Draft 2019 : quel joueur au choix n°30 ?

noah-fant-iowa.jpg

Si ce n’est pas T.J. Hockenson au choix n°12, ce pourrait être Noah Fant au choix n°30.

Après la folie du premier choix des Packers censé donner le meilleur potentiel de la draft, les Packers sont également nantis d’un deuxième choix au premier tour, placé au n°30, grâce au « trade down » du 1er tour 2018. Aussi loin, statistiquement, cela ouvre le champ des possibles. Petite revue d’effectif néanmoins des joueurs normalement captables à ce choix.

Si au choix n°12, les Packers peuvent avoir pléthore de choix au niveau défensif et plus spécialement au niveau des pass-rushers, le choix n°30 pourrait être la foire au joueur de ligne offensive :

CODY FORD (G) – Oklahoma (n°74)

1m90 – 149 kg. Vous pouvez le constater à ses mensurations, Cody Ford est un roc. RT à l’université d’Oklahoma, il fut impressionnant dans les petits espaces et dispose d’une bonne mobilité pour son gabarit. Mais en NFL, c’est bien en Garde qu’il devrait faire carrière tant il possède toutes les qualités pour être un joueur Elite à ce poste, manquant de fond pour bloquer sur un second rideau.

GREG LITTLE (OT) – Ole Miss (n°74)

1m95 – 140 kg. Depuis 3 ans titulaire au poste de LT à Ole Miss, Little est un Tackle offensif naturel. C’est parce que la saison qu’il vient d’effectuer est la moins aboutie de ces 3 dernières saisons que Little n’est pas dans le top 15 de la draft. Explosif et les pieds toujours en mouvement, il est très bon en protection de passe grâce à sa bonne gestion des angles d’attaque de l’adversaire et sait se projeter sur le second rideau. Joueur un peu trop « gentil », il manque de terminer parfois ses efforts.

CHRIS LINDSTROM (G) – Boston College (n°75)

1m90 – 140 kg. Lindstrom est un Garde accompli depuis 4 ans et a montré sa polyvalence en jouant également RT. Mais c’est bien en Garde qu’il montre des qualités tout simplement naturelles avec une technique ultra-maîtrisée. Sait ouvrir les brèches pour ses coureurs. Étant très rapide pour un joueur de ligne offensive, il excelle dans les blocks de second rideau. En protection de passe, il est constamment en vigilance et sait aider ses coéquipiers par une très bonne vision du jeu. Son point faible, c’est un gabarit tout juste normal qui pourrait le desservir au niveau NFL.

MARQUISE BROWN (WR) – Oklahoma (n°5)

1,75 m – 75 kg. Petit phénomène explosif comme nulle autre pareil qui a en plus de bonnes mains et sait faire ses tracés pour être démarqué. En somme, le parfait slot WR qui, s’il a de l’espace devant lui, est une arme létale. Sa vitesse folle lui permet aussi d’être une menace profonde. Évidemment, son petit gabarit ne lui permet pas toujours de garantir la réception quand le défenseur le conteste. Peut également directement s’installer comme un relanceur de qualité. Il était l’arme absolue du probable futur n°1 de la draft, le QB Kyler Murray. Ce serait selon moi une sacrée recrue pour GB au n°30 mais je serai très étonné de le voir descendre jusque-là. Néanmoins, certaines franchises peuvent être plutôt attirés par le phénomène physique D.K. Metcalf.

A.J. BROWN (WR) – Ole Miss (n°1)

1,84 m – 102 kg. A.J. Brown est l’antithèse de Marquise Brown. On a avec lui un receveur massif de taille moyenne et pas doté d’une vitesse folle. Mais A.J. Brown est un « produit fini ». Techniquement et tactiquement, il est prêt pour être lancé dans le grand bain de la NFL. Et ça, c’est ce que demandait plutôt vainement Aaron Rodgers à ses rookies la saison passée. Est-ce que ce receveur de possession sans caractéristique physique hors norme saura séduire ?

NOAH FANT (TE) – Iowa (n°87)

1,93 m – 113 kg. La deuxième tour jumelle d’Iowa avec T.J. Hockenson. Au gabarit similaire de son acolyte, Fant y ajoute une vitesse de pointe plus élevée qui en fait aussi une menace sur les tracés longs tout en ayant les mêmes capacités de réception. Ayant le sens du sacrifice, Fant donne tout ce qu’il a dans ses actions. Bloqueur plutôt moyen, il se destine avant tout à être le prototype du TE receveur, ce que ne rechignerait pas GB.

