Draft 2021 – Jour 3 : Toujours dans le besoin

Tedarrell Slaton ( à gauche) et Jean-Charles (à droite), les draftés du jour 3 qui ont le plus de chances de contribuer rapidement

Et voilà, l’évènement que tout le monde attend depuis des mois vient de se clore. Samedi dernier, le jour 3 a vu les Packers utiliser les 6 choix qui leur restaient. Pour les utiliser sur des postes clairement identifiés comme des besoins forts à GB avant la draft. Comme sur les deux jours précédents.

4ème tour (choix n°142) – Royce Newman (OT) – Mississippi

Cet état d’esprit était symbolisé par le premier choix des Packers lors de la 3ème journée : un Tackle offensif en la personne de Royce Newman de l’université de Mississippi.

Royce Newman était décrit comme un joueur sous-côté destiné à être Tackle droit (RT). Bon ben, il est en théorie tout destiné à succéder à Billy Turner en 2022.

Joueur fort et volontaire, il dispose des fondamentaux du poste : une bonne technique de mains et une bonne agilité de pied qui lui permet d’être efficace en protection de passe. En run-blocking, il a les bases et sait aller en second rideau.

Même si pour le moment il manque encore d’adaptation face aux rapides pass-rushers dont il a du mal à contenir leur contournement, ses joutes régulières face aux pass-rushers de la SEC en font un joueur aguerri.

Il colle au profil demandé aux linemen offensifs de GB : de la polyvalence. Il l’a prouvé en pourvoyant au cours de ses années universitaires à deux postes différents : RT et LG. Soit deux postes différents et deux côtés différents.

Sortant d’une saison solide, il offre plein de potentiel avec de la formation. Certains le voyaient même comme un « steal » en jour 3. Les cheeseheads auront un oeil sur son développement.

5ème tour (choix n°173) – Tedarrell Slaton (DT) – Florida

Big Baby Slaton is here !

Bon, dans les besoins primordiaux, il manquait un DT. Eh bien, c’est sans surprise que le choix du 5ème tour s’est porté sur un joueur de ligne défensive. Et pas le moindre. Dans cette draft, il est sûrement celui qui a atteint le poids le plus important au cours de sa carrière universitaire : près de 170 kg (pour 1m95).

D’ailleurs, conscient de son surpoids, il se présente désormais plutôt vers les 150 kg. Ça reste une très gros bébé bâti pour occuper deux « gaps » au sein de la DL Packers. S’il arrive à remplir cette mission, préparez-vous à voir les stats de Kenny Clark exploser. Mais on en est encore loin.

Bon technicien, il a une force de mammouth dans le bas du corps lui permettant de repousser des linemen offensifs par un simple « bull-rush » mais surpuissant. Cependant, à l’échelon supérieur, il en faudra plus pour être un effectif pass-rusher de DL, d’abord de la technique, ce dont il manque cruellement.

Mais il offre une bonne polyvalence et c’est ce qui a dû faire une cible des Packers. S’il est taillé pour être NT, il sait aussi jouer occasionnellement en poste 3-tech, permettant à son équipe de faire des alignements déguisés.

Slaton semble arriver en NFL avec un esprit discipliné, conscient des efforts à faire pour faire une carrière durable en NFL. C’est déjà un premier point encourageant pour un profil plein de potentiel.

5ème tour (choix n°178) – Shemar Jean-Charles (CB) – Appalachian State

Une fois l’ensemble des principaux besoins pourvus (CB, C, WR, OT, DT) grâce à six choix utilisés (5 + celui donné au trade-up du 3ème tour pour Amari Rodgers), le reste de la draft allait ajouter de la profondeur à l’effectif.

Et avec le choix n°178, quelques choix après celui de Slaton, les Packers renforçaient leur corps… de cornerbacks (le corps de CB es Packers est juste « full » à ras bords. Ce CB affiche lui aussi plein de potentiel et a été pris à ce niveau car venant d’une université mineure : Appalachian State.

