Effectif du printemps 2018

Green+Bay+Packers+on+field+-+final+preseason+game+-+some+players+may+not+be+on+roster+in+future+08312017

Après le marché des transferts du mois de mars, la draft de la fin du mois d’avril et la signature des rookies non draftés début mai, le grand chambardement des effectifs des équipes NFL se termine. Désormais, l’évolution de l’effectif se fera à la marge jusqu’en septembre, heure où il faudra trancher dans le vif et réduire l’équipe à 53 joueurs. L’occasion donc… d’une revue d’effectif.

EFFECTIF 2018  –  [90 joueurs max]

ATTAQUE (44)

  • QB (4) : Aaron Rodgers, Deshone Kizer, Brett Hundley, Tim Boyle
  • RB (5) : Jamaal Williams, Aaron Jones, Ty Montgomery, Devante Mays, Joel Bouganon
  • FB (2) : Aaron Ripkowski, Joe Kerridge
  • OT (6) : David Bakhtiari, Bryan Bulaga, Jason Spriggs, Kyle Murphy, Adam Pankey, Kyle Meadows
  • OG (7) : Lane Taylor, Justin Mc Cray, Kofi Amichia, Lucas Patrick, Cole Madison, Jacob Alsadek, Alex Light
  • C (3) : Corey Linsley, Dillon Day, Austin Davis
  • TE (6) : Jimmy Graham, Lance Kendricks, Emanuel Byrd, Robert Tonyan, Kevin Rader, Ryan Smith
  • WR (11) : Davante Adams, Randall Cobb, Geronimo Allison, Trevor Davis, Michael Clark, J’mon Moore, Marques Valdes-Scantling, Equanimeous St Brown, Deangelo Yancey, Colby Pearson, Jake Kumerow,

DÉFENSE (42)

  • DL (9) : Mike Daniels, Kenny Clark, Muhammad Wilkerson, Dean Lowry, Montravius Adams, James Looney, Filipo Mokofisi, Tyler Lancaster, Conor Sheehy
  • LB (16) : Clay Matthews, Nick Perry, Oren Burks, Jake Ryan, Blake Martinez, Vince Biegel, Kyler Fackrell, Reggie Gilbert, Cris Odom, Ahmad Thomas, Kendall Donnerson, Parris Bennett, Marcus Porter, Nashoon Hugues, Greer Martini, C.J. Johnson
  • CB (11) : Tramon Williams, Kevin King, Jaire Alexander, Josh Jackson, Davon House, Quinton Rollins, Josh Hawkins, Lorenzo Pipkins, Demetri Goodson, Donatello Brown, Herb Waters
  • S (6) : Ha-Ha Clinton-Dix, Josh Jones, Kentrell Brice, Marwin Evans, Jermain Whitehead, Raven Greene

ÉQUIPES SPÉCIALES (4)

  • K (1) : Mason Crosby
  • LS (2) : Hunter Bradley, Zach Triner
  • P (1) : J.K. Scott

Pour rappel, vous pouvez retrouver cette liste en haut de la page d’accueil dans l’onglet EFFECTIF, régulièrement mise à jour au fur et à mesure des signatures et résiliations.

Parmi les principaux changements, les Packers accueillent Jimmy Graham (TE) ainsi que Muhammad Wilkerson (DT) alors qu’ils ont fait revenir aux bercails le vétéran Tramon Williams (CB). Et on espère que parmi les 11 joueurs draftés se trouvent des futurs joueurs Elite à leur poste.

Côté départs, plusieurs Packers historiques ont été priés de chercher fortune ailleurs. Je pense bien évidemment en premier lieu au mythique Jordy Nelson (WR) qui aura bercé nos soirées de réceptions pendant 10 ans. Mais je pense aussi à Morgan Burnett (SS) (8 saisons en vert et or) qui aura tenté de maintenir les lignes secondaires quand il n’eut pas encore Clinton-Dix (FS) à ses côtés. D’autres étaient des visages connus depuis quelques saisons déjà. Richard Rodgers (TE), l’homme du « Motown Miracle », est parti chez les Philadelphia Eagles, Jeff Janis (WR) chez les Cleveland Browns et Joe Thomas (ILB) chez les Dallas Cowboys.

