Résultat Flash Week 4 : GB – BUF

Le rapide compte-rendu d’après-match de cette semaine 4 pour ceux qui veulent converser au plus vite avant le grand analyse du match qui interviendra ultérieurement.

Green Bay Packers – Buffalo Bills : 22 – 0

Buffalo Bills v Green Bay Packers

Le QB rookie des Bills Josh Allen ne passera pas !

Une première depuis 2010 : les Packers ont réduit au silence leur adversaire ! Zéro pointé pour les Buffalo Bills. Oh, ce ne fut pas un exploit faramineux non plus car les Buffalo Bills offraient tout ce qu’il fallait pour que la défense de GB obtienne ce « sans faute » : un QB rookie qui balance des parpaings, une des plus mauvaises OL de la NFL, des receveurs empruntés et un abandon du jeu de course par l’entraineur adverse, pourtant leur principale force…

Cela va faire vraiment du bien moralement à cette défense dont la remontée dans les statistiques NFL lui donnera un classement plus adéquat avec sa valeur, d’autant plus que j’estimais qu’elle n’était vraiment pas loin d’une performance de référence.

Et il fallait au moins cela car l’attaque a hoqueté, et même Aaron Rodgers lui-même, beaucoup plus mobile mais qui n’avait pas la parfaite mire hier. Le n°12 effectuait des imprécisions inhabituelles qui auraient pu être sanctionnées d’une interception supplémentaire si les CB adverses avaient été plus adroits (une première interception subie déjà par deux déviations de balles). Il y eut aussi quelques coûteux « drops ».

Mais Aaron Rodgers fut bien aidé par le jeu de course car il fut enfin décidé de donner un peu plus la balle à Aaron Jones (RB) : 65 yards en 11 courses, et même une réception de 17 yards.

À 16-0 à la mi-temps, le match n’était pas plié mathématiquement mais les Bills semblaient tellement impuissants en attaque que la seconde mi-temps fut traversée d’une certaine langueur, les Packers n’arrivant pas à mettre totalement la tête sous l’eau de leur adversaire. Ils n’eurent pas à en payer le prix. Un match qui ne restera pas dans les annales par son jeu mais par son résultat ! Et une bonne opération mathématique.

BUF

3 Comments

  1. Match frustrant…
    On aurait dû se mettre à l’abri au plus tard en fin de 3e QT et le 4e aurait dû être joué en roue libre soit par Kizer pour préserver Aaron soit par Rodgers pour retrouver des automatismes avec ses receveurs.
    D’ailleurs Rodgers l’a dit, l’attaque n’a pas été au niveau et ils auraient dû finir à 40 pions et 600 yards dans la musette nos amis les Bills.
    Il y a eu moins de drop que la semaine dernière mais pas mal quand même, on tourne à 2 receveurs et un TE (Adams, Allison et Graham), MVS ne sert quasiment à rien, Kendrick pareil et Lewis doit pleurer d’avoir signé chez nous.
    Mais bon, vu que nos RB font aussi WR, on verra peut-être bientôt Graham courir…

    Coté positif :
    – La défense a été sérieuse tout le match et pas juste la moitié comme les 3 premiers matchs.
    Bon, en face, il n’y avait pas non plus la grande Armée vu qu’ils n’avaient pas de receveur et que le QB a flippé tout le match et a fait n’importe quoi la moitié du temps. Mais c’est rassurant coté concentration/application. Quelques fautes personnelles à gommer (Martinez, Jackson par 2 fois) qui donnent des pénalités un peu bêtes.
    – Aaron Jones, mais qu’on lui donne plus de snap !!!
    – Bell m’a surpris dans l’OL mais faut dire qu’en face c’était pas non plus des bisons.
    – Rodgers va mieux, il est beaucoup plus mobile.

  2. GBPF, avait tout comme moi noté le week-end passé que Rodgers avait parfois été maladroit dans pas mal de lancé, rebelote contre les Bills, avec une deuxième partie de match indigne pour l’attaque des Packers, drops, et deux pertes de balle pour le numéro 12, qui ne peut-être que meilleur dans les prochains match.
    Pour une fois, ne boudon pas notre plaisir, et félicitons toutes la défense des Packers pour ce beau clean sheet, inédit depuis huit saison, des placages, deux belles interceptions, sept sacks, dont trois pour Fackrell, du volume, et de l’enthousiasme, super !

  3. Pascal Djebaili

    2 octobre 2018 at 08:29

    on ne joue pas trés bien en attaque, entre les mauvais call de MCFLY et RODGERS qui est clairement rouillé.on l a vu a son niveau 1/4 temps contres les bears et c est tout
    La défense est en net progrès , les barbelés étaient de sortie contre les redskins en 2 eme MI TEMPS, et la un clean sheet.
    si la defense maintient ce niveau la et progresse, et que RODGERS se déverrouillé, on peut espérer quelque chose.

    le plus frustrant dans tout cela, c est qu’on sent un gros potentiel, mais que les jeux appelaient sont juste catastrophique, d ‘ailleurs RODGERS lui même commence a être exaspéré.
    Quand on voit que notre legion de TE et de WR si peu exploiter il y a de quoi a se poser des questions.

    on pourrait être a 3-1 en jouant pas très bien, alors en progressant tout est possible.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.