Un début de saison silencieux

o

Bon, plus les jours passent, plus les signaux négatifs abondent quant à la tenue de la prochaine saison NFL. Alors que les joueurs sont actuellement en pleine préparation physique générale (au lieu de se préparer au 1er match de pré-saison), les Packers viennent de prendre une décision symbolique : faire jouer à huis clos ses deux premiers matchs à domicile.

Mark Murphy, le Président des Packers l’a donc annoncé hier : Lambeau Field sera désert lors des deux premiers matchs à domicile des Green Bay Packers en 2020 : le 20 septembre contre les Detroit Lions et le 5 octobre contre les Atlanta Falcons.

Ces deux matchs sont une option raisonnable, le 3ème match à domicile étant contre l’ennemi Minnesota Vikings le 1er novembre ; un match d’importance et une date lointaine qui permet de voir venir la suite des évènements ces prochaines semaines.

C’est une décision importante car à GB plus qu’ailleurs, le public au stade est une notion primordiale quand on sait que la liste d’attente pour postuler à un abonnement (tous les sièges sont occupés par des abonnés… qui revendent éventuellement leurs places à leur convenance) est de quelques dizaines d’années.

Avec une moyenne de 77.845 spectateurs en 2019, Lambeau Field est dans le top 3 NFL des affluences spectateurs. Un match sans spectateur va coûter à peu près 70 millions de $ (selon CBS Sports). De plus, ce sont 184 salariés de la société de sécurité et d’accueil qui sont mis au chômage technique sans compter les employés des bars et boutiques du stade.

Bref, ce n’est pas une décision à la légère que vient de prendre Mark Murphy. Déjà, Murphy avait annoncé une première mesure en annonçant pour la reprise des matchs une affluence maximale de 10.000 à 12.000 spectateurs.

En même temps, comment ne pas prendre une telle décision quand le virus du Covid-19 ne disparait actuellement pas et semble même redoubler de vigueur à l’échelle mondiale ? Aux États-Unis, c’est encore pire puisqu’il y a quelques jours, la marque de 2000 morts quotidiens du Covid-19 en 24 h a été dépassée, pour la première fois depuis 3 mois. Bref, aucune marque de progrès sur le front de cette crise sanitaire aux USA.

Je reste encore circonspect sur la tenue d’une saison NFL avec 70 joueurs qui viennent d’opter pour une année sabbatique, des stades vides et une pré-saison tronquée. Et quand bien même le business triompherait et la saison débuterait, quelle qualité de spectacle et de jeu dans des stades vides et des joueurs qui n’auront jamais été aussi peu préparés ?

1 Comment

  1. DavidBrillac

    On pense tous la même chose, si saison il doit y avoir, quel genre de spectacle les fans vont avoir ?
    La saison tronquée de 82 où les Packers avaient réussi un petit retour en playoff après dix d’absence était une vraie demi saison.
    Là le mois prochain, on va avoir une mascarade de football.
    Pas de public, pas de cheerleaders, pas de show, pas de bidasses triomphant ( tant mieux, j’ai connu la NFL sans ces artifices guerrier ) une NFL qui n’a jamais existé sous cette forme, un truc insipide sans relief qui ne mérite pas un abonnement game pass pour cette année.
    2020 restera à bien des égards ancré dans la mémoire collective.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.