Pré-saison week 2 : À la traîne…

BAL-GB

Justice Hill (RB – n°43) échappe aux plaquages Packers…

Défaite des Green Bay Packers chez les Baltimore Ravens. Rien de dramatique mais surtout rien de transcendant. En fait, la vraie inquiétude à la suite de ce match est que les motifs de satisfaction sont très rares. On se consolera en se disant qu’Aaron Rodgers, prévu pour jouer un quart-temps en premier lieu, a été finalement laissé au repos en raison d’un dos un peu douloureux.

Cette fois, pas de joueurs en short et T-shirt volontairement mis au repos. Les escouades n°1 de l’attaque et de la défense ont en effet pris leurs mises en jeu durant le premier quart-temps. Les absents pour blessures étaient donc :

  • Aaron Rodgers (QB)
  • Trevor Davis (WR)
  • Josh Jackson (CB)
  • Kevin King (CB)
  • Aaron Jones (RB)
  • Jamaal Williams (RB)
  • Danny Vitale (FB)
  • Malcolm Johnson (FB)
  • Jace Sternberger (TE)
  • Fadol Brown (DT)
  • Oren Burks (ILB)
  • Greg Roberts (OLB)
  • Kabion Ento (CB)
  • Ibraheim Campbell (S)

Baltimore avait le premier la balle. GB affichait donc une défense qui ressemblera beaucoup à la défense titulaire pour la saison, dans un schéma classique « 3-4 » :

Le schéma de départ fut une classique « 3-4 » avec :

  • en ligne défensive : Dean Lowry – Kenny Clark – Montravius Adams
  • linebackers : Za’darius Smith – Blake Martinez – Curtis Bolton – Preston Smith
  • lignes secondaires : Jaire Alexander – Adrian Amos – Darnell Savage – Tramon Williams

Avec Kevin King (CB) absent, la présence de Tramon Williams était logique. Par contre, Curtis Bolton (ILB) était la surprise du chef. Et le n°40 a bien profité de la chance qui lui était donnée. Il aura été, avec sa mobilité, une des rares satisfactions Packers avec un plaquage pour perte et une interception.

Le début de match allait donner la tendance pour l’ensemble de la rencontre. La défense n’arriverait pas à contenir le jeu de course. L’attaque n’arriverait pas installer le sien et les QB ne seraient pas brillants à la passe.

Contre un QB coureur comme Lamar Jackson, la recette est pourtant simple : fermer la poche et favoriser les choix de passes. Sur le premier drive, les Ravens avançaient à la course avant de buter sur les passes. Sur le second drive de Baltimore, la pression Packers était faible et les Ravens avançaient à la course comme à la passe avant que Lamar Jackson ne joue l’anguille sur 28 yards pour un touchdown… annulé pour une pénalité moyennement évidente.

Les Ravens avaient bien avancé sur leurs deux premiers drives mais n’enquillaient que deux field goals.

ATTAQUE

En attaque côté Packers, Deshone Kizer (QB) menait l’escouade titulaire où on retrouvait Elgton Jenkins en LG et Dexter Williams en RB. S’il y a une chose que Kizer commence à maîtriser, c’est la passe plein centre pour un tracé « slant » (croisé-court) et c’est James Kumerow (WR) qui bénéficie le plus de cet outil (3 réceptions, 52 yards). Hormis cela, ce fut un festival de passes imprécises la plupart du temps surdosées.

À sa petite décharge, la pression du pass-rush Ravens était plus forte que celle des Texans la semaine passée. Mais vraiment, Kizer n’a pas du tout le costume du QB 2 qui peut sauver l’équipe en l’absence de son maître à jouer. Je le répète, j’espère que GB ne mettra pas autant de temps à se rendre compte de la « fébrilité » de son QB 2 qu’avec Brett Hundley, couvé 3 ans avant de faire couler les Packers lors de la saison 2017 avec un bilan final de 7-9 après un démarrage à 4 victoires et 2 défaites avec Aaron Rodgers.

