt ») est encore plus présent
    – évites les saisons inutiles à rallonge pour certaines équipes parce qu’avec 8 qualifiés, tu vas avoir des qualifiés à 8-8 donc même si tu es à 3-5 à mi-saison tu sais que tu peux encore le faire
    – fait jouer à tout le monde le même nombre de match pour gagner le SB
    – gagnes plus d’argent

  3. Guile

    Mais bon, si les Packers gagnent le prochain SB en étant qualifiés en #7, je changerais peut-être d’avis 🙂

    @TCO : pour les bears oui, pour les lions, je suis pas sûr 🙂

  4. The_Chosen_One

    @Guile
    pour les Lions, il faudrait des PO à 32 😂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.