Échauffement Week 2 – 2018 : GB – MIN

minnesota-vikings-green-bay-packers

Deuxième match de la saison et deuxième « derby » NFC North pour les Packers. Cette fois, c’est la réception des violets honnis : les Minnesota Vikings, farouches postulants au titre de division. Mais la question qui est sur toutes les lèvres et qui va conditionner ce match : est-ce qu’Aaron Rodgers sera présent après son entorse au genou contractée la semaine passée ?

RODGERS OR NOT RODGERS ?

That is the question ! Eh oui, il l’a encore prouvé la semaine passée, Aaron Rodgers peut faire des miracles. Enlever le meilleur joueur offensif de la NFL (ou tout du moins, celui qui est payé comme tel) à une équipe constitue une quasi-condamnation. On a pu le constater amèrement la saison passée avec Brett Hundley (QB) aux commandes.

Mais ce n’est qu’un match. Se reposer 2 semaines au lieu d’une peut changer beaucoup de choses dans le cadre d’une petite entorse au genou. Et ce n’est que le 2ème match de la saison, il y en a au moins 14 autres par la suite, voire normalement plus… 🙂 Un bilan de 1-1 au bout de 2 matchs, dont un contre le finaliste NFC 2017, n’est pas infâmant.

Oui mais voilà, ce match, c’est justement le duel NFC North, le match qui compte quadruple. Car la NFC North devrait se résumer à un duel entre Packers et Vikings. Et les résultats de cette double confrontation seront les premiers éléments pour départager les deux équipes en cas d’égalité de bilans.

Et puis, derby oblige, c’est un match que les fans ne veulent pas perdre, surtout quand celui-ci est au Lambeau Field.

Bref, s’il y a un match de saison régulière à ne pas manquer, c’est bien celui-ci !

Entendons-nous bien, c’est le staff médical qui décidera. Pour le moment, Rodgers s’est juste mis en short pour faire quelques exercices physiques avec le groupe de blessés avant de s’entrainer légèrement ce samedi. Mais tout semble concorder pour dire que si c’est du 50-50, la balance penchera du côté de la présence du n°12 sur le terrain. Cela restera sûrement le feuilleton du weekend jusqu’au coup d’envoi.

C’est peut-être Danica Patrick, la petite amie d’Aaron Rodgers, qui a levé la première le mystère sans le vouloir. Elle a posté en effet des photos d’elle et de ses proches à l’embarquement de son avion en route… pour Green Bay ! À quoi bon y aller si son amoureux n’est pas sur le terrain ? Hin, hin, merci Danica de nous avoir rassuré.

qx29my4fb71n976ujk6z

Rodgers prêt à en découdre

UN DRAKKAR IMPRENABLE ?

Et il faudra bien la présence d’Aaron Rodgers pour essayer de faire plier une des meilleures défenses de la ligue. Quand on regarde chaque poste de la défense des Vikings, on peut y trouver une star : Sheldon Richardson sur la ligne défensive, Anthony Barr chez les linebackers (vous savez, le briseur de clavicule..), Xavier Rhodes chez les cornerbacks et Harrison Smith chez les safeties. Ce dernier a même été élu joueur défensif de la semaine en NFC avec une grosse performance contre les San Francisco 49ers avec 8 plaquages, 1 sack et 1 interception. Néanmoins, on peut se demander ce qu’aurait dû faire Khalil Mack (Chicago Bears) pour avoir cette récompense, lui qui avait fait en une mi-temps une performance jamais vue depuis 1982 (1 sack, 1 fumble forcé, 1 fumble récupéré, 1 interception, 1 TD).

Ces stars ne sont pas seules et sont entourées d’un bon casting de joueurs. C’est encore plus le cas pour la ligne défensive. Aux côtés de Sheldon Richardson dans un schéma 4-3, on trouve Everson Griffen (DE), Danielle Hunter (DE) et Linval Joseph (DT), que des joueurs de haut rang.

i

Sheldon Richardson (n°93), le 1er rempart de la défense Vikings

L’OL Packers devrait être encore mise à rude épreuve. Linsley (C) et Mc Cray (RG) vus à la peine contre la DL Bears seront encore face à un gros challenge. À eux de relever le gant et montrer qu’ils valent mieux que cela. Il en va de la santé de leur n°12. Bryan Bulaga (RT) aura encore fort à faire avec Hunter (DE). Cela ne devrait cependant pas être la même affaire que face à Mack (OLB), d’autant plus que Bulaga devrait avoir un match de plus dans les jambes.

