Les prospects en visite à GB

SWEAT

Le pass-rusher Montez Sweat arrivera t-il dans l’escarcelle de GB ?

La draft arrive dangereusement, et voici le premier d’une série d’articles sur l’évènement NFL de cette fin du mois d’avril. Commençons par connaître les joueurs universitaires que GB a souhaité rencontrer plus personnellement ces dernières semaines. Une manière d’appréhender vers quelles pistes s’oriente le manager général Brian Gutekunst.

Chaque franchise NFL a le droit d’accueillir en visite 30 joueurs universitaires de tout le pays, ainsi qu’un nombre illimité de joueurs issus d’universités locales. Pour les Green Bay Packers, ces universités sont celles de Wisconsin, localisée à 150 km de Green Bay, dans la capitale administrative de l’Etat : Madison, et de Northwestern, établie à 300 km de là, dans la banlieue nord de Chicago.

Les joueurs choisis viennent passer des entretiens, des tests médicaux ainsi que des mises en situation sportives à GB.

La liste qui va suivre est un bon indicateur car Brian Gutekunst a montré en 2018 qu’il avait choisi 8 des 27 joueurs que les Packers avaient auditionné. Peut-être aussi que dans cette liste il y a des pièges à l’intention d’adversaires. Je pense plus particulièrement à Drew Lock, le QB de Missouri, qui devrait être pris dans la première moitié du 1er tour, donc si GB est intéressé, celui-ci serait le 1er choix des Packers au rang n°12. Je pense vraiment que c’est une tactique pour faire croire que cela peut être le choix de GB afin de mettre la pression sur les franchises suivant GB dans la draft et qui souhaiteraient jeter leur dévolu sur Lock. J’ai vraiment du mal à croire que les Packers investissent un choix n°12 sur lui alors qu’ils ont le meilleur QB de la ligue nanti d’un contrat qui rend Rodgers invirable avant 2022.

Hormis le cas Lock, voici la liste des 27 joueurs sur lesquels GB est potentiellement intéressé, classés dans l’ordre prévisionnel des choix de la draft, les 6 premiers joueurs pouvant pris au 1er tour :

  • Montez Sweat – OLB – Mississipi State
  • Jonah Williams – OL  – Alabama
  • Drew Lock – QB – Missouri
  • Andre Dillard – OT – Washington State
  • A.J. Brown – WR – Mississippi
  • Greg Little – OT – Mississippi
  • Jeffery Simmons,  – DT – Mississippi State
  • Tytus Howard  – OT – Alabama State
  • Kaleb McGary – OT – Washington
  • Jace Sternberger  – TE – Texas A&M
  • Trysten Hill  – DT – UCF
  • Andrew Beck – TE – TExas
  • Damarea Crockett  – RB – Missouri
  • Kaden Elliss  – LB – Idaho
  • Ulysees Gilbert – ILB – Akron
  • Ka’Dar Hollman – CB – Toledo
  • Donnie Lewis Jr.  – CB – Tulane
  • John Lovett – FB – Princeton
  • Jeff Smith – WR – Boston College
  • DeAndre Thompkins – WR – Penn State
  • Jesse Aniebonam – OLB – Maryland
  • Randy Ramsey  – OLB – Arkansas

Déjà, par rapport à ses choix, le manager général Brian Gutekunst diffère de son prédécesseur Ted Thompson. Là où Thompson prenait en visite essentiellement des joueurs captables au 3ème jour de draft (4ème au 7ème tour) voire des non draftables, Gutekunst n’hésite à consulter près de la moitié de son panel sur des joueurs de 1er, 2ème ou 3ème tour. Il est vrai qu’avec 3 choix dans les 44 premiers de la draft, GB a des potentialités de choix comme rarement il en a eu dans son histoire récente. On remarquera d’ailleurs dans les joueurs classés les plus hauts une forte prédominance de la conférence SEC, la conférence universitaire la plus prestigieuse, ainsi que de joueurs de ligne offensive !

Concernant les joueurs des universités locales, voici les joueurs qui ont été testés par les Packers. Dans ce lot de 10 joueurs (8 de Wisconsin, 2 de Northwestern), tous sont des joueurs qui, à priori, ne seront pas pris dans les 3 premiers tours de la draft.

De l’université de Wisconsin :

  • Taiwan Deal – RB
  • Chris James – RB
  • Alec Ingold – FB
  • David Edwards – OT
  • Andrew Van Ginkel – OLB
  • Ryan Connelly – ILB
  • T.J. Edwards  – ILB
  • D’Cota Dixon – S

De l’université de Northwestern :

  • Nate Hall – ILB
  • Montre Hartage – CB

 

Rendez-vous à la draft pour cocher ceux qui seront choisis et qui avaient été officiellement dans le radar des Packers.

4 Comments

  1. Merci pour ces infos! 🙂

    j’ai une petite question car je suis un peu étonné…. beaucoup de mock draft et de specialistes NFL annoncent depuis quelques semaines le TE TJ Hockenson choisi en premier choix par Green Bay. Et pourtant il n’a pas été invité par les packers. y a une raison? est ce normal? Ca serait quand meme un gros plus de le prendre… on sait a quel point peut peser dans une equipe un TE ultra dominant.

  2. The_Chosen_One

    22 avril 2019 at 17:04

    Kahele Warring (TE San Diego State) est à ajouter à la liste.
    Prospect intéressant, une sorte de Hockenson en moins accompli et moins médiatique, mais avec un potentiel important. Une bonne opportunité au 4e tour par exemple.

    ma mock pour passer un week end idéal :
    12. Burns (OLB, FSU)
    30. Risner (OL, Kansas)
    44. Adderley (S, Dalaware)
    75. Isabella (WR, UMass)
    114. Warring (TE, San Diego State)
    118. Keke (DL, Texas A&M)
    150. TJ Edwards (LB, Wisconsin)
    185. Gaskin (RB, Washington)
    194. Ellis (LB, Idaho)
    226. Denis (DB, Boston College)

  3. Green Bay Packers France

    23 avril 2019 at 22:31

    Une partie de la réponse dans le nouvel article sur GBPF. 😉

    Sinon, pour répondre plus directement à ta question, le fait de ne pas inviter T.J. Hockenson tient plus je pense de ne pas rajouter de la surmédiatisation au fait que ce joueur peut intéresser GB. Ce pourrait être apprécié comme une preuve supplémentaire que GB veut absolument ce joueur que 3/4 des mocks drafts envoie chez les Packers.
    Dans ces entretiens, il y a parfois des réels intérêts et des écrans de fumée.

    L’art de la draft est dans l’analyse, et je pense que T.J. Hockenson a dû être analysé en long, en large et en travers par les scouts de GB, et dans la dissimulation de sa stratégie.

  4. Green Bay Packers France

    23 avril 2019 at 22:55

    Un nouveau prospect en visite à GB : E.J. Speed (ça ne s’ivente pas!) de l’université de Tartleton State, une université NCCA de Division II dans le Texas.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.