LAFLEUR+PIC

Matt LaFleur, fer de lance du nouveau staff d’entraineurs

Ce lundi 18 février a eu lieu la présentation officielle de l’encadrement sportif des Packers version 2019, soit presque 1 mois après la date de la présentation 2018. Il faut dire qu’avec la nomination d’un nouvel entraîneur en chef, Matt LaFleur pour ceux qui ont hiberné depuis la fin de saison, c’est toute la pyramide des entraineurs qui a été chamboulée, à l’exception notable (et espérée) du coordinateur défensif Mike Pettine. Retour sur cette conférence de presse et présentation de l’arborescence complète des coachs.

La conférence de presse a été l’occasion de voir beaucoup de nouveaux visages et de se familiariser avec ceux qui seront au bord de touche lors des matchs de la saison 2019.

Lors de son allocution, LaFleur a réaffirmé son intention de travailler de concert avec Aaron Rodgers et qu’il le ferait avec Nathaniel Hackett, le nouveau coordinateur offensif, et Luke Getsy, QB coach, après avoir assistant du QB coach des Packers en 2014 et 2015, Alex Van Pelt. LaFleur a précisé que lui, Hackett et Getsy sont à la base des coachs de quarterbacks et qu’ils ont la fibre à ce que la relation entre eux et les QB soit la plus optimale qui soit, à grand renfort de dialogue et de communication.

En tout cas, dans ses précédents rôles de QB coach, LaFleur n’a laissé que des bons souvenirs à Robert Griffin III (Washington Redskins), Matt Ryan (Atlanta Falcons) et Jared Goff (Los Angeles Rams). Espérons qu’il en soit de même avec Aaron Rodgers car de leur relation dépendra le devenir prochain des Packers.

Cependant, comme on l’avait prévu, les Packers courront plus l’année prochaine. Bon, en même temps, GB pouvait difficilement courir moins qu’en 2018 alors qu’Aaron Jones eut la meilleure moyenne de yards par course de la NFL et qu’il a été nommé par le site statistique de référence Pro Football Focus comme le meilleur coureur 2018 de la NFC North.

C’est Ben Sirmans, le coach des RB, qui a vendu la mèche. Il a ainsi indiqué que « les Packers étaient désormais dans une situation où l’attaque va courir plus qu’auparavant, ce qui donnera plus d’opportunités aux coureurs pour montrer leurs aptitudes ».

Quant à Mike Pettine, il a confirmé que sa décision de rester coordinateur défensif des Packers a été faite aussi en fonction du visage du nouveau head coach, partageant avec LaFleur les mêmes vues sur leur sport et les joueurs.

Toujours exigeant avec lui-même et avec ses joueurs, Pettine espère une grosse amélioration du niveau de la défense en 2019, alors qu’elle a déjà montré des signes forts de progression en 2018, sans être aidé par une attaque balbutiant son jeu.

Enfin, il a tenu à préciser qu’il n’était pas à l’origine du départ de Joe Whitt, son assistant en 2018, et a expliqué que cette décision n’avait pas été de son ressort.

Le coordinateur offensif Hackett est évidemment fier de faire partie du staff de GB. Il a insisté sur la relation qu’il souhaite privilégier avec Aaron Rodgers, tout en expliquant que le carnet de jeu va changer, sans être bouleversé par ailleurs, de nombreuses tactiques présentes sous l’ère Mc Carthy devant être reconduites, sous des noms différents bien sûr. Il est également prêt à endosser un rôle de professeur envers un staff offensif très jeune alors que lui-même n’a que 39 ans !

Le nouveau coordinateur des équipes spéciales Shawn Mennenga a conscience de la tâche immense qui lui incombe après des années d’errement de GB dans ce secteur de jeu. S’il veut que « ses joueurs soient agressifs, rapides et physiques, il veut aussi de l’intelligence et de la jugeote », et ça, cela a beaucoup pêché l’année passée. Il espère effectuer un coaching optimal avec l’ajout d’un deuxième assistant d’équipes spéciales en la personne de Rayna Stewart, déjà aux côtés de Mennenga à l’université de Vanderbilt.

Il est à noter que les Packers ont un nouveau coordinateur de la performance sportive, Chris Gizzi, qui n’était autre que l’assistant de l’ancien coordinateur Mark Lovat en poste depuis 2009, qui devient lui-même l’assistant de celui qui était son ancien assistant (vous avez bien tout suivi le feuilleton ?). Publiquement, Lovat a indiqué que la promotion de Gizzi était sa propre proposition, dans une sorte de passage de témoin.

