Les rookies non draftés 2020

StanfordSamuelsIII-1024x683

Stanford Samuels (CB) visera l’effectif des 53

À peine la draft se terminait (et même avant sa fin) que les franchises nouaient contact et signaient des joueurs issus de l’université mais non choisis parmi les 25… choix de la draft 2020. Ce sont les rookies non draftés pour qui le rêve de faire carrière en NFL n’est pas perdu mais devra emprunter des sentiers moins balisés. Pour ce cru 2020, les Packers en ont choisi 15, dont, roulement de tambours, un receveur ! ^^

Les rookies non draftés 2020 signés par les Packers sont :

  • QB Jalen Morton – Prairie View A&M
  • OL Travis Bruffy – Texas Tech
  • OL Zach Johnson – North Dakota State
  • RB Patrick Taylor Jr – Memphis
  • FB/TE Jordan Jones – Prairie View A&M
  • WR Darrell Stewart – Michigan State
  • DT Willington Previlon – Rutgers
  • LB Krys Barnes – UCLA
  • DE/OLB Tipa Galeai – Utah State
  • DE/OLB Delontae Scott – SMU
  • S/ILB Frankie Griffin – Texas State
  • DB Will Sunderland – Troy
  • CB Stanford Samuel – Florida State
  • S Henry Black – Baylor
  • S Marc-Antoine Dequoy – University of Montreal

Tous ont signé un contrat de 3 ans pour 2.28 M de $ mais sans aucune garantie. S’ils sont toujours présents au sein de l’effectif des Packers au bout de 3 ans, ils seront agents libres restreints (« RFA » : Restricted Free Agents).

De ces 15 « UDFA », 5 ont participé au test combine NFL :

  • RB Patrick Taylor Jr – Memphis
  • WR Darrell Stewart – Michigan State
  • DE/OLB Tipa Galeai – Utah State
  • DB Will Sunderland – Troy
  • CB Stanford Samuel – Florida State

Ces cinq joueurs sont potentiellement ceux qui partent avec une longueur d’avance sur leurs collègues UDFA.

Stanford Samuel est le joueur le plus en vue de ce groupe. L’ex-pensionnaire des Seminoles de Florida State était vu comme un prospect de 3ème-4ème tour avant le test combine. Là, son pauvre temps de 4.65 s aux 40 yards l’a fait inexorablement chuter pour être finalement hors draft. Cette piètre performance peut facilement s’expliquer par un test à l’effort effectué la veille pour écarter tout problème cardiaque. Samuel vaudrait plutôt un 4.50 selon d’autres tests non officiels.

Doté d’un gabarit assez physique pour le poste (1,85 m ; 85 kg), il a aussi été aligné en position de safety et cette polyvalence est recherchée dans la défense des Packers. Stanford est le rookie non drafté qui part actuellement avec le plus de chances de faire partie de l’effectif des 53.

Tipa Galeai, pass-rusher de son état, a été recruté pour tenir compagnie au nouveau chouchou de Brian Gutekunst Jordan Love (QB). Non, je plaisante (-_-‘). S’il était bien membre des Aggies d’Utah State l’année passée, Galeai doit essayer de briller par sa polyvalence. Son physique élancé (1,94 m ; 106 kg) pour le poste lui permet d’être mobile et il peut avoir le même rôle qu’un ex-Packer et ex-Aggie Kyler Fackrell, capable de « rusher » comme de « dropper » en couverture.

Patrick Taylor (RB), 1.86 m – 99 kg, apporte encore de la puissance au poste de coureur. Le joueur de Memphis a effectué une très bonne saison 2018 avec 1.122 yards en 208 portés, 16 TD, mais aussi 17 réceptions, 197 yards, 2 TDs. Pourtant, il partageait les mises en jeu avec Darrell Henderson qui avait bien plus de yards par porté (9 contre 5.5) choisi au 3eme  tour de draft 2019 par les Los Angeles Rams.

Devant passer RB 1 en 2019, il était victime d’une grosse entorse de la cheville dès le premier match de la saison, l’écartant pour la moitié de la saison alors qu’un autre RB saisissait l’opportunité de montrer son talent pour chiper le poste de RB 1. Sortant d’une année 2019 compliquée, Taylor a dû se faire opérer de la cheville après le test combine.

Will Sunderland nous provient de l’université de Troy dans l’Alabama où, senior, il sort de sa meilleure saison : 38 plaquages, 4 INT dont une retournée pour TD, en 10 matchs. Ayant joué aux poste de cornerback et safety, Sunderland est un grand gabarit pour le poste (1.88 m ; 89 kg), à même de contester les grands receveurs tout en ayant une vitesse décente (4.50 aux 40 yards).

