Bilan des rookies 2019 : Keke (DT), Hollman (CB), D. Williams (RB), Summers (LB)

williams

Dexter Williams, RB choisi au6ème tour de draft 2019

Fin du tour d’horizon des rookies 2019. Les joueurs de 1ère année qui ont été choisis au 3ème jour de la draft (4ème, 5ème, 6ème et 7ème tours de draft) ont été regroupés en un seul article car leur temps de jeu a été plutôt limité ; enfin, plus que d’autres…

Kingsley Keke (DT) – 5ème tour, 150ème choix général

keke

Stats : 14 matchs – 10 plaquages – 1 QB hit

Considéré par plusieurs observateurs comme un « steal » lors de la draft 2019, l’ancien joueur de Texas A&M a été drafté par les Packers avec une idée derrière la tête. En effet, alors que le poste ne semblait pas être un besoin pour Green Bay, Mike Daniels a été libéré de son contrat pendant l’été, faisant alors de Keke son remplaçant désigné.

Pour sa 1ère saison chez les pros, Keke s’est vu limité à un rôle de joueur de rotation, la plupart du temps en tant que 5e lineman défensif. Malgré tout, nous avons pu entrevoir de belles qualités sur le pass-rush dès ses premiers snaps avec notamment une belle panoplie de mouvements ; ainsi que de vraies qualités contre la course au fil de la saison, malgré une certaine inconstance sur ces phases de jeu.

Quelques actions ont mis en avant son potentiel sur ces deux aspects du jeu, à Dallas en semaine 5, il s’est défait d’une double prise pour aller heurter  le QB Prescott dans sa poche. En finale NFC, dans la déroute de la défense contre la course des Packers, il a réalisé un des seuls beaux jeux en enfonçant le garde 49ers adverse, se défaisant du block pour réaliser un plaquage pour perte sur Mostert (RB) qui nous avait martyrisé tout le match.

Keke devra s’étoffer durant l’intersaison et travailler sa rigueur de positionnement pour combler les brèches afin de devenir un vrai rempart et une vraie force de la ligne défensive. Le volontaire Lancaster et le mystère Montravius Adams n’offrent pas vraiment de garanties au poste pour la prochaine saison. Pas plus que Lowry dont le contrat apparait désormais bien trop important pour son niveau affiché en 2019.

Sans renfort significatif assez tôt dans la draft 2020, Keke pourrait donc légitimement prétendre au rôle de starter aux côtés de Kenny Clark, pouvant renforcer le jeu contre la course et apporter une option de plus pour le pass-rush intérieur. Le profil et les débuts de l’ancien « Aggie » de Texas A&M ressemblent finalement beaucoup à ceux de Mike Daniels, et il est très probable que sa sélection ait été faite en conscience. On lui souhaite donc la même trajectoire dans l’intérêt de l’équipe.

Ka’dar Hollman (CB) – 6ème tour, 185ème choix général

hollman

La saison 2019 a, une fois n’est pas coutume, épargné les cornerbacks des Packers de pépins physiques. Par conséquent, contrairement aux saisons précédentes où nous avions pris l’habitude de découvrir, en raison des blessures, les CB 5 ou 6 en cours de saison, ce ne fut pas le cas la saison passée. Résultat, l’ancien leader défensif du programme de Toledo a dû se contenter de regarder du bord de terrain ses coéquipiers évoluer.

Il n’a participé qu’à 4 matchs pour seulement 4 « snaps défensifs » (tous contre les Raiders en week 7) et aucune statistique produite. Difficile donc de se faire une idée sur la saison régulière. Mais la pré-saison nous avait quand même permis d’entrevoir quelques flashs : de belles qualités de vitesse, des prédispositions intéressantes à jouer en « press », avec notamment une interception réalisée sur la 1ère série défensive contre les Texans lors du 1er match de pré-saison.