Cornerback compact (1,80 m ; 86 kg), sa qualité principale est sur la ligne de mise en jeu où il bataille à la manière d’un Alexander. De même, à la lutte avec le WR, son physique et son style de jeu font très souvent déjouer ses adversaires. Jean-Charles a ainsi le meilleur taux d’incomplétions adverses du « college football » quand il est visé, plus que tous les autres CB pris à la draft, même les 1er tours ! Intéressant, évidemment à rapporter avec le niveau d’adversité rencontré par son équipe d’Appalachian State…

Maintenant, il faut qu’il soit capable de suivre son adversaire, et c’est là qu’il a le plus à progresser car il a un peu de mal dans les retournements et dans la localisation du ballon dos au jeu. En fait, un Kevin King mais à un prix Leader Price. 🙂

Par contre, il est un maillon essentiel d’équipes spéciales et nul doute que c’est d’abord là qu’il peut avoir du temps de jeu à la manière d’un Will Redmond (qu’il pourrait pousser vers la sortie) ou plus anciennement d’un Josh Hawkins. S’il montre toutes les promesses que certains voient en lui, le poste de CB dans le slot pourrait lui convenir, lui qui s’exprime beaucoup mieux face au ballon que dos au jeu.

6ème tour (choix n°214) – Cole Van Nalen (OL) – Wisconsin

Sur leur premier choix de 6ème tour, les Packers la jouaient local en prenant Cole Van Nalen (« Jump » ! ^^) de l’université du Wisconsin. GB prenait son 3ème joueur de ligne offensive de cette cuvée de draft… après une draft 2020 où elle avait pris… 3 joueurs de ligne offensive (Runyan, Hanson et Stepaniak), mais tous pris au 6ème tour ; alors que cette année, les OL ont été pris au 2ème, 4ème et 6ème tour.

Bon, Cole Van Nalen est le choix qui fait l’unanimité comme étant le moins bon de cette draft Packers ; un joueur que certains ne voyaient pas drafté. On espère qu’il n’a pas été choisi pour sa « feel good story », lui le natif de… Green Bay. Pur enfant du Wisconsin, Van Nalen est en train de vivre un rêve.

Un rêve qui pourrait être un brusque retour à la réalité. LT à Wisconsin, il a beaucoup été mis à mal par les pass-rushers de la Big 10, la conférence des Badgers du Wisconsin, en raison d’un gros manque de mobilité. Par contre, il est beaucoup plus efficace dans les petits espaces où sa force compense. Il a été ainsi une des perforateurs pour les courses de Jonathan Taylor en 2019. C’est ainsi qu’il est fortement perçu comme un Garde à l’échelon NFL. On peut dire que sur ce poste, GB les Packers ne manquent plus de profondeur.

6ème tour (choix n°220) – Isaiah Mc Duffie (ILB) – Boston College

Quelques choix plus tard, au choix n°220, Brian Gutekunst misait sur un poste souvent pourvu lors de 3èmes jours de draft à GB : celui d’ILB avec le choix d’Isiah Mc Duffie (Boston College).

1,83 m, 95 kg, Mc Duffie est un peu sous-dimensionné pour le poste. Mais on le sait, à ce poste, c’est d’abord la vitesse, la vision et le coeur qui comptent. Et de tout cela, Mc Duffie n’en manque pas.

S’il est rapide, il n’est pas non plus le « super flyer » linebacker, ce qui explique son rang. Et son physique ne va pas faire de lui un briseur d’adversaires. GB a peut-être trouvé une sorte de sous Blake Martinez, en un peu moins puissant (et c’était pas tip-top déjà Martinez) mais en un peu plus rapide par contre.

7ème tour (choix n°256) – Kylin Hill (RB) – Mississippi State

Enfin, le choix du coureur Kylin Hill sur le dernier choix de draft de GB est unanimement vu comme le meilleur rapport qualité-prix du millésime.

Pris en toute fin de draft, il était plutôt vu comme un 4ème tour voire mieux si une équipe avait eu un « crush » pour lui. Mais ce ne fut pas le cas. Peut-être parce qu’il décida de ne jouer que 3 matchs en 2020 avant de faire son « opt-out ». Et pourtant, Hill a de quoi offrir, de par sa polyvalence.

À Mississippi State, en 2020, le nouvel head coach mit drastiquement l’accent sur la passe. Hill dut s’adapter et montra qu’il était un receveur très fiable, en témoigne ses 158 yards à la réception… lors d’un match contre LSU, excusez du peu.

L’année précédente, il avait montré toutes ses qualités à la course, notamment celles d’un formidable lecteur de brèches. Avec l’explosivité nécessaire, il s’engouffre dans le moindre trou de souris à l’intérieur de la ligne, n’ayant pas peur de prendre des chocs.

Véritable coureur à l’ancienne, le petit costaud de 1,78 m pour 95 kg, manque d’un peu de vitesse sur les longueur. Ce qui n’enlève en rien son talent de gagner des yards en situation de « short-yardage ».

Le grand copain d’Elgton Jenkins est tout désigné pour le poste de RB 3 faisant du corps de coureurs de GB, une assurance (sauf blessures) pour les 3 prochaines années à venir ; assez rare en NFL pour le signaler.

