Résultat Flash Tour de division ~ GB – LAR

Le rapide compte-rendu d’après-match pour ceux qui veulent converser au plus vite avant le grand analyse du match qui interviendra ultérieurement.

Green Bay Packers – Los Angeles Rams : 32 – 18

Pour ceux qui découvraient les Packers 2020,  ce match est un parfait résumé du cru jaune et vert de cette saison.

D’abord une domination rapide avec un plan de jeu qui fait la part belle au jeu de course et à la « play action » (feinte de course pour une passe). En général, cette attaque enfonce le clou par des grosses réceptions dans la profondeur du terrain. Sauf que là, coup sur coup en milieu de 3ème quart-temps, Rodgers manquait Valdes-Scantling et Lazard manquait son « jump » pour la réception. Dans les deux cas, le TD était probable pour passer de 25-10 à un score de 32-10 qui aurait alors déjà scellé le match.

Au lieu de cela, les Rams sont restés dans le match, 25-18 à l’entame du 4ème quart-temps. Notamment avec l’usage de l’attaque accélérée et en exploitant au milieu du terrain la couverture de zone bien pourrie (ainsi que le marquage incompréhensible habituel du CB King).

On commence à trouver une formule qui marche en défense et Pettine nous ressort trop de schémas « dime » (pourquoi ? parce que ça rime avec Pettine ?) ; il nous a même fait le déplaisir de ressortir son 3-men rush des familles qui ne met aucune pression, laissant avec le temps les WR se libérer. Tiens, le sack qui scelle le match à 5 mn de la fin se fait avec un pass-rush à 4.

Le fameux coup de surin en profondeur est finalement venu par la réception (pas si simple) de 58 yards de Lazard pour porter le score à 32-18 à 7 mn de la fin.

J’avais dit que la défense des Rams tenait d’abord par Donald (DT). Il n’a pas pesé sur le match, bien contrôlé par Jenkins (LG) et je pense surtout trop diminué par sa blessure aux côtes que l’entraineur des Rams avait tenté de masquer. Sans un n°99 au top et qui a manqué beaucoup de mises en jeu à partir de la fin de la 1ère mi-temps, l’attaque des Packers, sans être parfaite, a pris la mesure de la meilleure défense NFL 2020.

GB a ainsi passé 32 points à une défense qui n’en acceptait que 18,5 par match jusque-là et 191 yards à la course à la 3ème meilleure défense dans cet exercice.

Repos dominical pour les Packers qui observeront quelle équipe de la NFC South (Saints ou Buccaneers) viendra dans la toundra pour la finale de conférence NFC. Go Pack Go !

GBPF

4 Comments

  1. DavidBrillac

    Bravo pour la réactivité, sitôt le match fini.
    Toute la semaine j’ai entendu et lu le fameux « les défenses gagnent les Super Bowl, la défense des Rams pouvait stopper la meilleure attaque de la saison, Donald et Ramsay, pouvait à eux deux perturber Rodgers et son attaque de feu », oui oui ont à vu.
    La meilleure attaque 2020 a roulé sur la meilleure défense.
    Beaucoup d’équipes auraient poussé le dernier drive jusqu’au TD, ajouté aux deux points abandonné en route, un score de 41-18 était assuré.
    Tout les spécialistes s’était focalisé sur le duel Ramsay-Adams et Donald-Rodgers, les deux Packers se sont promenés, et tout le monde a oublié la super ligne offensive des Packers dont toute l’équipe profite depuis le mois de septembre.
    Un jour supplémentaire de repos sur les deux papy qui jouent demain.

    Il y avait longtemps que je n’avais pas vu une finale NFC au Lambeau Field.
    Go Pack Go !

  2. Laogurdr

    Bon match, bien maîtrisé, effectivement Pettine m’a énervé sur ce drive du 3ème quart-temps qui aurait pu les remettre dans le match. Sur ce coup, McVay a bien copié LaFleur qui a fait le coup de l’attaque no huddle en 1ère mi-temps pour empêcher les changements et ainsi le retour de Donald sur le terrain pour plusieurs snaps (Donald ne jouant que rarement les 2ème tentatives sûrement pour se protéger, LaFleur l’empeché de revenir pour la 3ème). Du coup ce drive hyper rapide avec le même personnel bloqué en 3 men rush, bien joué McVay.
    Sacré King, le mec s’est fait cibler toute la 2ème mi-temps quasiment, il est loin il plaque mal (ses angles de plaquages sont ignobles) en même temps il y a 2 semaines, il était classé 104 CB sur 124 par PFF (non mais 104ème 😯!!!!). Lui, je pense sincèrement qu’il joue ses derniers matchs de NFL aucune équipe ne va le signer.
    Encore un très bon match d’Adams et du corps de RB, j’espère que Dillon pourra jouer Dimanche prochain, en tout cas il montre pleins de bonnes choses pour la saison prochaine.

