Classements 2018 : Semaine 13

7427574b5762b00e6be194fce918d08c--jim-carrey-funny-school-boy

La déroute à domicile face aux Arizona Cardinals n’a pas mathématiquement stoppé les chances des Packers d’être en play-offs. Leurs chances sont même quasi-similaires par rapport à la semaine précédente (environ 2 %). Alors, on continue d’y croire ?

CLASSEMENT DIVISION NFC NORTH

NFCN

COMMENT REMPORTER LA DIVISION ?

Ça parait peu croyable et irréalisable mais oui, les Packers peuvent encore remporter la NFC North.

Le deal est simple :

  • Les Packers remportent leurs 4 derniers matchs pour être à 8-7-1
  • Les Bears perdent leurs 4 derniers matchs pour être à 8-8
  • Les Vikings gagnent contre les Bears en semaine 17 tout en perdant leurs 3 matchs précédents pour être à 7-8-1

Ça fait pas mal de « si » et à la limite, la condition la plus difficile à remplir semble être les 4 victoires de GB. Compte tenu de l’inanité offensive de ces dernières semaines, c’est bien ce challenge qui semble le plus improbable. Ça commence par une victoire face aux Atlanta Falcons, et même si ces derniers affichent un bilan de 4-8, on sait depuis la défaite à domicile face aux Arizona Cardinals que tout est possible…

Rappelons le calendrier des Bears qui viennent de perdre chez les New York Giants  :

  • face aux Los Angeles Rams en semaine 14
  • face aux Green Bay Packers en semaine 15
  • chez les San Francisco 49ers en semaine 16
  • chez les Minnesota Vikings en semaine 17

4 défaites sont nécessaires sur ces 4 matchs. Le match contre les San Francisco 49ers semble quand même difficilement perdable. Mais s’ils perdent la semaine d’avant contre les Packers, le doute pourrait bien être présent.

GB doit aussi dépasser les Vikings. GB ayant perdu l’avantage en cas d’égalité avec MIN, il faut 3 défaites des Vikings sur leurs 4 derniers matchs pour que MIN termine à un maximum de 7-8-1. Le calendrier à venir des Vikings est :

  • chez les Seattle Seahawks en semaine 14
  • face aux Miami Dolphins en semaine 15
  • chez les Detroit Lions en semaine 16
  • face aux Chicago Bears en semaine 17

Nous avons vu que pour notre équation de la NFC North, le match de la semaine 17 doit être une victoire des Vikings sur les Bears. Les Vikings ne doivent donc gagner aucun des 3 autres matchs pour que GB rafle la division. Mission difficile car le match à domicile contre les Dolphins semble donné. Pas impossible néanmoins avec les 2 autres matchs (Seahawks, Lions) à l’extérieur.

CLASSEMENT CONFÉRENCE NFC

nfc

La défaite honteuse des Packers face aux Cardinals n’a pas changé leur place de 11ème dans le classement de la conférence NFC.

COMMENT OBTENIR UNE PLACE WILD-CARD ?

Alors, désormais, si les Packers veulent maintenir un espoir, il n’y a plus qu’à se consacrer à viser la 6ème place qualificative.

Les Los Angeles Rams et les New Orleans Saints vont se disputer les deux premières places NFC. Derrière, sauf gros chamboulement, la NFC North est promise aux Chicago Bears (sauf si..) et la NFC East aux Dallas Cowboys. Derrière, les Seattle Seahawks, après un début de saison compliqué, sont actuellement en feu et promis à la 5ème place.

Alors, qui nous reste t-il pour cette 6ème place qualificative ?

  • Les Minnesota Vikings à 6-5-1
  • les Carolina Panthers 6-6
  • les Philadelphia Eagles à 6-6
  • les Washington Redskins à 6-6
  • les Tampa Bay Buccaneers à 5-7
  • Les Green Bay Packers à 4-7-1

Il faut donc dépasser 5 équipes…. Pas simple. Avec l’hypothèse des 4 victoires de GB (8-7-1), il faut donc que toutes ces équipes aient un bilan final de 8 victoires et 8 défaites maximum sur les 4 derniers matchs, et ainsi que :

  • Minnesota ne remporte qu’ 1 match sur 4 pour avoir un bilan de 7-8-1 (voir ci-dessus)
  • Carolina ne remporte que 2 matchs sur 4
  • Philadelphia ne remporte que 2 matchs sur 4
  • Washington ne remporte que 2 matchs sur 4
  • Tampa Bay ne remporte que 3 matchs sur 4

Réalisable ? Voyons les calendriers de ces équipes :

Pour Minnesota, la simulation a été effectuée ci-dessus : 3 défaites sont nécessaires. Si on estime logique la défaite à Seattle ainsi que la victoire face à Miami, les deux matchs de NFC North à Detroit et contre Chicago seront décisifs et un des deux devra être une défaite pour que GB espère.

