Echauffement Week 4 : GB – PHI

flro-eagles-packers1

À peine 3 jours de repos depuis la victoire contre les Broncos qu’il faut remettre le couvert, à domicile malgré tout, face aux Philadelphia Eagles, vainqueurs du Super Bowl 2017. Mais c’est le bon moment pour appréhender ces Eagles, touchés par de nombreuses blessures en défense pour ce début de saison. Suffisant pour que l’attaque prenne son envol ?

DU MIEUX POUR LA RODGERS OFFENSE  ?

On l’espère tous et ce match contre les Eagles apparait comme le moment idéal. Car la défense de PHI est meurtrie par les blessures et notamment dans son front-7 qui a eu sa grande part dans le gain du Super Bowl il y a deux ans. Malik Jackson (DT) vient d’être envoyé sur la liste des blessés et Timmy Jernigan (DT) est absent pour ce match.

Dans ce front-7 blessé et vieillissant, le surpuissant Fletcher Cox (DT), pierre angulaire de la défense des Eagles (10,5 sacks en 2018) a commencé sa saison de manière très anonyme avec 3 plaquages et aucun sack. L’intérieur de l’OL Packers renforcé du rookie Elgton Jenkins doit pouvoir contenir le pass-rush et offrir le temps nécessaire à Rodgers.

De même, nos deux tackles offensifs Bakhtiari et Bulaga ont réalisé 3 performances de haut vol face à 3 paires de pass-rushers parmi les meilleures de la ligue. Alors le challenge offert par Barnett (OLB) et Graham (OLB) est gérable. D’ailleurs, avec seulement 2 sacks depuis le début de saison, les Eagles sont tout simplement l’avant-dernière équipe NFL dans cette statistique.

Et cela s’en ressent dans la défense contre la passe où PHI est 29ème NFL en terme de yards concédés. Les lignes secondaires ne sont pas leur fort depuis quelques années mais en plus Jalen Mills (CB) est absent depuis le camp d’entrainement et on peut rajouter l’absence de Ronald Darby (CB) pour ce match.

Bref, tous les voyants sont au vert pour que Rodgers effectue sa meilleure prestation de ce début de saison, surtout que le match se déroule à Lambeau Field au mois de septembre, une combinaison où le n°12 est quasiment imbattable. On attend une grande performance de Davante Adams (WR), sevré de TD depuis 3 matchs, un 4ème match sans scorer serait pour lui une première depuis 3 ans.

Matt LaFleur ne délaissera pas le jeu de course pour offrir la balance nécessaire qui laisse le doute chez l’adversaire. Mais si l’OL effectue un très bon travail en protection de passe, la création des brèches pour la course est une tâche qui lui est plus complexe. Et Philadelphie présente un profil de 2ème défense contre la course. Les schémas de course devront offrir de l’originalité et de l’application pour piéger cette défense là.

On attend donc que GB dépasse largement sa moyenne de 19 points marqués d’autant plus que les Eagles ont une moyenne de 26 pts concédés depuis le début de saison (23ème NFL).

temp161128-packers-eagles-3-siegle-10-nfl_mezz_1280_1024

Davante Adams (WR) assurera t-il le spectacle ?

ENCORE LA DÉFENSE QUI FERA GAGNER LE MATCH ?

Pour la défense, si elle fait aussi bien que ces derniers matchs en contenant son adversaire à sa moyenne de points concédés depuis le début de saison (12 pts), le match sera gagné.

Mais déjà elle risque de ne pas avoir toutes ses cartouches en main. Montravius Adams (DT) est toujours absent et ce sera peut-être aussi le cas de Kyler Fackrell (OLB) et surtout de Za’darius Smith (OLB). L’absence du joueur le mieux payé de la défense des Packers pourrait changer son visage.

La pression mise sur le QB adverse Carson Wentz sera la clé. L’OL Eagles a déjà concédé 7 sacks et pour l’instant, la défense de GB n’a concédé en 3 matchs que 671 yards aériens et… un seul TD à la passe. Attention toutefois à la mobilité du n°11, toujours une donnée sensible pour la défense des Packers.

Wentz aura bien besoin de sa mobilité. Il sera privé de sa menace longue portée Desean Jackson (WR), blessé, mais récupère Ashlon Jeffery de retour de blessure par contre. Mais l’arme offensive n°1 des Eagles est bien le TE Zach Ertz, et là aussi c’est une confrontation avec laquelle GB a du mal à manoeuvrer. Encore plus depuis la blessure de Raven Greene (S). Désormais, en lieu et place, c’est B.J. Goodson qui n’offre pas la même mobilité. Les safeties Amos et Savage devront veiller au grain pour éviter les gros gains du TE adverse.

