Jimmy Graham résilié

80

Coup de tonnerre à Green Bay ! Non, je plaisante. Car s’il y a bien une résiliation qui était prévisible, c’est bien celle du tight-end vétéran Jimmy Graham. Celle-ci vient d’être annoncée officiellement par le manager général Brian Gutekunst.

Hé oui, on vous l’annonçait même dès la fin de la saison 2018 sur GBPF. Dès sa décevante première saison (55 réceptions, 636 yards, 2 TD), on avait compris que Graham n’en avait plus beaucoup sous la pédale.

Certes, il fut le 2ème receveur des Packers en 2018, mais au cours d’une triste saison 2018 où GB n’était qu’une ombre offensive.

On avait vite compris que le nouveau n°80 des Packers avait décliné physiquement quand justement il avait basé sa carrière sur son dynamisme digne d’un WR, mais dans un gabarit de TE. Ne pouvant plus faire la différence par sa vitesse, il n’était malheureusement plus l’arme létale tant espérée et qu’il fut, notamment lors de son long bail avec les New Orléans Saints (5 saisons de 2010 à 2014), ni même le TE des Seahawks où il enquillait encore 10 TD lors de la saison 2017.

Le souci était qu’il était payé comme le TE qu’il avait été. GB lui avait en effet donné en 2018 un contrat de 3 ans avec le salaire moyen le plus élevé pour un TE en NFL ! Son arrivée coïncidait d’ailleurs avec la résiliation du receveur historique Jordy Nelson, dont le départ permettait financièrement le recrutement de Graham. Assurément, ce ne fut pas un coup de maître du nouveau GM Gutekunst pour son arrivée aux commandes du navire vert et or.

Comme on pouvait malheureusement le prévoir après sa saison 2018, Graham ne s’est pas amélioré avec une saison de plus dans les pattes. Sa saison 2019 aura été dans la continuité logique de la précédente, en moins bon statistiquement (38 réceptions, 447 yards, 3 TD) et nous gratifiant également à plusieurs reprises de réceptions manquées (« drops ») du plus mauvais effet.

Lors des deux matchs de play-offs de cette saison, Jimmy Graham montra ce sursaut d’orgueil qu’ont les grands joueurs quand ils font face à de grandes échéances. Avec 7 réceptions et 108 yards sur ces deux rencontres, Graham alignait des statistiques deux fois plus importantes que ses moyennes de la saison régulière.

Néanmoins, il fallait se rendre à l’évidence et lui-même peu après la rencontre « tweetait » un message de remerciements pour les supporters de sa carrière, comme s’il avait bien conscience de ce qui l’attendait.

Si son contrat était bétonné financièrement pour ses deux premières saisons rendant insupportable un éventuel licenciement pour les comptes de GB, la rupture de contrat à l’aube de sa 3ème et dernière année de contrat ne laisse cette fois « que » 3,6 M de $ de salaire dû (« dead cap ») (quand même), et permet d’économiser 8 M de $ sur la masse salariale.

Ainsi, GB est désormais titulaire d’une enveloppe d’environ 26 M de $ en-dessous du plafond salarial.

Après la mauvaise expérience Martellus Bennett, les Packers se sont encore loupés sur le choix de leur TE 1, un poste pourtant important quand on a Aaron Rodgers en QB. Qui pour 2020 ? Le joueur de seconde année Jace Sternberger tient pour moi la corde. Ce jeunot a tant à prouver. Et peut-être qu’il aura une carrière similaire à Jimmy Graham, 5 fois Pro Bowler, mais avec ses meilleures années à GB.

Quant à Jimmy G., j’ai comme l’impression qu’il savait à quoi s’attendre et qu’à 33 ans, et après avoir empoché 22 M en deux ans de la part de GB (!), il est temps de prendre du bon temps, notamment pour l’aviation, sa deuxième grande passion. Fly, Jimmy, Fly.

GBPF

1 Comment

  1. Guile

    Pas mieux, coupe attendu pour un joueur vieillissant, ultra-cher et décevant ces deux dernières années.
    J’avais oublié qu’on avait dû couper Jordy pour le signer, c’est pas cool de rouvrir la plaie à peine fermée 🙂

    Après les derniers fiascos sur les TE (Bennett, Kendricks, Graham), j’espère également qu’on va laisser sa chance à Sternberger et pas signer Hooper…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.