Résultat Flash Week 13 : GB – ARI

Le rapide compte-rendu d’après-match de cette semaine 13 pour ceux qui veulent converser au plus vite avant le grand analyse du match qui interviendra ultérieurement.

Green Bay Packers – Arizona Cardinals : 17 – 20

pi-wi-packers-cardinals-crosby-120218.vresize.1200.630.high.79

Rien n’a marché, même le field goal de Crosby

Il y a quelque chose de pourri qui traine dans le vestiaire de GB tant cette saison est à jeter aux oubliettes. Car c’est une nouvelle défaite qui vient de sanctionner la performance des Packers, et pas par n’importe qui : par la pire équipe NFL actuelle. Les Arizona Cardinals étaient la pire attaque à la course avant ce match avec 77 yards de moyenne. Ils ont couru 182 yards sur le dos des Packers.

Triste performance. Même la défense a été incluse dans le naufrage. De toute façon, même en cas de victoire, l’effectif des Packers était trop décimé pour envisager quoi que ce soit. Ils ont eu tellement de mal à juguler ces Cardinals qu’on ne peut espérer rien d’autre que d’attendre piteusement la fin de saison.

Le match a été une redite des maux des vert et or en 2018. Et j’ai envie de vous dire que l’entraineur en chef Mike Mc Carthy est le moins à blâmer pour la performance d’hier soir. Il a même offert des « reverse » en veux-tu, en voilà.

Il y a surtout eu un gros problème d’exécution. Les joueurs présents n’étaient pas au niveau, Aaron Rodgers inclus. Il y avait déjà trop de blessés pour s’en remettre. Comme si ça ne suffisait pas, Bulaga (RT) dut sortir et son remplaçant Spriggs a comme prévu pris l’eau. Des drops des receveurs, des pénalités, une interception manquée toute faite pour Eddie Pleasant (S), et même Mason Crosby qui manque l’égalisation à la dernière seconde par un FG normalement aisé avec vent arrière. Que de gâchis.

Le plus inquiétant reste la performance d’Aaron Rodgers. GB vit et meurt avec lui. Ses passes sont bizarrement trop imprécises, trop fortes ou trop faibles. Ce n’est même pas qu’il a perdu de la force dans le bras, un Ave Maria avorté ayant prouvé le contraire. Non, ce sont des passes en dehors de la bonne mire qui empêchent soit la réception, soit un gain plus important.

La suite nous dira si cette année est une baisse passagère ou un mal plus profond qui ferait alors de son contrat mirifique un énorme boulet au salary cap de GB. Je n’ose imaginer que ces performances soient le fruit d’une démotivation à jouer dans ces conditions, cherchant à accélérer un changement de staff, et en premier lieu, celui de Mike Mc Carthy. Et pourtant hier, le bon gros Mike ne put pas faire grand chose. Mais c’est acté, il doit partir, ne serait-ce que pour apporter un nouveau souffle, et même s’il est loin d’être le seul responsable de cette année pourrie.

Les joueurs doivent se regarder dans la glace. Comment l’OL Cardinals constituée entièrement de seconds couteaux n’a pas pu être plus bougée que cela ? Comment peut-on manquer des plaquages devant soi ? Comment se fait-il que le pass-rush Cardinals paraisse comme une terreur face à GB ? Enfin, les équipes spéciales ont été proches du néant toute l’année. Anecdote : Jaire Alexander (CB), finalement aligné en retourneur de punt, faute de combattants, a effectué le plus long retour de punt de la saison pour GB : 24 yards… Waow ! :-/

Voilà, une défaite bien triste, honteuse même. Rodgers avait un bilan de 16 victoire et 1 défaite à domicile en décembre. Cette 2ème défaite à son bilan fait tâche. Tout comme la première victoire des Cardinals à GB depuis…. 1949.

