5 questions et 1 prono : GBPF pour 49ersBE

Discussion avec @49ersBE

Sur la twittosphère NFL francophone, le compte @49ersBE est l’un des plus actifs pour les supporters des San Francisco 49ers. L’affrontement Packers – 49ers est l’occasion d’une interview croisée entre deux fans au taquet avant le tour de division de ce samedi.

5 QUESTIONS ET UN PRONO POUR 49ers BELGIQUE

D’abord 49ers Belgique, petite présentation, qui est donc ce chercheur d’or venu de Belgique ?

Je m’appelle Loïc, j’ai 21 ans, je vis à Bruxelles et je tiens le compte @49ersBE sur Twitter. J’ai commencé à suivre la NFL assez récemment, en 2018 seulement, et j’ai tout de suite décidé de supporter les 49ers sans même y réfléchir parce que la ville de San Francisco m’a toujours fait rêvé, pour différentes raisons assez irrationnelles puisque je ne suis jamais allé aux États-Unis.

Allez, c’est parti, question n°1 : bilan de 3-5 en Semaine 9, suivi d’un bilan de 7-2 sur les 9 derniers matchs de la saison avec une qualification en jeu lors du match de Semaine 18, les San Francisco 49ers ont tout de l’équipe « hot » pour les play-offs. Est-ce une saison réussie et son profil te donnent de la confiance pour ce tour de division ?

Non, je ne suis pas confiant. On est dans une très bonne dynamique mais cette succession de matchs à haute intensité (en particulier ceux contre les Rams et les Cowboys) aura fatigué les organismes de nos joueurs et les aura même endommagé pour ce qui est de Garoppolo (blessé au pouce droit et à l’épaule), Nick Bosa (protocole commotion) ou Fred Warner (touché à une cheville).

Les Packers, de leur côté, viennent pratiquement d’enchaîner deux bye weeks en pouvant faire tourner contre les Lions en Semaine 18 et seront donc beaucoup plus reposés samedi. En plus de ça, contrairement aux Cowboys, les Packers ont gagné tous leurs matchs contre des équipes qui se sont qualifiées pour les play-offs cette saison, à l’exception des Chiefs mais Rodgers était absent ce jour-là. Les Packers ne sont donc pas seulement une équipe qui a engrangé des victoires pendant la saison régulière, c’est aussi une équipe qui a prouvé à maintes reprises qu’elle pouvait battre des adversaires de qualité.

Un autre élément qui ne me rend pas optimiste pour ce match, c’est bien évidemment le froid caractéristique de Green Bay à cette période de l’année : on prévoit -13°C à l’heure et au jour du match, des températures auxquelles les joueurs de San Francisco ne sont absolument pas habitués. Pour finir, ce qui m’inquiète le plus, c’est la probable incapacité de notre secondary à contenir votre attaque aérienne… mais ça, on y reviendra.

2) Comment expliques-tu le profil si particulier de votre saison ? Blessures ? Le match des Rams en Semaine 10 a-t-il vraiment été le tournant ?

Oui, il y a clairement eu un tournant à partir de ce match. Je ne saurais pas vraiment expliquer comment on a pu passer de façon aussi brutale d’un niveau abyssal en Semaine 9 contre les Cardinals (qui nous ont humilié à San Francisco sans Murray, Hopkins et Watt), à notre meilleur match de la saison en Semaine 10 contre les Rams et à une fin de saison pour le moins réussie.

Je pense simplement que ça a « cliqué » comme on dit dans le jargon, et ce dans un peu tous les domaines du jeu. Notre secondary qui était notre gros problème défensif en première moitié de saison a commencé à trouver son rythme avec un bon Emmanuel Moseley et un Josh Norman pas trop mauvais (à ce moment là) et a fini par régler le problème des DPI qui était omniprésent en première moitié de saison. Garoppolo avait déjà montré du mieux depuis la Semaine 8 et a continué sur sa lancée. On a eu moins de blessés en deuxième partie de saison. Les matches serrés ont commencé à tourner en notre faveur alors que c’était le contraire avant la Semaine 10.

Et il faut aussi mentionner que c’est plus ou moins à cette période que Deebo Samuel a été reconverti en RB à mi-temps, ce qui a permis à notre jeu au sol d’être moins dépendant d’Elijah Mitchell (très souvent blessé) et de mettre toujours plus à profit la qualité des blocks de notre ligne offensive. Donc, au final, il n’y a pas réellement un élément précis permettant d’expliquer la transition d’un début de saison raté (3-5) à une fin de saison en boulet de canon (7-2 et une victoire en play-offs), c’est plutôt un ensemble de facteurs et de solutions trouvées par le coaching staff qui nous ont remis sur le droit chemin, suite – disons le – à 1 an et demi de traversée du désert.

3) Avec quels arguments les 49ers peuvent-ils gagner ce tour de division ?