Le staff a souligné ses qualités durant le camp d’entrainement, ce qui laisse a penser qu’il fait partie des plans à long terme de l’équipe, et qu’il reste en développement derrière les indiscutables du poste. Tramon Williams (CB) n’étant pas pour l’instant rappelé par GB, Hollman remonte d’un cran dans la hiérarchie 2020 mais attention toutefois, Hollman a déjà 25 ans, et la concurrence à ce poste, un futur drafté voire des joueurs non draftés, ne lui fera aucun cadeau.

Dexter Williams (RB) – 6ème tour, 194ème choix général

gettyimages-1141037572-1024x1024

Dexter Williams (RB) au camp d’entrainement estival 2019

Stats : 4 matchs joués, 5 ballons portés, 11 yards gagnés

Le moins qu’on puisse dire est que l’ancien joueur des célèbres « Fighting Irish » de Notre Dame n’a pas eu l’occasion de se mettre en avant au cours de sa première saison dans la grande ligue. Malgré de belles dispositions montrées au cours de son cursus avec la légendaire équipe universitaire, le jeune rookie n’a pas donné de garanties lui permettant d’obtenir la confiance du staff.

Au cours de l’été déjà, malgré les encouragements publics du « Head Coach », LaFleur avait aussi souligné un manque de régularité. Poussé loin dans la hiérarchie de pré-saison, Williams a même vu Tra Carson, ancien pensionnaire du « practice squad » lui passer devant. Malgré tout et sûrement grâce à son statut de joueur drafté issu d’un programme universitaire de 1er plan, le jeune running back a pu obtenir son ticket pour le roster final de 53 joueurs.

Le cours de la saison n’a pas été tellement différent, déjà barré par Aaron Jones et Williams 1er du nom, et malgré le départ de Carson coupé, Dexter Williams a vu arriver en cours de saison Tyler Ervin venu soulager le jeu de retour en équipes spéciales. D’abord utilisé sur retour de coups de pieds, ce dernier a gagné du temps de jeu avec l’escouade offensive réduisant encore plus les chances d’utilisation pour le rookie de Notre Dame qui s’est contenté de minuscules miettes avec seulement 5 ballons portés au cours de la saison.

Si Dexter Williams a des qualités pour jouer un rôle dans la rotation et apporter une plus-value au comité de coureurs des Packers, l’ancien « Irish » devra redoubler d’effort et impressionner au camp estival pour préserver ses chances d’intégrer l’équipe pour la prochaine saison.

Ty Summers (ILB) 7ème tour – 226ème choix général

summers

Dernier choix des Packers lors de la draft 2019, Ty Summers, de par son statut de 7e tour, n’était pas destiné à jouer un rôle déterminant dans l’équipe, et pourtant…

L’ancien joueur de TCU s’est signalé lors de la pré-saison. Auteur d’une activité défensive impressionnante, il s’est également illustré par un nombre record de… plaquages manqués. Du potentiel donc comme nouvelle machine à plaquer mais aussi et surtout beaucoup de travail à l’horizon. Pourtant, Summers a bien passé le « cut » final du « roster » en intégrant les 53 joueurs retenus pour la saison régulière.

Dans un système Pettine où les LB sont un peu délaissés au profit des DB avec souvent un seul ILB pur aligné (Blake Martinez approuve cela…), Summers, 4ème dans la hiérarchie du poste derrière Martinez, Goodson et Burks, a évolué au cours de la saison uniquement en équipe spéciale. Dans ce rôle, il a trouvé sa place et une bonne carburation en étant notamment le joueur le plus utilisé dans ces phases de jeux (357 snaps).

Grâce à cela, il a participé à tous les matchs de saison régulière plus les deux matchs de playoffs mais en réalisant les tâches ingrates comme les blocks. Difficile toutefois de briller dans une escouade parmi les moins efficaces de la ligue.