La solution viendra t-elle de Tim Boyle ? Pour le moment, je le pense… mais ce n’est pas sur ce match que le n°8 a marqué des points, loin de là. Si Kizer a surdosé ses passes, c’était l’inverse pour Boyle qui lançait ses ballons dans les chaussettes de ses WR.

Comme Kizer, il trouva le salut par des passes plein centre (ils font que ça à l’entrainement ou quoi ? ^^), réceptionnées non pas par Kumerow mais par Allen Lazard (WR) dont le gabarit (1,96 m ; 103 kg) en impose dans le trafic du centre du terrain (3 réceptions, 63 yards).

Il n’y a pas que Lazard qui se soit mis en lumière. Son opposé Darrius Shepherd (1,80 m ; 86 kg) ressemble de plus en plus à s’y méprendre à un futur Randall Cobb. 3 réceptions, 11 yards et 1 TD, auxquels on rajoute son rôle de retourneur : 2 retours de kicks pour 51 yards, 2 retours de punts pour 15 yards. Et outre ses lignes statistiques, Shepherd effectue des tracés propres qui auraient dû encore plus gonfler ses stats si Boyle avait été dans un bon jour (un 2ème TD sûrement). Et il a même offert des qualité de bloqueur pour la meilleure course du match de GB : un run de 30 yards de Derrick Hall (RB). C’est dire comment le n°10 fut étincelant.

Trevor Davis (WR) était loué pour son camp mais désolé Trevor, ta blessure au cou qui t’a écarté des deux premières rencontres estivales ne t’aide pas. Au vu de l’ascendance des performances de Shepherd, difficile de garder Davis déjà dans sa 4ème saison et gardé avant tout pour ses qualités de retourneur.

Au niveau de la ligne offensive, pas grand chose de nouveau à signaler si ce n’est qu’elle a eu plus de travail que contre les Texans. Les titulaires ont fait le job avec un Bulaga qui a joué avec le frein à main. Mais parmi eux, s’affirme de plus en plus Elgton Jenkins. Difficile à manoeuvrer en protection de passe, il a ouvert quelques brèches pour la course.

Enfin, côté coureurs, on ne peut pas dire que Dexter Williams profite des blessures d’Aaron Jones et de Jamaal Williams. Le n°22 est à l’origine de l’action-clé du match : un fumble perdu sur les propres 6 yards de GB en début de seconde période. Il n’eut même aucune chance de récupérer le cuir, Cole Madison (LG) se faisant enfoncer par le défenseur qui n’était autre qu’un fullback ! Ce dernier donnait la possession aux Ravens qui empochaient rapidement le touchdown pour mener 20-6.

DÉFENSE

Ce TD mettait en lumière ce qui fut une purge durant tout le match pour les Packers : les plaquages manqués. Sur cette action, ce sont Will Redmond (CB) et Mike Tyson (S)qui se trouaient. Mais ce fut une épidémie sur tout l’effectif défensif. Quand ça tombe sur des éléments qui seront probablement « coupés » à la fin du mois, ça ne pose pas de réel souci. Mais quand ça touche des éléments aussi prometteurs (ou du moins censés l’être) comme Darnell Savage (FS) ou Ty Summers (ILB), c’est plus difficile à avaler. Pour ce dernier, ce fut même un vrai festival.

Le seul qui fut moins touché par cette « miss tackle-ite » aigue, c’est l’étonnant Curtis Bolton (ILB), autant dans le jeu qu’en équipes spéciales. Lui aussi gagne ses galons de prétendant aux 53.

Les titulaires ne se sont pas engagés à fond, ce fut évident sur certaines actions. On sent malgré tout que Za’darius Smith (OLB) peut apporter une menace constante sur les extérieurs. Rashan Gary (OLB) est lui incroyablement explosif au démarrage… mais c’est après que ça se gâte. Le n°52 a du mal à malmener ses adversaires directs laissant à penser qu’il manque de puissance pour être un pur pass-rusher en NFL.

