L’effectif des Packers pour la saison 2017

170902-rookie-rbs-950

Finalement, les 3 coureurs draftés en 2017 ont trouvé grâce aux yeux des dirigeants des Packers (de gauche à droite : Williams, Jones et Mays)

Ah, sacré Teddy ! Teddy, c’est Ted Thompson, le manager général des Green Bay Packers, le chef de la partie sportive qui a le dernier mot sur l’effectif. Alors qu’on croit savoir et pronostiquer ce qu’il peut décider, tous les ans, Ted Thompson nous sort quelques surprises de son chapeau.

Le matin du jour de l’annonce de l’effectif final, je vous avais publié mon pronostic du choix du staff pour les 53 joueurs choisis. Ce n’était pas « mon » choix mais une liste qui pouvait épouser au mieux les aspirations du staff.

Ted Thompson, qui a le dernier mot sur les 53, a encore surpris son monde même si en cette année 2017, les surprises sont mineures par rapport à la résiliation d’un guard pro-bowler par exemple (Josh Sitton en 2016).

Quel est donc l’effectif 2017 des Green Bay Packers ?

 

ATTAQUE (25)

QB (2) : Aaron Rodgers, Brett Hundley

RB (4) : Ty Montgomery, Jamaal Williams, Aaron Jones, Devante Mays

FB (1) : Aaron Ripkowski

OT (4) : David Bakhtiari, Bryan Bulaga, Jason Spriggs, Kyle Murphy

OG (4) : Lane Taylor, Jahri Evans, Lucas Patrick, Justin Mc Cray

C (2) : Corey Linsley, Don Barclay

TE (3) : Martellus Bennett, Lance Kendricks, Richard Rodgers

WR (5) : Jordy Nelson, Randall Cobb, Davante Adams, Jeff Janis, Trevor Davis

25 joueurs en attaque.

2 ou 3 quarterbacks ? 3 ou 4 coureurs ? 6 ou 7 receveurs ? 9 ou 10 joueurs de ligne offensive? Telles étaient les questions posées pour l’effectif de l’attaque des Packers.

Il faut croire que le staff compte sur l’immensité de l’océan des joueurs résiliés (près 1.200 en NFL ce jour) pour que les jeunes petites pépites, dont elles vantaient les mérites lors du camp d’entrainement, passent entre les mailles du filet et reviennent au bercail dans l’équipe d’entrainement (« practice squad »).

2 quarterbacks. Finalement les Packers retentent le coup d’avoir seulement 2 QB comme en 2013. Le staff espère sûrement récupérer un des deux résiliés Taysom Hill ou Joe Callahan sur le « practice squad ».

4 coureurs. Le potentiel est là et chacun a ses qualités. Mais il n’était pas facile de faire autant de place aux coureurs dans les 53. Le staff veut donner sa chance à ces jeunes qu’elle développe et doit avoir en mémoire les blessures de l’année passée et la recherche désespérée de coureurs valides. En plus de ces 4 coureurs, il ne faut pas oublier le fullback Aaron Ripkowski.

10 joueurs de ligne offensive. C’est presque LA surprise de la soirée, au vu du niveau abyssal de la ligne offensive remplaçante en pré-saison. Aux 5 titulaires, se sont rajoutés naturellement Spriggs, Murphy et Barclay. Lucas Patrick était bien le guard le plus en vue chez les remplaçants, et c’est Justin Mc Cray qui remporte la timbale en faisant partie des 53. Mais je ne peux pas croire que ce ne soit pas Mc Cray qui ne fasse pas les frais du retour de Geronimo Allison après son match de suspension. Kofi Amichia, rookie de 6ème tour, est résilié.

3 tight-ends. C’était le poste où il y avait le moins de discussion tant les 3 vétérans offrent de garanties.

5 receveurs. 6 WR ? 7 WR ? Eh bien non Madame, ce sera seulement 5 receveurs ! Bon, c’est en fait 6, puisque Allison est clairement pressenti WR n°4 et reviendra en semaine 2 après son match de suspension. Mais le staff résilie des receveurs dont elle vantait les mérites quelques jours auparavant et même deux tours de draft 2017 (Deangelo Yancey [5ème tour] et Malachi Dupre [7ème tour]). Max Mc Caffrey et Michael Clark sont également résiliés. Nul doute que GB voudrait récupérer ces 4 joueurs au « practice squad », mais il sera difficile de ne pas voir un d’entre eux recruté par une autre équipe NFL ces prochaines 24 heures.

 

DÉFENSE (25)

DL (6) : Mike Daniels, Ricky Jean-François, Kenny Clark, Dean Lowry, Montravius Adams, Christian Ringo

LB (7) : Clay Matthews, Nick Perry, Jake Ryan, Blake Martinez, Joe Thomas, Kyler Fackrell, Jayrone Elliott

CB (7) : Damarious Randall, Kevin King, Quinton Rollins, Ladarius Gunter, Davon House, Josh Hawkins, Lorenzo Pipkins

S (5) : Ha-Ha Clinton-Dix, Morgan Burnett, Josh Jones, Kentrell Brice, Marwin Evans

25 joueurs en défense.

