Résultat Flash Week 12 : MIN – GB

Le rapide compte-rendu d’après-match de cette semaine 12 pour ceux qui veulent converser au plus vite avant le grand analyse du match qui interviendra ultérieurement.

Minnesota Vikings – Green Bay Packers : 24 – 17

NFL: Green Bay Packers at Minnesota Vikings

Eh ben, si on m’avait dit ça en début de saison : que les Packers seraient éliminés de la course aux play-offs dès la semaine 12, j’aurais rigolé aux éclats ou imaginé des blessures à gogo pour la saison, celle du n°12 en tête. Oui, éliminés selon moi, car ce n’est pas les 3 % de chances statistiques restantes qui me donnent de l’espoir. Non, trop aléatoire et improbable.

Aaron Rodgers était bien là hier pour voir son navire Packers coulé par le drakkar Vikings. Néanmoins, les blessures ont joué un rôle majeur dans la défaite de GB hier. Avec celles de Cobb (WR), Perry (OLB), King (CB) et Daniels (DT) avant le match, se sont rajoutés en cours de match celles de Bakhtiari (LT), Taylor (LG), Davis (WR) et Brice (SS).

Quand GB devait tirer sa force d’une ligne défensive à faire peur en début de saison, Clark se retrouvait bien orphelin de Daniels et Wilkerson, même si le rookie non drafté Lancaster a marqué de sa présence. Hier soir, 12 rookies sont entrés en jeu pendant le match en attaque ou en défense. C’est juste ce qu’il fallait en plus pour que les Packers ne puissent pas arriver à leurs fins, tant ils étaient en situation de fébrilité.

Il est étonnant de constater que comme à chaque match, GB connaît une période (généralement en première mi-temps) où elle semble réciter son football et donne l’impression de pouvoir prendre la mesure de n’importe quel adversaire. Et puis, tout d’un coup, la machine offensive se dérègle, un grain de sable (turnover, décision arbitrale, coaching) se met dans les rouages, et la défense qui joue admirablement bien son rôle en première période, fatigue à devoir sauver la peau de l’attaque. Et au final, le même scénario se répète encore et encore.

L’attaque avait donc trouvé son rythme en début de match avec un parfait mix de courses et de passes. Tout semblait fluide et cela donnait 2 TD pour GB. Deux touchdowns auxquels avaient répondu du tac au tac les Vikings, en profitant d’un pass-rush Packers faible et d’erreurs individuelles en couverture commises par les safeties (Josh Jones ne sait pas plaquer, c’est définitif). Le score était de 14-14 à la mi-temps alors que MIN avait laissé 2 fields goals manqués en route et la possession en 2ème mi-temps était pour GB, de quoi espérer donc.

Mais la 2ème mi-temps ne fut que le même plat réchauffé depuis des semaines. L’attaque patine et hier, c’était avant tout dû à la pression défensive de la DL Vikings. Comme prévu, elle a enfoncé l’intérieur et Rodgers s’est retrouvé plus d’une fois submergé. Et quand Bakhtiari (LT) a dû sortir en fin de match, ce fut l’hallali.

Et pour rajouter au tableau, l’entraineur Mc Carthy y allait de son erreur d’appréciation avec une 4ème tentative tentée dans son propre camp en milieu de 3ème quart-temps. Non nécessaire, mal préparée, mal exécutée, mal pensée (4 fois Aaron Jones sur les 4 tentatives), l’échec de cette action marquait le tournant du match.

Les Vikings marquaient d’abord un FG avant d’ajouter un TD, Cousins, loin d’être impressionnant, pouvait trouver à loisir ses receveurs, ne subissant que peu de pression et de moins en moins au fur et à mesure du match. Kyler Fackrell (OLB) n’est pas (encore peut-être) la révélation attendue.

La fin de match faisait mal au coeur, Rodgers n’avait quasiment plus de protection et quand il en avait, il oubliait encore quelques « checkdowns » faciles.

Le tableau n’aurait pas été complet sans l’habituel fumble (souvent en équipes spéciales). GB doit désormais être l’équipe qui en commet le plus en NFL. Cette fois, c’est Tramon Williams qui s’y collait avec une erreur de jugement à 6 mn de la fin sur un punt indigne du vétéran qu’il est. Même si cela ne causait pas de points directement, les Vikings tentant une téméraire 4ème tentative avortée, cela scellait, avec le chrono qui tournait, le sort de la saison des Packers.

