Packers Brèves n°34 : GB mise sur le 17

AP_17002184982457

Jackpot pour Davante Adams

La saison régulière se termine demain, mais l’inter-saison se prépare déjà. Et à GB, on est plutôt prévoyants. Elle vient de resigner il y a quelques heures un nouveau contrat de 4 ans au n°17 des Packers Davante Adams, un receveur qui s’est imposé en 2017 comme le WR n°1 des Packers.

Davante Adams était le joueur le plus précieux que détenait GB à être en fin de contrat et à être une cible potentielle du prochain marché des transferts. Le n°17 était arrivé au bout de son contrat rookie de 4 ans en rapport avec sa sélection au choix n°53 de la draft 2014. Un choix qui surprenait à l’époque car il ne correspondait pas du tout à un besoin des Packers à ce moment-là. Mais son année 2013 à la fac de Fresno State (Californie), où il recevait les passes d’un certain David Carr (QB actuel des Oakland Raiders), avait convaincu le staff des Packers.

UN FRUIT DE LA PATIENCE

Ses deux premières années furent celles d’un apprentissage difficile en tant que WR 3 derrière Jordy Nelson (WR 1) et Randall Cobb (WR 2). Si on décelait déjà des très bons mouvements de pied, Adams avait une fâcheuse tendance à relâcher les passes qui lui étaient destinés, au point d’être affublé par des fans du surnom de « Dropante » Adams. La saison 2015 fut très difficile mais Adams jouait avec une blessure à la cheville qui l’empêchait d’utiliser tout le potentiel de son travail de pied pour se libérer du marquage des CB adverses.

2016 aura montré la réelle éclosion du n°17 en pleine possession de ses moyens, terminant n°2 NFL en terme de TD marqués (12) derrière un certain… Jordy Nelson ! Il échoua à 3 petits yards du seuil symbolique de 1000 yards à la réception (997 yards), ce qui était déjà plus du double de sa saison précédente.

Si 2016 a fait entrer Davante Adams dans le cercle des top receveurs de la NFL, 2017 aura été la confirmation de sa prédominance au sein des Packers où il a chipé le statut de WR n°1 au détriment d’un Jordy Nelson, trop dépendant de son alchimie créée avec Aaron Rodgers (QB).

Les chiffres statistiques de 2017 de Davante Adams ne sont pourtant pas flamboyants : 74 réceptions pour 884 yards (22ème NFL actuellement). Mais c’est oublier qu’il aura manqué 2 matchs et 2 demi-matchs pour cause de commotion cérébrale causées par des chocs vicieux à la tête. Et sur ces « 13 matchs » joués, 8 l’ont été avec Brett Hundley en guise de passeur, ce dernier ayant été un des pires QB titulaires de 2017 !

Davante Adams vaut bien plus que ses chiffres statistiques 2017. Et encore, malgré la longue absence d’Aaron Rodgers, il réussit l’exploit d’être actuellement le 2ème marqueur de TD pour un receveur NFL ! (10 TD)

La direction de GB l’a bien compris et cette signature précoce, avant même la fin de la saison régulière, montre que les négociations ont commencé bien en amont.

Tous les fans de GB ont hâte de voir l’attaque des Packers en 2018 et retrouver les connexions magique entre Aaron Rodgers et Davante Adams. La dernière action d’éclat qui me vient en tête est celle-ci : TD Adams.

Alors, certes il y a ce souci de 2 commotions cérébrales en une saison. Mais la capacité de récupération de Davante Adams, mise à l’épreuve, a été épatante. Il a joué dès le match suivant après sa première commotion face aux Bears. Et s’il est actuellement absent pour la même raison, je pense que c’est avant tout par prudence comme le staff l’a fait avec Aaron Rodgers, maintenant que la saison n’a plus d’intérêt sportif. Mais si les Packers étaient encore en course pour les play-offs, nul doute que le n°17 serait sur le terrain.

Packers-Panthers-Football-7-1

UN GROS CONTRAT

Davante Adams ne reste pas à GB pour rien. Il a signé un contrat de 4 ans pour 58,75 millions de $, soit une moyenne 14,5 millions de $ par an ! Un sacré bond pour celui qui gagnait en moyenne 1 million de $ par an durant ses 4 premières années professionnelles ! Parmi ces quasi 59 M de $, Adams vient d’en toucher directement 18 à la signature ! C’est beaucoup, et c’est déjà 30 % du montant total du contrat acquis pour le joueur.

Ce nouveau contrat fait d’Adams le 4ème receveur NFL le mieux payé en terme de moyenne annuelle, derrière Antonio Brown (Pittsburgh Steelers), Deandre Hopkins (Houston Texans) et AJ Green (Cincinnati Bengals).

C’est beaucoup, c’est même un peu plus que le contrat de Julio Jones (Atlanta Falcons) par exemple. Mais ce n’est pas usurpé. Adams est assurément un WR top 10 NFL. Mais surtout, il vient de signer son contrat et cela a son importance. Les salaires NFL connaissent actuellement une inflation galopante sous l’effet d’un salary cap (enveloppe totale pour les salaires des joueurs de chaque équipe) qui gonfle de 7-8 % chaque année.

Julio Jones (Atlanta Falcons) a ainsi signé son contrat en 2015, deux années plus tôt qu’Adams, et cela a son importance. Alshon Jeffery (Philadelphia Eagles) vient lui de signer son nouveau contrat : 4 ans et 52 M de $ pour un WR plutôt top 15. Le nouveau contrat de Davante Adams est beaucoup plus à mettre en relation avec le contrat de Jeffery qu’avec celui de Julio Jones. Eh oui, en ce moment en NFL, chaque année qui passe a son importance au niveau des contrats !

3 GROS CONTRATS CHEZ LES RECEVEURS

Cette signature fait déjà spéculer les fans sur une renégociation de contrat pour Jordy Nelson ou Randall Cobb, qui vont toucher respectivement 12,5 M de $ et 12,75 M de $ en 2018. Avec de tels poids dans le « salary cap », certains voient même les Packers se séparer bientôt d’un de ces 2 WR.

Je ne vois pas les choses comme ça car Nelson comme Cobb rentrent dans leur dernière année de leur contrat en 2018. Alors, je ne doute pas que les Packers aient structuré le contrat d’Adams (ce n’est pas encore connu à l’heure où j’écris) afin de ne pas faire trop peser ce contrat sur l’année 2018 et répartir cela sur les 3 autres années du contrat ; la prime à la signature en est d’ailleurs une indication.

 

3 Comments

  1. super news! très bon receveur. première bonne décision du management , a suivre…

  2. Et on enchaîne avec Linsley !
    Y aurait-il le feu aux Grands Lacs du côté de la Baie Verte 😀 ?
    J’ai un peu le sentiment que le staff a senti passer le vent du boulet et commence à se bouger pour sauver sa tête…

  3. Adams et Linsley, était les deux priorité, c’est très bien !
    12 millions en rapport aux 10 millions de Nelson et de Cobb, aurait pu se concevoir, mais peu importe, c’est désormais lui le numéro un !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.