La performance de l’OL sera encore le baromètre de l’attaque Packers qui devra jouer beaucoup plus rapidement en raison du genou de Rodgers qui ne lui permettra pas de prolonger à l’infini le jeu comme il aime tant avec ses mouvements de « danse » dans et hors la « poche ».

L’attaque de GB devra beaucoup plus s’appuyer sur un jeu rapide en courtes passes, style « West Coast Offense », à la fois pour éviter à Rodgers le moindre choc mais aussi pour fatiguer la défense violette, notamment dans des phases de « no-huddle » chères au n°12.

Même si Aaron Jones (RB) ne pourra pas encore être présent, le jeu de course devra proposer plus que face aux Bears, afin de proposer de la variété et éviter aux Vikings de blitzer trop souvent Rodgers. Williams (RB) et Montgomery (RB) devront améliorer leurs lectures des blocks que devront s’efforcer de faire l’OL. Pas gagné. Marcedes Lewis (TE), oublié lors du 1er match, doit être plus présent pour permettre au jeu de course de se développer tout en proposant une solution courte. Car Jimmy Graham (TE) a montré qu’il était avant tout plus un receveur XXL qu’un bloqueur.

PRENDRE LES BONS CHEMINS VERS COUSINS

Contrairement aux Packers, les Vikings ne présenteront pas leur équipe-type, car ils ont deux éléments manquants… au niveau de la ligne offensive. Le Garde Gauche Nick Easton est placé sur la liste des blessés et sûrement perdu pour la saison en raison d’une opération il y a quelques semaines.. sur un disque cervical ! Vu l’endroit délicat de l’opération, la carrière de Easton est peut-être terminée. Les Vikings auront également leur Centre Pat Elflein mis de côté en raison de blessures à l’épaule et à la cheville.

Bref, nos gros bébés de la ligne défensive se lèchent les babines. Wilkerson, Clark et Daniels se doivent d’exploiter les remplaçants au poste de LG et C des Vikings. Et si nos 3 big boys enfoncent l’intérieur de la ligne, ça ne pourra que profiter aux pass-rushers qui auront bien besoin de ça pour briller. Gilbert devrait entrer dans une rotation à 3 avec Perry et Clay Matthews comme cela a été fait en seconde période face aux Bears. Le moins qu’on puisse dire, c’est que Mike Pettine, le coordinateur défensif, semble réactif et Gilbert a montré plus de choses que ses deux compères, même si Perry s’en sort avec un sack heureux clôturant le match de la semaine 1. Les linemen devront dominer car le LT des Vikings est plutôt du genre costaud, et ça ne devrait pas être par là que le salut devrait venir.

Cette DL doit aussi (je sais, on lui demande beaucoup !) contenir ce qui pose d’abord le jeu des Vikings : le jeu de course du combo Dalvin Cook (le vivace) – Latavius Murray (le costaud). Martinez sera la 2ème lame. Burks pourrait être présent et cela ferait vraiment du bien. Je ne suis pas convaincu de sa présence et s’il était absent, sûrement que Pettine repartirait avec 6 joueurs de lignes secondaires dans le 11 défensif selon sa doctrine « le meilleur joue ».

Une fois le jeu de course bloqué (juste 82 yards face aux 49ers en semaine 1), les Vikings ont ajouté une autre dimension à leur jeu ces dernières saisons. Quand Adrian Peterson (RB), qui a porté les Vikings sur ses épaules des années durant, a décliné, les Vikings ont réussi le tour de force de devenir une attaque aérienne par le biais de receveurs méconnus : Stefon Diggs (5ème tour de draft 2015) et Adam Thielen (non drafté en 2013). Ces deux WR ont formé jusqu’à l’année passée la meilleure paire de receveurs au niveau du rapport qualité-prix de la NFL. Et ils ont bien torturé ces deux dernières saisons nos poussifs CB.

Mais attention les gars, cela ne devrait plus être aussi simple. Les Packers semblent avoir retrouvé une « secondary » digne de ce nom, capable de stopper des drives, chose presque inconnue pour les Packers depuis quelques saisons ! Cependant, les CB Packers devront redoubler d’efforts car Diggs-Thielen offrent un challenge plus costaud que Robinson-White des Bears.

Enfin, l’arme absolue des Vikings dans le jeu aérien reste le TE Kyle Rudolph. Trop rapide pour Martinez (ILB), la présence de Burks serait très importante pour contrer cette option létale. Si tel n’était pas le cas, Jermaine Whitehead (S) devra se coltiner Rudolph avec l’appui de Brice (SS), Josh Jones (S) étant toujours blessé.

MATCH IMPORTANT ?

