Free agency 2018 : Bilan du jour 2

Jordy+smaller+pic

Jordy Nelson paraphe son contrat avec sa nouvelle équipe : les Oakland Raiders

Après la folie de la première journée, la deuxième journée du marché des transferts a été beaucoup plus calme côté Packers, comme pour l’ensemble de la NFL. Résumé de la deuxième journée où les Packers n’ont enregistré aucun mouvement.

C’est simple, aucune nouvelle signature n’a été effectué côté Packers lors de cette deuxième journée de la « free agency » 2018, mais aucun départ non plus. Eh oui, il ne faut pas oublier que les Packers ont pas mal d’agents libres également, comme expliqué dans cet article. Les cas brûlants de Morgan Burnett (SS), Jahri Evans (RG), Quinton Dial (DT) ou encore Richard Rodgers (TE) n’ont pas encore trouvé de finalité.

Au rayon des cibles potentielles, pas de grosse signature non plus mais plutôt des joueurs qui auraient pu être envisagés en seconde ou troisième solution :

  • Josh Sitton (31 ans – RG), dont j’avais évoqué sa résiliation des Chicago Bears ouvrant la porte à un fantasme de retour aux Packers, a encore trouvé une équipe qui lui fait chèrement confiance : les Miami Dolphins pour 2 ans et 7,5 M $/an, soit grosso modo le montant annuel que ne souhaitaient pas investir les Bears sur le joueur.
  • Dontari Poe (27 ans) était un des meilleurs DT disponibles, ce qui n’était pas une priorité des Packers qui ont de plus trouvé chaussure à leur pied avec Muhammad Wilkerson. Poe signe un contrat de 3 ans à 9 M $ / an chez les Carolina Panthers, rivaux directs des Atlanta Falcons… l’équipe de Poe en 2017 !
  • Tyler Eifert (27 ans – TE) n’a pas trouvé d’autre équipe que celle qui l’a drafté (les Cincinnati Bengals) pour offrir un contrat d’un an ; ses problèmes de dos ont apparemment effrayé plus d’une franchise.
  • Zach Brown (28 ans), un des meilleurs ILB sur le marché, a été retenu par son équipe de 2017, les Washington Redskins, pour 3 ans à 8 M $ / an.
  • Jeremiah Attaochu (OLB) aurait pu être une cible des Packers ; il quitte les Los Angeles Chargers pour les San Francisco 49ers
  • Niveau cornerbacks, les Packers ne voient toujours rien venir. Le vétéran Jonathan Joseph des Houston Texans reste dans son équipe pour 2 ans à 5 M $ / an et Morris Claiborne reste aux Jets qui continuent de surpayer les joueurs avec leur énorme marge financière (1 an à 7 M $).

 

jordy-nelson-raiders

Une image à laquelle il va falloir s’habituer…

Et puis bien sûr, la signature la plus marquante de la journée pour les fans des Packers fut celle de Jordy Nelson aux Oakland Raiders. Nelson nous a fait le plaisir de ne pas signer pour une équipe NFC et encore moins pour une équipe NFC North. On espère que les températures plus clémentes de la Californie lui permettront de montrer que le vieux lion n’était pas tout à fait mort.

Il signe un contrat de 2 ans à 7,5 M  $ / an, et surtout à 85 % garantis. Ce contrat montre que la valeur marchande de Nelson n’était plus au niveau de ce qui était prévu pour lui chez les Packers en 2018 (à savoir 10 M $). Néanmoins, avec cette diminution de salaire, cela montre aussi qu’une restructuration de salaire, si elle avait été décente, aurait pu être considérée. Le fan a beau savoir que la NFL est un business, il s’attache toujours plus aux joueurs que les dirigeants…

 

3 Comments

  1. Guile

    Du coup, ça fait environ 6.3M garantis à l’année.
    Je pense que si on lui avait proposé 5M ou 5.5M par an sur 2 ans (et pas le contrat minable dont une rumeur circule), il serait resté et on aurait gagné 5M de cap space cette année.
    Si l’idée était d’économiser 10M, on aurait pu voir Clay Matthews plutôt… ça ne m’aurait pas chatouillé 🙂

    J’ai lu une stat ces derniers jours mais je n’arrive pas à retrouver où : néanmoins, de mémoire,ça indiquait que la moyenne des distance des passes de Rodgers étaient de 8.2y mais que cette moyenne était à plus de 9 yards pour des lancers vers Nelson.

    En tout cas, merci Jordy de ne pas avoir signer à Seattle ou en NFCN, tu montres à Gutmachin ce qu’est le respect des Packers. Je suis sûr que tu vas montrer que tu en as encore dans les jambes.

    Sinon, faudrait un peu s’activer sur les CBs parce qu’il ne reste plus grand monde et nous on est bien dépeuplé sur le poste. On pourrait gérer à la draft mais on doit déjà y gérer le pass-rush et on aurait une secondary bien inexpérimentée.

  2. Davidbrillac

    Les Raiders sont devenus la machine à recycler les WR des Packers, après James Jones, puis Jared Cook, voici (venu le temps des rires et des champs) 🙁 le tour de Jordy Nelson, 2019 verra partir Randall Cobb à las Vegas !
    Ça fait bizarre, c’est triste, mais c’est comme ça !
    Le vétéran Éric Deker, un poil plus jeune pourrait être une option, à deux où trois millions la saison !
    On attend du cornerback, Mr Gutekunst !

  3. Roundeux

    David: Corner… Cooooooooooooooooooooooooooooooooorner… CORNER !
    Signons un back sur un coin de table ça fera toujours plus de « cornerback » que ce qu’on a 😀 !

    Bref, rien qu’à voir le sourire de Nelson sur cette photo, on a le coeur qui se brise, comment a-t-on pu faire ça à une crème pareille… Gutekunst a voulu marquer son territoire mais là il a pris un très gros risque en flinguant l’ours en peluche des fans parce que le remplacement va être jugé non seulement sur les résultats mais aussi sur l’attitude…

    Guile: ouais, on pouvait faire moitié sur Nelson et gratter le reste sur Clay et Cobb, il doit y avoir un truc qu’on sait pas mais Rodgers doit commencer à en avoir marre: il veut Cook on le vire, Sitton et Lang sont dégagés à la va-vite, maintenant Nelson… Faut pas s’étonner s’il leur fait pas de cadeau avec son prochain contrat. S’ils font ça pour jouer une petite guéguerre psychologique avec le 12 (genre, tu vois ce qu’on doit faire pour assurer ton gros contrat ?), c’est vraiment bien débile (mais je spécule).

    Passons, ce qui est fait est fait mais pour l’instant à moins de prendre 4 CBs à la draft, je vois pas comment nous en sortir à moins que Pettine ait présenté un plan D top secret génial qui a bluffé le FO.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.