Draft 2020 – quel joueur au n°30 : Tee Higgins (WR)

higgins

Cette fois, on y va sur les receveurs disponibles au choix n°30 en commençant par Tee Higgins, WR de Clemson, finaliste NCAA de la saison 2019. Si l’ex-n°5 orange était consensuellement un choix de premier tour ces dernières semaines, sa cote descend ces tout derniers jours. Le manager général Brian Gutekunst peut-il avoir le coup de coeur pour ce receveur discipliné ?

Tee Higgins – Receveur – Clemson – Junior

  • Taille : 1m93
  • Poids : 95 kilos
  • Age : 21 ans
  • Stats 2019 : 59 réceptions, 1167 yards, 13 touchdowns
  • Comparaison NFL : Mike Evans

Forces

Tee Higgins a de la colle dans les mains, c’est l’impression qu’il pourrait donner tant ses mains sont fiables. Un atout qui pourrait donner confiance à Aaron Rodgers, tant on connait son sens de la préservation du ballon et sa frilosité envers les interceptions. Le n°12 Packer lance la plupart du temps à des cibles sûres, ce que peut être Higgins qui n’a pas eu les mains savonneuses en NCAA.

Le receveur de Clemson est particulièrement redoutable en bord de touche, où son sens du ballon et le positionnement de son corps rappellent parfois un certain Jordy Nelson.

A l’aise dans les airs, il est également très fiable sur les ballons hauts et contestés. Sa technique et sa taille lui donne l’avantage sur ses adversaires. Les petits cornerbacks sont particulièrement exposés et en souffrance face à lui.

Expérimenté aux trois positions des receveurs, il peut être aligné là où l’équipe aura le plus besoin de lui.

Dernier atout : Higgins a scoré sur 20 % de ses réceptions durant son passage à Clemson, 1 ballon sur 5 se transformant en 6 points pour son équipe : séduisant !

Faiblesses

Très fiable et sécurisant à la réception, Higgins n’est pas pour autant une machine à « big plays ». Son arbre de tracés n’est pas encore très varié et ses capacités de séparation ne sont pas sa plus grande qualité. Malgré une bonne vitesse, il n’a pas la double accélération lui permettant de semer ses adversaires après la réception, ce qui peut coûter pour les fameux « yards after catch ».

Imposant mais pas non plus monstre physique, il risque de rencontrer des difficultés lors de ses débuts NFL contre les CB évoluant en press. De même, il a beaucoup à apprendre au niveau des blocks, ce qui peut le desservir aux Packers compte tenu de l’importance des schémas de course appréciés par LaFleur.

Enfin, il avait la chance d’avoir comme lanceur en 2019 Trevor Lawrence, à l’heure actuelle probable n°1 de la draft 2021.

Bilan 

Tee Higgins a ce qu’il faut pour être un titulaire de grande qualité en NFL avec une grande marge de progression possible. Il dispose d’atouts qui feront de lui une cible très appréciée des quarterbacks, focalisé sur le ballon en l’air et disposant d’une bonne mentalité.

Green Bay a besoin de « playmaker » au poste de receveur, Davante Adams étant trop souvent la seule option sûre pour notre lanceur. Higgins, avec ses qualités athlétiques et ses mains fiables, pourrait dès le début de saison être une nouvelle arme dans l’attaque de Matt LaFleur.

Cependant son profil physique est déjà largement représenté dans l’escouade de receveur. Avec St Brown, Lazard et maintenant Funchess, les receveurs de grande taille ne manquent pas, au contraire d’un profil plus explosif capable de briller dans les espaces et d’engranger les yards après réception.

GBPF et The_Chosen_One

6 Comments

  1. DavidBrillac

    Oui ça me va, Higgins, Magnum, Terry, où Rick, peu importe, du moment que ce soit un bon WR.
    Un des six WR que tout les spécialistes annonce au premier tour, ferai l’affaire pour aider ce pauvre Adams seul au monde depuis trop longtemps.
    Et que l’on ne me parle pas de TE, OT, DT, où autres CB au premier tour.
    Un bon WR, et tous iras mieux !

  2. Green Bay Packers France

    Ah, je la revois cette Ferrari sous les palmiers d’Hawaii. 😉

    Moi, je ne serai pas contre le BAP au choix n°30, qu’importe son poste (sauf QB), si bien sûr, le mec est effectivement une star après.

  3. The_Chosen_One

    et ça non… cette putain de rumeur Jordan Love…. si on drafte un QB et notamment Love je revends mes maillots de GB et je change d’équipe.
    Comment peut on penser à un QB quand t’as déjà un hall of famer qui n’a besoin que de renfort pour te faire gagner ??

  4. DavidBrillac

    @TCO, même pas cap !
    Ça serait dommage de changer pour les vikings par exemple.

  5. The_Chosen_One

    Non je serai plutôt Bills ou Redskins

  6. Green Bay Packers France

    Les Bills, pour ton côté casseur de tables en plastique ? ^^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.