Échauffement Week 16 : NYJ – GB

logo

La saison 2018 des Packers n’a plus de réel objectif, hormis essayer de se « rapprocher » des meilleurs tours de draft. Pour cela, une défaite serait préférable, mais impossible de demander aux joueurs de ne pas jouer à fond, d’autant plus que l’adversaire à venir est la 3ème équipe la plus faible au classement NFL. Mais GB est décimé par les blessures, et la question de faire jouer Aaron Rodgers se pose.

PRÉ-SAISON 2 ?

C’est vraiment une situation bizarre à vivre quand on est fans « cheesehead », le fait de n’avoir aucun objectif sportif en vue lors de l’avant-dernière journée de la saison. Cela n’était pas arrivé depuis 2008 où c’était la première saison d’Aaron Rodgers en tant que titulaire au poste de QB des Packers, c’est dire.

Alors, comme en fin de saison dernière où l’ère « Brett Hundley » avait plombé les espoirs de play-offs, GB n’a plus en semaine 16 de possibilité de participer aux play-offs. Si évidemment, il est dans l’intérêt des joueurs et des entraineurs que GB gagne ce match, si on raisonne côté franchise, une défaite serait presque la bienvenue pour améliorer le rang des Packers à la draft 2019, une draft où normalement GB ne connaitra pas une aussi bonne position avant longtemps (du moins on l’espère).

Sur le papier, les Packers sont « une jambe au-dessus » des New York Jets. Oui mais voilà, les Packers de la semaine 16 ne ressemblent plus vraiment aux Packers de la semaine 1, notamment en défense où seuls 4 des 11 titulaires de début de saison étaient présents au coup d’envoi contre les Chicago Bears dimanche dernier (Clay Matthews, Blake Martinez, Jaire Alexander, Tramon Williams) ; avec une ligne défensive ravagée entièrement (Daniels, Wilkerson et Clark).

Cependant, en attaque, on jouera quasiment à guichets fermés. Manqueront tout de même l’appel Aaron Jones, le coureur n°1, et Randall Cobb, le « slot » WR, ce qui n’est pas rien. Mais le QB devrait pouvoir récupérer sa ligne offensive au complet puisque Bulaga (RT) sera de retour alors qu’au poste de RG, on verra peut-être Lucas Patrick qui fut consistant la semaine passée contre les Bears.

Je dis le QB car la question que tout le monde s’est posé cette semaine, c’était de savoir si Aaron Rodgers allait (devait ?) continuer à jouer cette saison. Avec les deux derniers matchs sans enjeu, la tentation est grande de les prendre comme des matchs de pré-saison pour tester les jeunes joueurs, et notamment le QB 2 Deshone Kizer, et même le QB 3 Tim Boyle dont on reparlera dans l’avenir j’en suis sûr.

Mais Aaron Rodgers a coupé court à ces rumeurs. Pour lui, ce ne serait pas de la carrure d’un leader de faire cela alors qu’il se sent en pleine santé. Au contraire, il veut tester lui-même les joueurs qui vont avoir une occasion de se montrer plus que d’habitude comme les WR J’mon Moore et James Kumerow, ou encore le TE Robert Tonyan. Le « head coach » Joe Philbin avait été dans la même direction plus tôt dans la semaine mais en étant plus évasif, laissant la porte ouverte aux spéculations de remplacement de Rodgers. Depuis les déclarations du n°12, on a du mal à imaginer le staff des Packers aller à l’encontre du nouvel homme rendu tout-puissant par son contrat en or.

Et s’il y en a qui est pour que ce soit Aaron Rodgers qui dirige la manoeuvre, c’est bien Davante Adams (WR). Le n°17 est sur les bases de sa meilleure saison voire même d’une saison historique pour les Packers. En effet, en ayant atteint les 100 réceptions cette saison, il est déjà dans les 4 meilleures saisons pour un receveur dans l’histoire des Packers. Il ne lui manque plus que 13 réceptions dans les 2 prochains matchs pour battre le record de Sterling Sharpe (112 réceptions en 1993).

Alors, Adams ne veut pas mettre le pied sur les freins et jouer à fond les deux derniers matchs pour améliorer ses belles statistiques dont il est si fier, lui qui revendique un statut de « meilleur receveur de la NFL » actuellement.

 

pi-wi-packers-jets-rodgers-darnold

Darnold (n°14) sera le QB des Jets. Côté GB, Rodgers (n°12) ou Kizer (n°9) ?

JETS OU « VIEUX COUCOUS » ?

Alors, qui a t-on en face de nous ? L’équipe qui a le 3ème rang virtuel de la prochaine draft. Autant dire que ce n’est pas vraiment brillant.

Pour vous la faire courte, les Jets ont beaucoup de points communs avec les Buffalo Bills… que les Packers ont battu 22-0 précédemment dans la saison. C’est dire…

L’attaque des Jets est une des plus faibles de la NFL, et n’a même pas un jeu de course consistant au contraire des Bills (28ème attaque à la passe, 22ème attaque à la course). C’est un rookie, Sam Darnold, qui emmène l’escouade au poste de QB. Si en début de saison, il était plutôt emprunté, Darnold semble avoir trouvé une certaine aisance depuis 3 matchs, améliorant grandement ses statistiques.