  3. val_packers

    Salut les gars,
    Nous sommes encore en vie dans cette survie perpétuelle que sont les play-offs, qui il faut bien le dire mettent vachement plus la pression que les match de saison reg.
    Même si dans ce match nous n’avons jamais été vraiment en grand danger et nous avons dominé ces Rams en étant sérieux et appliqués, j’ai pas trop trop stressé mais bon ça reste les Play-offs (stress et sensations fortes garantis).
    Rodgers a découpé la n’1 D en long et en large, Davante a humilié Ramsey à trois reprises et lui à montré qu’il n’est pas obligatoire d’être arrogant quand on est All-pro, Jenkins a martyrisé un Donald souffrant (un duel chacun des deux à 100% pourrait faire de sacrée étincelles), le reste de la ligne a été excellente comme souvent (O sacks contre la D qui en faisant subir le plus… des mammouth nos O-Line), Lazard est vraiment un top joueur pour un undrafted (les Jaguars doivent s’en mordre les doigts de ne pas l’avoir conservé) les commentateurs américains ne si trompaient pas en disant que c’était une juste récompense pour un joueur tellement important pour le système LaFleur, capable de bloquer comme un TE, mains fiables (malgré un petit drop tt fait… on n’a rien vu tant il fait un bon match), des tracés très bien courus et un très très bon état d’esprit ça se voit dans les célébrations et sur le bord du terrain que c’est un joueur qui s’entend très bien avec tt le monde et qui est très impliqué dans le collectif bref un gars sûr le Lazard et enfin nos RB ont roulé sur la ligne adverse avec un Aron Jones surexcité (pitié qu’on le prolonge, ses appuis, ses spin, ses juke, ses cut…miam).
    J’espère que ce n’est pas trop grave pour Dillon parce qu’il commence vraiment à montrer des belles choses, Williams ne sera pas conservé même si c’est vraiment un joueur et une personne appréciable, j’espère qu’il touchera un beau contrat dans une équipe correct.

    Bon pour la D, les problèmes majeurs restent les mêmes, à savoir les passes pleins centre (même si j’avoue c pas simple à défendre et je vois pas forcément de fautifs majeurs) et King…
    encore et tjr à trois mètres du joueur dès le départ de l’action, je pense que Pettine le fait aussi jouer comme ça parce qu’il a peur du gros gain mais bon au bout d’un moment si ton CB2 est si peut rassurant tu le changes (Jackson s’est montré correct de ce qu’on a vu cette saison) bref la fierté de laisser les titu quoi, merci Mike. Notre ligne devient de plus en plus monstrueuse avec un Clark survolté pour ces play-offs (tjr au bon moment celui-la), Lowry très très correct franchement, nos rushers en grande forme surtout le Z et Gary (ce joueur peut devenir un vrai monstre tant il devient incontrôlable pour les Tackle, vitesse plus puissance, le parfait alliage d’un grand rusher) et même Preston qui à défaut de mettre une pression énorme est exemplaire contre la course et dévie des passes avec ses longs bras, nos ILB font le boulot avec la rotation autour de Barnes sans grand éclat mais avec une bonne efficacité et de meilleurs lectures qu’en début de saison. Jaire ou devrai-je dire « Ja Island », quel joueur ce gars, ciblé 3 fois il autorise 1 réception pour -3 yds… Ramsey dans tes dents. Nos S n’ont pas livré leur meilleur match mais restent solides, à voir contre Brady et son armada offensive (Amos et Savage vs Gronk ca va swinguer).

    Allez bonne semaine à tous et à dimanche soir pour congeler les pouces de Tom (les vrais comprendront) dans le Frozen Toundra.

  4. Guile

    Match solide qu’on aurait dû plier avant comme souvent dans la saison. Espérons que ça ne finisse pas par nous jouer des tours.

    Coté attaque, pas trop de choses à reprocher. Quelques passes bizarrement ratées par Rodgers , quelques drops sur des passes attrapables mais les mecs se sont arrachés dans tous les sens pour gagner les yards (mention spéciale pour MVS qui m’a bien fait plaisir sur le drive du TD de Lazard en s’arrachant sur une 3 et 3 pour passer la marque malgré un plaquage aux jambes) et marquer des TD. L’OL a été impressionnante et je n’ose imaginer ce que ça donnerait avec le Bak…

    Côté défense, j’ai été surpris de ne pas voir plus souvent le Snacks (3 ou 4 snap je crois) alors que la principale arme des Rams restait la course (même si Goff n’a pas fait un mauvais match).
    Par contre, pitié mais arrêtons avec le 3-men rush, c’est affreux comme on est inoffensif avec ce système.
    Gary commence à vraiment faire son trou, il n’est pas encore passé devant Preston mais ça ne devrait pas tarder… Le fait d’avoir deux ILB (Kirksey / Barnes) qui font le job, ça change de n’en avoir qu’un qui doit être partout…

    King, je n’ai plus les mots… Il est loin de son adversaire, il plaque mal et mou. Ok à sa décharge, il est ciblé tout le match vu qu’Alexander éteint un côté du terrain mais quand même, à ce niveau, si tu joues loin, tu dois savoir plaquer convenablement… Après, est-ce qu’on a mieux derrière je sais pas. Jackson a montré de l’énergie mais était souvent pénalisé, Sullivan est pas ouf et Hollman joue trop peu pour qu’on puisse se faire une vraie idée… On finira avec King, en espérant que ça suffise.

    Et puis la ST, une boulette par match… Foirer un extra-point comme ça faut le faire…

    Prochain match, les Buccs. Je pense que c’est l’équipe qui nous convient le moins de toutes les équipes en playoffs NFC et le match sera rude. Ils ont du matos en attaque et en défense, ils sont sur une bonne dynamique. Après, les Saints ont eu leur chance, le drop de Cook leur fait mal alors qu’ils ont la possibilité de passer à 2 possessions d’avance.
    Il faudra minimiser les erreurs (allo, messieurs de la ST ?) et découper leur défense.
    Mais bon, avec le froid, le Lambeau, Rodgers, on peut pousser Tom dehors (bon OK, l’orthographe va pas mais l’esprit oui 🙂 )

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.