Enfin, nous avons notre futur receveur : c’est Darrell Stewart de Michigan State, la future cible n°1 de Rodgers ^^. Bon, avant cela, il faudra qu’il gagne sa place dans l’effectif des 53, ce qui est loin d’être gagné bien sûr. Mais Stewart était tout simplement un des leaders NCAA au classement des WR, et même leader de la Big Ten (!), avant une blessure à la jambe en novembre qui lui fit manquer 4 matchs.

Doté d’un bon gabarit (1.90 m ; 96 kg), Stewart a un très bon bagage technique lui permettant d’exécuter les bons tracés, de bien repérer la balle et de bien contester les réceptions difficiles grâce également à de très bonnes mains. Pour ne rien gâcher, il est aussi un bon retourneur et a été souvent utilisé dans des courses renversées. Maintenant, Stewart n’a pas une accélération de folie et fait des fautes de concentration coûteuses (« drops »). À cela se rajoute son passé de blessures, et voilà comment Stewart s’est retrouvé non drafté, mais sera assurément à suivre lors de la pré-saison. VIDÉO avec notamment une belle prestation contre Ohio State et son CB n°1 Jeff Okudah, n°3 de la draft 2020 et pris par les Detroit Lions.

 

Les autres rookies non draftés des Packers n’ont pas été invités pour le test combine. Il y a d’abord ceux qui font partie de la division I universitaire, la FBS :

  • LB Krys Barnes – UCLA
  • S Henry Black – Baylor
  • OL Travis Bruffy – Texas Tech
  • S/ILB Frankie Griffin – Texas State
  • DT Willington Previlon – Rutgers
  • DE/OLB Delontae Scott – SMU

Hors FBS, les Packers ont recruté également :

  • OL Zack Johnson – North Dakota State
  • TE/FB Jordan Jones – Prairie View A&M
  • QB Jalen Morton – Prairie View A&M
csm_20200427_Foot20oct_115_6dbe10c30a

Tabernacle ! « Jesus » Dequoy débarque dans le Wisconsin

Enfin, le meilleur pour la fin, un ami québécois : Marc-Antoine Dequoy (SS), en provenance de l’Université de Montréal. On s’y arrête un instant, déjà pour son origine, mais aussi parce que le cousin de la Belle Province (1.90 m ; 90 kg) a posté des chiffres impressionnants lors du Pro Day de son université :

  • 4.36 s aux 40 yards qui aurait fait de lui le meilleur S du combine NFL
  • 6.65 s aux test 3 cônes qui aurait fait de lui le meilleur S du combine NFL
  • 4.14 s aux 20 yards « shuttle » qui aurait fait de lui le 3ème S du combine NFL
  • 94 cm au saut vertical qui aurait fait de lui le 5ème S du combine NFL

Bref, des chiffres très intrigants, d’autant plus que Dequoy rapporte qu’il était… grippé le jour du test (mais pas du Covid-19 -_-‘ ). Et il n’a pas participé au test du développé-couché car il s’était fracturé le bras lors de la finale du championnat canadien universitaire. À n’en pas douter, s’il sait jouer un peu au football NFL (car les règles canadiennes sont différentes), Dequoy est un profil très intéressant.

Avec ces 15 UDFA signés, les Packers étaient au complet de leur effectif de 90 joueurs. C’était avant la résiliation du QB Manny Wilkins, présent sur l’équipe d’entrainement en 2019. Il reste donc une place à prendre. Peut-être pour un vétéran « free agent » ?

Publicités

3 Comments

  1. james5

    Merci GBPF très intéressant 🙂

    c’est peut etre enfin le moment de rappeler Jordy Nelson…? si ils ne veulent pas se mettre définitivement à dos Rodgers…

  2. DavidBrillac

    Jordy étais notre chouchou, mais je crois vraiment qu’il préfère les moissonneuse batteuse.
    La connerie c’est aussi d’avoir laissé partir Randall qui est le WR free agent avec les plus gros contrat 27 millions de dollars, ce qui prouve qu’il en avait encore sous le capot, à une place qui nous fait grandement défaut.
    Mais le miracle s’appelle Darrell Stewart, le voilà notre nouveau Donald Driver du 7 ème tour, enfin l’espoir fait vivre !
    Sinon une idée pour un petit contrat sur l’archange Gabriel, Gordon le toxico, où le cowboys Bryant.

  3. The_Chosen_One

    la prouesse de notre GM avoir 3 joueurs UDFA meilleurs que ceux sélectionné à la draft….

    Black : solide à Baylor, a plus prouvé que Scott et lui passera devant.
    Barnes : pour moi il a un Martin dans chaque jambe
    Samuels : gros potentiel. Son manque de vitesse, espérons que ce n’était qu’un accident au combine en raison d’une blessure. Sur les vidéos de FSU, il a pas l’air si lent. Meilleur que Hollman pour moi. Devrait faire les 53.

Laisser un commentaire