Echauffement Week 6 : GB – DET

packerslions

Sommet de la NFC North en vue ! Quoi ? Contre les Detroit Lions ? Qui l’eut cru mais DET était bien devant les Bears, champions NFC North en titre, et les Vikings avant cette journée. Nous abordons seulement la 6ème semaine mais malgré tout cela montre que les Packers ne devront pas prendre ce match du lundi soir à la légère.

CONTRÔLER STAFFORD

On peut être sûr que Matt Lafleur et GB ne prendront pas les Lions de haut mais dans la tête des supporters, les Lions avaient l’habitude d’être les souffre-douleurs des Packers depuis un bon bout de temps, en témoigne les 24 victoires d’affilée à Lambeau Field de GB face à DET de 1992 à 2014. Mais sur les 4 dernières rencontres dans le Wisconsin, DET a signé 3 victoires, même si les deux dernières l’étaient sans Aaron Rodgers en face.

Les Lions ont ce qu’il faut pour perpétuer cette nouvelle tendance. Et tout d’abord un QB qui joue le meilleur football de sa carrière. Le changement de coordinateur offensif chez les Lions a l’air d’avoir libéré Matt Stafford : il a toujours ce bras canon mais ne compte que 2 interceptions depuis le début de saison alors que c’était son pêché mignon. La draft au choix n°8 du tight-end TJ Hockenson lui offre une cible de choix ajoutée à un bon, mais pas exceptionnel, corps de receveurs (Marvin Jones, Danny Amendola, Kenny Golladay).

Detroit se présente comme la 8ème attaque aérienne de la NFL (avec 8 yards en moyenne gagnés par passe), Matt Stafford jouant libéré derrière une OL qui n’a jamais été aussi solide (7 sacks concédés en 4 matchs, 5ème NFL).

Alors le match se jouera là, dans la capacité de GB à mettre la pression sur le QB. Lapalissade vous allez me dire, mais il est nécessaire de rappeler que lors de la défaite contre les Philadelphia Eagles, GB n’avait enregistré aucun sack. Alors, il faudra rester dans la dynamique du match chez les Dallas Cowboys qui ont encaissé autant de sacks (3) contre GB que dans leurs 4 précédents matchs, mais attention : c’était en l’absence du LT et aussi du RT en seconde période.

Ça tombe bien, la défense contre la passe est le point fort de la défense de GB. Alors certes, GB vient de prendre une valise de 463 yards à la passe contre les Cowboys, en mode opérations portes ouvertes en fin de match. Cependant, GB reste 13ème défense NFL contre la passe (avec 7.3 yards concédés par passe en moyenne).

Mais si la défense de GB a reculé dans ce classement depuis le début de la saison, c’est parce qu’elle est l’équipe du top 20 qui encaisse le plus de gros gains (20 passes de plus de 20 yards, 6 passes de plus de 40 yards). Cela veut dire que pour avoir cette moyenne, elle est en fait plutôt intraitable sur une grande partie des jeux mais se troue sur quelques actions impactantes.

D’ailleurs, une statistique qui reflète mieux la bonne défense contre la passe de GB est le rating du QB adverse : 75.9, soit le 4ème rang NFL. Et pourquoi ? Avant tout, parce que GB sait multiplier les turnovers provoqués, 11 en 5 matchs (3ème total NFL). Avec la précaution d’Aaron Rodgers, GB est même la meilleure équipe NFL dans la balance des turnovers (à égalité avec les New England Patriots avant qu’ils reprennent seuls le leadership après leur match contre les New York Giants). Et enfin, la stat’ qui reste la plus importante pour une défense reste le nombre de points encaissés ; et là GB est classé 8ème.

Alors, Stafford au rating de 102.5 subira t-il la loi des Smiths au pass-rush et des cornerbacks volants ? Côté blessures, Darnell Savage (FS) qui s’est tordu la cheville en début de match contre les Cowboys sera absent, Will Redmond devrait le remplacer, et même s’il n’a pas démérité contre les Cowboys, ce dernier est tout de même un ton en-dessous de Savage.

La défense contre la course des Packers est problématique mais elle affronte un challenge normalement aisé avec le 21ème jeu à la course de la NFL avec 3.9 yards par porté, emmené par Kerryon Johnson (RB). Ce classement pas faramineux a en plus bénéficié de l’opération habituelle « portes ouvertes » de la défense des Kansas City Chiefs (avant-dernière défense NFL à la course) lors d’une défaite 30 à 34. Les Lions avaient ainsi parcouru 186 yards gonflant leur moyenne qui, si on enlevait ce match, auraient une moyenne rapportée à 3.3 yards par porté, tutoyant le 30ème rang NFL.

