Le meilleur de la Family Night 2018

lirq051ehbdueppnesi9

Hier soir avait lieu la fameuse « Family Night », évènement unique en NFL : un stade rempli de fans majoritairement venus en famille pour assister à une session payante d’entrainement des Packers. Même le TE vétéran Marcedes Lewis en a été impressionné.

Pour garantir le côté familial de cette soirée, de multiples activités et spectacles ont débuté dès le début d’après-midi aux abords du stade pour satisfaire petits et grands. Le soir, le stade Lambeau Field était comme à l’accoutumée plein à craquer, 65.000 spectateurs payants (!), pour assister à une session d’une heure et demie d’entrainement. Les bénéfices des recettes de cette soirée sont reversés à des associations caritatives.

a44rsi12vj15pgmjwx5n

Les fans veulent des signatures, même celle de Brett Hundley (QB) !

Côté terrain, les oppositions n’ont pas été très élaborées tactiquement dans cette session publique. Le but était ailleurs. Néanmoins, cela n’a pas empêché d’avoir quelques mauvaises nouvelles, normalement sans grave conséquence.

En effet, un frisson a parcouru le stade et le staff quand le Tackle gauche David Bakhtiari (LT) fut sorti sur civière automobile pour une blessure à la cheville gauche. À priori, les premiers éléments laissent à penser que ce n’est pas dramatique et que le Bakh’ en est quitte pour une bonne entorse, de quoi le ménager pour la fin du camp.

Rayon blessures, Randall Cobb (WR) a abrégé l’entrainement pour soulager une cheville douloureuse, celle-là même qu’il s’était fait opérer à la mi-juin. Et ça, ce n’est pas franchement rassurant. Affaire à suivre.

Côté terrain, l’action de la soirée fut à mettre au crédit de J’mon Moore, le rookie de 4ème tour et premier des trois receveurs à avoir été draftés cette année par GB. Oh, rien non plus de bien folichon. Brett Hundley (QB) à la manoeuvre : le n°7 ne scanne pas le terrain comme à son habitude et reste scotché sur la cible qu’il a déterminé, en l’occurrence J’mon Moore. Balle en cloche et réception aérienne spectaculaire du n°82, après une lutte avec Josh Hawkins (CB). Vidéo. Néanmoins, pour Moore, c’est la continuité d’un camp où, jour après jour, il rend la confiance du choix des Packers par des actions d’éclat qui fortifient sa présence dans les 53.

pvz5snpg8dydj9fa6rgt

Cela a beau de l’entrainement, Aaron Rodgers fait le « job »

Cette soirée était surtout l’occasion pour les fans de voir les joueurs dans un contexte d’entrainement unique. Ces derniers n’étaient pas avares pour faire le spectacle à l’image de cette compétition de précision entre les quarterbacks Aaron Rodgers et Tim Boyle. Le rookie, actuellement 4ème dans l’ordre des QB, a tenu la dragée haute au n°12. Vidéo

Et pour clore cette soirée magique, un magnifique feu d’artifice fut tiré du toit de Lambeau Field pour satisfaire les fans en famille mais aussi les familles des joueurs admirant le spectacle depuis le terrain.

ye2nzdewqcw4shkbjuho

 

1 Comment

  1. Guile

    Non faut pas casser Bakhtiari, on va en avoir besoin surtout avec Bulaga en reprise tranquille.

    Ah si Boyle pouvait faire virer Hundley des 53. En fait les gamins sont visionnaires, ils ont demandé un autographe au QB qui va bientôt devoir laisser sa place aux Packers et peut-être que dans quelques années, l’autographe d’un obscur QB qui a fait quelques matchs en saison, pendant que Godgers était blessé, vaudra cher 🙂 (au moins autant que celui de Matt Flynn 😉 )

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.