Category: Uncategorized (page 1 of 3)

Week 8 ~ KC – GB : Les Aarons comme des chefs

Kansas City Chiefs – Green Bay Packers : 24 – 31

33 rec

Aaron Jones s’est mué en parfait receveur et a battu des records

Victoire de prestige en terre hostile face à l’attaque la plus terrifiante de la NFL, sauf que celle-ci était privée de son maître à jouer Patrick Mahomes (QB). Plus impactés par les blessures que les Packers, les Chiefs ont vendu chèrement leur peau dans un duel d’attaques bien menées par les entraineurs en chef. Mais le dernier mot est revenu aux Packers, auteurs du seul turnover du match.

Continue reading

Publicités

Classements 2019 : Semaine 7

pjimage-4786

Une victoire éclatante contre un adversaire certes à sa mesure (les Oakland Raiders), et les Packers sont toujours pole position de la NFC North tout en affirmant leur statut de candidat aux play-offs.

Continue reading

Effectif 2019 : faites vos jeux – 2

A quelques heures du coup d’envoi du premier match de pré-saison à Lambeau Field contre les Houston Texans et après deux semaines d’entraînement, on peut tirer quelques enseignements et ajuster les prévisions pour l’effectif 2019 (53 joueurs) des Green Bay Packers.

Continue reading

GBPF Brèves n°82 : Fin de l’été pour Spriggs

635767782085335730-IUFB-29

Jason Spriggs sous le maillot d’Indiana State en 2015, quasiment la dernière fois ou il fut vu a son avantage sur un terrain de football

Les deux dernières saisons des Packers ont été décevantes. Plusieurs raisons à cela, la première étant les blessures du QB Aaron Rodgers (fracture de la clavicule en 2017, entorse du genou et micro-fracture du plateau tibial en 2018). Mais ce qui a aussi plombé les Packers ces dernières saisons, ce sont les mauvais hauts choix des dernières drafts de l’ancien manager général Ted Thompson parti après la saison 2017. Dernier exemple en date : Jason Spriggs, Tackle offensif promis à l’origine pour être un Packer longue durée quand il fut sélectionné en 2016.

Continue reading

Bart était une « Starr »

Starr 1

 

Le temps qui passe n’a jamais eu autant de résonance pour les fans des Packers que ces derniers mois. Car après Jim Taylor (RB), après Forest Gregg (RT), c’est le joueur emblématique des Packers des années 60 qui s’en est allé à 85 ans : Bart Starr. Le quarterback de l’équipe de Vince Lombardi peut à raison être considéré comme le plus grand joueur de l’histoire des Green Bay Packers.

Continue reading

Older posts