Échauffement Week 14 : DET – GB

Les Packers retrouvent les Lions en semaine 14 après le match aller de la semaine 2 où GB avait disposé assez facilement de DET. Rien n’indique que cela ne sera pas le cas demain soir à « Motor City ».

RODGERS SUR UNE AUTOROUTE

L’attaque des Packers est en forme, n’a pas de blessé majeur et peut donc présenter son équipe type.

Attaque n°1 NFL au nombre de points marqués, on a l’impression qu’elle pourrait renverser des montagnes en ce moment. Alors quand elle va affronter les Lions, avant-dernière défense NFL en nombre de points encaissés (quasiment 30 par match !), on peut se dire que le punter J.K. Scott risque d’être au chômage technique. Si on commence à le voir plus d’une fois, cela va être un bon indicateur de l’adversité présentée par les Lions.

Normalement, Rodgers devrait s’amuser face à une défense qui a quasiment perdu sa ligne titulaire (Danny Shelton, Trey Flowers, Julian Okwara) et qui se présente comme une des 5 plus mauvaises défenses NFL en terme de yards concédés à la passe, de sacks obtenus, du nombre d’interceptions et du nombre de passes de plus de 20 yards concédées. Et vous pouvez rajouter à cela une ligne de linebackers où Jamie Collins erre seul et des lignes secondaires quelconques où le rookie Jeff Okudah (3ème choix général de la draft 2020) sera absent.

Les Lions offriront normalement plus de résistance contre la course (21ème NFL en terme de yards concédés à la course ; GB : 25ème) ; essentiellement grâce à la présence à l’intérieur de Dashawn Hand (DT), mais celui-ci revient de blessure. Et quand on sait qu’Aaron Jones (RB) avait passé 168 yards au match aller…

Les Packers ont passé 42 points aux Lions au match aller contre une défense mieux armée. Combien cette fois ?

Encore une grosse performance pour Aaron Jones (RB) ?

 

LA DÉFENSE SUR SA LANCÉE ?

C’est donc plutôt du côté de la défense que la performance des Packers sera scrutée. En face se présente la 11ème attaque NFL en terme de yards par passe, une attaque menée par Matt Stafford (QB) qui aurait sûrement eu une autre carrière s’il avait été drafté par une autre équipe que les Lions.

Stafford se base sur un groupe de WR efficient mais une OL très hétérogène. Si le LT Decker et le Centre Ragnow sont parmi les meilleurs à leurs postes, les postes de LG, RG et RT sont par contre beaucoup plus fragiles. Ce sera encore plus le cas au poste de RT puisque Tyrell Crosby qui était le RT 2 (Vaitai le RT 1 s’étant blessé en début de saison) sera absent. GB aura donc face à lui un RT 3 sur lequel le pass-rush Packers devrait se faire plaisir. GB va t-il faire mieux que sa performance de la semaine passée contre les Eagles (7 sacks), sa meilleure de l’année ?

Quant au groupe de WR, il est d’expérience mais on a vu que les performances de Marvin Jones (même s’il vient de sortir son meilleur match de la saison contre les Bears) et Danny Amendola déclinaient. Et pour ne rien arranger, le WR 1 Kenny Golladay sera absent. GB devra avoir bien sûr un oeil attentif sur le TE T.J. Hockenson qui commence à trouver sa vitesse de croisière après avoir été drafté au choix n°8 l’année passée.

Stafford (QB) aura bien besoin du soutien de son jeu de course. L’effectif de RB y est ronflant : le rookie De Andre Swift, le vétéran Adrian Peterson et Kerryon Johnson. Et pourtant cela ne donne que la 26ème attaque NFL à la course… La défense Packers serait bien avisée de maintenir l’attaque à la course adverse à la portion congrue afin d’entretenir la dynamique actuelle et se donner de la confiance en vue des play-offs.

Les Lions viennent de surprendre des Bears en pleine déconfiture en arrachant une victoire dans les dernières minutes. Mais ils font avec un head coach intérimaire après l’éviction de Matt Patricia, et sont plutôt en phase reconstruction, tout en ayant trop de blessés pour à priori inquiéter des Packers en pleine bourre. À confirmer demain.

Rashan Gary (OLB) continuera t-il sur la lancée de sa progression ?

LES COMPOSITIONS PROBABLES

151112-nn1

DETROIT LIONS

Attaque :

Stafford (QB) – Peterson (RB) – Decker (LT) – J. Jackson (LG) – Ragnow (C) – Aboushi (RG) – M. Nelson (RT) – T.J. Hockenson (TE) – M. Jones Jr (WR) – Amendola (WR) – Agnew (WR)

Défense :

Griffen (DE) – Hand (DT) – N. Williams (DT) – R. Okwara (DE) –J. Collins (OLB) – Ragland (MLB) – C. Jones (OLB) – Oruwariye (CB) – J. Coleman (CB) – T. Walker (FS) – Harmon (SS)

 

GREEN BAY PACKERS

Attaque :

Rodgers (QB) – A. Jones (RB) – Bakhtiari (LT) – Patrick (LG) – Jenkins(C) – Turner (RG) – Wagner (RT) – Tonyan (TE) – Adams (WR) – Lazard (WR) – Valdes-Scantling (WR)

Défense :

Clark (DT) – Lowry (DE) – Keke (DE) – Z. Smith (OLB) – Kirksey (ILB) – K. Martin (ILB) – Gary (OLB) – Alexander (CB) – King (CB) – Savage (FS) – Amos (SS)

 

Coup d’envoi dimanche 13 décembre 2020 à 15h25, heure locale, 22h25, heure de Paris.

 

1 Comment

  1. DavidBrillac

    Staford est un bon quaterback top 10 NFL qui nous a toujours donné du fil à retordre.
    Mais encore une fois, ça ne sera pas suffisant pour terrasser des Packers en feux dans les Domes cette saison quatre matches sous un toit disputé par la bande à Rodgers et un festival de points inscrits, près de 150, et le festival va continuer à Motor City.
    Go Pack Go !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.