Au moins, la défense pourra se focaliser sur la passe, Philly n’étant que 17ème attaque à la course, les moyennes des coureurs Miles Sanders et Jordan Howard dépassant difficilement les 4 yards par porté.

Bref, l’attaque de Philadelphie est en manque de repères et est une des plus mauvaises équipes NFL pour le taux de conversion des 1st downs (GB est 21ème).

Malgré les blessures, GB a encore les armes pour maîtriser l’attaque adverse, sans compter les inévitables turnovers qui sont sa marque de fabrique depuis le début de saison. Nous verrons si le rythme infernal des turnovers provoqués pourra être maintenu.

UNE SOIRÉE « SPÉCIALE » ?

Au niveau des équipes spéciales, il faudra améliorer la couverture de punt et toujours se méfier du retourneur Darren Sproles. Mais on peut faire confiance à J.K. Scott pour que ses punts « arc-en-ciel » écartent la menace.

Nouvellement arrivé à GB, c’est bien Tremon Smith, un CB réclamé sur l’équipe d’entrainement des Kansas City Chiefs, qui a débuté la semaine passée au poste de retourneur. Philadelphia reste sur un retour de kickoff de + de 100 yards (pour TD) accordé à Jamal Agnew, le retourneur des Detroit Lions. Cela donne des idées.

On en saura un peu plus à la mi-temps du match car les Packers sont une équipe de 1ère mi-temps cette saison (score de 45-23), alors que les Eagles ont un score de 23-50 sur la même 1ère mi-temps. Les Eagles ont tendance à se réveiller en seconde mi-temps (18 pts en moyenne). Problème : les Packers 2019 n’encaissent pour l’instant que 4 pts de moyenne en seconde mi-temps.

 

LES COMPOSITIONS PROBABLES

GREEN BAY PACKERS

Attaque :

Rodgers (QB) – A. Jones (RB) – Vitale (FB) – Bakhtiari (LT) – Jenkins (LG) – Linsley (C) – Turner (RG) – Bulaga (RT) – Graham (TE) – Adams (WR) – Valdes-Scantling (WR)

Défense :

Clark (DT) – Lowry (DE) – Lancaster (DE) – Z. Smith (OLB) – Martinez (ILB) – BJ Goodson (ILB) – P. Smith (OLB) – Alexander (CB) – King (CB) – Savage (FS) – Amos (SS)

Absents notables : Montravius Adams (DL), Oren Burks (ILB), Lane Taylor (LG)

PHILADELPHIA EAGLES

Attaque :

Wentz (QB) – Howard (RB) – Peters (LT) – Seumalo (LG) – Kelce (C) – Brooks (RG) – L. Johnson (RT) – Ertz (TE) – Jeffery (WR) – Agholor (WR) – Arcega-Whiteside (WR)

Défense :

Barnett (DE) – Spence (DT) – Cox (DT) – Graham (DE) – Grugier-Hill (OLB) – Bradham (ILB) – Z. Brown (OLB) – Maddox (CB) – S. Jones (CB) – Mc Leod (FS) – M. Jenkins (SS)

 

 

 

Coup d’envoi jeudi 26 septembre 2019 à 19h30, heure locale, 2h30, heure de Paris.

 

 

7 Comments

  1. The_Chosen_One

    Je pense que Zadarius va jouer, mais son nombre de snaps risque d’être limité et partagé avec Gary. Ce dernier a fait un bon match contre Denver et cela pourrait être sa soirée pour éclore totalement,.

    On change de gabarit dans la défense contre la passe car pour moi Wentz est meilleur que les 3 QB déjà affrontén-, et il a une meilleure ligne et de meilleurs cibles. Le matchup va donc être intéressant, c’est un 1er gros test pour notre défense et on va voir ce qu’on a dans le ventre.
    Mais avec Alexander (futur All Pro), Amos et Savage, je ne suis pas trop inquiet (j’espère ne pas me tromper).
    Attention à leur jeu de course, on s’est fait marcher dessus lors des 2 derniers matchs et malgré leur stats discrète pour l’instant le duo Howard – Sanders pourrait faire des dégâts.

    Côté attaque, c’est aussi une opportunité de lâcher les chevaux, le secondary des Eagles est décimé et hormis Jenkins, le niveau est abordable.
    Il faudra être plus créatif, multiplier les cibles, mettre à contribution le backfield sur les réceptions. Et ne pas hésiter à faire des passes courtes pour avancer et éviter d’être perpétuellement en 3e & long.
    J’aimerai voir une plus grande contribution de Lazard, Shepherd et Kumerow (si il est actif), leur manque d’expérience sera compensé par la méconnaissance de la part du staff adverse.

