Le Wisconsin derrière ses cerfs

Antetokoumpo (n°34) prêt à barrer la route des Phoenix Suns pour emmener les Bucks au titre NBA

Le Wisconsin frémit avant le possible couronnement de sa franchise. On ne parle pas de football américain et des Packers, mais bien de basket-ball et des Milwaukee Bucks (« cerfs »). Ces derniers n’ont plus qu’un match à gagner (demain) pour être les champions NBA 2021 !

Eh oui, une fois n’est pas coutume, les Packers vont être surpassés par les Bucks. Défaits en finale de conférence contre les Tampa Bay Buccaneers, la franchise de Green Bay ne peut rivaliser cette année avec la franchise de Milwaukee qui, au même stade, s’est défait des Atlanta Hawks en 6 matchs (4 victoires à 2).

Les Bucks représentent donc la conférence Est pour les finales NBA 2021, finales pour lesquelles ils rencontrent le vainqueur de la conférence Ouest : les Phoenix Suns de Devin Booker et de Chris Paul.

Une affiche de finales NBA qui concerne deux des plus petits marchés NBA. Cela désole sûrement la chaîne ABC qui retransmet ces finales avec des audiences en conséquence de la population des agglomérations présentes en finale : pas énormes. Les audiences sont même les plus faibles depuis presque 15 ans même si la NBA communique sur l’énorme hausse par rapport aux finales NBA, une exception à ne pas considérer vu le contexte sanitaire de la « bulle » d’Orlando qui avait servi de scène pour les play-offs 2020.

Mais de tout cela, les Bucks n’en ont que faire. Cela fait 47 ans qu’ils n’avaient pas retrouvé les finales NBA et 50 ans qu’ils n’ont pas remporté de titre NBA. Lors de cette période glorieuse au début des années 1970, les Bucks étaient emmenés par Oscar Robertson et un certain Lew Alcindor qui devint, après sa conversion à l’islam, Kareem Abdul-Jabbar pour toujours briller, mais sous le maillot or et violet des Los Angeles Lakers.

Pourtant, l’affaire était mal engagée après deux défaites lors des deux premiers déplacements à Phoenix au meilleur bilan de saison régulière. Mais depuis, les Bucks, emmenés par leur leader Giannis Antetokounmpo, ont renversé la tendance avec 3 victoires d’affilée, la dernière dans la salle des Phoenix Suns. Cette victoire peut-être décisive dans la série fut conclue par un « alley-oop » du meneur Jrue Holiday pour la star grecque des Bucks.

Ce même Antetokounmpo avait fait une action d’éclat à un peu plus d’une minute de la fin du match 5 avec un « contre » monstrueux sur un alley-oop adverse justement.

Pas de jalousie chez les joueurs Packers qui sont tous derrière les Bucks. On a ainsi vu Aaron Jones ou Za’darius Smith souvent dans les travées. Mais le Packer qui est devenu le chouchou du Fiserv Forum, c’est bien David Bakhtiari. Apparu en finale de conférence, le Bakh’ a créé un gimmick avec la salle : le « Beertiari ». Avec son cou de taureau, le n°69 Packer avale tout rond un grand gobelet entier de bière locale pour motiver le public. On se souvient de son défi il y a deux ans avec Aaron Rodgers qui n’avait pu soutenir la comparaison.

Pour le dernier match à domicile, lors du match 4 de ces finales, Bakhtiari avait fait fort : deux gobelets de bière en quelques secondes, après qu’un supporter clone du Bakh’ ait imité le Packer, avant que ce dernier n’invite son père à en faire de même ! Pour le match 6 des finales qui aura lieu à Milwaukee, on n’ose imaginer ce que le Bakh’ nous réserve !

Par contre, pas d’Aaron Rodgers dans les travées. Le pourtant actionnaire minoritaire des Bucks (de l’ordre de 1 %) n’a pas fait voir sa frimousse dans le Wisconsin ces derniers mois. Néanmoins, le n°12 Packer réserve sa minimaliste activité Twitter pour des messages d’encouragements (minimaliste eux aussi) aux Bucks.

Après avoir écarté au second tour des play-offs les Brooklyn Nets, grands favoris de la conférence Est, après avoir écarté les Atlanta Hawks en finale de conférence malgré une défaite à domicile (la seule en play-offs), les Bucks mènent actuellement 3 victoires à 2 contre les Phoenix Suns en finale NBA après avoir perdu les deux premiers matchs.

Alors que seules quatre équipes ont réussi à remporter le titre NBA après avoir été menées deux victoires à rien en finale depuis 1947, le match 6, dans une ville de Milwaukee qui sera en ébullition, aura lieu dans la nuit de mardi à mercredi. Verra t-on tout le Wisconsin en vert (et sans or) ? Go Bucks !

GBPF

3 Comments

  1. Laogurdr

    Eh oui, petites audiences TV alors que la qualité de jeu est incroyable.
    Après la NBA ne peut s’en prendre qu’à elle même à survendre toute la saison les super teams de L.A (Lakers et Clippers) et de BKY qui ne pratiquent pas un beau basket ; bah ils se retrouvent avec deux belles équipes qui construisent bien et proposent un basket cohérent et pas juste des exploits de stars.
    Allez les Bucks!!!

  2. Green Bay Packers France

    Exact, j’ai oublié de préciser que la qualité de jeu de ces finales est vraiment au rendez-vous et n’est pas en adéquation avec les audiences.

  3. Laogurdr

    Oh moins un titre dans le Wisconsin !!!!! Encore un gros match de match et quelle performance d’Antetokounmpo impressionnant tout le match !!!
    Il ne reste plus qu’à nos Packers de suivent l’exemple !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.