Echauffement Week 4 : GB – ATL

Green Bay Packers – Atlanta Falcons

Les Packers vont-ils continuer à maintenir une moyenne de points marqués historique ? Oui, il y a de fortes chances malgré un poste de WR décimé. Car GB a plus d’un tour dans son sac et ATL a mal à sa défense. Bref, entre la meilleure attaque NFL au nombre de points marqués et la plus mauvaise défense au nombre de points encaissés, un score élevé est plus que probable. Pour quel vainqueur ? Des Falcons revanchards et une défense Packers retombant dans les tréfonds de la NFL doivent inciter à la prudence alors que sur le papier, tout indique une victoire des Packers.

LES FALCONS, ROIS DU RETOUR ADVERSE

Après avoir digéré (burp !) une victoire historique (1ère depuis 1995) chez les Saints, place à un nouvel adversaire NFC South, mais beaucoup plus mal en point avec 3 défaites en 3 matchs. Surtout moralement, toujours dirigé par un entraîneur en chef qui n’arrive pas à remettre à flots une franchise depuis la fin de saison 2016. Après avoir largement battu les Packers en finale NFC, les Falcons ont été traumatisés par le Super Bowl 51 (défaite 34-28 après avoir mené 28 à 3 au 3ème quart-temps) et depuis… Amis cheeseheads, ce type de traumatisme ne vous rappelle pas une finale NFC 2014 qui marqua un lent déclin de l’entraineur en chef (mais pas du QB qui a porté les Packers en 2016) ?

Et pour bien faire, les Falcons revivent ce genre de traumatisme en ce début de saison 2020 qui va faire de Dan Quinn, l’entraîneur en chef des Falcons, un spécialiste du genre. D’abord en semaine 2 chez les Dallas Cowboys, défaite 40-39 après avoir mené 26-10 à la mi-temps (soit un 30-13 mangé en seconde mi-temps) avant un onside kick gaguesque des Cowboys leur permettant d’arracher le FG de la victoire.

Malheureusement pour nous, ils ont remis ça la semaine passée face aux Chicago Bears, menant 26 à 10 à 9 mn de la fin avant de sombrer et perdre 30-26, en ayant eu le drive du match dans les mains à 2 mn de la fin avant une interception pour Matt Ryan (QB). Et pour en rajouter encore, ils ont réussi à convaincre les Bears de mettre sur le banc Mitch Trubisky (QB), le meilleur atout des Packers quand ils rencontraient les Bears ces dernières années. ^^

Bref, les Falcons ont la tête dans le seau et ce match semble déjà décisif pour savoir s’ils jouent les play-offs ou la prochaine draft cette saison.

Ils ont pourtant des arguments offensifs à faire valoir. En fait, une attaque aérienne performante, tout simplement la 4ème NFL au nombre de yards gagnés par les yards. Avec Matt Ryan (QB) à la baguette, le trio de receveurs Julio Jones – Calvin Ridley – Russell Gage est pas loin de ce qui se fait de mieux et soutenu par un honnête TE avec Hayden Hurst. Et donc, ça envoie avec l’aide d’une OL honnête, plus sensible à droite, sur laquelle les pass-rushers Packers auraient de quoi se faire plaisir malgré tout.. si Clark (DT) est présent. Cette attaque est clairement portée sur la passe au niveau du plan de jeu car ils ne sont que 18ème au nombre de yards par passe, ce qui relativise l’explosivité de leur attaque aérienne.

On le sait, si Clark est absent, l’attaque à la course adverse peut se faire plaisir. Ça tombe bien, ce n’est pas la tasse de thé des Falcons (20ème attaque à la course) qui ont recruté le vieillissant et usé Todd Gurley (RB) ; attention néanmoins à son remplaçant, le plus explosif Brian Hill (RB), d’autant que l’ILB titulaire Kirksey est absent pour plusieurs semaines côté Packers.

Les lignes secondaires Packers auront donc leur challenge le plus ardu de la saison écoulée et donc le moyen de se tester pour Alexander (CB) et consorts… si Julio Jones et Ridley jouent, ces deux-là étant pour l’instant incertains.

On peut s’attendre encore à ce que les Packers encaissent une valise de points, eux qui ont une moyenne supérieure à 28 pts encaissés.

Julio Jones (n°11) en a déjà fait voir des vertes et des pas mûres aux défenseurs Packers

DES SOLUTIONS AILLEURS QUE CHEZ LES RECEVEURS POUR RODGERS

Il faudra, pour compenser les carences défensives actuelles et cette attaque aérienne adverse potentiellement dangereuse, que l’attaque de GB continue sur son rythme actuel. D’un point de vue extérieur, ça semble compliqué avec la blessure du WR 2 Allen Lazard, qui vient d’être placé sur la liste des blessés.

Il ne reste en WR « sérieux » que Valdes-Scantling, dont la présence est indispensable pour étirer le terrain grâce à sa vitesse. Il devrait être associé à Malik Taylor (WR) qui ne compte qu’une mise en jeu depuis le début de saison… Mais on l’a vu la semaine passée sans Davante Adams, le GB 2020 est plus varié que ses connexions avec les receveurs. Les quatre coureurs et quatre tight-ends Packers sont plus impliqués que jamais sous l’ère Rodgers. Le retour du rookie Deguara (TE) est une bonne nouvelle alors que Sternberger (TE) commence à prendre ses marques.