4 Comments

  1. DavidBrillac

    Salut tout le monde.
    Hé bien moi je suis satisfait de cette cuvée.
    On voulait un CB pour remplacer notre super conard King ( si si Julien j’ai bien entendu pour ton premier podcast, conard à la place de cornerback ) j’ai bien rit sur le coup 😂
    On en a un, un centre pour remplacer Lindsey, on a un, un slot receiver pour remplacer Cobb jamais remplacer, on a un.
    Jean-Charles prometteur, Hill prometteur, le gros bébé Slaton prometteur, et même Uphoff ( c’est quoi se patronyme ) le safety non drafté prometteur.
    Cela s’annonce bien non.
    Évidemment avec un énorme bémol, car tout ceci est pour le moment virtuelle, et on attend de les voir au mastic.
    Mais avec du bol, beaucoup d’entre eux seront nos futurs titulaire, à commencer par les trois premiers.
    Go Pack Go !

  2. Val.packers

    Salut à tous,
    Pour ce troisième de draft, je suis assez mitigé même si je pense qu’on a fait des bons choix dans l’ensemble.

    Alors tout d’abord Newman, je ne le connais pas vraiment donc jsp trop à quoi m’attendre, je ne me fais pas de soucis sur le fait qu’il sera bien coaché comme tout nos OL. A voir quel poste il occupera de part sa polyvalence qui peut parfois jouer des tours à certains joueurs qui sont correct partout sans pour autant être bons. Je pense qu’on le voit plus comme un Tackle vu nos besoin mais à voir donc.

    Slaton je suis plutôt content pour le profil du joueur qu’il nous manque sur la ligne, un gros bébé qui prend de la place à côté de Clark pour lui ouvrir des brèches et stopper la course dans son périmètre. Après va falloir le développer quand même parce que niveau mouv c’est très limité quand même après je me dis que c’est pas pire que Lancaster mais bon sur ce point Lowry est au-dessus, bref va falloir bien le coacher également mais il a le matos pour faire du bien sur les 2 premières tentatives.
    Perso j’aurais quand même considéré le choix plus haut avec Nixon encore dispo au 4ème grrrr.

    Jean-Charles, il était dans plusieurs de mes Mock draft dont la première en espace com du site, je suis plutôt content qu’on est pris un joueur comme lui, c’est vraiment un mec qui se donne à son sur le terrain. Je le voyais un peu plus bas, mais bon il va concurrencer Sullivan pour le slot à coup sur et au pire sa mettra un bon coup de pied au derche à ce dernier, comme tu l’as dis c’est un corner physique au contact en plus il est assez intelligent et surtout c’est un bon leader le terrain donc avec plaisir je l’accueil dans l’équipe. Il n’a pas un potentiel rocambolesque mais je pense que son planché est assez haut déjà donc il pourra apporter assez vite si on lui fait confiance.

    Ensuite on a Van Lanen, bah du coup j’ai un peu bondi de mon siège pour celui-là, j’espère que c’est pas juste pour la belle histoire parce qu’il sort pas vraiment de saisons extravagantes, il a pris l’eau plusieurs fois sur son côté même s’il jouait contre les meilleurs rusher du pays en université, c’était pas suffisant niveau potentiel et talent pur du joueur pour ma part. Les scouts on peut-être déceler quelque chose d’intéressant et il me fera peut-être mentir très prochainement, mais franchement c’est le pick de la draft que j’aime le moins après réflexion, en UDFA d’accord mais au 6ème y’avait mieux à faire je pense. Bref à suivre quel poste il va occuper aussi, Guard serait mieux pour nous je pense.

    Enfin un LB, quoi y’avait en Dylan Moses et on ne l’a pas pris… il doit avoir le genou en compote le garçon pour passer de potentiel top 10 à UDFA… du coup on a préféré McDuffie, c’était dans mon board le meilleur LB restant (homis Moses bien sur). C’est pas un génie ça c’est sûr, mais bon joueur solide qui tient la route avec de bons instincts contre la course, en fait le plus déterminant à voir c’est comment Barry va le bonifier ainsi que les autres LB (Barnes, Martin et peut-être Summers), on se souvient tous de Littleton qui sortait de nul part et qui est devenu très bon sous Barry, donc à voir également, je pense tout de même que Barry sera en priorité sur le développement de Barnes et Martin mais c’est pas impossible que McDuffie joue les troubles fêtes. On manque quand même d’un très bon LB qui guide la défense encore, Barry on compte sur toi pour faire de ces garçons moyens des champions.

