Packers Brèves n°73 : Mennenga sera « l’homme spécial »

5c53707e2ea5a.preview

Shawn Mennenga, ancien assistant coach des équipes spéciales des Cleveland Browns, est le nouveau coordinateur des équipes spéciales Packers

Depuis la nomination de Matt LaFleur comme entraineur en chef, la constitution du staff se fait tranquillement par étapes. Après avoir rapidement confirmé Mike Pettine dans ses fonctions de coordinateur défensif et enrôlé Nathaniel Hackett en tant que coordianteur offensif, il manquait encore un nom pour diriger la 3ème unité des Packers, les équipes spéciales. C’est de nouveau un homme peu connu du grand public : Shawn Mennenga.

C’est de nouveau un quarantenaire qui a été embauché dans le staff des Packers. Shawn Mennenga sera le nouveau coordinateur des équipes spéciales des Green Bay Packers. Nouvelle preuve du vent de jeunisme qui souffle dans le Wisconsin (en plus du froid polaire qui y règne actuellement).

Cela reste une surprise aux yeux de beaucoup car Mennenga était en 2018 coach des équipes spéciales… de l’université Vanderbilt (Tennessee), une université de la prestigieuse division SEC du championnat universitaire NCAA, d’où est issu par exemple Oren Burks (le jeune linebacker des Packers) ou l’ancien Packer Casey Hayward (CB).

Auparavant, Mennenga aura été assistant du coach des équipes spéciales des Cleveland Browns Chris Tabor, de 2011 à 2017. Lors de ce bail, l’équipe spéciale des Browns aura été celle qui donna le plus de satisfactions à la franchise de Cleveland dans le marasme sportif de ces années-là. Globalement évaluées avec un rang du milieu de tableau NFL, ces équipes spéciales Browns ont eu des satisfactions notables. Ainsi, en 2012, le kicker Phil Dawson et le retourneur Joshua Cribbs étaient sélectionnés au Pro Bowl AFC ; en 2016, le punter Britton Colquitt battait le record de la franchise pour la moyenne de gain net par punt.

Au cours de ces années Browns, Mennenga fut sous les ordres de… Mike Pettine, entraineur en chef de la franchise de l’Ohio en 2014 et 2015. En 2014, le coordinateur offensif de ces Browns était Kyle Shanahan qui devint entraineur en chef des Atlanta Falcons en 2015 ; c’est là qu’il appela Matt LaFleur pour être le coach des quarterbacks des Falcons. C’est le même Shanahan qui avait donné à LaFleur sa première chance à ce poste chez les Washington Redskins en 2010.

On le voit, Mennenga n’est pas un inconnu pour Matt LaFleur qui a dû prendre ses renseignements auprès de Shanahan et de… Pettine pour porter à ce poste Mennenga.

Avec Mennenga recruté, les 3 postes de coordinateur sont pourvus. Une tendance lourde se dessine : c’est une véritable nouvelle ère qui se profile. Maurice Drayton sera l’assistant de Mennenga. Il était déjà en place chez les Packers, mais comme Pettine, il n’est là que depuis la saison dernière.

Mennenga a du pain sur la planche : les équipes spéciales des Packers ont été classées comme une des pires de la NFL en 2018. Entre le match catastrophique de Crosby face aux Detroit Lions, les pénalités sur quasiment chaque retour de GB ou des adversaires, et les fumbles des retourneurs (au moins 1 par match quelque soit le retourneur), notamment celui, coupable, de Ty Montgomery face aux Los Angeles Rams, il y a de nombreux motifs d’améliorations possibles !

Nul doute que Mennenga devra rendre des comptes à Matt LaFleur qui a dit dès sa conférence de presse inaugurale qu’il voulait des équipes spéciales « intelligentes » qui soient agressives tout en commettant un minimum de pénalités. Un vrai négatif des équipes spéciales de GB en 2018 !