Enfin, pour l’anecdote, les Packers ont un nouvel assistant pour la ligne offensive, Luke Butkus. Un patronyme lourd à porter dans le football américain puisque ce jeune homme n’est autre que le neveu du légendaire linebacker Dick Butkus, nommé au panthéon des joueurs de la NFL pour sa carrière de 1965 à 1973 chez… les Chicago Bears.

 

COMPOSITION DU STAFF DES ENTRAINEURS

 

ENTRAINEUR EN CHEF

Matt LaFleur (coordinateur offensif des Tennessee Titans en 2018)

 

ENTRAINEURS OFFENSIFS – 9 entraîneurs dont 8 nouveaux

  • Nathaniel Hackett, coordinateur offensif, en charge de l’attaque (ex-coordinateur offensif des Jacksonville Jaguars)
  • Luke Getsy, entraineur des quarterbacks (ex-coordinateur offensif de l’université de  Mississippi State)
  • Ben Sirmans, entraineur des coureurs (au même poste en 2018)
  • Justin Outten, entraineur des tight ends (ex-assistant offensif chez les Atlanta Falcons)
  • Alvis Whitted, entraineur des receveurs (ex-coach des receveurs de l’université de Colorado State)
  • Adam Stenavich, entraîneur en charge de la ligne offensive (ancien assistant de l’entraineur de la ligne offensive des San Francisco 49ers en 2018)
  • Luke Butkus, assistant de l’entraineur de la ligne offensive (ex-coach de la ligne offensive de l’université d’Illinois)
  • Jason Vrable, assistant offensif (ex-assistant offensif chez les New York Jets)
  • Kevin Koger, entraîneur chargé de la qualité offensive (ex-coach des receveurs de l’université d’Eastern Kentucky)
5c6b7861ba256.image.jpg

Ben Sirmans, le coach des coureurs de GB

 

ENTRAINEURS DÉFENSIFS – 8 entraineurs dont 4 nouveaux venus aux Packers

  • Mike Pettine, coordinateur défensif, en charge de la défense (au même poste en 2018)
  • Jerry Montgomery, entraineur des lignes défensives (au même poste en 2018)
  • Kirk Olivadotti, entraîneur des linebackers intérieurs (ex-coach des linebackers intérieurs des Washington Redskins)
  • Mike Smith, entraîneur des linebackers extérieurs (ex-coach des linebackers extérieurs des Kansas City Chiefs)
  • Jason Simmons, entraineur des lignes secondaires (au même poste en 2018)
  • Ryan Downard, assistant de l’entraineur des lignes secondaires (ex-entraîneur chargé de la qualité défensive chez les Green Bay Packers en 2018)
  • Wendel Davis, entraîneur chargé de la qualité défensive (ex-assistant défensif à l’université de Georgia)
  • Christian Parker, entraîneur chargé de la qualité défensive (ex-analyste défensif à l’université de Texas A&M)
image.ashx

Jason Simmons en charge des lignes secondaires

 

ENTRAINEURS DES ÉQUIPES SPÉCIALES – 3 entraineurs dont 2 nouveaux

  • Shawn Mennenga, coordinateur des équipes spéciales (ex-coordinateur des équipes spéciales de l’université de Vanderbilt)
  • Maurice Drayton, assistant des équipes spéciales (au même poste en 2018)
  • Rayna Stewart, entraîneur chargé de la qualité des équipes spéciales (ex-entraîneur chargé de la qualité des équipes spéciales de l’université de Vanderbilt)

 

ENTRAINEURS DE LA PRÉPARATION PHYSIQUE – 4 entraineurs, déjà présents chez les Packers en 2018

  • Chris Gizzi, coordinateur de la préparation physique (ex-assistant de la préparation physique en 2018)
  • Mark Lovat, assistant de la préparation physique (ex-coordinateur de la préparation physique  en 2017)
  • Thadeus Jackson, assistant de la préparation physique (au même poste en 2018)
  • Grant Thorne, assistant de la préparation physique (au même poste en 2018)

 

Voilà, 24 entraineurs composeront le « coaching staff » des Packers en 2019, avec seulement 10 entraineurs déjà présents en 2018. Une nouvelle vague symbolisée par la jeunesse de ce staff. Ne reste plus aux Packers qu’à surfer sur cette vague…

Publicités