Month: août 2019 (page 1 of 2)

Pré-saison week 2 : À la traîne…

BAL-GB

Justice Hill (RB – n°43) échappe aux plaquages Packers…

Défaite des Green Bay Packers chez les Baltimore Ravens. Rien de dramatique mais surtout rien de transcendant. En fait, la vraie inquiétude à la suite de ce match est que les motifs de satisfaction sont très rares. On se consolera en se disant qu’Aaron Rodgers, prévu pour jouer un quart-temps en premier lieu, a été finalement laissé au repos en raison d’un dos un peu douloureux.

Continue reading

Pré-saison week 1 : GB à sa main

Lazard

La plus belle action du match : la réception pour TD d’Allen Lazard

Ca y est, la pré-saison a été lancée avec, la semaine passée, le premier match des Packers à domicile contre les Houston Texans, avec qui ils avaient partagé deux entrainements communs quelques jours plus tôt. Dans ce type de match, le résultat est accessoire, et même le plan de jeu. Ce qui compte, ce sont les performances individuelles et les duels gagnés car en filigrane, il y a l’effectif des 53 à définir. La victoire fut là pour GB, mais tout fut loin d’être parfait.

Continue reading

Entraînements communs : bilan mitigé

JOINT

Pour terminer les deux premières semaines de camp d’entraînement, deux entraînements communs avec les Houston Texans étaient programmés lundi 5 et mardi 6 août. Le bilan ? Mitigé…

Continue reading

Effectif 2019 : faites vos jeux – 2

A quelques heures du coup d’envoi du premier match de pré-saison à Lambeau Field contre les Houston Texans et après deux semaines d’entraînement, on peut tirer quelques enseignements et ajuster les prévisions pour l’effectif 2019 (53 joueurs) des Green Bay Packers.

Continue reading

GBPF Brèves n°82 : Fin de l’été pour Spriggs

635767782085335730-IUFB-29

Jason Spriggs sous le maillot d’Indiana State en 2015, quasiment la dernière fois ou il fut vu a son avantage sur un terrain de football

Les deux dernières saisons des Packers ont été décevantes. Plusieurs raisons à cela, la première étant les blessures du QB Aaron Rodgers (fracture de la clavicule en 2017, entorse du genou et micro-fracture du plateau tibial en 2018). Mais ce qui a aussi plombé les Packers ces dernières saisons, ce sont les mauvais hauts choix des dernières drafts de l’ancien manager général Ted Thompson parti après la saison 2017. Dernier exemple en date : Jason Spriggs, Tackle offensif promis à l’origine pour être un Packer longue durée quand il fut sélectionné en 2016.

Continue reading

Older posts