Packers Brèves n°54 : Brett Hundley aux Seahawks !!!

i

Bye bye bubble gum Hundley !

Vous en rêviez, Gutekunst l’a fait ! Eh oui, le nouveau manager général a réussi, j’allais dire, presque l’impensable, échanger Brett Hundley. Cela vient d’être fait avec la franchise de Seattle, les Seahawks.

Cela semblait tellement improbable que j’avais inclus Brett Hundley dans ma 1ère liste des 53 pour l’effectif final. Ne vous inquiétez pas, une 2ème était prévue après le match chez les Kansas City Chiefs. Mais il y aura d’ores et déjà du changement dans cette liste puisqu’il vient d’être annoncé un échange entre les Packers et les Seahawks : Brett Hundley, notre QB chéri 🙂 , serait apparemment échangé contre un 6ème tour de draft 2019.

Pour les Packers, cela résout le problème de qui sera le QB n°2 : ce sera Deshone Kizer, et c’était écrit. Kizer a été obtenu au printemps en expédiant Damarious Randall (CB) chez les Cleveland Browns et il ne rentre que dans sa deuxième année de contrat (sur 4 ans), alors que Brett Hundley rentrait dans sa dernière année de contrat.

Par extension, cela veut dire aussi beaucoup sur l’estime qu’ont les Packers pour Tim Boyle, le QB rookie non drafté de Eastern Kentucky. Comme nous, le staff a apprécié son bras à la fois fort et précis et sa gestion de la « poche » sans peur du choc. Avec cet échange, Tim Boyle a toutes le chances d’être dans les 53 en tant que QB 3. De quoi se préparer quelques années dans l’ombre d’un des meilleurs quarterbacks de tous les temps.

Brett Hundley (QB) est donc envoyé chez les Seattle Seahawks, ce qui est une bonne destination pour lui. Les Seahawks étaient une des franchises les plus mal en point au niveau de ce poste de QB 2 derrière la star Russell Wilson. En plus, Hundley a un style qui se rapproche du style de Wilson ; cela facilitera peut-être son apprentissage du carnet de jeu des Seahawks.

En récupérant un 6ème tour de draft, Brian Gutekunst effectue presque une opération blanche après 3 années d’utilisation d’Hundley. Lors de la draft 2015, les Packers avaient dépensé leur 5ème tour et un fond de 7ème tour pour acquérir par trade-up Hundley. Là, ils récupèreront un 6ème tour qui pourrait être dans le haut du tour car les Seahawks, en pleine restructuration de franchise, n’ont pas mes faveurs pour effectuer une bonne saison.

En échangeant Hundley, après l’échange de Randall au printemps, Brian Gutekunst montre qu’il sait trancher sur les erreurs de l’ère passée. Même s’il n’a pas totalement les pleins pouvoirs, il tranche dans le vif et fait table rase de cette draft 2015 maudite. Quinton Rollins (CB), attention à toi, le train Gutekunst arrive sur toi ! Tchou ! Tchou ! 🙂

11 Comments

  1. Quelle réactivité GBPF, on arrive à peine à suivre aux coms mais on va essayer 😀 .

    <= regarde avec affection ses prévisions de roster avec Kizer et Boyle mais sans Hundley.

    Tant mieux pour Hundley s'il trouve sa voie là-bas, j'ai rien contre le gars (plus contre Mc l'arnaque) et c'est bien qu'on lui offre une porte de sortie décente à bon prix pour nous.
    C'est clair qu'on perd dans l'absolu avec un R6 pour un R5 (Hundley) ou un R2 pour un R1 (Kizer/Randall) mais arriver à limiter autant les dégâts sur nos erreurs de draft/casting précédentes en 6 mois c'est très fort de la part de Gutekunst !

    A mon sens ce trade prouve aussi que SEA souffre encore du coût de sa legion of boom défunte à aller chercher des renforts à moindre prix (ou alors juste pour avoir une idée du playbook de GB comme on les joue cette saison, c'est qu'ils sont vicieux ces piafs).
    Ça va nous faire une équipe de plus à encourager vers le bas hin hin hin.

    Bien vu l'allusion au train pour Rollins, c'est vrai qu'il siffle toujours trois fois tchou tchou ^^ !

  2. The_Chosen_One

    29 août 2018 at 16:55

    c’est vraiment une belle journée.
    Et contre un 6e tour en plus, alors qu’on aura pas de tours additionnel cette année. Quel beau move !

  3. J’ai hâte de voir la réaction de DavidBrillac ! 😀

  4. plutôt inespéré, mais après son intérim de l’année dernière il ne pouvait pas être dans l’effectif tant c’était pitoyable.
    Et c est pas en allant marcher sur le machu picchu qu’il est devenu bon. Donc au final c est parfait pour nous.
    Ca justifie le transfert de Kizer (qui va devoir progresser parce que jusque la c est pas terrible mais bon nouvelle équipe, nouveau playbook tout ca)
    et en plus on récupère un R6.
    C’est du tout bon, manquerait plus qu a se débarrasser de Rollins et c’est parfait.
    J’aime bien ce que Gutekunst fait jusque la.

  5. The_Chosen_One

    29 août 2018 at 19:09

    oh c’est définitivement une magnifique journée de cheesehead :
    https://packerswire.usatoday.com/2018/08/29/aaron-rodgers-agrees-to-4-year-contract-extension-with-packers/
    Aaron va jouer jusqu’à 40 ans avec notre maillot !!

    Gutekunst est déchainé, sur sa lancée il va nous faire Mack, j’en suis sur !! 😀

  6. Haha surtout que juste après on apprend que Rodgers a signé son contrat et qu’on garderait Boyle dans les 53, c’était QB day ^^ !

  7. enfin la porte , une très des belle journée , meme savon house lance mieux que bulbe gomme lol

    maintenant MACK et go SB

  8. Grosse journée pour les Qb de Green Bay !
    C’est un bon trade pour tous les partis : Hundley a montré ses limites la saison dernière (McCarthy aussi …).
    Il aura l’opportunité de rebondir à Seattle, ils ont un style de jeu plus proche du sien et un coach qui saura l’utiliser correctement et les Seahawks vont avoir un Qb2.
    Bonne chance à lui !

    Merci d’aborder le sujet de la draft 2015, je n’avais jamais réalisé : Randall, Rollins, Montgomery, Ryan, Hundley, Ripkowski, Ringo et Backman, une draft de « qualité ».

  9. DavidBrillac

    30 août 2018 at 02:38

    La photo que tu a choisi pour illustrer le trade de notre ancien soufre douleur est raccord avec le surnom que je lui avait donné, bubblegum.
    Ce qui est incroyable c’est que sur la photo, le snap est effectué, et il prépare sa bulle, bref !
    Les Eagles ont Foles, nous on avait bubblegum, comme l’avait dit un autre fan ici, en plus de sa nullité, on en avaient marre de le voir ruminer comme un bovin à longueur de temps.
    L’ironie de l’histoire c’est qu’il a l’air mieux depuis trois semaines, trop tard, bon voyage, et bonne chance !
    Je rajouterai qu’au printemps je souhaitais le voir ailleurs, il va à Seattle, et que j’espérais Graham, qui lui fait le chemin inverse 😀
    Devinez qui est le grand gagnant de l’histoire ?

  10. Avec le recul, on peut le dire, peut-être la pire draft de l’ère Ted Thompson (2005-2017) 🙁

  11. Un certain David B. ? 😀

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.