Calendrier de la saison 2019

large_201904172043

Après la mise en bouche du calendrier de la pré-saison 2019, place à plus lourd : le calendrier de la saison 2019 est sorti. On connaissait déjà l’ensemble des adversaires des Packers en 2019, restait à connaître l’ordre des matchs. C’est parti !

SCHEDULE

UNE BOUCLE NFC NORTH

Comme chaque année depuis 2002, année où la NFC North succéda à la NFC Central, les Packers rencontreront les Chicago Bears, les Minnesota Vikings et les Detroit Lions deux fois : une fois à domicile et une fois à l’extérieur. On sait l’importance de ces matchs « derby » car sportivement ils impactent plus le bilan que d’autres, le titre de division donnant une place directe pour les play-offs et le bilan intra-division étant le premier élément pour départager en cas d’égalité dans le classement de la division.

Ce qui frappe pour cette saison 2019, c’est que pour les 6 rencontres intra-division, 5 ont lieu, soit dans les 3 premières journées de la saison, soit dans les 3 dernières. Autant dire qu’il faudra être prêt en début de saison, et en forme pour le rush de la fin de saison. On peut déjà affirmer que tout restera possible en semaine 14, dans le bon comme dans le mauvais sens, tant 3 victoires ou 3 défaites contre les 3 adversaires NFC North peuvent changer la donne.

L’ÉTÉ INDIEN DANS LE WISCONSIN

Les cheeseheads auront l’occasion de profiter de l’été indien autour de Lambeau Field. Pas moins de 5 matchs sur les 8 que disputeront les Packers en septembre et en octobre se dérouleront à domicile, dont 3 matchs consécutivement de la semaine 2 à la semaine 4 (Minnesota Vikings, Denver Broncos et Philadelphia Eagles) !

Par conséquent, la deuxième partie de la saison sera essentiellement effectuée à l’extérieur. Avec seulement 3 matchs à domicile à partir du 10 novembre, les Packers ne pourront pas trop profiter de leur avantage de la « frozen tundra » et de potentielles conditions réfrigérantes pour leurs adversaires. D’autant que dans ces 3 adversaires, le dernier (le 15 décembre) sera les Chicago Bears, plutôt habitué aux conditions glaciales dans leur Soldier Field en plein air.

UNE SEMAINE DE REPOS TARDIVE

Contrairement à 2016 où la semaine de repos était arrivée dès la semaine 4, il faudra cette année attendre la mi-novembre et la semaine 11 pour que GB ait droit à son « bye week ». Il faudra arriver jusque-là mais elle permettra de recharger les batteries avant le rush final des 6 derniers matchs de la saison qui définiront le cru 2019.

On pourra qualifier la reprise après la semaine de repos de reprise plutôt tranquille. En effet, les 3 matchs qui suivent le « bye week » sont face à des adversaires qui n’ont pas connu les play-offs en 2018 : San Francisco 49ers, New York Giants et Washington Redskins. Ces 3 adversaires affichent un bilan 2018 de 16 victoires pour 32 défaites. Tout peut changer d’une saison à l’autre en NFL, mais tout de même…

UN CALENDRIER… ÉQUILIBRÉ

Disons que le calendrier 2019 des Packers est simple mais pas trop ou difficile mais pas trop… 🙂

Avec 8 matchs contre des adversaires au bilan positif et 8 matchs contre des adversaires au bilan négatif, le calendrier apparait comme moyen dans sa difficulté. Cependant, le hasard a fait que GB rencontre ses 3 plus gros adversaires hors NFC North à l’extérieur. Les Packers devront ainsi rendre visite aux Dallas Cowboys (vainqueur NFC East en 2018) en semaine 5, aux Kansas City Chiefs (n°1 AFC en 2018) en semaine 8 et aux Los Angeles Chargers (2ème bilan AFC en 2018) en semaine 9.

Au sortir de ces 9 premières semaines, après une double confrontation chez deux cadors AFC, le bilan des Packers sera très instructif ; et ils seraient déjà bien contents s’il étaient à un bilan positif au terme des 9 premiers matchs constituant la partie la plus ardue de leur calendrier.

On a l’impression que la saison 2019, c’est déjà demain !

 

1 Comment

  1. Le calendrier, la draft qui approche je suis à fond en ce moment vivement les articles de la draft pour commenter ça.
    Bears puis Vikings va pas falloir la jouer diesel en tout cas

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.