Packers Brèves n°62 : Big Mike « out »

11645598

Direction les vestiaires jusqu’à la fin de saison pour Mike Daniels (DT)

On entretenait l’espoir mais de plus amples informations ont contraint les Packers à placer Mike Daniels (DT) sur la liste des blessés. D’autres mouvements ont été effectués en conséquence.

DANIELS, LE COUP DUR

La blessure au pied de Mike Daniels était bien sérieuse. Si on espérait un éventuel retour du n°76 pour d’éventuels play-offs, on en est pour nos frais : Mike Daniels ne reviendra pas pour la saison 2018.

Gros gros coup dur pour les Packers. Après la fracture de la cheville de Muhammad Wilkerson en semaine 3, c’est un 2ème élément de la ligne défensive qui est écarté. Cette DL était en théorie monstrueuse, on ne l’aura vu que 2 matchs et demi ensemble. Et voilà maintenant le valeureux Kenny Clark (DT), joueur de 3ème année, devenir le vétéran de cette DL !

Autant vous le dire tout de suite, tous les scenarii envisagés pour accéder aux play-offs ont peu d’importance face à cette nouvelle. Si par un quelconque exploit, les Packers accédaient aux play-offs, je ne vois pas comment résister à des monstres offensifs comme les Los Angeles Rams ou les New Orleans Saints avec la DL dans cet état. 2018 est décidément une année bien pourrie, et désormais, je n’en attends pas plus qu’une sortie avec les honneurs, voire une qualification pour le tour des wild-cards en play-offs, mais qui n’irait pas plus loin, à mon humble avis.

TREVOR DAVIS, REPARTI AUSSI VITE QU ‘IL ÉTAIT REVENU

Ah la la, quand ça veut pas, ça veut pas. Chaque franchise a le droit à deux retours de la liste des blessés par saison après 8 semaines de présence sur cette liste. Autant dire que la désignation des joueurs aptes à revenir n’en a que trop d’importance.

Il y a deux semaines, les Packers avaient placé leur premier retour sur Trevor Davis, le WR de 3ème année. GB comptait sur sa capacité de retourneur pour donner de l’allant à des équipes spéciales incapables de faire un gros jeu. Mais à peine revenu contre les Seahawks, Trevor Davis s’est blessé à l’ischio-jambier, assez gravement pour repartir, cette fois définitivement sur la liste des blessés…

Une désignation qui n’aura donc pas servi à grand-chose, juste le temps d’un bon retour face aux Seahawks… annulé pour une pénalité peu évidente. Néanmoins, les Packers font trop d’erreurs techniques pénalisées lors de ces retours, si bien que les Packers sont une des équipes qui sont les plus faibles au niveau des retours de punt ou kickoff.

NFL: Detroit Lions at Green Bay Packers

Trevor Davis, bonjour… au revoir !

KUUUUMEROOOOWW !!!

Vous en rêviez, les blessures l’ont fait. Avec Daniels et Davis envoyés sur la liste des blessés, cela faisait 2 postes à pourvoir dans l’effectif des 53. James Kumerow (WR), star de la pré-saison (qui ne reste que de la pré-saison malgré tout), déjà désigné pour être le 2ème élément apte à revenir dans l’effectif, est vraiment de retour.

Cette fois, James Kumerow sera bien à Lambeau Field, mais sur le terrain ou le long de la ligne de touche et inactif ? C’est plutôt la 2ème solution qui devrait être privilégiée par le staff. Il faudrait vraiment que Kumerow ait impressionné cette semaine à l’entrainement pour qu’il soit passé devant J’mon Moore (WR) qui devrait lui être privilégié, de part son assiduité depuis le début de saison. À moins que la liste des blessés soit trop impressionnante et remplisse la liste des 7 inactifs. En effet, Cobb (WR), King (CB) ou Breeland (CB) sont autant de joueurs incertains, dont l’absence pourrait profiter à Kumerow.

Si par bonheur pour lui, Kumerow voit des mises en jeu, à lui de maximiser son potentiel par sa vitesse de pointe dont Rodgers est friand. Le n°12 apprécie les « big plays » et les cherche un peu trop souvent en ce moment, en oubliant les joueurs libres à proximité. Alors, sûr que si Kumerow prend de vitesse son défenseur, Rodgers ne se privera pas de lui balancer une « bombe ».

usa_today_11093360.0

Bientôt du Kumerow en jeu ?

