Crosby reste dans le Nord

temp170115-packers-cowboys-3-siegle-103-nfl_mezz_1280_1024Pas encore eu le temps de vous présenter la liste des agents libres Packers pour 2020 que déjà GB s’est mis d’accord avec ce qui semblait être la prolongation la plus évidente, au regard du rapport qualité-prix du joueur et du poste, celle de Mason Crosby, le kicker des Packers depuis 13 saisons maintenant.

On l’oublie souvent mais le poste de kicker est un des postes les plus importants d’une équipe, en tout cas le plus sous-estimé. Parlez-en à nos rivaux de division Bears (VIDÉO) et Vikings (VIDÉO) qui ont subi ces dernières années des gros désagréments à ce poste.

Les cheeseheads ne se rendent peut-être pas tous compte que GB dispose d’un Kicker de qualité, un vrai top 5 à son poste depuis le début de sa carrière qui en plus dispose des conditions les plus difficiles pour exercer son activité dans la NFL (avec celui des Chicago Bears).

En effet, si Lambeau Field doit sa réputation à sa « toundra », c’est que les températures dans le Wisconsin peuvent devenir négatives à partir de la mi-novembre, soit à partir de la mi-saison NFL. Or, la souplesse du ballon et la pénétration dans l’air sont bien plus compliquées à gérer qu’à Jacksonville en Floride par exemple, où le Kicker Josh Lambo évolue avec le meilleur taux de field goals 2019 (97.0 %). Et c’est sans compter le vent qui peut être puissant à Green Bay, surtout quand il vient du Nord, rendant les conditions encore plus frigides et difficiles.

La re-signature de Crosby apparaissait d’autant plus évidente que le vétéran de 35 ans sort… de sa meilleure saison statistique depuis le début de sa carrière en 2007 ! Avec 91,7 % de fields goals réussis, Crosby a largement battu en 2019 son précédent record de 89.2 % établi lors de la saison 2013, saison où il avait permis lui aussi aux Packers de se maintenir à flots en l’absence de Rodgers, blessé à la clavicule (100 % de transformations également).

Une saison 2013 d’ailleurs un peu spéciale pour le kicker puisqu’elle suivait une saison 2012 cataclysmique où le n°2, hors de son sujet, avait affiché un pauvre 63.6 % de réussite aux FG ! Si bien que les Packers avaient signé un contrat de 3 ans au K Giorgio Tavecchio lors de la free agency 2013. Mis en concurrence lors du camp d’entrainement estival 2013, Crosby avait malgré tout convaincu le staff de le conserver.

Depuis, puisque le poste de kicker requiert tout autant de technique que de confiance, les Packers n’ont pas eu à se plaindre du rendement du joueur qu’ils avaient choisi au 6ème tour de la draft 2007 en provenance de l’université de Colorado. Si ce n’est de rares trous d’air comme le pire match de sa carrière en 2018 chez les Detroit Lions, se mettant alors au diapason d’une saison de médiocrité à GB.

Crosby a donc signé un nouveau contrat de 3 ans pour les saisons 2020, 2021 et 2022. Le montant est de 12.9 M sur 3 ans soit 4.3 M $ par an, toujours dans le top 5 des salaires de kicker NFL

Ce contrat est dans la continuité de son précédent contrat de 4 ans signé en 2016 pour une moyenne de 4 M $ par an alors que l’inflation des contrats NFL dans cette période fut galopante. Dan le jeu du « salary cap » à respecter, Crosby touchera quasiment la moitié de son contrat (6 M de $) lors de sa première année de son contrat, faisant du Packer le kicker le mieux payé en 2020, pour l’instant.

Sur le poste si spécifique de kicker, l’âge de Crosby (35 ans) n’est pas rédhibitoire, en témoigne la carrière d’un Adam Vinatieri, toujours en activité chez les Indianapolis Colts alors qu’il vient de fêter ses 47 ans ! D’ailleurs, les kickers sont les seuls joueurs NFL à arborer des cheveux blancs comme notre Mason Crosby national. Mais le retrouver 3 années de plus à GB empêchera normalement aux cheeseheads de s’en faire (des cheveux blancs) plus que de raison.

GBPF

Publicités

8 Comments

  1. Good news… Faut pas se leurrer, hormis son match catastrophe de l’année dernière à Détroit et la saison 2012, il reste un kicker fiable et habitué au froid…

    Les matchs se jouent parfois (souvent) sur des détails et un kicker fiable est quelque chose qui peut passer inaperçu sauf quand tu perds de 4pts et que ton kicker a loupé 2 FG dans le match.