    Allez un petit 4-0 pour se mettre bien avant la mini bye et le déplacement à Dallas !

    Go Pack Go

  2. Green Bay Packers France

    Teaser du titre du prochain article : « Frustrant et instructif »

  3. The_Chosen_One

    oui et tu pourrais y ajouter « et vieux démon »

    y a comme un arrière gout des années 2014-15-16, celles où l’attaque découpait les DB adverses et où notre défense gâchait tout.
    J’ose pas imaginer le carnage dans 10 jours à Dallas si on progresse pas sur le run stop.

  4. Roundeux

    Pour être spéciale elle a été spéciale la soirée, splendide harakiri assisté par les zebras. Mais au moins ça nous évitera de nous voir trop beaux.
    Par contre la NFL a encore confirmé qu’elle se fout totalement de la santé des joueurs.

  5. Guile

    On a cramé le joker que nous avions avec tous les matchs à domicile d’avant BYE.

    – Une défense aux abonnés absente sur la course
    – De mauvais choix de jeu en attaque sur des situations clés. Sur le 2e FG, on est en 3 et 2 et Aaron Jones vient de courir 8 yards et on lance une passe vers Adams en coin. Il aurait mieux valu courir encore. Pour le turnover au 4e QT sur les 1 yard, même pas on a couru une fois alors que même s’il ne progresse pas dans le jeu, Jones arrive toujours à se faufiler sur 1 ou 2 yards en endzone.
    – L’OL : Rodgers a plutôt été bien protégé mais pas pitié ouvrez des espaces pour les coureurs. Quand tu vois les boulevards qu’ouvraient les mecs des Eagles, nous on fait que dalle.
    – Les équipes spéciales. On a rappelé Zook ou quoi ?

    Match à oublier même si on a vu que Rodgers pouvait encore nous sortir du 400 yards comme ça.

    Par contre, le mec qui continue son match pépère alors qu’il a défoncé Williams… Franchement, faut qu’il y ait un mort ?

    Bon maintenant 10 jours à ruminer et à essayer de récupérer les blessés. Faut se ressaisir sur le Run Stop sinon Dallas va nous découper…

  6. The_Chosen_One

    Je me demande bien quand Burks va reprendre, parce que ça commence à durer pour quelqu’un qu’on n’a pas mis sur l’IR. Je ne sais pas si il apportera contre la course, mais ça occupe un spot dans un depth déjà léger à ce poste.

    J’ai aussi du mal à comprendre qu’on ait pas recruté pour compenser la blessure de Greene. Qu’est ce qu’on attend pour signer Eric Berry ?
    Au pire on pourrait rapatrier Josh Jones qui a quand même le profil idéal du box safety, bon contre la course.

    Enfin en DL, je me demande si Keke ne serait pas une meilleure option que Lancaster pour jouer à la place de Adams. Je le vois nettement meilleur pour se dégager des blocks de la OL adverse.

  7. Guile

    @TCO : C’est vrai que le non-remplacement de Greene est bizarre, peut-être que le retour de Burks est imminent ou qu’ils ne veulent pas s’encombrer d’un mec alors que Greene va revenir.
    Josh Jones je n’y crois pas, il ne voulait pas jouer à ce poste là et en safety (le poste où il voulait être titulaire) c’est un peu bouché à moins que la blessure de Redmond soit plus grave que prévue.

    J’ai vu qu’on a ajouté un LB (BJ. Bello) au PS mais c’est en PS donc…

    J’attends aussi des nouvelles de :
    – Jamaal Williams. Il y a un pari à tenter peut-être avec Jay Ajayi qui est libre et opérationnel à priori.
    – Davante Adams parce que je pense qu’on aurait au moins marqué un autre TD s’il était resté sur le terrain. Jordy Nelson time ? 🙂 Ouais je sais je rêve mais s’il est blessé va falloir encadrer les jeunes…
    – Bryan Bulaga parce qu’il a fait un super début de saison et Light c’est pas de son niveau.

    Dimanche soir, j’ai maté Lions-Chiefs et franchement :
    – Les Lions méritaient de gagner (ce qui ne nous aurait pas arrangé) et ont défendu comme des morts de faim.
    – Les Chiefs ne m’ont pas paru aussi impressionnant que l’année dernière mais c’était peut-être juste un mauvais match (ou un très bon de Détroit).
    – La NFC North ça va être super chaud cette année parce que les Bears sont toujours là, les Lions montent en puissance et les Vikings même s’ils me paraissent un ton en dessous avec Cousins ne sont pas ridicules du tout.
    C’est vraiment dommage d’avoir perdu contre les Eagles mais il ne faudra pas perdre à domicile contre les Lions pour avoir le tie-breaker sur tout le monde.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.