Échauffement Week 9 – 2021 : KC – GB

Chiefs+preseason+web

Une fois de plus, le fameux State Farm Bowl (du nom des assurances sponsor de Rodgers et Mahomes) n’aura pas lieu. Si Mahomes fut absent de la dernière confrontation KC-GB en 2019 pour blessure, cette fois c’est Rodgers qui fait faux bond pour positivité au Covid-19. Du coup, Jordan Love prendra dimanche les rênes des Packers, pour la première fois en titulaire d’un match de saison régulière, face à une équipe des Kansas City Chiefs en quête de rachat.

IT’S TIME FOR LOVE

Sacrée saison 2021 qui nous réserve tant de surprises. Le lendemain de son anniversaire (!), Jordan Love apprend le cas positif d’Aaron Rodgers et sait qu’il va être QB titulaire en saison régulière pour la première fois depuis sa draft en avril 2020.

Et forcément, le n°10 va être scruté par toute la planète NFL ce dimanche. Mais il ne faudra pas juger Love sur cette unique prestation, qu’elle soit encourageante ou décevante. Ou sinon, il y aurait un paquet de QB rookies pris dans les top 10 des dernières drafts qui partiraient aux oubliettes…

Cependant, Love doit être prêt mentalement, physiquement, techniquement et tactiquement pour montrer le + possible ses aptitudes. Un an et demi à s’entraîner, ça doit servir à quelque chose.

De plus, l’attaque des Packers n’aura plus rien à voir avec celle de la semaine passée qui avait joué en Arizona puisqu’elle voit le retour de ses WR n°1, 2 et 3 ! En effet, Adams et Lazard sortent de leur épisode Covid alors que Valdes-Scnatling a été officiellement enlevé de la réserve des blessés.

Cependant, pas encore de retour de Bakhtiari (LT) cette semaine, ni de Myers (C) qu’on espère revoir peut-être pour les play-offs et ni de Tonyan (TE) dont la saison est terminée.

Le plan de jeu ne devrait pas beaucoup changer par rapport à la confrontation contre les Cardinals puisque les Packers affrontent un top QB et une défense en mousse à la course (26ème en terme de yards par course encaissée ; GB 29ème).

Mais contrairement aux Cardinals, la défense des Chiefs est aussi en mousse contre les passes (29ème en terme de yards par passe accordée). Avec le retour de l’ensemble des armes aériennes vertes et or, Love se retrouve avec une confrontation parfaite pour débuter face à une défense qui est en plus une des plus pénalisées de la NFL.

Il faudra tout de même que la ligne offensive de GB fasse son boulot sans le Bakh’. Et on a vu qu’en son intérieur, elle n’a pas donné de gros gages de sécurité lors des deux derniers matchs face à WAS et ARI (en run block). Normalement, face à une des pires équipes NFL en terme de sacks engrangés (31ème NFL), cela ne devrait pas poser de souci. Attention toutefois aux réveils de Jarran Reed (DT), Clark (DE) et de Chris Jones qui sera sûrement mieux repositionné en DT avec la récente arrivée de Melvin Ingram (DE) en provenance des Pittsburgh Steelers.

Normalement, le niveau de cette défense ne doit pas mettre de pression sur le jeune QB de GB. Mais Matt LaFleur devrait en mettre encore moins en basant l’attaque sur ses coureurs Aaron Jones et A.J. Dillon, comme contre les Cardinals. Dans un double objectif : avoir une attaque équilibrée qui mange le chronomètre pour fatiguer la défense et empêcher le + possible le QB star adverse d’être sur le terrain.

Finie la pré-saison pour Jordan Love ! (Photo : Evan Siegle)

LE RÉVEIL DE MAHOMES ?

Les Chiefs de l’entraîneur Andy Reid ont toujours brillé d’abord par leur attaque. Le trident Mahomes (QB) – Kelce (TE) – Hill (WR) est potentiellement dans le top 3 de la NFL à leur poste. Potentiellement, car depuis le début de saison, ce trio est un cran en-deça de leurs performances passées. Patrick Mahomes en tête, et par voie de conséquence, ses deux cibles préférées.

Pourtant, Mahomes ne peut se ranger derrière le niveau faible de son OL, celle-ci s’étant dramatiquement amélioré à l’inter-saison avec notamment la draft de Creed Humphries, déjà un des meilleurs Centres NFL et drafté un choix après celui pris par les Packers (Josh Myers, qui n’a cependant pas démérité).

Mais avec une OL souvent citée comme étant top 10 NFL, Mahomes a tendance à surjouer, trop faire durer les jeux et à tenter l’impossible. De plus, les défenses savent contrer une attaque qui joue peu à la course (ça ne vous rappelle rien ?) en faisant principalement de la défense Cover-2, c’est-à-dire avec 2 safeties placés en profondeur.

Résultat le plus visible : déjà 10 interceptions pour le n°10 rouge. Cependant, la moitié d’entre elles ont résulté de passes « droppées » ou déviées. Avec un peu plus de chance, il se peut bien que Mahomes retrouve sa grinta, alors si possible pas contre les Packers !

Le meilleur moyen d’empêcher Mahomes de briller sera la même recette que contre Kyler Murray des Cardinals : refermer la poche pour l’empêcher d’être mobile et d’être lui-même. Mais le pass-rush Packers aura une meilleure opposition que contre les Cardinals avec en plus un Keke (DE) absent et un Lowry (DE) incertain. Attention, un pass-rush anémié est le meilleur moyen de faire briller Mahomes.