Dommage pour les Packers, les astres se sont presque tous alignés dans les autres matchs. Les play-offs seront accessibles en NFC avec un faible bilan montrant qu’un 9-6-1 aurait sûrement pu suffire. Mais maintenant, à 4-7-1, la crise est ouverte. La maison est en feu. La draft 2019 sera d’ores et déjà capitale.

GB-ARI

5 Comments

  1. Une seule défaite au Lambeau en décembre depuis 10 saisons sous l’ère Rodgers, et voilà que Rodgers nous sort une prestation indigne de son niveau, et de son nouveau contrat à 33,5 millions de dollars la saison, qui plus est contre des nullards comme les piafs du désert.
    Le grand ménage doit être fait, et en profondeur !
    Adieu Mike ! Je vais de ce pas écrire au père Noël, lui demander un bon coach, dégager les gros salaires polluants, et faire venir Le’veon Bell !
    Les années à venir seront les dernières de Rodgers, donnons lui le matériel pour faire revenir le Lombardi à Titletown !
    Go Pack Go !

  2. J’ai pas les mots tellement ce match était consternant…
    Pas voulu mettre de message à chaud hier mais c’est pas mieux ce matin.

    Je ne sais pas trop qui a été au niveau sur l’ensemble du match, probablement personne. Il y a eu de bonnes séquences mais irrémédiablement gâchées par des passes foireuses (sous-dosées, sur-dosées, trop basses, tout ce que vous voulez), des drops assez incompréhensibles de tous les receveurs (même Adams y est allé), un pass-rush hommage à Nick Perry, des oublis en défense et comment on peut les pousser à une 3 & 23 à la limite de leur endzone pour ensuite autoriser une passe limite ave maria et une réception miraculeuse de Larry Fitzgerald à une main en plongeant ?
    De toute façon, quand j’ai vu l’interception toute faite ratée juste avant, j’ai senti que c’était mort au vu de notre saison…

    Enfin bref, il n’y a rien à garder de ce match, c’est dommage parce que comme tu le disais GBPF, les autres matchs de la soirée nous auraient été favorables en termes de résultats (défaite des Bears, des Vikings, des Panthers) mais hier soir on avait décidé de définitivement saborder la saison. Honnêtement, je ne vois pas d’autre terme tellement ça ressemble à un match volontairement lâché.

    Par contre David, Le’veon Bell, ouais bof… Pour moi Aaron Jones est notre coureur pour peu qu’on le mette dans de bonnes conditions. Hier, j’ai trouvé :
    1 – Que les actions de courses étaient téléphonées (encore une fois, si Adams est dehors, ça court dans 80% des cas), ça se voyait à 12 kms qu’on allait courir du coup il s’est fait recevoir.
    2 – Qu’on ne lui a filé que 11 pauvres ballons ! WTF !
    3 – Que même s’il n’a eu que 7 portés c’est limite 7 de trop pour Williams qui ne gagnaient pratiquement rien et qui s’empalait systématiquement sur la défense.

    Pour moi la priorité c’est (aucun ordre de préférence) : une putain d’OL parce que Spriggs la porte de saloon, Bulaga le blessé chronique c’est trop faible, un vrai pass-rush (un mec qui met un pression constante pendant tout le match et toute la saison pas de temps en temps, un mec qui reste dans la tête du QB adverse) et des Safety parce que là on est à poil.

  3. Salut, et pourtant une attaque, Rodgers, Adams, Graham, Bell le All-Pro et ses 8000 yards en cinq saisons, donnerait une attaque de feu.

  4. Oui, mais ce que Guile veut dire, je pense, c’est que le poste de RB n’est pas la priorité.

  5. Compte tenu du prix, Bell, c’est no way pour moi. Avec Aaron Jones à prix discount pour encore 2 saisons, les Packers ne peuvent pas se permettre le luxe de surinvestir sur le poste de RB, tant il y a d’autres besoins : OL, pass-rusher et safeties notamment.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.