Voilà, depuis 2008 (1ère saison de Rodgers titulaire), la saison des Packers ne s’était pas arrêtée aussi tôt.

Pour réussir en NFL, il faut éviter les blessures, cela ne l’a pas fait. Il faut avoir de la chance, nada pour GB. Il faut être discipliné : des erreurs individuelles coupables ont jalonné la saison. Il faut s’adapter à la situation, l’entraineur sait préparer les matchs, en témoigne encore la 1ère période d’hier, mais est trop souvent débordé par une tournure des évènements négative. Et il faut surtout du talent, ce talent qui peut masquer tous les éléments que je viens de citer. Mais avec son maître à jouer sur une jambe la première moitié de saison et des postes en souffrance résultant de la gestion de la franchise ces dernières années, 2018 était bel et bien une année de reconstruction. Place maintenant en 2019 au plus haut choix de draft depuis 2009. Il reste 5 matchs pourtant…

VGB

Publicités

11 Comments

  1. Bonjour, moi aussi fidèle lecteur depuis des mois et fan de green Bay depuis que je suis la NFL càd les PO de la saison 2014/2015 ou j’avais perdu un pari en pariant… contre les Packers. ( a l’époque je n’y connaissais rien…), bref j’ai décidé de participer aux échanges cette fois.

    Car aussi fou que ça puisse paraître et malgré la violente gueule de bois de ce lundi (ce fut dur de s’endormir a 6h du mat…) la qualif en PO est loin d’être improbable. J’ai fait mon analyse…

    Bref, je pense qu’il y a de vraies chances que 3 equipes de la NFC nord se qualifient en chipant donc les 2 wild card de la NFC. En effet, La NFC east est trop faible cette année et trop homogène, d’autant plus depuis que Wash a perdu son QB. Il semble peu probable que 2 équipes aient un bilan au dessus de 9 victoires…

    Pour ce qui est de la NFC sud, moi qui espérais une victoire de carolina contre seattle, au final le resultat semble plutot « idéal » au vu de la situation de GB. Carolina a un calendrier terrible, un roster un poil léger, et donc ça semble compliqué pour eux de faire une très grosse fin de saison (sur le papier en tout cas) et de gagner 4 ou 5 matchs sur 5 en jouant 3 fois a l’extérieur et 2 fois contre NO.

    Reste donc la NFC Ouest et donc l’adversaire et ennemi juré numéro 1 de Green bay (sur le papier) Seattle. Grâce a son match nul contre Minnesota, si Green bay fait un sans faute sur les 5 derniers matchs restants ( bien plus abordables que les 5 précédents…) et que Seattle ne gagne que 3 matchs (ou moins) sur 5 alors green bay sera devant grace a son nul contre Minnesota et malgré la defaite contre seattle ya 2 sem.

    Bon, maintenant le souci c’est que Seattle a un calendrier abordable… mais loin d’être cadeau non plus SF , viks, puis @ SF puis KC et Arizona pour finir. Bon il faut espérer que KC ne soit pas assuré de finir en tête de sa conf. avant ce match là… mais sinon les viks seront en lutte pour les PO (et je pense qu’ils vont monter en régime…) et puis SF peut être un vrai poil a gratter… bon le dernier match contre Arizona devrait être une formalité. Mais sur le papier, Seattle pourrait ne gagner que 2 ou 3 matchs.

    d’autant plus que le bilan de seattle est de 2/2 a la maison pour le moment et le groupe est jeune très jeune… et eux aussi ne sont pas a l’abri de blessures… et ou d’un match sans… bref, on se « rassure » comme on peut mais sur le papier c’est loin d’être impossible…

    bon ceci dit ca serait bien de créer un électrochoc en virant enfin bigmac… plutôt que d’attendre la fin de saison… pour sortir de cette léthargie et aller chercher un 5/5 possiblement salvateur!

  2. pascal djebaili

    26 novembre 2018 at 13:49

    Merci GBPF
    On a vu le même match , et encore le même final, c est un véritable calvaire cette saison.
    Trop de mauvais choix, trop de blessés, trop de tricheurs, un playbook des années 80 by mcfly, un Rodgers mais très en dessous de son niveau.

