Echauffement Week 14 : GB – WAS

LOGO

Mine de rien, on avance dans décembre et la fin de saison approche avec pour Green Bay des play-offs qui se profilent. À quelle place ? Ça, c’est la bouteille à l’encre. Mais il reste des matchs à jouer et des victoires à assurer. Le premier d’entre eux semble être le plus abordable des 4 derniers matchs puisque les Packers rencontrent la 2ème plus mauvaise équipe NFC : les Washington Redskins.

LA MOINS PERFORMANTE ATTAQUE DE LA NFL EN FACE

Le cas des Redskins est la cas typique d’une saison dans laquelle rien ne va. Avec d’abord la grave blessure de leur QB 1 Alex Smith en fin de saison dernière, une double fracture tibia péroné qui a nécessité 17 opérations chirurgicales. Puis la grave commotion cérébrale de leur « playmaker » en attaque : Jordan Reed, un des meilleurs TE de la ligue.

Plus grave encore, leur LT multiple probowler Trent Williams a dû se faire opérer au printemps d’une tumeur cancéreuse à la tête que le staff des Redskins avait jugé comme bénigne il y a plusieurs années. Le conflit est désormais ouvert entre le joueur et la franchise.

Ajoutez-y également les blessures de Vernon Davis (TE), de Dominique Rodgers-Cromartie (CB) ou encore de Reuben Foster (LB) avec un QB rookie jeté au feu et qui déçoit, eh bien vous obtenez des résultats décevants avec un entraineur en chef (Jay Gruden) qui a déjà été viré plus tôt dans la saison.

C’est l’attaque qui est particulièrement famélique côté Redskins, une des pires de la ligue et celle qui marque le moins de points  (14.4 pts par match ! Moyenne réhaussée par leurs 29 pts de la semaine passée). Il faut dire qu’il n’y a plus vraiment grand-monde. Leur attaque va principalement se baser sur leur jeu de course porté par le vétéran Adrian Peterson (RB) et qui a vu le retour la semaine passée du RB 2 Derrius Guice, ce qui a donné un sacré coup de fouet à l’attaque Redskins (129 yards et 2 TD la semaine passée contre les Carolina Panthers pour le RB 2, 248 yards àla course au toal pour WAS).

Ce n’est en effet pas du jeu de passe que GB doit avoir peur, le rookie QB Dwayne Haskins ne sait pas encore gérer sa poche, ni la pression qui va venir principalement de son côté gauche gardé par Donald Penn (LT) et Ereck Flowers (LG). Ces deux paramètres ont permis à Carolina d’enquiller 7 sacks tout de même la semaine passée. Alors, on augmente encore les chiffres des Smiths Bros ?

Bref, avec une des plus mauvaises attaques aériennes face à elle, il serait triste de voir GB se faire empiler des yards à la passe. La défense des Packers pourra concentrer ses efforts sur le duo de coureurs Peterson-Guice.

(MàJ : déjà doté d’un faible corps de receveurs, les Redskins vont être en plus privés de leurs WR 2 et WR 3)

D. Guice

Le coureur Derrius Guice, la menace n°1 de l’attaque Redskins

DES RÉGLAGES À PEAUFINER EN ATTAQUE

Si l’attaque des Redskins parait inoffensive, il n’en est pas de même pour sa défense. Il y a d’abord une grosse ligne défensive composée de Jonathan Allen (DE), de Daron Payne (NT et choix n°13 de la draft 2018) et de Matt Ioannidis (DE), doublée d’une talentueuse paire de pass-rushers : le vétéran Ryan Kerrigan et le rookie Montez Sweat. Si on rajoute à cela le SS Landon Collins qui peut venir en extra rusher, tout ça donne une équipe 9ème NFL au nombre de sacks (36 sacks) qui sait donc mettre la pression sur l’OL adverse. La ligne offensive des Packers aura donc plus de boulot que la semaine passée contre les New York Giants.

Mais si l’adversaire de WAS sait contenir la pression de leur pass-rush, il y a la place pour développer un jeu aérien car les Redskins sont 23ème NFL au nombre de yards concédés par passe, 7.6 yards par passe (GB 26ème). Attention toutefois à leurs « ball-hawk », les Redskins ayant le 3ème rang NFL au niveau des interceptions (13 ; GB 5ème avec 12).

On espère aussi que le jeu de course retrouvera une seconde jeunesse après deux matchs compliqués. Les Redskins ont une défense contre la course au niveau de celle des Packers, c’est dire s’il y a des possibilités à exploiter pour les coureurs Aaron Jones et Jamaal Williams.

promo276743907

LA MÊME QUE FACE AUX GIANTS ?

