Dernier match avant le bye week pour les Packers. Du résultat du match de GB en ce week 5 dépendra l’humeur de l’équipe et le traitement des médias ces deux prochaines semaines. Ça tombe bien, le déplacement dans le Nevada ce lundi soir est très accessible.

JACOBS ET ADAMS À SURVEILLER

Après la déconvenue enregistrée à domicile contre les Lions en week 4, les Raiders n’affichent pas le même profil redoutable.

Ce qui fait le plus parler chez les Packers en ce début de saison, c’est bien la défense contre la course. Ça tombe bien, les Raiders sont loin d’être des foudres de guerre en étant l’avant-dernière (31ème) attaque NFL en yards par course.

Pourtant, ils ont dans leur effectif un RB All-Pro en la personne de Josh Jacobs. En fait, depuis le début de saison, Jacobs a eu tout le mal du monde à trouver une quelconque lumière derrière une OL ne lui ouvrant aucune brèche, en témoigne un alarmant – 0,1 yard avant contact sur les 3 premiers matchs, très largement la pire moyenne de la NFL.

Sur le 4ème match contre les Los Angeles Chargers, cela s’est grandement amélioré avec 1,48 yard avant contact pour un total pas folichon quand même de 58 yards au total.

L’OL Raiders a donc des lacunes au niveau du run block et c’est donc un test grandeur nature pour la DL et la défense contre la course de GB qui se doit de montrer autre chose que son 29ème rang NFL en yards encaissés à la course, soit + de 155 yards à la course par match. Garder Jacobs sous les 75 yards (sa meilleure performance 2023 étant 62 yards) et le jeu de course Raiders sous les 100 yards sera l’objectif pour se rassurer et construire la victoire.

L’OL Raiders est bcp + mise à contribution sur le jeu de passe, LV étant la 6ème équipe NFL qui passe le +. Pour ce match contre GB, LV récupère son QB 1 Garoppolo de retour d’une absence pour commotion.

Par contre, la présence de Davante Adams est + incertaine. L’ancien Packer s’est blessé à l’épaule la semaine passée. La présence du WR 1 des Raiders est juste indispensable tant l’attaque aérienne de LV est déséquilibrée et centrée sur le n°17 comme quasiment aucune autre en NFL (les Jets avec G. Wilson et les Vikings avec J. Jefferson).

Si Adams est absent, on trouvera difficilement des excuses à la défense aérienne d’encaisser des yards, d’autant plus que celle-ci devrait pouvoir récupérer enfin son CB 2 Eric Stokes après un an d’absence. Si le n°17 noir et argent est présent, Alexander sera son garde du corps et il serait bien avisé de mettre un Darnell Savage (FS) en surveillance perpétuelle de ce duel pour pallier à l’imparable « double move » d’Adams. Côté jeu de passe, attention de veiller à Jacobs (RB), 81 yards à la réception contre les Chargers en week 4.

Le meilleur moyen de casser l’inévitable connexion Garoppolo-Adams est avant tout d’exécuter un pass-rush efficace. Seulement pour l’instant, seul Rashan Gary (OLB) surnage.

Son alter ego Preston Smith (OLB) est aux abonnés absents et cela devrait encore être le cas puisqu’il devrait être aligné contre le LT Kolton Miller, de loin le meilleur élément de l’OL Raiders. Par contre, Gary (OLB) doit se régaler contre le RT alors qu’il y a aussi de quoi forcer l’intérieur de l’OL Raiders.

Même en l’absence du vétéran Campbell (ILB), la défense doit faire une performance notable face à une équipe qui attaque le – la profondeur en NFL et qui délivre le + d’interceptions (7).

RETOUR DE TITULAIRES

Côté attaque des Packers, on attend avec impatience le vrai retour d’Aaron Jones (RB). Auteur de seulement 5 courses il y a 10 jours pour son retour, Matt LaFLeur doit normalement l’abreuver de ballons face à une équipe 20ème NFL en terme de yards encaissés par course.

Il devrait être bien aidé par le retour d’une OL titulaire. Enfin ,titulaire… c’est si on tient compte que Bakhtiari, l’intermittent du spectacle pour cause de genou douloureux, est désormais out pour la saison comme il l’a confirmé en interview vestiaires cette semaine. Le retour d’E. Jenkins (LG) devrait pouvoir stabiliser tout ça alors que Tom (RT) et Runyan (RG) devrait retrouver un meilleur niveau en étant moins gêné par les blessures.

Cette OL titulaire devrait permettre à Love de ne plus revivre le cauchemar du match des Lions où il fut sacké 5 fois et mis sous pression + d’une vingtaine de fois. Sans pression, Love est un des meilleurs QB statistiquement parlant. Ce sera donc la clé du jeu de passe qui lui aussi retrouve l’ensemble de ses cartouches avec un Watson (WR), dans la même situation qu’Aaron Jones la semaine passée. Attention toutefois à la confrontation entre le jeune LT Walker et le pass-rusher élite Maxx Crosby.

Chacune des deux équipes retrouve l’ensemble de ses cartouches pour un match dont l’issue pourrait orienter la tendance de la suite de saison des Packers et des Raiders.

LES COMPOSITIONS PROBABLES

LAS VEGAS RAIDERS

Attaque :

Garoppolo (QB) – Jacobs (RB) – K. Miller (LT) – Parham (LG) – A. James (C) – Van Roten (RG) – Eluemunor (RT) – Hooper (TE) – Adams (WR) – Meyers (WR) – Renfrow (WR)

Défense :

Crosby (DE) – Tillery (DT) – Nichols (DT) – Koonce (DE) – Spillane (LB) – Deablo (LB) – Masterson (LB) – Hobbs (CB) – Peters (CB) – Moehring (FS) – Epps (SS)

GREEN BAY PACKERS

Attaque :

Love (QB) – A. Jones (RB) – Walker (LT) – E. Jenkins (LG) – J. Myers (C) – Runyan (RG) – Tom (RT) – Musgrave (TE) – Watson (WR) – Doubs (WR) – Reed (WR)

Défense :

Clark (DT) – T.J. Slaton (NT) – Wyatt (DE) – P. Smith (OLB) – Q. Walker (ILB) – Mc Duffie (ILB) – Gary (OLB) – Douglas (CB) – Alexander (CB) – Savage (FS) – Ford (SS)

Coup d’envoi lundi 9 octobre 2023 à 17h15, heure locale, 2h15, heure de Paris.

GreenBayPackersFrance