Bref, la défense de GB doit pouvoir moins prendre l’eau qu’à l’accoutumée contre la course, même si justement Green Bay se trouve juste devant Kansas City dans le même classement des défenses contre la course.

packers-lions-jpg_4672881_ver1.0_640_360

RODGERS EN GESTIONNAIRE

En attaque, il faudra faire encore sans Davante Adams et cette entorse du gros orteil avec lésion de la capsule articulaire (Doc GBPF pour vous servir ^^) pourrait bien durer et être le feuilleton de la saison. La rentrée d’Adams pourrait n’intervenir qu’en semaine 12, après la semaine de repos en semaine 11.

Alors il faudra faire sans le n°17 et la tâche des autres receveurs sera encore compliquée face à une défense contre la passe n°10 NFL dans les yards concédés par passe (là où GB est 13ème…).  Le quatuor Slay (CB), Coleman (CB), Diggs (SS) et Walker (FS) forment un ensemble très correct. Cependant, GB vient d’affronter avec les Cowboys classés n°7 contre la passe. Alors théoriquement, les receveurs ne doivent pas faire pire que la semaine passée (55 yards à la réception).

Mais la solution sera ailleurs. Comme contre les Cowboys, les TE devraient être encore plus sollicités. Si les lignes secondaires de DET sont solides (malgré un faible nombre d’interceptions : 2), le corps de linebackers Lions est une faiblesse à exploiter. Après leur meilleure performance contre les Cowboys, dont le corps de LB est réputé, les TE Packers feront-ils encore mieux contre les Lions ? Problème : Robert Tonyan sera absent et même s’il n’est actuellement que le TE 3, il apporte un dynamisme que Graham et Lewis n’ont pas. Est-ce que comme la semaine passée avec la promotion in extremis de Tra Carson (RB), Evan Baylis sera t-il promu de l’équipe d’entrainement pour pouvoir faciliter les rotations ?

Pour les aider dans cette tâche, l’OL fera encore le boulot en protection de passe. Car si en théorie la ligne défensive titulaire des Lions en début de saison Okwara – Daniels – Harrison – Flowers faisait peur, elle est loin d’avoir répondu aux attentes des supporters quand celle-ci devait être le fer de lance au vu des investissements effectués à l’inter-saison : acquisition du DE Trey Flowers en provenance des New England Patriots et bien sûr acquisition de notre bon vieux Mike Daniels après sa résiliation fin juillet.

Avec seulement 9 sacks depuis le début de saison, le pass-rush Lions n’est que 24ème NFL dans cette catégorie. Pas vraiment de quoi inquiéter l’OL Packers normalement. D’autant plus qu’elle ne goûtera pas aux retrouvailles avec le vieux « Big » Mike Daniels, absent pour une blessure au pied.

En théorie, Rodgers devrait pouvoir jouer sous une pression relative et pouvoir distiller ses passes. Et outre le jeu aérien, GB équilibrera son attaque avec un jeu de course emmené par un Aaron Jones qui fut historique contre les Cowboys. Alors, il serait bête de ne pas en profiter d’autant que la défense contre la course des Lions est plus mal classée que celle des Cowboys (Lions : 23ème ; Cowboys : 15ème). De plus, Jamaal Williams (RB) sera de retour, et aidera tout autant à faire respirer Aaron Jones qu’à servir en protection de passe.

La clé du match sera dans la capacité à faire déjouer Matt Stafford ou pas. Si la défense contre la passe réserve le même traitement qu’à ses adversaires QB depuis le début de saison (même pour Dak Prescott la semaine passée qui, s’il a engrangé 463 yards, a mangé 3 interceptions), le match devrait pouvoir tourner en la faveur des Packers, Aaron Rodgers devant pouvoir trouver la solution, soit par lui-même, soit par le jeu de course, face à cette défense-là (à condition que l’OL tienne naturellement en respect ses adversaires).

 

temp170101-packers-lions-3-siegle-98-nfl_mezz_1280_1024

LES COMPOSITIONS PROBABLES

 

GREEN BAY PACKERS

Attaque :

Rodgers (QB) – A. Jones (RB) – Vitale (FB) – Bakhtiari (LT) – Jenkins (LG) – Linsley (C) – Turner (RG) – Bulaga (RT) – Graham (TE) – Allison (WR) – Valdes-Scantling (WR)

Défense :

Clark (DT) – Lowry (DE) – M. Adams (DE) – Z. Smith (OLB) – Martinez (ILB) – Burks (ILB) – P. Smith (OLB) – Alexander (CB) – King (CB) – Redmond (FS) – Amos (SS)

Absents notables : Davante Adams (WR), Darnell Savage (FS), Robert Tonyan (TE), T. Brown (CB)

DETROIT LIONS

Attaque :

Stafford (QB) – K. Johnson (RB) – Decker (LT) – Dahl (LG) – Ragnow (C) – Glasgow (RG) – Wagner (RT) – TJ Hockenson (TE) – M. Jones Jr (WR) – Amendola (WR) – Golladay (WR)

Défense :

Flower (DE) – D. Harrison (DT) – A. Robinson (DT) – Okwara (DE) – Kennard (OLB) – J. Davis (MLB) – C. Jones (OLB) – Slay (CB) – Coleman (CB) – T. Walker (FS) – Q. Diggs (SS)

Absent notable : Mike Daniels (DT)

151112-nn1

Coup d’envoi lundi 14 octobre 2019 à 19h15, heure locale, 2h15, heure de Paris.