6 joueurs de ligne défensive. Ce qui est surprenant, ce n’est pas le nombre de joueurs de DL mais le fait que Montravius Adams soit apte à jouer. Sa blessure au pied est donc guérie et avec son statut de 3ème tour de draft 2017, il pousse dehors Brian Price qui avait vraiment brillé dans cette inter-saison. Pourra t-on retrouver ce dernier sur le « practice squad »?

7 linebackers. Attention, Ahmad Brooks ne fait pas encore partie officiellement des Packers. Ils ne sont donc que 7 LB pour le moment. Fackrell a son statut de drafté de 3ème tour en 2016 alors GB veut aller au bout de son développement. Jayrone Elliott bénéficie de son expérience face à Reggie Gilbert mais il pourrait être menacé par Vince Biegel qui, comme prévu, est sur la liste incapacité physique (« PUP »).

7 cornerbacks. Autre surprise de la soirée. Aux 6 CB qui tourneront dans les schémas alambiqués de Dom Capers (souvent 3 CB voire 4 sur le terrain) s’ajoute Lorenzo Pipkins qui avait éclaté lors des 2 premiers matchs de pré-saison avant de décevoir. Néanmoins, Pipkins est tout désigné comme résiliable dès que la signature d’Ahmad Brooks sera actée.

5 safeties. Le groupe défensif le plus costaud de GB qui possède 5 joueurs de grande qualité.

 

ÉQUIPES SPÉCIALES (3)

K (1) : Mason Crosby

LS (1) : Brett Goode

P (1) : Justin Vogel

Les Packers ont un trio de qualité, avec les kicker et long snapper historiques des Packers auxquels s’ajoutent un punter d’avenir.

INCAPACITÉ PHYSIQUE (2)

Vince Biegel (OLB), Demetri Goodson (CB)

SUSPENDUS (1)

Geronimo Allison (WR)

LISTE DES BLESSÉS (1)

Herb Waters (CB)

Tous les joueurs de ces listes peuvent revenir en cours de saison. Il faudra alors faire de la place, et un joueur de la liste des 53 ci-dessus devra sortir.

ÉQUIPE D’ENTRAÎNEMENT (10) en prévision

Taysom Hill  (QB), Aaron Taylor (S), Donatello Brown (CB), Brian Price (DT), Max Mc Caffrey (WR), Malachi Dupre (WR), Michael Clark (WR), Jordan Tripp (LB), Reggie Gilbert (LB), Kofi Amichia (OL)

Voici le « 10 » idéal avec les joueurs qui viennent d’être résiliés. Mais cela a très peu de chances de se réaliser car tous ces joueurs vont pouvoir être recrutés ce dimanche par 27 équipes différentes avant que les Packers ne puissent reprendre la main sur ces choix.

 

Pour info, l’article sur mon pronostic de l’effectif des 53 de samedi matin avait prévu 45 des 53 joueurs choisis, soit un score honorable de 85 %, surtout avec des éléments connus du seul staff (blessure de M. Adams terminée, contrat d’Ahmad Brooks non signé). 🙂

 

 

2 Comments

  1. greenbaypackersfrance

    Précision sur le cas Montravius Adams.

    Il y a une règle NFL à préciser : pour qu’un joueur de listes des blessés (« injury report ») soit éligible à un retour (avant la semaine 8), il faut qu’il ait été présent sur le roster des 53 en début de saison.

    C’est donc sûrement la raison pour laquelle Montravius Adams prend une place dans le roster actuellement. On peut penser, vu qu’il n’a toujours pas participé à un entraînement, qu’il est toujours blessé. Les Packers devraient donc le mettre ces prochains jours sur la liste des blessés (« injury report »), libérant ainsi une place dans les 53. Pour Ahmad Brooks ? Ou un autre joueur ?

  2. Roundeux

    Bravo, joli score ^^ , je finis dans les mêmes eaux que toi !

    Quelques réussites pour ma part comme la prévision de 2 QBs et le fait qu’on serait très proche de garder 5 RBs mais aussi un gros plantage sur les WRs et OL même si pour l’OL rien n’est encore gravé dans le marbre. Très très décu pour Max et à peine moins pour Dupré. Dommage pour Gilbert et Price.

    Finalement, ils ont préféré Pipkins à Brown tout en gardant Gunter ! Mais je soupçonne qu’il risque de laisser sa place à un autre joueur rapidement (sauf si la santé de nos CBs se dégrade haha). Du coup, s’il est toujours là et suivant l’évolution du match contre SEA, on le testera peut-être en live contre une grosse escouade de receveurs avec un QB élite…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.