La défense des Packers si critiquée depuis quelques semaines doit retrouver des couleurs face à la plus mauvaise attaque de la NFL au nombre de points marqués.

L’attaque devra apprendre à gérer ses drives sur ce match à priori accessible, et bien sûr éviter de coûteuses blessures. Rappelons que GB est tout de même grandement épargné par les blessures. (knock on wood time)

Enfin, on espérera une bonne surprise des équipes spéciales. Si Mason Crosby est toujours égal à lui-même, le punter J.K. Scott nous doit un renouveau après un fâcheux trou d’air depuis quelques semaines. Et puis, GB aura un nouveau retourneur (le quatrième) en la personne de Tyler Erving, recruté après sa résiliation des Jacksonville Jaguars, qui prend poste pour poste la place de Tremon Smith (RB).

Comme je disais il y a quelques semaines, ce poste est tellement en souffrance qu’on en venait à regretter Trevor Davis (WR) échangé il y a quelques semaines aux Oakland Raiders contre un 6ème tour de draft. Mais on ne se refait pas et l’ex-Packer auteur d’un ridicule fumble sur retour de kickoff (et d’une 4ème tentative à la course manquée) lors du dernier match des Raiders contre les Chiefs vient d’être renvoyé sur le champ par l’entraineur en chef John « Chucky » Gruden !

Ce match devrait être à la portée des Packers mais ne mésestimons la motivation des Redskins qui… peuvent toujours aller en play-offs malgré leur bilan de 3 victoires et 9 défaites. En effet, le titre NFC East, garantie du rang n°4 NFC, est actuellement détenu par les Dallas Cowboys au bilan actuel de 6 victoires et 7 défaites, suivi des Philadelphia Eagles au bilan de 5-7. Et quand on sait qu’après les Packers, les Redskins affrontent pour leurs 3 derniers matchs leurs 3 adversaires de division, le mince espoir est permis. À GB de leur ôter ce rêve et de les orienter plutôt vers un haut choix de draft. 🙂

 

LES COMPOSITIONS PROBABLES

 

GREEN BAY PACKERS

Attaque :

Rodgers (QB) – A. Jones (RB) – Bakhtiari (LT) – Jenkins (LG) – Linsley (C) – Turner (RG) – Bulaga (RT) – Graham (TE) – Adams (WR) – Valdes-Scantling (WR) – Lazard (WR)

Défense :

Clark (DT) – Lowry (DE) – M. Adams (DE) – Z. Smith (OLB) – Martinez (ILB) – Campbell (S) – P. Smith (OLB) – Alexander (CB) – King (CB) – Savage (S) – Amos (SS)

WASHINGTON REDSKINS

Attaque :

D. Haskins (QB) – A. Peterson (RB) – Penn (LT) – Flowers (LG) – Roullier (C) – Scherff (RG) – Moses (RT) – Sprinkle (TE) – Harmon (WR) – Mc Laurin (WR) – Sims Jr (WR)

Défense :

J. Allen (DE) – Payne (NT) – Ioannidis (DE) – Kerrigan (OLB) – Holcomb (ILB) – Bostic (ILB) – Kerrigan (OLB) – Dunbar (CB) – J. Norman (CB) – Nicholson (FS) – L. Collins (SS)

LINE

Coup d’envoi dimanche 8 décembre 2019 à 12h00, heure locale, 19h00, heure de Paris

1 Comment

  1. Guile

    Quel match bien pourri… On a joué le 1er QT et puis plus rien…
    Pourtant on ne peut pas dire que la Défense ait mis l’Attaque dans la m*****. Le nombre de fois où les gars sont repartis du milieu du terrain ou pas loin pour faire pas grand chose…

    Comme prévu on a laissé Haskins marquer son 1er TD à la passe…

    Franchement si nous ne sommes pas capables de hausser le niveau sur la fin d’année, on va se faire rouler dessus en playoff (oui, en playoff, j’ai du mal à voir les Rams nous taper la dernière place qualificative si on foire les matchs Bears & Vikings).

    J’arrive pas à savoir si, en attaque, on joue avec le frein à main ou si nous sommes juste des buses capables, parfois, de belles séquences… Tain Allison, heureusement qu’il est down par contact, le mec est une machine à drop et fumble…
    En défense, les mecs font le first et le second down à fond, ils se tapent le torse, la tête et tout ce que tu veux…Et puis sur le third, on se fait prendre comme des minus soit parce qu’on est pas concentrés soit parce qu’on fait le strict minimum en se disant que le QB va foirer la passer ou que le WR va foirer la réception…

    Enfin bref, c’était vraiment pas beau à voir…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.