Notre jeu au sol. Il est redevenu réellement impressionnant ces derniers mois grâce à l’un des meilleurs run-blocks de la ligue et à un duo de coureurs Elijah Mitchell – Deebo Samuel qui fait des ravages. Or, les Packers ont l’une des 3 pires défenses contre la course de NFL au regard de la moyenne de yards concédés par course adverse (4,7 yards de moyenne, seuls les Chiefs et les Steelers font pire). Si l’on ajoute à cela le fait que Garoppolo jouera contre les Packers avec deux blessures gênantes (pouce droit et épaule droite), je pense que l’on a tout intérêt à reproduire le même plan de jeu que lors de la finale de conférence d’il y a 2 ans : on avait fait 42 courses contre seulement 8 passes tentées sur l’ensemble du match… et ça avait parfaitement marché : 220 yards et 4 TD à lui seul pour Raheem Mostert.

J’aimerais bien que ce soit ça notre plan de jeu offensif cette fois encore, avec un Deebo Samuel dans le rôle qu’avait Mostert à l’époque, ça pourrait marcher, même si LaFleur s’y attendra. Il faudra toutefois prévoir un plan B plus équilibré. Un deuxième point qui me fait garder espoir de voir gagner les Niners, et que je tiens à mentionner, c’est l’extrême solidité de notre défense contre la course ces dernières semaines, je ne crois vraiment pas que votre jeu au sol sera une menace pour notre défense. Par conséquent, on pourrait se concentrer sur la couverture aérienne et, si on arrive à mettre Rodgers plus en difficulté que prévu, vous n’aurez pas d’option de secours.

4) Les Packers sont favoris en tant que n°1 NFC. Que crains-tu le plus de cette équipe ?

Je ne vais vraiment pas être original, mais c’est la connexion Rodgers – Adams qui me fait le plus peur, c’est de très loin le meilleur duo QB-WR de la ligue et je ne me mouille pas en disant ça. Nos CB ont relevé leur niveau ces dernières semaines grâce au retour de blessure d’Emmanuel Moseley et à la rapide montée en puissance du rookie Ambry Thomas, mais je ne vois quand même pas comment on pourrait contenir Davante Adams.

Au moment où j’écris ces lignes, je ne sais pas encore si Nick Bosa pourra jouer (Shanahan est optimiste cela dit). Si il est absent, Rodgers va pilonner notre secondary à longueur de match or, lorsque le QB adverse est précis, on a souvent beaucoup de mal à stopper le jeu vertical, comme on l’a vu dans notre double confrontation contre les Seahawks. Si Nick Bosa peut jouer, je garderai un espoir mais on a vu lors de notre confrontation en Semaine 3 que votre O-Line pouvait supporter le choc malgré des absences et que Rodgers était capable de lancer le ballon très rapidement et engranger des yards malgré la pression… Pas certain que le retour de Bosa suffira.

5) Quel que soit le résultat du match, comment vois-tu les saisons à venir à SF ?

C’est assez difficile de se projeter sur nos saisons à venir dans la mesure où de grosses interrogations demeurent sur notre poste de quarterback. On ne sait même pas qui sera titulaire la saison prochaine et, si c’est Trey Lance, on ne sait pas du tout si il performera, ni combien de temps (combien d’années) il lui faudra pour atteindre son potentiel.

Néanmoins, je pense qu’on a l’une des équipes les plus complètes de la ligue et que, si on fait venir un vrai CB1 pendant l’intersaison, on pourrait même envisager que notre quarterback soit le mieux entouré de toute la NFL en 2022. On a un grand nombre de cibles de qualités (et jeunes qui plus est), l’un des jeux au sol les plus performants de la ligue, une solide ligne offensive (bien qu’elle se repose beaucoup sur Trent Williams qui a 33 ans), une ligne défensive bien coachée et promise à un bel avenir avec Bosa et plein de bons linebackers qui émergent années après années.

En plus de ça, j’ai une très grande confiance en Kyle Shanahan (que ce soit en sa construction de l’effectif, son coaching et sa capacité à planifier des plans de jeu) et en notre front-office (qui gère admirablement bien la question cruciale des contrats). Donc je pense qu’on sera une équipe de niveau play-offs pour un bon nombre d’années quoi qu’il arrive mais, quant à la question de savoir si on gagnera enfin le titre qui nous échappe depuis près de trois décennies, je pense que nous sommes suspendus à la question du quarterback et qu’il faudra, pour cela, que Trey Lance devienne à terme le franchise QB que l’on attend depuis si longtemps ; car je suis convaincu que l’on ne gagnera jamais un Super Bowl avec Jimmy Garoppolo.

Et donc ton pronostic pour ce tour de division ?

24-20 pour Green Bay. Normalement, on ne pronostique pas contre son équipe mais les Packers sont trop forts.

Merci Loïc pour tes réponses et tes analyses. Mais Go Pack Go ! 😉

GBPF

1 Comment

  1. DavidBrillac

    Ouais merci Loïc, si même un fan des 49ers pense que Green Bay est trop fort pour les chercheurs d’or, alors ça va le faire 😁

    Excellente idée cette interview croisé, c’est sympa.
    Go Pack Go !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.