    Pour finir on a Kyllin Hill, plutôt content du choix, sur mon board c’était le meilleur RB dispo, bcp l’annonçaient bien avant donc un potentiel gros « steal », il va pouvoir jouer sans pression derrière notre commîtes titulaire (Jones et Dillon). Il est assez costaud pour son gabarit, sur ses hilights on dirait un joueur un peu fou fou tant il saute, esquive, roule de partout donc au moins dans l’état d’esprit il viendra compenser le départ de Williams. Il ne fera pas tache du tout en backup solide quand un de nos titu sera blessé. Gute à peut-être entendu mon coup de gueule en com sur le meilleurs joueur dispo restant, dommage ça ne lui est parvenu qu’au 7ème tour…

    Hâte de voir tout ces garçons se développer et jouer cette été (enfin un été avec des matchs…). J’attends avec impatiente l’article sur Rodgers même si celui d’Alex sur TDactu est très très bien déjà, j’attends aussi bcp votre avis sur la situation dans Têtes de Fromages. Mais bon ça sent de plus en plus mauvais, va falloir (enfin) prendre les bonnes décisions mtn pour Murphy parce que la ya vraiment le feu dans la baraque… même Davante si met en plus… manquerai plus que Bak, le Z et Jaire suivent Rodgers dans le mouv et on est partie pour devenir les nouveaux Jaguars… voir les nouveaux Lions… ah quel cauchemar vivement que Rodgers mettent fin à cette situation, on me dit dans l’oreillette que c’est pas à l’ordre du jour malheureusement…

  3. james5

    Bin perso j’aime bien cette draft. apres je voulais une draft offensive donc je suis servi!

    Pour ce qui est des choix sur les joueurs je pense que GBPF a raison… les années précédentes nos choix ont souvent été critiqué… et au final aujourdhui il s’avere qu’ils etaient bons… et on a encore rien vu de Aj Dillon… mais le potentiel du joueur semble ENORME et si il confirme son potentiel ca pourrait etre LE coureur de la Draft de l’an passé…

    bref je trouve les choix cohérents et intelligents apres a un moment donné faut bien choisir… et entre 2 ou 3 profils il faut faire son choix. c’est propre à chacun ca.

    j’ai écouté le début de l’émission c’est vrai qu’il n’y a aucune cohérence entre la draft de l’an passé et celle ci… mais peut etre qu’ils se sont rendez compte à postériori qu’il fallait continuer de construire sur rodgers… et donc de miser sur un présent avenir a court/moyen terme!

    Peut etre aussi qu’ils avaient des doutes sur rodgers qu’ils voulaient lui mettre un coup de pied aux fesses… et qu’il a répondu comme ils l’esperaient ou meme au dela des attentes… j’ai été choqué par la draft et les choix de l’année passée… mais depuis Rodgers a montré qu’il etait encore le Grand Rodgers et donc…. la stratégie a évolué…

    ne pas oublier que sur tdactu notamment lors de la saison 2019 2020 on disait de rodgers qu’il etait sur la fin… qu’il n’avait plus son top niveau… apres 2 années de blessure. faut reconnaitre que le coup de pied au fesses de la draft 2020 lui a fait beaucoup de bien…

    Donc ca serait bien que tout le monde se reunisse, discute et se donne une seconde chance avec de juteux contrats à la clé biensur… car ca reste une histoire d’argent!

    Et surtout ne pas oublier qu’on sort de 2 finales de Conf , qu’on a gardé (pour le moment quasi l’ensemble de l’effectif ce qui etait loin d’etre gagné…) et qu’on s’est renforcé avec les 2 drafts… bref si tout le monde se calme et trouve un accord pour avancer dans le meme sens je pense que les prochaines années a Green Bay (sauf problemes de blessure biensur) pourraient etre tres tres belles… il y a moyen de dominer la conference et meme peut etre la league… sur les 3 prochaines années!

  4. james5

    Et entre nous je pense que Rodgers et sa clique(adams and co) le savent qu’il y a moyen de faire de tres belles choses sur les prochaines années avec cet effectif… c’est pourquoi je pense que c’est un gros coup de bluff et une histoire de vengeance personnelle…

    l’attaque avec Dillon+ le petit rodgers pourrait etre incroyable digne de celle des chiefs d’il y a 2 saisons et la defense ne cesse de progresser et avec les ajouts au poste de CB ya moyen d’envoyer du paté…

    serieux si ils font pas les cons y’a moyen de gagner au moins 1 superbowl sur les 3 prochaines années…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.