UN FULLBACK DEVENU « VITALE » ?

La définition de l’effectif des 53 en septembre dernier avait réservé une grande surprise : l’absence d’un fullback. Du jamais vu. Aaron Ripkowski, 6ème tour de draft 2015, avait tout simplement été résilié en septembre. Symbole d’un poste devenu presque obsolète à l’heure du « tout aérien » en NFL.

Néanmoins, un bloqueur pour la course reste utile et c’est le plus souvent Lance Kendricks, le TE vétéran, qui est utilisé depuis le début de saison en coureur bloqueur pour les courses d’Aaron Jones (RB).

Danny Vitale, 6ème tour de draft 2016, a été récupéré sur l’équipe d’entrainement en octobre en provenance des Cleveland Browns où il avait joué pas moins de 24 matchs ces deux dernières saisons. Est-ce que Vitale sera actif dès ce soir contre les Cardinals ? Car cela fait plusieurs semaines qu’il a pu s’acclimater au carnet de jeu des Packers.

Le retour d’un fullback est-il juste une expérimentation permise par le nombre impressionnant de blessés ou le début d’un retour à des schémas de jeu de course plus conventionnels mais plus efficaces avec un fullback ouvrant la voie au coureur ? Réponse ces prochaines semaines.

NFL: New York Giants at Cleveland Browns

Danny Vitale, sous le maillot des Cleveland Browns

 

Vous pouvez toujours retrouver tous les mouvements d’effectif dans l’ONGLET EFFECTIF de la page d’accueil régulièrement mis à jour.

8 Comments

  1. Quand j’ai vu le titre « Big mike out » je me suis dit, ca y est Mac Carthy est viré pour cause de déchirure sur sa carte des desserts. Mais non c’est Mike Daniels.
    Après c’est pas comme si on jouait encore quelque chose, pour ma part je suis résigné.
    Je pense qu’on va quand même battre les piafs, mais ça sera qu’une semaine de rab avant d’être définitivement éliminé la semaine prochaine contre les falcons.
    Bref qu’il se remette bien Mike Daniels.
    Sa saison aura été plutôt discrète, mais ça reste un joueur que j’apprécie.

  2. En l’état actuel des choses, une blessure de plus ou de moins, ne change plus grand chose !
    Je n’oublie pas que notre super lutteur du New-Jersey produisait sa saison la plus médiocre, et que je le trouvais jusque-la plutôt transparent, ce qui est difficile vu la bête !
    Depuis bien trop longtemps nos saisons sont ruinés par des wagons de blessures, cette saison n’y a pas échappé !

  3. The_Chosen_One

    2 décembre 2018 at 22:52

    Big Mike Out
    J’espere que ce sera les gros titres des journaux du Wisconsin demain matin…

  4. pascal djebaili

    3 décembre 2018 at 01:06

    ils l ont fait , il s ont fait virer, enfin

  5. Alléluia les amis cette défaite est une grande victoire. McCarthy enfin gerté comme un malpropre.
    L’année risque d’etre Excitante, j’attend avec impatience la nomination du nouveau coach principal pour la fin de saison je pense.
    🤩🤩🤩

  6. Hello la packer family,
    Après 2ans a vous lire sans jamais avoir posté sur ce super site, j’avais besoin de partager mon soulagement après avoir lu la breaking news pdt le redzone: le vrai gros mike dégage des ce soir. Allelouia, enfin une semaine que je vais débuter de bonne humeur malgré la seconde saison sans playoff. Je sens enfin les nuages se dégager sur la toundra. Merci Malfarcie pour le superbowl mais je ne te regretterai pas après ces 4 dernières saisons de trop. Go Packers, la résurrection est en marche

  7. Malfarcie 🙂 il va avoir le temps d’en manger de la farce de Noël.
    Bienvenue en tout cas !

  8. Bienvenue sur GBPF et dans la nouvelle ère des Packers, c’est vrai que c’est Noël avant l’heure haha !
    Maintenant oublions-le et pensons à l’avenir, parce que ce sera vraiment dur de faire pire que lui !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.