JOHNATHAN ABRAM (SS) – Mississippi State (n°38)

1,80 m – 93 kg. Puisque Morgan Burnett est parti, puisque Josh Jones ne semble pas faire l’affaire, puisque Kentrell Brice a été prié de voir ailleurs, le poste de Strong Safety est à prendre, Adrian Amos ne pouvant pas couvrir les deux postes de safety à lui tout seul. Comme un SS aime le faire, Abram aime le contact et n’hésite pas à le faire savoir à ses adversaires. Rapide et ayant une bonne vision du jeu, il fonce vers ses adversaires pour leur infliger un contact rugueux. Est aussi à l’aise dans la défense contre le jeu de passe. A tendance trop souvent à vouloir infliger le contact plutôt que de limiter l’avancée de son adversaire. A joué avec une blessure à l’épaule la saison dernière.

JAYLON FERGUSON (DE/OLB) – L.A. Tech (n°45)

1,95 m – 123 kg. Si GB laisse de côté le poste de pass-rusher au choix n°12, il reste toujours des solutions ultérieurement. Jaylon Ferguson en est une. Athlétique, agile, il excelle dans la poursuite de ses adversaires et ne lâche plus sa proie. Il dispose d’une bonne technique de mains pour se défaire des blocks, ce qui compense le fait qu’il peut manquer de force face à certains adversaires. Ferguson n’est pas un joueur très instinctif.

DEXTER LAWRENCE (DT) – Clemson (n°90)

1,93 m – 155 kg. Vous l’avez compris, Dexter Lawrence est un frigidaire inamovible doté d’une très bonne explosivité pour son gabarit. Résultat, il marche littéralement sur ses adversaires. Il est voué au poste de Nose Tackle en NFL, capable de manoeuvrer des prises à deux. Manque un peu de technique de plaquage. Son contrôle positif à des produits dopants peut aussi lui être préjudiciable.

J’ai à un moment considéré Jeffrey Simmons (DT) dans les choix possibles pour GB au n°30 mais son actuelle blessure au genou risque fort de lui porter préjudice et le fait d’avoir été filmé en train de frapper une femme en 2016 ne colle pas des masses avec la ligne de conduite des Packers.

À ce niveau, les possibilités d’échange sont encore plus grandes qu’au choix n°12, d’autant plus que la valeur pour monter de quelques choix descend drastiquement. En fonction du classement que chaque franchise a des joueurs (le « board »), les équipes sont encore plus enclines à reculer de quelques places si elles ont plusieurs joueurs visés sous la main ou à avancer de quelques places si leur cible semble être en danger d’être captée par un adversaire.

1 Comment

  1. Je parle avec un peu de recul, la majorité de ces joueurs étaient partis:
    Wilkins 13 (liste GBPF en 12)
    Lindstrom 14
    Burns 16 (liste GBPF en 12)
    Lawrence 17
    Simmons 19
    Fant 20
    Dillard 22 (liste GBPF en 12)
    M.Brown 25
    Sweat 26 (liste GBPF en 12)
    Abram 27

    Il semble y avoir eu panique à l’approche du pick 20 vu les joueurs qui étaient pris ou alors Gute ne voulait prendre aucun risque pour son S N°1 alors qu’aucun DB n’était parti. Fant est parti en 20, cela a-t-il joué ?
    La rumeur parlait d’équipe intéressée genre IND et le sauvage remontait agressivement les boards dernièrement mais c’était plus que couillu avec Thornhill, Adderley & co encore disponibles.

    En valeur théorique on paie 124 pts contre 180 pour monter prendre Savage en 21 mais on s’éventre en milieu de draft en perdant deux picks précieux au début du jour 3 où je voyais pas mal de picks intéressants à faire pour boucler le roster.
    Reste que quand je vois le tarif des trade up du bas de R1, on s’est privé d’un beau capital, je pense notamment à:

    Choix 30 (Giants via Seahawks): le choix 30 continue de voyager. Passé des Saints aux Packers, puis aux Seahawks, il est maintenant la propriété des Giants. En échange les Seahawks reçoivent les choix 37, 132 (4e tour) et 142 (5e tour).
    *** SEA money ball grâce à GB avec 3 R4 et un R5 pour passer du 21 au 37***
    Choix 31 (Falcons via Rams): Encore un nouvel échange, cette fois c’est le choix 31 qui est concerné. Les Rams envoient les choix 31 et 203 (6e tour) aux Falcons, en échange ils reçoivent les choix 45 (2e tour) et 79 (3e tour).

    Ferguson était toujours là mais j’étais pas super chaud sur lui surtout au R1.
    AJ brown de même que de nombreux receveurs étaient dispos mais pas une priorité.
    Little et Ford sont sortis du R1, de même que Risner et Taylor donc il reste pas mal d’OL pour un pick éventuel au R2.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.