Draft 2019 – Jour 2 : Conventionnel et offensif

2-3

Les recrues du jour 2 pour GB : à gauche le polyvalent OL Elgton Jenkins, à droite le TE Jace Sternberger

Après un premier tour déconcertant, les fans des Packers sont un peu plus retombés sur leurs pieds avec les choix des 2ème et 3ème tour opérés la nuit dernière. Après un 1er tour où GB a fortement investi dans sa défense (choix n°12 pour le pass-rusher Rashan Gary, trade-up pour le safety Darnell Savage), c’est l’attaque qui a bénéficié de ce 2ème jour de draft avec la sélection du Centre polyvalent Elgton Jenkins et celle du Tight-End Jace Sternberger.

Le 2ème tour de draft a débuté hier avec des sélections attendues. Ainsi, sur les 25 prospects que je vous avais présenté comme les plus cotés pour ce 2ème tour, il y eut un empressement des franchises à se servir sur deux corps de joueurs en particulier : les joueurs de ligne offensive et les cornerbacks. Côté joueur d’OL, exit donc

  • Jawaan Taylor, OT, Florida, pris au choix n°35 par les Jacksonville Jaguars
  • Greg Little, OT, Ole Miss, pris au choix n°37 par les Carolina Panthers
  • Cody Ford, OT, Oklahoma, pris au choix n°38 par les Buffalo Bills
  • Dalton Risner, OL, Kansas State, pris au choix n°41 par les Denver Broncos

On savait qu’un joueur de ligne offensive était une forte potentialité pour GB lors de ses 3 premiers choix, et c’est finalement Elgton Jenkins, Centre de l’université de Mississippi State.

Pour qualifier Elgton Jenkins, 1,93 m – 140 kg, un mot revient : solide. Bien collé sur ses appuis, il a un rapide premier pas qui lui permet de prendre l’ascendant sur ses adversaires. Très effectif pour ouvrir des brèches pour ses coureurs, il a joué à tous les postes de la ligne offensive, ce qui le destine à être le couteau suisse de l’OL des Packers prêt à remplacer le titulaire qui serait écarté. Il manque néanmoins de souplesse, ce qui l’empêche de rattraper des situations mal engagées.

Derrière une ligne titulaire Bakhtiari – Taylor – Linsley – Turner – Bulaga, Jenkins aura le temps de se développer même si une blessure d’un titulaire pourrait le faire rentrer beaucoup plus rapidement dans sa carrière. De plus, il est un investissement à long terme permettant de gérer au mieux les fins de contrat de Bulaga en 2019 (ce qui ferait glisser Turner en RT, libérant le poste de RG), mais aussi celles de Taylor (LG) et Linsley (C) en 2020.

VOILÀ NOTRE TIGHT-END

On l’attendait, on en faisait même un potentiel choix au rang n°12, c’est finalement au 3ème tour et au choix n°75 que les Packers ont jeté leur dévolu sur un TE. Et peut-être même que le manager général ne comptait pas investir plus haut sur ce poste.

6ème TE choisi dans cette draft, Sternberger trouve à GB un terrain de jeu idéal. Si en 2019, il ne devrait pas jouer beaucoup de mises en jeu, l’avenir est à lui avec un QB comme Aaron Rodgers qui raffolerait d’avoir une cible effectve à ce poste et avec les très probables départs de Graham (résiliation) et Lewis (retraite).

Il n’aura pas trop de cette prochaine saison d’apprentissage NFL pour montrer que son année 2018 où sa carrière a décollé n’était pas une année de performances sans lendemain.

Doté d’un beau gabarit d’ 1,93 m pour 114 kg, Sternberger sort très rapidement de sa position d’alignement pour atteindre rapidement une vitesse maximale, tout en effectuant des tracés réguliers et des réceptions dans tous les angles. Sternberger n’a pas une vitesse de pointe folle ce qui l’empêche d’être une même menace profonde comme T.J. Hockenson ou Fant, mais il est peut-être bien plus difficile à plaquer que ses comparses précédemment cités. S’il sait tenir son rôle de bloqueur malgré un certain manque de force, il est avant tout destiné à être ce TE super WR, de plus en plus généralisé en NFL.

On est curieux de voir à l’oeuvre ce tight-end drafté, le premier depuis Richard Rodgers en 2014, c’était au 3ème tour 2014…

 

 

 

1 Comment

  1. Dans sa conf d’après day 2, Gute a effectivement confirmé qu’il ne considérait la sélection d’un TE comme étant une priorité cette année et qu’il avait pris les joueurs les plus hauts sur son board encore dispos.

    En tout cas comme tu l’as dit on retombe un peu sur nos pattes après les 2 choix mi-figue mi-raisin du premier tour ! Go Pack

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.