On a toujours tendance à dévaluer l’importance des matchs de début de saison. Pourtant, comptablement, elles valent le même pesant d’or que ceux de fin de saison. Et comme je vous l’ai dit en début d’article, cette confrontation est contre l’équipe qui apparait comme être LE rival des Packers pour le titre NFC North et un ticket pour les play-offs.

La différence entre équipes au même bilan se faisant d’abord sur les confrontations directes puis sur le bilan intra-division, ce match a donc déjà d’importantes conséquences comptables. Mais je dirais que c’est même moralement que ce match a le plus d’importance. Les Vikings subissent les Packers dans l’ère Aaron Rodgers. Alors quand ce dernier a manqué à l’appel en 2017, Minnesota ne s’est pas fait prier pour festoyer sur la tête des cheeseheads, s’offrant une (chanceuse – réception de Diggs contre les Saints) finale NFC.

Si une victoire Packers pouvait claquer le baigneur de Kirk (« You like that ? ») Cousins (QB), 1er joueur NFL à avoir un contrat 100 % garanti de 90 M de $, sans aucun match de play-offs gagné… D’ailleurs, saviez-vous que Cousins a déposé il y a peu sa marque pour un « You Vikes that ? » Alors supporter des Vikings, si vous créez des T-shirts « You Vikes that ? », il devrait vous en coûter des royalties à Mr Cousins… Sérieux…

nfc-north-preview-football-143b9e50eaa0f951

Kirk Cousins, nouveau QB des Vikings

Enfin, la première importance de ce match sera avant tout de conserver Aaron Rodgers intact. Car je ne doute pas qu’il soit présent ce dimanche à Lambeau Field pour ce derby !

LES COMPOSITIONS PROBABLES

GREEN BAY PACKERS

Attaque :

Rodgers (QB) – J. Williams (RB) – Bakhtiari (LT) – Taylor (LG) – Linsley (C) – Mc Cray (RG) – Bulaga (RT) – Graham (TE) – Lewis (TE) – Adams (WR)  – Cobb (WR)

Défense :

Clark (DT) – Daniels (DE) – Wilkerson (DE) – Matthews (OLB) – Martinez (ILB) – Perry (OLB) – Alexander (CB) – T. Williams  (CB) – King (CB) – Clinton-Dix (FS) – Brice (SS)

Absents notables : Oren Burks (ILB), Josh Jones (SS)

MINNESOTA VIKINGS

Attaque :

Cousins (QB) – D. Cook (RB) – Reiff (LT) – Compton (LG) – B. Jones (C) – Remmers (RG) – R. Hill (RT) – Rudolph (TE) – Diggs (WR) – Thielen (WR)  – Treadwell (WR)

Défense :

S. Richardson (DT) – Joseph (DT) – Griffen (DE) – Hunter (DE) – Gedeon (WLB)  – Kendricks (MLB) – Barr (SLB) – Waynes (CB) – Rhodes (CB) – Sendejo (SS) – H. Smith (FS)

NFL: Minnesota Vikings at Green Bay Packers

Coup d’envoi dimanche 16 septembre à 12h00, heure locale, 19h00, heure de Paris.

12 Comments

  1. DavidBrillac

    Exactement le match le plus important, c’est celui-là, une victoire, et les Vikings seraient déjà « deux » matchs derrière nous !
    La bonne nouvelle du jour, c’est la présence du grand Aaron Rodgers, et avec lui, même sur une jambe, tout est possible, alors tremblez les hommes du Nord, au Lambeau, personnes ne doit gagner !
    Go Pack Go…

  2. Pascal Djebaili

    CLAY MATHEWS , ON LE COUPE QUAND? mais quel abrutis sérieux.Comment se mettre la pression pour rien ? on a match gagné ,il fait encore une faute stupide sue le QB adverse.
    la meme que la semaine dernière.

    coupez le

  3. Guile

    P***** mais comment on ne peut pas gagner ce match !!!!!!!!!! Et encore sans leur kicker de loose on le perdait….
    10 fois on doit le gagner, 100 fois !!!!!

    Entre le holding de Taylor qui annule le TD de Graham, une très mauvaise gestion de la red zone dans le 4e QT, Matthews qui nous sort la même faute que la semaine dernière, Williams qui se fait prendre 2 fois pour un TD et la conversion à 2 points et j’en oublie…

    Je verrais demain à tête reposée pour l’analyse plus complète, là j’ai juste envie de sortir et de hurler.
    Je regrette de ne pas être en Norvège comme Davidbrillac, je pourrais sortir et passer ma rage à fendre 2 ou 3 stères de bois pour le chauffage de l’hiver tout en hurlant dans la nuit !!!