    Je ne sais pas si c’est une fausse impression mais cette année a été pour moi une des pires que j’ai vu depuis de nombreuses années pour les kickers. Pas mal de mecs qui n’étaient vraiment fiable qu’à 35y maximum et au-dessus de 40 c’était la loterie alors que Crosby est vraiment fiable jusqu’à même 50 yards…
    Le seul point faible de Crosby cette année c’est, parfois, des difficultés à engager directement dans la endzone adverse pour éviter les remontées de balle vu le niveau de notre ST…
    Mais bon, à côté de ce que j’ai pu voir dans certains matchs…
    A croire que la formation de kicker en NCAA s’est relâché ces dernières années…

    En tout cas c’est bien de le garder. Qui est le prochain ? Bulaga ?

  2. Salut
    Bien d’accord avec toi @Guile très bonne news que Crosby reste un Packers. En Et j’ai eu exactement la même sensation que toi sur les Field Goal cette saison après je n’ai pas regardé les chiffres mais j’en ai vu un gros paquet de loupés au-delà des 40 yards effectivement.
    Pour ce qui est des kickoffs pareil je me demande si c’est pas une consigne pour donner sa chance à la ST c’est assez à la mode en ce moment.

  3. The_Chosen_One

    24 février 2020 at 16:06

    bien content que Mason reste chez nous.
    comme vous l’avez dit déjà c’est un kicker fiable, et ça ne court plus les rues.
    et c’est un copain de Rodgers et un ancien, ça ne peut qu’un plus pour le moral de notre leader et pour le vestiaire.
    à voir la structure du contrat pour que ça prenne le moins de cap possible cette année.

  4. Green Bay Packers France

    26 février 2020 at 11:23

    Pourtant, pour les touchbacks, y a une stat’ qui dit qu’il a eu en 2019 son meilleur % en carrière : 62 % des kickoffs en touchbacks. Sa moyenne en carrière étant de 44.7% depuis que les kickoffs sont bottés de la ligne des 35 yards en 2011.

    Après, comme tu dis, y a aussi l’impression de laisser trop souvent des retours de kick-off (22eme NFL), même si y a pourtant du mieux par rapport à avant ; déjà rien qu’au niveau des flags dans cette phase de jeu.

  5. The_Chosen_One

    26 février 2020 at 13:46

    si ta ST et notamment tes gunners sont bons, ne pas envoyer le kickoff en touch back doit te permettre de faire démarrer l’équipe adverse dans ses 20y.
    en effet je suis de l’avis de @laogurdr, je pense que ca doit souvent être voulu.

    Hélas à GB, pas de touchback équivaut souvent à commencer depuis les 35 voir pire.

  6. Green Bay Packers France

    26 février 2020 at 16:53

    Je pense aussi qu’avec l’avancée du « kneel », passant de la ligne des 20 yards aux 25 yards, le touchback est bcp plus avantageux pour le retourneur.

    Et donc pour moi, il semblerait plus logique de viser la ligne d’en-but que de bourriner le plus loin possible. En effet, susciter l’envie de retourner en partant le plus loin possible peut être + avantageux pour l’équipe qui a botté : plaquage avant les 25 yards ou possibilité de fumble.

    Je viens de lire une stat’ sur les retours de kickoff sur la saison 2018 : à peine 30 % des retours de kickoffs ont dépassé la ligne des 25 yards. Donc il est + avantageux pour l’équipe qui kick de ne pas forcément viser la endzone.

  7. @GBPF : Merci pour la stat, je n’avais pas eu l’idée de la chercher celle-là… entre parenthèses, je suis encore, après des années, assez impressionné par le nombre de stats qu’on peut trouver en NFL… 🙂

    Alors effectivement, peut-être que c’est volontaire et pour certaines équipes (genre KC) ça se voit assez vite avec la rapidité de montée des gunners.
    Pour moi, vu notre niveau ces dernières années en ST, ça ressemble plutôt à de la roulette russe mais bon pour gagner faut jouer 🙂

    Un peu HS mais pas tant que ça, je ne suis pas fan de l’interdiction de sortir le kickoff du terrain. Je ne dis pas sur un engagement direct mais on pourrait imaginer autoriser que le kickoff finisse out-of-bounds après un premier rebond à l’intérieur du terrain. ça pourrait créer des engagements assez marrant avec des mecs obligés de couvrir les coins juste avant la endzone…

  8. The_Chosen_One

    27 février 2020 at 15:13

    @Guile, je suis bien d’accord avec toi.
    à la manière du rugby un rebond dans le terrain. d’ailleurs c’est ce qui est en place pour les punts, alors pourquoi pas les kickoff ?
    avec les plus fins kickers on aurait une visée dans le coin avec parfois le coup réussi avec un départ dans les 5y et parfois un loupé avec le kickoof direct en touche et un départ des 40. ça ajouterait un peu de fun

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.