Pour Carolina, il faut 2 défaites sur leurs 4 prochains matchs qui sont :

  • chez les Cleveland Browns en semaine 14
  • face aux New Orleans Saints en semaine 15
  • face aux Atlanta Falcons en semaine 16
  • chez les New Orleans Saints en semaine 17

Pour Philadelphia, il faut 2 défaites sur leurs 4 prochains matchs qui sont :

  • chez les Dallas Cowboys en semaine 14
  • chez les Los Angeles Rams en semaine 15
  • face aux Houston Texans en semaine 16
  • chez les Washington Redskins en semaine 17

Pour Washington, il faut 2 défaites sur leurs 4 prochains matchs qui sont :

  • face aux New York Giants en semaine 14
  • chez les Jacksonville Jaguars en semaine 15
  • chez les Tennessee Titans en semaine 16
  • face aux Philadelphia Eagles en semaine 17

Pour Tampa Bay , il faut 1 défaite sur leurs 4 prochains matchs qui sont :

  • face aux New Orleans Saints en semaine 14
  • chez les Baltimore Ravens en semaine 15
  • chez les Dallas Cowboys en semaine 16
  • face aux Atlanta Falcons en semaine 17

Franchement, quand on regarde ces calendriers, la partie ne va pas être simple pour nos adversaires directs. L’avantage d’avoir eu un calendrier plus favorable en début de saison, c’est de trouver ses marques et de se mettre en confiance, ce que les Packers n’ont jamais pu faire en 2018.

Mais oui, je sais, dans le contexte actuel, les fans de GB regardent plus la place à la draft que l’éventualité d’un qualification en play-offs. Après le tremblement de terre médiatique de l’éviction de Mike Mc Carthy, les Packers sont-ils vraiment dans un esprit de compétition ? Et puis, vous l’avez constaté depuis les derniers matchs, l’infirmerie se remplit à vue d’oeil. Dernier cas en date : Kevin King (CB), mis définitivement sur la liste des blessés à cause d’une blessure musculaire à l’ischio-jambier.

Allez, on y verra encore plus clair après les matchs de semaine 14. Pour rappel, voici ceux qui nous intéressent et les vainqueurs souhaités en gras :

  • Green Bay Packers – Atlanta Falcons
  • Chicago Bears – Los Angeles Rams
  • Seattle Seahawks – Minnesota Vikings
  • Washington Redskins – New York Giants
  • Tampa Bay Buccaneers – New Orleans Saints
  • Dallas Cowboys – Philadelphia Eagles
  • Cleveland Browns – Carolina Panthers

Vous le voyez, l’ensemble de ces résultats pour la semaine 14 serait loin d’être infaisable, voire même très probable. Mais il y aura d’autres semaines après la semaine 14…

5 Comments

  1. Merci de continuer à donner les classements malgré nos 2% de chance de PO GBPF ^^ ,

    Et aussi incroyable que ce soit, GB n’est toujours pas éliminé, les circonstances continuent à nous redonner chance après chance, c’est complètement fou…

    Green Bay remporte ses 4 matches => 1/4 W contre ATL

    Minnesota ne remporte qu’ 1 match sur 4 (le match va commencer là mais @SEA est chaud)
    Carolina ne remporte que 2 matchs sur 4 => 1/3 L contre CLE
    Philadelphia ne remporte que 2 matchs sur 4 => 1/3 L contre DAL
    Washington ne remporte que 2 matchs sur 4 => 1/3 L contre SF
    Tampa Bay ne remporte que 3 matchs sur 4 => GAME OVER L contre NO

    Soit déjà 5/6 résultats favorables ce soir et une équipe sur 5 out avec en plus WSH en pleine perdition. CAR joue deux fois NO donc 1 L semble plus que probable et PHI joue… les Rams au prochain match !
    Ça nous laisserait uniquement MIN en course (cette tie de biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip) mais le match qui semblait donné pour eux est contre MIA qui vient de taper NE à domicile donc qui sait…

    Du coup on va pas tanker et taper notre draft stock :p .

  2. Ah pardon c’est LAR CHI ce soir, c’est vrai qu’on peut aussi gagner la div avec 4 L de CHI si MIN en perd 3 sauf celui contre CHI lol ^^ .

  3. vu ce que Chicago a mis aux Rams, je pense qu’il est plus sage d’arreter de rêver ^^
    jouons avec style et panache et travaillons déjà 2019 en incluant plus Tonyan, Kumerow, etc.

  4. On peut arrêter de « rêver » à la NFC North en effet.

    Mais justement, cette victoire des Bears est encourageante pour qu’ils démontent les Vikings en semaine 17. MIN semble être notre adversaire le plus sérieux pour le 6th seed (je sais, ça parait fou de dire ça). La victoire de MIN sur CHI était indispensable pour la NFC North. Mais pour la wild-card, il faut que Chicago batte Minnesota.

    MIN a besoin d’au moins 2 victoires sur leurs 4 derniers matchs (@SEA, vs MIA, @ Lions, vs CHI), sinon GB leur passe devant avec un win-out ! Autant dire qu’on attend fébrilement le résultat de SEA-MIN ce soir.

    Vous y croyez ? Non ? Moi non plus… ^^ Le scénario le plus probable, c’est qu’on finisse 7ème, loupant à la fois les PO et nous faisant redescendre à une place plus quelconque la draft… 🙁

    On me dit dans l’oreillette qu’il faut que GB batte CHI au Soldier Field ? NO PROBLEM ! 😀

  5. tu viens de souligner le point le plus important, battre Chicago au Soldier Field, je n’y crois pas. Leur défense et en particulier leur front 7 est trop fort pour notre OL limitée décimée.
    Ils ont également une capacité à créer des turnovers qui fait réver, bien que les INT d’hier leur ont été offert par Goff.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.