GBPF Brèves n°80 : Mike Daniels licencié !

629165684.0

Mike Daniels ira montrer ses biscotos sous un autre maillot en 2019

C’était la rentrée des classes pour tous les joueurs Packers non rookies aujourd’hui, et pour l’un d’eux, on peut dire que cette rentrée fut plus que fraîche. Mike Daniels, le représentatif joueur de ligne défensive, en vert et or depuis 2012, a été remercié. Un nouveau joueur emblématique de GB s’en va…

Cette saison 2019 promet d’être passionnante dans le Wisconsin, à plus d’un titre. Et déjà, dès la veille du démarrage du camp d’entrainement, GB fait la une de la NFL avec la résiliation pure et simple d’un de ses joueurs défensifs les plus emblématiques : Mike Daniels.

La rumeur a vite été confirmée par Matt LaFleur, l’entraineur en chef, en conférence de presse aujourd’hui qui s’est dit confiant dans le groupe de « linemen » défensifs qu’il a sous la main malgré le départ du n°76.

Évidemment, c’est d’abord une histoire d’argent, GB économisant 8,3 M de $ pour le salary cap de 2019 avec ce licenciement, donnant une marge de 15,3 M de $ aux Packers.

Mais tout de même, la nouvelle est plus qu’étonnante car Mike Daniels, qui a certes 30 ans, était loin de montrer des signes de performances déclinantes. Il était toujours le même féroce « bull-rusher » en 2018, faisant une paire redoutable et redoutée avec Kenny Clark.

Alors oui, la saison 2018 fut celle où il fut le moins présent, mais avec malgré tout 10 matchs joués sur 16, pour cause d’une blessure au pied qui le mit sur la liste définitive des blessés au début du mois de décembre.

De plus, il y a embouteillage dans l’effectif au niveau de la ligne défensive et du pass-rush avec notamment les dispendieuses acquisitions des Smith and Smith à la « free agency » et le 1er choix de draft de Rashan Gary. Mais ces derniers cités n’évoluent pas vraiment au poste de Mike Daniels, celui de DL 3-tech (c’est-à-dire placé lors de la mise en jeu légèrement à l’extérieur du Garde adverse). Il faut plutôt regarder du côté de Montravius Adams (drafté au 3ème tour de la draft 2017), de Tyler Lancaster (non drafté en 2018 mais qui avait gagné sa place de titulaire en fin de saison à la faveur des blessures justement) et même de Kingsley Keke, récent drafté au 5ème tour pour qui j’avais comparé le profil à… Mike Daniels.

Mais si j’imaginais Keke être le remplaçant désigné de Daniels, c’était bien pour 2020, et non 2019. Alors, est-ce un signe de grande confiance envers Kingsley Keke ? Il faut l’espérer mais cette histoire reste avant tout une histoire d’argent.

Ce mouvement s’explique sur le plan du « salary cap », avoir 15 millions de marge de manoeuvre va permettre d’envisager les prolongations voulues par des joueurs en fin de contrat à la fin de la saison, et là les regards se tournent vers Blake Martinez (ILB) devenu, le temps de son contrat rookie de 4ème tour de draft 2016, le capitaine de la défense Packers tout en étant un des meilleurs plaqueurs de la NFL. Certains avancent déjà la possible prolongation de Kenny Clark qui sera libre lui à la fin de la saison 2020. Cela semble bien prématuré d’autant que les Packers ont levé l’option de la 5ème année du n°97, lui octroyant déjà un salaire de 9,5 M de $ pour la seule année 2020.

Quand je vois ce « cut » qui suit des recrutements très coûteux en « free agency », cela me rappelle la résiliation de Jordy Nelson l’année passée qui libérait certes 10 M de $ mais dont la résiliation, un an avant la fin de son contrat, semblait prématurée comme l’avait avoué à demi-mots le manager général en fin de saison dernière. En opposition, Jimmy Graham (TE) avait été recruté à grands frais (13 M de $ sa première année) pour une très terne saison.

Alors, les « Smith and Smith » ont grandement intérêt à justifier leurs gros salaires, qui a fait une victime collatérale en ce jour : Mike Daniels. S’ils jouent à la hauteur de leurs émoluments, alors la défense de GB sera redoutable et le Super Bowl un objectif réalisable. Si tel n’est pas le cas, on regrettera peut-être Big Mike et son n°76 qui devrait trouver grâce ailleurs qu’à GB pour la saison 2019.

Publicités

3 Comments

  1. Un Mike de perdu dix de ….. Bah non un autre Mike de perdu mais contrairement au premier celui-là il va vraiment me manquer.

  2. Surpris.
    Autant, je m’attendais à ce qu’on ne le garde pas à l’issue de son contrat autant je nous voyais pas le couper dès cette année.
    Je trouve un peu dommage de se passer de son impact et de son expérience, en play-off ça aurait pu jouer.

    La lutte est ouverte pour la 3e place de notre DL.
    Adams et Lancaster doivent partir avec un peu d’avance sur Keke vu qu’ils étaient déjà là l’année dernière mais s’il explose tout en pré-saison, il peut faire son trou.

    Vu qu’on a un peu d’argent, je connais un mec bien, fermier, qui n’attend qu’un call de son ami Aaron pour descendre de son tracteur et venir encadrer de la jeunesse et marquer quelques TD sur des back-shoulder pass… 🙂

  3. The_Chosen_One

    25 juillet 2019 at 12:04

    je suis perplexe, je ne comprends pas vraiment ce move et son utilité.

    gagner du cap, oui pourquoi ? quel utilité dès maintenant ? prolonger Martinez, Fackrell ? les signer maintenant n’impacterait pas forcément le cap 2019, non ?
    on a un joueur FA dans le viseur ? peut être Foster qui vient d’être cut par les Redskins pour étoffer le seule poste où on est peut être un peu light, notamment en expérience.

    Du coup on va avoir un DL composé de Clark, Lowry et un alternance Adams – Keke en lieu et place de Daniels. j’imagine que ces 2 joueurs ont surement fait forte impression pendant les camps de printemps. Ca reste très inexpérimenté et derrière avec Lancaster et Looney c’est pareil. Croisons les doigts que Clark et Lowry ne se pètent rien pendant la saison.

    Mais quand même, se priver de Daniels est quand même curieux pour une équipe à priori ambitieuse comme la nôtre. Il reste top 10 à son poste. A moins que peut être il ne soit pas remis de sa blessure.
    Du coup va t on voir Wilkerson revenir ? en tout cas ce n’est plus impossible surtout si la DL montre des carences pendant la pre-saison.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.