Sur la ligne, Montravius Adams (DT) continue à montrer qu’il peut être un bon joueur à partir du moment où il est déterminé. Et il semble avoir fait le chemin mental à l’inter-saison. Il est accompagné dans les performances et dans le mental par son acolyte Tyler Lancaster (DT).

ÉQUIPES SPÉCIALES

Enfin, compte tenu des problèmes offensifs, le punter J.K. Scott fut très sollicité, et il rendit une copie A+ : 6 punts à 52.8 yards de moyenne (!) avec un punt à 64 yards ! Shepherd a assuré des relances correctes, Bolton (ILB) et Crawford (ILB) des présences rapides sur le retourneur adverse, le tout avec moins de pénalités qu’à l’accoutumée. On part de très loin compte tenu des performances des équipes spéciales ces dernières années à GB, mais ce type de match est encourageant.

LES GAGNANTS

  • Allen Lazard (WR)
  • Darrius Shepherd (WR)
  • Jake Kumerow (WR)
  • Eglton Jenkins (LG)
  • Montravius Adams (DT)
  • Curtis Bolton (LB)
  • J.K. Scott (P)

LES PERDANTS

  • Natrell Jamerson (S)
  • Will Redmond (CB)
  • Ty Summers (ILB)
  • Deshone Kizer (QB)
  • Nydair Rouse (QB)

LA STAT’

  • BAL : 155 yards à la course
  • GB : 71 yards à la course

LE DÉTAIL QUI TUE

Joe Callahan, le quarterback découvert par les Green Bay Packers au fond de la division III de la NCAA en mai 2016 avant d’être définitivement résilié en avril 2018, erre depuis d’équipe en équipe. Il vient de signer il y a à peine 3 semaines chez les Baltimore Ravens pour prendre le poste de QB 3. Et quoi de mieux pour se rappeler au bon souvenir de son ancienne équipe qu’une longue passe de 38 yards le long de la ligne, surtout quand les QB Packers n’auront pas fait mieux au niveau de la longueur du lancer.

 

1 Comment

  1. Bon allez j’avais dit que je donnerai ma liste à la fin du second match de pré-saison mais vacances oblige je suis un peu en retard 😉

    Attaque (26) v
    QB (2) : Rodgers, Tim Boyle
    RB (3) : Aaron Jones, Jamaal Williams, Dexter Williams
    FB (1) : Danny Vitale
    OT (3) : Bakhtiari, Bulaga, Light
    OG (5) : Turner, Taylor, Jenkins, Mc Cray, Madison
    C (1) : Linsley
    TE (4) : Graham, Lewis, Sternberger, Tonyan
    WR (7) : Davante Adams, Allison, Marquez Valdes-Scantling, Kumerow, Davis, Shepperd, Lazard

    Défense (24)
    DL (5) : Clark, Lowry, Montravius Adams, Lancaster, Keke
    LB (9) : Z.Smith, P.Smith, Gary, Martinez, Burns, Fackrell, Bolton, Summers, Gilbert
    CB (6) : Alexander, King, Tramon Williams, Josh Jackson, Hollman, Tony Brown
    S (4) : Amos, Savage, Greene, Jamerson

    SP (3)
    K : Crosby
    P : Scott
    LS : Bradley

    Voilà ma sélection j’ai eu beaucoup de mal à choisir entre Vitale et Lewis comme vous tous du coup je prends les deux je mets St Brown en injury mais j’ai fait le choix de quand même garder 7 WR du coup j’incorpore Lazard que je voyais juste pour être dans les 53 bien que Davis m’agace depuis un moment.
    Pour la DL je n’en prends que 5 car Gary et un DE pour moi de même qu’avec les systèmes spéciaux de Pettine les OLB seront beaucoup sollicités.
    Allez on saura bientôt.
    Et bonnes fin de vacances si vous êtes aussi en vacances!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.