 

3 Comments

  1. The_Chosen_One

    la liste des blessés s’allonge et malheureusement ce n’est pas les 2nd couteaux qui sont à l’infirmerie.
    Adams et Savage vont grandement nous manquer.

    Cette équipe de Détroit a quand même progresser pendant l’intersaison et je n’oublie pas qu’ils nous ont quand même fessé ces derniers temps.

    J’espère que Burks est de retour en forme parce qu’il va falloir couvrir sur Hockenson au milieu du terrain et je ne trouve pas que ça soit la spécialité de Martinez.

    Leur point faible c’est l’OL, car même si elle n’est pas mauvaise, elle ne présente pas les mêmes garanties que les 2 derniers adversaires rencontrés.
    J’espère que les Smiths et Clark vont leur rouler dessus.
    Je pense que ce match se gagnera par la défense (avec j’espère un Alexander revanchard du dernier match).

    Espérons que Rodgers fasse un peu de magie pour faire oublier Adams.

  2. Guile

    J’aime Allen Lazard ! 🙂
    Bon, je ne suis pas objectif, je l’aime bien depuis la PS et lundi, il a eu enfin sa chance et je crois bien qu’il l’a saisi quand tu vois que Rodgers a commencé à le gaver de ballon après le TD (faut dire, quelle réception !).
    Et puis le mec est un peu physique vu comment il repousse le défenseur sur la réception en sideline du dernier drive.

    Par contre, je crois que Shepherd l’a complètement loupé (sa chance) entre son fumble sur réception de punt (et le fair-catch bordel !!) et sa glissade-réception manquée (je reconnais que la balle est basse) qui finie en interception.

    Avec la probable commotion et indispo d’Allison, le corps des receveurs devient mince, très mince… Allo Jordy ? (Non, je ne lâche pas l’affaire ! 🙂 )

    Bon, après on ne va pas se leurrer, à 13-0 vu comment ils nous marchaient dessus, je ne donnais pas cher de notre peau.
    On a aussi laissé filer le momentum 2-3 fois (ne pas prendre le score avec un TD juste avant la pause, ne pas prendre le score avec un TD juste après la pause, le fumble de Shepherd sur retour de punt) ce qui aurais pu nous coûter cher.

    Pour une fois que les arbitres se trompent pour nous, je ne vais pas pleurer mais les décisions arbitrales de fin de match nous sont clairement favorables.

    Enfin, bon nous voilà à 5-1 (avec le tie-breaker sur toutes les équipes de la division) et il le fallait avec les victoires des Vikings, Seahawks, Saints et 49ers… Aucun résultat de la semaine ne nous a été favorable.
    Pour le WE prochain, faudra surveiller le Bears-Saints et le Lions-Vikings parce que j’ai peu d’espoir sur le Redskins-49ers.

    Savage a manqué, on s’est un peu rassuré sur le run block même si les Lions c’est pas ouf sur ce rayon.
    Point positif, personne n’a l’air de s’être blessé en défense et j’espère que Savage pourra jouer contre les Raiders.

    Go Pack Go !

  3. Laogurdr

    Exactement comme toi @Guile j’aime Allen Lazard, il me tardait de le voir réellement à l’oeuvre bah je ne suis pas déçu. Il risque d’être plus impliqué les prochains matchs on pourra voir sur la durée.
    Par contre je n’étais pas convaincu par shepherd bah la il a quand même sacrément entamé mon capital sympathie envers lui.
    Je ne me rappelle plus qui d’entre nous avait chargé Aaron Jones avant le match vs les Cowbys si il pouvait recommencer avant chaque match ça serait pas mal 😂 ça à l’air de le motiver. Heureusement que Williams a bien pris le relai.
    Sinon comme toi @Guile je ne faisais pas le malin à 13 – 0 la défense de King sur Golladay m’a chauffé toute la 1ère mi-temps heureusement qu’il y a eu du mieux après, il s’est bien remis dans le match ce qui démontre un bon mental.
    Bravo la défense quand même car mis à part ce 1er quart-temps ignoble le reste était plutôt de bonne facture.
    Dommage que l’attaque ne casse pas le moral des lionceaux en fin de 1ère mi-temps et début de 2ème c’était le moment de leur mettre la tête dans le seau.

    Mais encore une victoire ça fait du bien
    Go pack go on va aller la chercher cette très difficile NFC North

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.