Classements 2019 : Semaine 9

a5fafe30-fe96-11e9-bfbe-338d8e2cd248

Progression des Packers ralentie par les Chargers (Photo : Sean Mc Haffey)

Grosse désillusion des Packers en Californie dimanche dernier pour une défaite cinglante chez les Los Angeles Chargers 26 à 11. Défaite coûteuse pour la course aux play-offs, nous allons le voir.

CLASSEMENT DIVISION NFC NORTH

NFCN

Trou noir de la NFC North en cette semaine 9 : les 4 équipes de la division ont perdu ! Statu quo donc dans la division avec toujours cette scission avec en haut du tableau Packers et Vikings, et en bas Lions et Bears.

Pas de regrets sur la défaite pour les Green Bay Packers tant ils n’ont jamais été en mesure de faire autre chose que subir le match contre les Chargers, mais des regrets de ne pas avoir profité de la défaite des Minnesota Vikings battus sur un field goal.

Cependant, ce FG est intervenu alors que le score était à égalité et que les Vikings n’avaient marqué aucun point en 4ème quart-temps. Minnesota a subi la pression du pass-rush Chiefs et n’a pas su imposer son jeu de course (Dalvin Cook : 71 yards) qui est la pierre angulaire de leur succès.

Les Detroit Lions n’y arrivent vraiment pas. Ayant le match en main, Stafford (QB) relança les Oakland Raiders en lançant une interception dans l’en-but adverse en fin de 1ère mi-temps. En fin de rencontre, les Lions avaient une 4ème tentative et 1 yard pour l’égalisation, mais la tentative de passe échoua. Cela ressemble à une saison sans saveur de plus du côté du Michigan où l’entraineur en chef Matt Patricia, vous savez ce génie défensif selon l’aigri Mike Daniels, va continuer à manger sa barbe.

Enfin, le meilleur pour la fin, les Chicago Bears s’enfoncent dans la crise avec une nouvelle défaite chez les Philadelphia Eagles. Malmené par le pass-rush Eagles, Trubisky (QB) a tout de même orchestré un retour de 14 points. Mais les Eagles n’ont pas vraiment tremblé (22-14).

CLASSEMENT CONFÉRENCE NFC

NFC

Malgré une défaite cinglante, les Packers restent, surprise, toujours en 3ème position NFC, à égalité de bilan avec les Seattle Seahawks (7-2), mais avec une difficulté de calendrier bien supérieure.

Par contre, GB n’est plus à égalité avec le n°2 NFC, les New Orleans Saints qui étaient en repos alors que les n°1 San Francisco 49ers (8-0) restent toujours invaincus. On l’a déjà dit, les « Niners » rentrent dans la partie compliquée de leur calendrier, eux qui ont eu pour l’instant le calendrier le plus facile de toute la NFC !

Les semaines 12, 13 et 14 nous diront si les 49ers seront l’épouvantail de la NFC puisqu’ils affrontent respectivement Green Bay Packers, Baltimore Ravens et New Orleans Saints. Vous noterez donc que mécaniquement les Packers récupéreront le rang n°2 NFC après la semaine 14… s’ils remportent tous leurs matchs d’ici là bien sûr (dont le déplacement à San Francisco).

Alors que le rang n°4 est toujours la lutte de la NFC East entre les Dallas Cowboys (5-3) et les Philadelphia Eagles (5-4), les Minnesota Vikings (6-3) ont le dernier rang qualificatif pour les play-offs (n°6). Leur défaite à Kansas City remet les Los Angeles Rams et les Carolina Panthers, tous deux à 5-3, dans la course aux wild-cards.

DANS LE RESTE DE LA NFL

En AFC, on voulait voir et on a vu. On a vu que les New England Patriots devaient essentiellement leur bilan à un calendrier ultra-favorable jusque-là. Encore vernis par les 3 pertes sur leurs 3 premières possessions des Cleveland Bowns la semaine passée, cette fois, les Patriots n’ont pas vu le jour chez les Baltimore Ravens.