  4. Val_packers

    Et dire qu’on a failli subir un vol mémorable sur ce match que les dieux ne voulait décidément pas nous voir gagner.
    Le TD de Graham refusé pour un flag de Taylor très très généreux pour les vikings, la TD de Adams pas validé non plus alors qu’il avait le genou au sol et qu’il lache la balle après que la réception soit complété, MAIS SURTOUT !!!!! le plaquage tardif de Matthews totalement inexistant sur Cousins puisque celui-ci avait encore le ballon dans les mains lorsqu’il se fait attraper et que pendant ce temps là le bon Alexander (qui c’est blessé en fin de match snif) interceptait la passe…… même dans le red zone sur beIN sport ils ont pas compris ce qui se passait. Ensuite Thielen a un pot monstrueux sur sa réception TD qui touche un défenseur avant de mourir dans ses mains comme par magie.
    De plus pour moi le temps mort appelé par zimmer sur le FG reussi de la dernière chance pour GB, est un peu tardif mais bon c’est déjà moins un scandale.
    Heureusement que leur Kicker est un daube parce que sinon on aurait été victime d’un énorme vol.
    Les Vikings feraient mieu de s’en payé un plutôt que de payer les arbitres….
    Peut-être que les dieux du sport se sont dit que la supercherie était trop grosse et un soufflé un petit peu pour que les money vikings loupent leur FG.
    Pour finir nous avons pu voir que dès que House est rentré donc milieu troisième quart temps les passes longues de cousins c’etait open bar sur sa tronche, sérieux le TD de Diggs même McCarthy en moon walk aurait pu être plus près de lui.
    Bref une soirée qui aurait pu être cauchemardesque mais regardons le bon côté des choses Rodgers ne s’est pas reblessé, la OL a été plutôt correct dans l’ensemble, La Défense TITULAIRE a été plutôt bonne à par Williams qui m’a un peu déçu, les équipes spéciales ont été excellente notamment par leur capitaine Allison et le merveilleux JK Scott (un punt de plus de 60 yds!!!) , Graham a été très bon et peut-être qu’un jour un lien sera établi entre les vikings et on aura une victoire sur tapis vert non?…GRRRR

  5. Roundeux

    Les refs ont bien aidé les Vikes avec leurs call foireux à des moments critiques mais la gestion de ce match est CATASTROPHIQUE au 4QT. J’en ai marre de nous voir faire des trucs débiles sans la moindre raison logique.

  6. Roundeux

    On notera quand même que McCrappy & co ont réussi à faire jouer un OT (avec toss perdu pour changer) à notre QB blessé alors que ce match devait être plié à 20-7. Sérieux il faudra combien de déroutes façon NFC championship pour qu’on vire ce tocard !? Chaque année il nous coûte des W en fin de match, si c’était un QB il aurait déjà giclé depuis des saisons.

    Bien sûr il est pas seul responsable mais c’est un poids mort permanent pour l’équipe. Il lui faudra combien de matches pour faire jouer Lewis tout le temps ?

  7. The_Chosen_One

    honnêtement quelles sont les chances de le virer en cours de saison ? Gutekunst a l’air d’avoir un peu de jus que Thompson (c’est pas dur) mais pas de là à changer de HC en septembre. Enfin qu’il me surprenne, je demande que ça !

  8. Davidbrillac

    🐺🐻 Hurler la nuit dans les vaste étendues montagneuses, boisées, et sauvages de la belle Norvège, tu ne risquerais pas de te faire découper par le fantôme d’un viking non, mais de déranger les deux émoji que tu vois là-bas, et j’espère que tu cours vite mon ami 😉

  9. Davidbrillac

    Salut, bienvenue sur le site des fans des Packers…

  10. The_Chosen_One

    Et House ??

  11. Selden

    Pour répondre a The_Chosen_One, Gutekunst ne peut pas prendre de décision concernant le HC, cela relève des prérogatives de Mark Murphy.

    Les chances pour qu’il se débarrasse de McCrappy avant la fin de la saison sont selon moi proche du 0. Si Rodgers est en forme GB gagnera suffisamment de matchs pour être en course pour les playoffs, si il se blesse on dira que c’est la faute au Qb remplaçant (certainement pas de l’incapacité a adapté le playbook), la faute aux joueurs, le manque de profondeurs du banc, bref McCarthy est toujours critiqué par les fans, mais la direction des Packers ne le remet jamais en cause.

  12. The_Chosen_One

    de toutes façons Murphy est un mou, regarde le temps qu’il lui a fallu pour nous débarrasser de Ted Thompson.
    Après y a le paramètre : pour mettre qui ? en cours de saison pas facile de trouver l’oiseau rare, si c’est pour prendre Jeff Fischer ou Chuck Pagano, mieux vaut passer notre tour

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.