La jeune défense de GB devra être vigilante mais là aussi, ce sera une bonne occasion de faire tourner l’effectif et de tester des joueurs prometteurs (Tyler Lancaster et Fadol Brown sur la ligne défensive, Oren Burks chez les linebackers, ou encore Tony Brown chez les cornerbacks).

En défense, c’est un poil mieux : 19ème défense contre la passe, 23ème défense contre la course. Celle-ci se distingue avant tout par leurs lignes secondaires où règnent les vieux grognards Trumaine Johnson (CB) et Morris Claiborne (CB), et surtout avec le jeune Jamal Adams, un des meilleurs safeties du pays, récemment sélectionné pour le Pro Bowl. Alors, il faudra bien l’expérience de Rodgers pour trouver ses receveurs libres.

Le plus gros danger des Jets réside en équipes spéciales où on retrouve 2 autres sélectionnés au Pro Bowl.

D’abord avec Andre Roberts (WR) en tant que spécialiste des retours. En effet, Roberts est le meilleur retourneur de punts de la NFL et le 3ème meilleur retourneur de kickoffs. Autant dire que les équipes spéciales de GB, plutôt bonnes dans la couverture, seront mis à rude épreuve.

Egalement, le kicker des Jets Jason Myers est dans le top 5 des kickers de la ligue, et il ne devrait pas laisser de points en route si on lui donne l’occasion de frapper des fields goals.

 

LES COMPOSITIONS PROBABLES

 

NEW YORK JETS

Attaque :

Darnold (QB) – Mc Guire (RB) – Beachum (LT) – Harrison (LG) – Long (C) – Winters (RG) – Shell (RT) – Tomlinson (TE) – Kearse (WR) – A. Roberts (WR)  – R. Anderson (WR)

Défense :

L. Williams (DE) – Mc Lendon (DT) – Sheperd (DE) – Copeland (OLB) – Hewitt (ILB)  – Williamson (ILB) – Jenkins (OLB) – T. Johnson (CB) – Claiborne (CB) – D. Roberts (FS) – J. Adams (SS)

packers_jets_3r5k2i6q_ye2eqjni

GREEN BAY PACKERS

Attaque :

Rodgers (QB) – J. Williams (RB) – Bakhtiari (LT) – Taylor (LG) – Linsley (C) – Patrick (RG) – Bulaga (RT) – Graham (TE)  – Adams (WR)  – St Brown (WR) – Valdes-Scantling (WR)

Défense :

M. Adams(DT) – Lowry (DE) – Lancaster (DE) – Matthews (OLB) – Martinez (ILB)  – Morrison (ILB) – Fackrell (OLB) – Alexander (CB) – Breeland (CB) – T. Williams (FS) – Brice (SS)

Absents notables : Byron Bell (RG), Kenny Clark (DT), Randall Cobb (WR), Aaron Jones (RB)

 

Coup d’envoi dimanche 23 décembre à 13 h 00, heure locale, 19 h 00, heure de Paris.

2 Comments

  1. Tu peux remplacer Clark par Adams dans la compo probable en DT, je pense, vu que tu l’as bien mis en absent juste dessous ^^ .
    Et pour les CBs, tu as mis Troy au lieu de Tony pour Brown haha, une petite envie de héros antiques en D huhu ?

    Sinon je suis content pour Lancaster que j’avais trouvé pas mal en PS et qui semble tenir ses promesses sur les quelques snaps qu’il a eus dernièrement.
    Dommage pour l’OT Alex Light qui s’est fait choper par la patrouille anti-dope alors qu’il avait une occasion en or de se montrer…

    Ah et on apercevra ptet du nouveau en RB avec Jones out parce que si on nous met Williams d’un bout à l’autre je me tire une balle (de plus).

  2. Je rejoins Roundeux sur deux points de son commentaire de l’article précédent :

    1 – Merci pour les articles en période de vacances de fin d’année 🙂

    2 – Je ferais jouer Kizer pour voir ce qu’il a dans le bras et comment il trouve ses receveurs. On a vu avec Hundley que la pré-saison c’est bien beau mais que rien ne vaut des matchs de saison pour se faire de l’expérience. Kizer en a peu donc voyons sur deux matchs s’il a du potentiel ou s’il restera juste un backup toute sa carrière.
    Et puis envoyons lui les mecs qui n’ont pas beaucoup joué : Kumerow, Tonyan, Lewis
    En RB, c’est dommage de ne plus avoir Bouagnon, je l’avais trouvé intéressant en PS.

    Pour la défense, je ne dis rien, déjà alignons une équipe et ensuite on verra 🙂
    A la limite, ça fera de l’expérience pour Alexander, Jackson, Brown,…

    Bonnes fêtes de fin d’année à tous et Go Pack Go !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.