L’effectif est actuellement complet (90 joueurs). Les Packers ont dû résilier il y a quelques jours Joe Callahan (QB) pour faire de la place. À noter également que Quinton Dial (DT) et Ahmad Brooks (OLB), deux vétérans qui avaient joué un nombre conséquent de mises en jeu en 2017 n’ont pas été rappelés par les Packers… ni par aucune autre équipes pour le moment.

5 Comments

  1. The_Chosen_One

    y a quand même une belle verrue dans cet effectif : il porte le 7, est censé savoir lancer un ballon (mais on a jamais rien vu) et mâche ostensiblement comme un ruminant.

  2. Guile

    J’aurais dis « une grosse brêle » mais ça reste dans le même esprit 🙂
    Quand il passera sur le waiver, que personne ne le récupérera et qu’il finira en PS, j’espère que McCharlot arrêtera de nous bassiner avec lui.

    Je ne donne pas cher non plus de l’avenir de Montgomery en RB : Williams et Jones sont clairement devant lui et Mays est dans un style différent mais ne doit pas être loin de passer RB3.

    Il devrait y aller une belle lutte aux entraînements sur pas mal de poste pour récupérer quelques places dans les 53 (WR 3 à 6, CB5/6 voire 7, TE3 notamment).

  3. The_Chosen_One

    T’as raison pour Montgomery, surtout que je suis pas sûr qu’on est besoin de 4RB sachant qu’il y a aussi Ripkowski, et Cobb qui peut dépanner.
    Pour les WR, le 6e spot devrait se jouer entre Clark, Yancey et Davis. Je vois bien évidemment Adams et Cobb puis Allison , St Brown et Moore. Vu ce que j’ai lu sur Valdes, il a l’air d’avoir été drafter pour s’aguerrir en PS pendant au moins un an.
    Pour les CB c’est clair que la bataille va être rude pour les 2-3 dernières place entre les anciens UDFA
    J’espere quand même qu’on dira au revoir à House, non ? Idem pour Rollins mais qui pourrait passer safety pour tenter de sauver sa place.
    Après il pourra aussi y avoir de bonnes opportunités sur le waiver pendant l’été.
    Mais pour ça il va falloir nous meme qu’on coupe !
    Que ceux qui veulent que Hundley the goat (au sens propre) ouvre le bal, lève là main ! 😀

  4. greenbaypackersfrance

    House, vu qu’il a signé un contrat d’un an avec quasi aucune garantie, ça sent le poney quand même. Je lui conseillerai de bien compter ses points retraite. 🙂

    Pour Hundley, en regardant de nouveau les résumés des matchs de pré-saison 2017, on se rend compte que Hundley était déjà médiocre, mais à l’époque on imaginait pas qu’il puisse prendre les rênes de l’attaque Packers. Sa pré-saison fut insipide. Il a fait une balle flottante lobée pour un TD de Janis en tout et pour tout ; à sa joie, on avait cru qu’il avait marqué le TD de la victoire au Super Bowl, c’est dire que lui aussi connaissait son propre niveau !

    Mine de rien, les tendances de la pré-saison 2017 donnaient :
    + : Aaron Jones, la DL
    – : Hundley, le pass-rush, la profondeur en OL
    Comme quoi, la pré-saison donne bcp + d’enseignements qu’on ne le pense.

  5. Davidbrillac

    @ Chosen, moi je me lève pour Danette, Danette, et pour couper Bubble Gum comme je l’ai surnommé dé son premier match, où l’homme à la tête de vieux comme on veut !
    Kizer ne peux pas être aussi nul que lui, et j’espère ne plus avoir besoin de quaterback backup avant très longtemps, aaaaah si Aaron était aussi solide que Favre, le problème serait résolu !
    Avec nos trois nouveaux cornerbacks, et les nouveaux ILB, on doit pouvoir tenir la route en 2018, et laisser l’attaque dans de meilleures positions, avec de toute façon le facteur one, Aaron Rodgers.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.