Un match à beaucoup de points ne sera pas favorable aux Packers qui devront contrôler le tempo, ce qui est beaucoup plus simple en marquant les premiers et en ayant un avantage à gérer comme à Phoenix la semaine passée. Dans le cas contraire, Love devrait alors forcer ses jeux de passe : pour le meilleur ou pour le pire.

De plus, si GB est en retard, Andy Reid, le Mc Carthy de l’AFC, pourrait bien tenter d’appuyer sur ce qui fait mal aux Packers : le jeu de course. Mais pour cela, il faudrait que Reid se renie, lui qui est énormément porté sur la passe (65 % de jeux appelés pour la passe, 28ème NFL).

Pourtant, son jeu de course engrange pas mal de yards par course (4.8 yards ; 7ème NFL) malgré l’absence pour blessure (sur « IR ») du RB 1 Edwards-Helaire. Mais comme dit plus haut, ce n’est pas l’ADN de ces Chiefs et en plus, les coureurs Chiefs ont une propension aux fumbles perdus (n°3 NFL).

Avec les évènements de cette semaine, cette confrontation face aux Chiefs est un formidable test inattendu pour Jordan Love que le front office prendra forcément en compte pour anticiper ce que pourrait être l’après 2021.

KC - GB

LES COMPOSITIONS PROBABLES

KANSAS CITY CHIEFS

Attaque :

Mahomes (QB) – Mc Kinnon (RB) – O. Brown (LT) – Thuney (LG) – Humphrey (C) – T. Smith (RG) – Niang (RT) – Kelce (TE) – T. Hill (WR) – Hardman (WR) – Robinson (WR)

Défense :

Ingram (DE) – Reed (DT) – C. Jones (DT) – Clark (DE) – Hitchens (LB) – Niemann (LB) – M. Hughes (CB) – C. Ward (CB) – Sneed (CB) – Thornhill (FS) – Mathieu (SS)

GREEN BAY PACKERS

Attaque :

Love (QB) – A. Jones (RB) – E. Jenkins (LT) – Runyan (LG) – Patrick (C) – Newman (RG) – Turner (RT) – M. Lewis (TE) – Valdes-Scantling (WR) – Adams (WR) – Lazard (WR)

Défense :

Clark (DT) – Lowry (DE) – Lancaster (DE) – Gary (OLB) – Campbell (ILB) – Barnes (ILB) – P. Smith (OLB) – Stokes (CB) – Douglas (CB) – Amos (SS) – Savage (FS)

Coup d’envoi dimanche 7 novembre 2021 à 15h25, heure locale, 22h25, heure de Paris.

8 Comments

  1. geranon

    Super ces artcles d’avant match, ca met dans l’ambiance!

    Une ‘petite’ erreur je crois sur le nom du QB titulaire! Ca doit être pour voir si on suit… 😁
    Go Packers!

  2. Green Bay Packers France

    Exactement ! ^^ Moi qui parle de Love tout au long de l’article et qui le cite pas dans la composition de l’équipe… (facepalm)

    Merci pour ton retour et n’hésites pas à commenter, Guile doit commencer à se sentir un peu seul. ^^

  3. geranon

    Ha, merci de l’invitation à commenter… mais je n’ai pas le niveau. J’avoue être fan du Wisconsin avant d’être fan de football. J’adore suivre vos analyses. Je serai là pour des discussions touristiques.

  4. Green Bay Packers France

    En tout cas, t’inquiètes, ici la bienveillance est de mise et j’y veille. 😉 Bon match !

  5. Guile

    Ce qui est dommage c’est qu’on passe d’un match vraiment gagnable avec Rodgers et le retour des WR1 à 3 (surtout comme tu l’as dis GBPF avec le niveau de leur défense à la passe) à un match éventuellement gagnable si Love fait un match sérieux sans énorme erreur et que la défense reste sur les bons standards des derniers matchs.
    Deux victoires sur des déplacements en back-to-back ça aurait vraiment eu de la gueule et surtout avec un bilan à 8-1, on continuait dans l’optique de pouvoir avoir la semaine de BYE.

    Après, une défaite ne serait pas rédhibitoire et nous ferait un peu repasser sous les radars des favoris en relaissant la place aux Rams, Cards ou Bucs. La victoire contre les Cards vient juste de nous faire remonter au niveau du début de saison où beaucoup de monde voyait les Packers au top mais cela s’était complètement retourné après la défaite contre les Saints.
    De plus, à ce stade de la saison, j’espérais un bilan à 6-3 alors quoi qu’il arrive c’est mieux qu’espéré.

    PS : Non, je ne me sens pas seul 🙂

  6. Laogurdr

    @Guile je ne t’abandonne pas mais c’est vrai que je participe moins ces derniers je vais me reprendre 😁. Chaud bouillant à quelques minutes du coup d’envoi. En tout cas beaucoup moins confiant sans A Rod mais tellement hâte de voir ce que va donner Love!!!
    Putain si ça se trouve les gars on va vivre ce soir le début de la passation de pouvoir genre il va montrer que définitivement la saison ça sera pour lui après une prestation de folie !!!! (Bon en vrai je n’y crois pas car je pense que ce n’est pas le futur QB de GB). Moi je pense Sam Howell est le futur de GB il y a un gros braquage à faire sur lui 😁😁

  7. Laogurdr

    Euh sinon on en est qu’au début de la 2ème mi-temps mais je pense que GB devrait proposer comme nouvelle règle pour la saison prochaine de supprimer les special teams car clairement il n’y arriveront jamais 😔😔

  8. dredge

    Vivement que l’article du match contre les Chiefs sorte, il y a des choses à dire pffiuu….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.