Pour l’instant cantonné à un rôle de « special teamer » dans lequel il a prouvé sa valeur et ses qualités, l’ancienne grenouille cornue (surnom de l’équipe de TCU « Horned Frogs »), surnommée « Captain America » a le potentiel pour réaliser une très grosse progression durant l’intersaison, obligatoire s’il veut voir le terrain avec l’escouade défensive.

The_Chosen_One

2 Comments

  1. Guile

    Dur d’avoir un avis fort sur des joueurs ayant peu pris de snap en équipe offensive ou défensive (je ne compte pas les snaps en ST).

    Alors :
    – Kingsley Keke : vu le trou d’air qu’on a eu contre la course j’aurais aimé le voir plus à partir de la mi-saison parce que bon Lancaster et Lowry n’ayant pas été transcendant, il aurait pu montrer ce qu’il savait faire. A revoir.
    – Ka’dar Hollman : finalement assez peu utilisé avec la saison complète de King et Alexander, la montée « en charge » de Chandon Sullivan et l’importance de Tramon Williams. Il luttait pour être CB5 avec Josh Jackson le porté disparu. A voir l’année prochaine, il peut postuler à être CB4 si Williams n’est pas resigné.
    – Dexter Williams : je n’ai pas vraiment compris pourquoi on l’avait drafté alors qu’on avait Jones, Williams et Carson. Il n’a rien montré de spécial en PS et les quelques snaps de SR n’ont pas montré grand chose. Pour moi, il est condamné à la coupe avec la resignature d’Ervin. Et puis, Gute va ptet encore vouloir drafter un RB alors que le besoin n’est pas là.
    – Ty Summers : il a montré des trucs intéressants en PS et j’aurais aimé le voir plus en équipe défensive surtout vu le niveau affiché par Burks et Goodson mais comme tu le dis, Pettine aime pas mettre 2 LB (d’ailleurs, on sent bien l’amertume de Martinez à ce sujet dans sa 1ère ITW aux Giants). J’ai du mal à le voir plus impliqué surtout si on draft un ILB dans les deux premiers tours mais je pense qu’en ILB3 d’un système à 2 ILB (j’espère que MP arrêtera avec ses conneries d’ILB unique mais j’ai peu d’espoir) il a sa place.

  2. Laogurdr

    Salut merci pour tous vos messages de soutient ça fait plaisir !!!

    Bon sinon comme @Guile pas trop d’avis sur ce groupe de rookies tellement ils ont eu peu de snaps.
    Ma plus grosse « déception » est pour Keke. Je pensais, en début de saison, qu’il serait plus impliqué dans la rotation avec l’espoir qu’il passe devant Adams et Lancaster. Et comme l’a dit @Guile vu les difficultés sur le jeu de course et les limites de nos deux compères cités ci-dessus sa faible utilisation me laisse dubitatif. J’espère comme toi GBPF que cette année d’apprentissage va lui permettre d’exploser cette saison. Qui sait, c’est peut-être lui le renfort sur la DL tant attendu par nous tous durant cette FA.

    Pour les autres tout dépendra de la draft, des signatures post draft et du camp d’entraînement. Mais clairement ils sont tous sur la sellette.
    Je sens la draft d’un RB ce qui avec les 3 autres RB du groupe va certainement lui coûter sa place.
    Idem pour Summers on verra plus tard mais ça sent la coupe début Septembre.
    Hollman est celui du trio qui pour moi, mais je peux me tromper, a le plus de chance de rester pour compléter l’effectif de CB. Surtout si Tramon Williams et/ou un autre vétéran ne sont pas signés par la suite.

    Bon sinon pour la DL Harrison et Griffen sont toujours dispo et chez les CB pas mal d’expérience aussi avec Talib, Amukamara, Dennard ou le retour de Bashaud Breeland 😁. Ils apporteraient de l’expérience à cette jeune escouade secondaire et bousculeraient un peu K.King le point faible de la ligne à mon sens. Car la draft d’un CB haut placé ne me semble pas être la priorité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.