Il aura fallu donc deux saisons pour tourner la page d’une décennie. Certains auront trouvé ce temps trop long. Espérons que ce temps de réflexion ait été judicieux et fasse de cette nouvelle ère une ère toujours victorieuse. En tout cas, vous connaissez la maison, ce changement total du staff est voué à durer. Si cela dure sans changement jusqu’à la fin de la carrière d’Aaron Rodgers, c’est que les Packers auront retrouvé les lumières du succès.

10 Comments

  1. L’imbroglio bizarre autour de l’embauche de Rizzi, le coach ST des Phins, aura donné l’occasion à Pettine de nous sortir un lapin bien dodu du chapeau. Ça semblait bien parti entre Rizzi et LaFleur mais Murphy aurait tiqué pour une question de salaire avant de finalement accepter mais c’était trop tard pour Rizzi…
    C’est sûr que s’il a demandé plusieurs millions, c’est peut-être mal passé vis-à-vis de la paie des autres coaches et de ce qu’on verse toujours à McCarthy mais c’est pas non plus comme si ça comptait dans le cap… Bref, je ne sais pas ce qui est vrai là-dedans mais de toute façon, Shawn of the Dead LaST ne peut pas faire pire qu’un Bachibou Zook.

  2. Les bretons parlent aux bretons. Es-ce que le capitaine haddock était de Brest lui aussi?
    Bachibou Zook bien vu, moi j’avais trouvé l’an passé, Vladimir pettine 😀

  3. Inconnu tout cours, ce bon vieux Mennenga ! Ce gars a la tête de hooligan de sa majesté, est un jeune quadragénaire ? Il est plus jeune que moi ? Non !
    Bref peu importe ! Les 31 autres coaches des équipes spécial étaient meilleur que Bachibou Zook, donc ça ira comme ça, pour l’aider dans sa tâche, les Packers n’ont qu’a trouver le nouveau Desmond Howard un des retourneur les plus explosifs de l’histoire, qui à lui tous seul, nous à fait gagné le Super Bowl 31 en remontant pour 250 yards et un TD, contre les Patriots, déjà eux 😤

  4. J’ai pas trouvé la date de naissance exacte à Mennenga, mais sachant qu’il a été diplômé universitaire en 1994, à la grosse vingtaine donc, il doit donc être quarantenaire (ça va jusqu’à 49 ans hein 😉 )

  5. Salut Julien, bon super bowl cette nuit, et à tout nos amis Cheesehead, bon Super Bowl à tous, l’an prochain les Packers y seront !
    D’ailleurs Julien, tu le regarde comment ce Super Bowl, Game Pass avec Tony le meilleur holder de tout les temps, BeIn avec Lionel, où tu ose TF1 avec Jean-Pierre ?

  6. Haha, bien vu, c’est effectivement un recrutement « ad hoc » 😀 .
    Quand à ce bon Vlad P, il a le crâne aussi garni que l’original et le même effet sur les grandes gueules !

  7. Je resterai en VO avec Tony « don’t stop talking » Romo. J’ai essayé différents SB en VF et c’est catastrophique. Ils arrivent pas du tout à être précis, ni à transmettre une quelconque passion du jeu. Même Richard Tardits qui a joué avec les Patriots avait l’enthousiasme d’une huître et se gourait sur les noms.
    Faut remonter à George Eddy et Philippe Chatenay pour trouver de l’enthousiasme dans des commentaires français.
    Je jetterai peut être un œil sur TF1 pour l’avant match pour voir comment ils vont traiter l’évènement.
    Bon Super Bowl à tous !

  8. The_Chosen_One

    3 février 2019 at 21:08

    bon BigGame les copains
    Go Rams !

  9. The_Chosen_One

    4 février 2019 at 12:07

    Vous avez vu hier soir, McCarthy avait mis le costume et le masque de McVay, et Hundley celui de Goff…

  10. Incroyable ! Pauvre Bélier, transformé en chèvres !
    C’était mon 31ème où 32ème, je n’ai jamais vu une mascarade pareille, 8 punts pour commencé pour les chèvres, quel honte !
    Pour moi, comme pour tous les perdant du Super Bowl sauf les patriots bien-sûr, ils ne s’en remettront jamais !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.