    Il nous manquait une défense, on l’a trouvé, on a même trouvé un super RB

    Notre saison aurait pu basculer mais ce match est a l’image de la saison : on a battu les BEARS sur un miracle, les Bills sans QB, les chercheurs d or sans leur QB, MIAMI sans leur QB…

    Après, que des défaites, où le sort aurait pu être différent, on peut parler d’un beau gâchis.

    Il est temps de faire le tri dans le staff, MCFLY DOIT CÉDER SA PLACE, dès demain , on doit préparer la saison prochaine dès aujourd’hui.

    Il est temps de renouveler l’effectif en profondeur:
    – on doit couper l’escroquerie NICK PERRY, payer un LB à ce tarif pour un rendement d’un rookie undrafted, la plaisanterie a assez duré, on devrait même faire un procès a notre ancien GM, pour le coup
    -JIMMY GRAHAM, franchement il nous apporte pas grand chose, la connexion ne se fait pas avec RODGERS, à ce tarif là je dis stop aussi, je préfère KENDRICKS et TONYAN .
    -TRAMON WILLIAMS merci pour tout mais il est super dépassé ou on va devoir revoir son contrat
    – COBB est en régression constante depuis 2014, j’ai mal qu’on ait pas garder J.NELSON ; on le garde mais alors pour pas grand chose
    – CLAY MATTHEWS, il se bat, et lui est concerné, mais on ne doit pas faire de folie pour lui, son contrat doit pas nous coûter 2 bras, le poids des années se fait sentir.

    On va avoir du space cap, pas mal de choix à la draft, il va falloir sortir le chéquier et enfin protéger Rodgers, et nous trouver des LB dignes de ce nom, et là nous pourrons espérer retrouver les sommets.

    Les dratfs 2017 et 2018 sont loin d’être sales, mais j’ai un doute sur le physique de K. KING à durer en NFL.

    Pour moi la saison est finie, on a deux wagons de blessés, je forcerai pas sur la fin de saison, et je tankerais définitivement cette saison, pour obtenir le meilleur choix possible à la draft, et avec deux R1 on a la possibilité d’aller chercher haut… la perle qui nous manque.

  3. Bienvenue, éternel optimiste, c’est bien !
    Avec Favre puis Rodgers, je l’ai moi même toujours été, tant ces deux génies portaient leur équipe, et une saison à bout de bras.
    Avec un alignement des planètes tout est toujours possible en NFL, mais malheureusement on est bien trop limité cette saison, avec des rookies aux quatre coins du terrain, c’est mission impossible, saison à oublier !

  4. Quel déception, autant contre les Rams, Patriots, et Seahawks, on avait perdu avec les honneurs, et même frôlé la victoire contre peut-être l’un des futurs vainqueurs du Super Bowl, autant là on a vite compris que la saison était finie.
    Pour toute les raisons que GBPF a évoqué dans son analyse parfaite, la saison 2018 est un fiasco, Gutekunst doit en tirer les conclusions qui s’imposent, et offrir les meilleurs conditions à son richissime quarterback pour les quatre saisons à venir, sinon les 134 000 000 de dollars investis sur un seul homme le seront à perte !

  5. Merci pour le résumé !

    C’est à se demander si il vaudrait pas mieux souhaiter au moins une autre défaite dans nos derniers matchs histoire de sceller le sort de McCarthy… Une purge offensive cette 2° mi-temps, pourtant on pouvait y croire après cette 1° mi-temps pas dégueu.

    J’espère qu’on va profiter des prochains matchs contre des adversaires plus faibles pour reposer nos blessés et faire jouer nos jeunes. Kumerow et Tonyan j’espère vraiment les voir contre les Cardinals !

    Voyons le bon côté des choses, plus on perd meilleur sera notre pick^^

  6. The_Chosen_One

    26 novembre 2018 at 19:40

    bienvenue à James5
    merci à GBPF (as usual)
    mon analyse en quelques points :
    un play call offensif digne d’un débutant à Madden
    comme d’habitude ce qui marche au 1er QT est abandonné pour le reste du match.
    Tonyan claque un TD de 60y la semaine dernière, on le voit pas du match hier.
    Les pitoyables arnaques « go for it » de mcCarthy, juste pour dire : « vous voyez j’ose », la 1ere delay of game, la seconde t’envoie un petit gabarit comme Jones en force dans le mur de la DL des Vikings en pensant que ça va passer….. mais c’est d’une médiocrité affligeante.
    la défense a été découpé tout le match comme aux plus belles heures de Capers
    le pass rush est resté à Green Bay
    Rodgers en dessous de son niveau ne semble avoir confiance qu’en Adams

    Il reste 5 matchs, 3 victoires au mieux (Cards, Jets et Lions) et encore contre les Jets et surtout les Lions c’est loin d’être joué.