De plus, les lignes secondaires des Falcons sont décimées : il n’y a tout simplement plus aucun titulaire au niveau safeties et cornerbacks ! Vous rajoutez un pass-rush Falcons moyen, en plus privé de leur pass-rusher Mac Kinley, face à ce qui est considéré comme la meilleure OL actuelle de la NFL, eh bien Aaron Rodgers a moyen de se faire plaisir, même avec des Malik Taylor et Darrius Shepherd à la réception qui auront là la chance de leur vie, vu la faible adversité peut-être unique à laquelle ils vont être confrontés.

Toutefois, Marcedes Lewis (TE) sera absent, ce qui est dommageable pour le jeu de course, sur lequel se basera l’attaque Packers avant tout, compte tenu du contexte au niveau receveurs. Face à la 18ème défense NFL contre la course (au nombre de yards encaissés par course), les percements d’Aaron Jones auront beaucoup d’importance pour poser l’attaque de GB ; et je ne suis pas contre impliquer A.J. Dillon, le rookie RB n’ayant montré sa puissance que sur quelques mises en jeu.

Darrius Shepherd (WR), pour ses premières réceptions NFL ?

SHOOTOUT EN VUE

L’issue du match dépendra d’abord de la feuille de match. Si les WR Julio Jones et Calvin Ridley sont absents, les Falcons n’auront plus beaucoup d’arguments à opposer.

Ensuite, vous l’aurez compris, ce sera encore un « shootout » où un punt et ou bien sûr un turnover auront beaucoup d’importance, à moins que la défense de GB nous surprenne, on ne demande que ça. Ah, et pour rajouter à la détresse Falcons, ils feront avec un kicker remplaçant avec aucune mise en jeu en carrière, kicker qu’ils viennent de signer il y a 3 jours sur leur équipe d’entrainement, pour prévenir la blessure de leur K titulaire, effectivement absent.

 

LES COMPOSITIONS PROBABLES

 

GREEN BAY PACKERS

Attaque :

Rodgers (QB) – A. Jones (RB) – Bakhtiari (LT) – Jenkins (LG) – Linsley (C) – Patrick (RG) – Turner (RT) – Deguara (TE) – Tonyan (TE) – M. Taylor (WR) – Valdes-Scantling (WR)

Défense :

Lancaster (DT) – Keke (DT) – Lowry (DE) – Z. Smith (OLB) – Summers (ILB) – Barnes (ILB) – P. Smith (OLB) – Alexander (CB) – King (CB) – Savage (FS) – Amos (SS)

Absents notables : Davante Adams (WR), Kirksey (ILB), Lazard (WR), Clark (DT)

 

ATLANTA FALCONS

Attaque :

Ryan (QB) – Gurley (RB) – J. Matthews (LT) – J. Carpenter (LG) – Mack (C) – Lindstrom (RG) – Mc Gary (RT) – Hurst (TE) – J. Jones (WR) – Ridley (WR) – Gage (WR)

Défense :

Bailey (DE) – Jarrett (DT) – T. Davison (DT) – Dante Fowler (DE) –D.  Jones (LB) – Oluokun (LB) – Reynolds (LB) – Sheffield (CB) – Oliver (CB) – Neasman (FS) – Kazee (SS)

Absents notables : Keanu Neal (SS), Ricardo Allen (FS), Darqueze Dennard (CB), A.J. Terrell (CB), Mc Kinley (DE), Koo (K)

 

Coup d’envoi lundi 5 octobre 2020 à 19h50, heure locale, mardi 6 octobre 2020, 2h50, heure de Paris ; horaire décalé en raison du match Chiefs-Patriots reporté

4 Comments

  1. The_Chosen_One

    La bonne nouvelle c’est que Adams devrait jouer. Aucun WR n’a été ni signé ni élévé de la practice squad, c’est bon signe.
    Idem pour Clark.

    Attendez vous à souffrir, parce qu’avec notre D et leur WR + Gurley, on va se faire découper. Heureusement, c’est Dan Quinn leeur coach ce qui nous donne un avantage.

    Le match décaler à 3h50, je me tate à me lever pour le regarder… j’ai peur de le regretter 😀

  2. Green Bay Packers France

    Bon, bah, Adams vient d’annoncer via Twitter qu’il serait « out » pour ce soir. -_-‘
    Et en face, Julio Jones et Calvin Ridley devraient être de la partie. -_-‘ x 2

  3. The_Chosen_One

    La bonne nouvelle c’est que j’ai Ridley en fantasy et mon adversaire de la semaine à Adams ^^

  4. The_Chosen_One

    Bon j’ai perdu en fantasy parce que Ridley a fait 0. et j’en suis ravi 😁
    Alexander l’a totalement éteint.

    Victoire sérieuse et sans soucis. Rodgers est déjà à 1214 yards et 13 TD… des stats de MVP en puissance. On est bien les copains, on est bien !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.