Battus 37 à 20, ils n’ont jamais existé malgré 2 pertes de balle Ravens qui auraient pu être coûteuses pour Baltimore. Mais le QB Lamar Jackson a posé une énigme que la défense des Patriots est encore en train d’étudier. Partie sur des bases historiques, cette même défense devrait revenir à des standards plus ordinaires avec des adversaires plus coriaces. Car là, ils se sont quand même pris 37 pts quand leur moyenne dépassait à peine les 7 pts encaissés !

Derrière ces 2 leaders, les Houston Texans (6-3) ont repris le flambeau de l’AFC South par leur victoire nette contre les Jacksonville Jaguars et la défaite des Indianapolis Colts (désormais n°6 AFC) chez les Pittsburgh Steelers ; alors que les Kansas City Chiefs (6-3) respirent avec cette victoire contre les Minnesota Vikings, d’autant plus qu’ils devraient retrouver leur QB 1 Patrick Mahomes pour le prochain match..

Derrière, les Buffalo Bills ont conservé le 5ème rang AFC (6-2) en gagnant contre les Washington Redskins qui se placent pour le prochain n°1 de la draft.

LES AFFICHES DE LA SEMAINE 10

  • Green Bay Packers (n°3 NFC) Carolina Panthers (n°8 NFC) : GB à la relance ?
  • Oakland Raiders (n°8 AFC) – Los Angeles Chargers (n°11 AFC) : qui pour suivre les Chiefs dans l’AFC West ?
  • Chicago Bears (n°12 NFC) – Detroit Lions (n°10 NFC) : le perdant dans les abîmes
  • Dallas Cowboys (n°4 NFC) Minnesota Vikings (n°6 NFC) : Play-offs NFC en vue
  • San Francisco 49ers (n°1 NFC) Seattle Seahawks (n°5 NFC) : Choc NFC West
Publicités

3 Comments

  1. De mon côté, je suis plus déçu sur le fait de ne pas avoir profiter de la défaite des Vikings pour creuser un écart qui aurait pu être rédhibitoire dans l’optique du lead de la division que sur le classement NFC.

    Honnêtement, jusqu’ici je n’ai pas pensé et je ne pense toujours pas qu’on puisse accrocher un des deux premiers spots.
    – OK, les Niners ont eu un calendrier facile jusqu’ici mais bon ils sont en pleine bourre , en confiance et ils devraient gagner au minimum Falcons et Cardinals. Il faudrait donc qu’ils perdent les 6 autres matchs ou au moins 5 pour qu’on les revoit. Difficile à envisager de mon point de vue.
    – Les Saints, clairement pour moi c’est leur année. Ils ont une très bonne défense, une bonne attaque et Brees a été blessé juste ce qu’il faut pour se reposer et jouer une demi-saison à bloc. Aujourd’hui, si je devais parier sur l’équipe qui soulève le Lombardi à la fin de l’année, je les mets en 1 et de loin.

    L’objectif pour nous c’est la 3e place qu’on devrait avoir avec la tête de la division parce que j’ai le sentiment qu’il y a déjà trop de défaite pour que la NFC East revienne sur nous.
    Donc, un 3-1 sur les 4 prochains matchs qui nous emmènerait à 10-3 avant les 3 duels de division devrait nous permettre de remporter la NFC North !

    Après, de toute façon, les playoffs NFC ça va être une boucherie entre (selon qui se qualifie) les Saints, les Vikings, les Seahawks, les Rams, les Panthers, les 49ers, les Cowboys ou les Eagles… 🙂
    Et puis en 2011 et 2014, on avait eu une semaine de repos et ça ne nous a pas mené au SB…

  2. Oui Guile pas en 2011 et 2014, mais en revanche en 2010 on a pas eu cette fameuse semaine de repos, ce qui n’a pas empêché un parcours avec le finish fantastique de quatre victoires en post saison en terre adverses pour le 13 ème titre.

  3. @David : Oui et en plus, que des victoires à l’extérieur.

    C’est pour ça que je sous-entendais que les dernières fois que nous avions évité le tour de wild-card en playoff, cela ne nous avait pas forcément réussi 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.