    Encore 35 jours avant le black monday.
    Quand je vois comment les Browns revivent depuis qu’ils ont viré Jackson et notamment en attaque, je me dit qu’on ferait bien de tourner la page tout de suite, confier le HC à Pettine pour finir la saison et donner l’attaque à Philbin, et même si je suis partisan de laisser rouler pour avoir un top 10 à la draft, qu’au moins on s’amuse un peu en regardant les derniers matchs.

    Conclusion : allez tous faire votre acte citoyen vert et or !
    https://www.change.org/p/green-bay-packers-fire-mike-mccarthy-79513138-7d3a-4415-863b-56d92597b1f7

  7. Si il n’y avait pas l’obligation de faire apparaitre mon adresse, une énième fois dans le système de big data, j’aurai signé pour les adieux du bon Mike.
    Tu fait référence aux Browns, qui aurait imaginé avant la saison, qu’à la semaine 12, Packers et Browns seraient à égalité 4-6-1, incroyable !

  8. Malheureusement je ne crois pas a un miracle pour cette fin de saison comme dit précédemment donner du temps de jeu aux jeunes et top 10 draft pick pour que les saisons prochaines soient meilleures
    Go pack go!!!

  9. C’est assez incroyable ce sentiment d’inéluctabilité pendant le match.
    La première mi-temps est pas mal, une alternance entre les passes rapides et la course pour marquer 2 TD. Bonne entame de match pour la défense puis après c’est un mélange entre erreurs individuelles et blessures mais ça peut passer encore.

    Et puis la 2nde mi-temps c’est le trou noir, le Bak se blesse, le coté gauche se fait enfoncer, on revient à des playcall foireux soit tout course soit tout passe, McBaloche les pose quand il ne faut pas… En fait, tu vois le 3e QT défiler et tu sais que c’est plié et qu’on ne fera rien… Du coup, la fin du match est looonnnngggguuuuuueeeee…..
    Coté défense, on a tellement de blessés qu’à un moment ce n’est plus gérable. Le pass-rush a été assez faiblard voire inexistant… Encore un punt que Williams ne veut pas attraper, il n’a toujours pas compris que ses feintes c’est de la daube et qu’il ferait mieux d’attraper le ballon…

    J’ai vu plus haut que quelqu’un pensait que Rodgers n’avait confiance qu’en Adams…
    Honnêtement, je ne pense pas. Au début du match, St-Brown fait 3 belles réceptions quasiment coup sur coup mais après il n’est presque plus visé. Kendricks, Jones et Lewis ont eu des réceptions et Jones a servi de soupape de sécurité 2 ou 3 fois en début de match puis plus rien…
    MVS n’est quasiment jamais ciblé depuis 2-3 matchs alors qu’il montrait de belles choses, c’est assez incompréhensible… J’Mon Moore est toujours porté disparu…
    Pour moi ça fait trop, ça voudrait dire que Rodgers ne fait confiance à aucun de ces mecs alors qu’il leur envoie la balle en début de match, que ça marche mais après non, il ne veut plus…
    En fait, j’ai l’impression dans les drives de première mi-temps de regarder un script bien mis en place, bien appris et bien déroulé (travail de Philbin de la semaine ???).
    En 2nde mi-temps, plus rien, ça ne ressemble à rien, on dirait des stratégies au doigt mouillé, au pif (McCarthy qui doit se démerder seul ???)… Et comme par hasard, ce sont sur les premiers drives qu’on voit des tentatives avec 2 TE, du Lewis, du mouvement, des passes rapides… Dès la 2nde mi-temps, tu reviens avec ton RB, ton TE (Graham) et tes 3 WRs et plus de surprises…
    De mon canapé, ça semble évident que c’est pas le même mec qui prépare les drives de 1ère MT et qui appelle les jeux en 2nde MT mais tout est plus facile du canapé…

    Comme dis James5 (bienvenu), ça peut marcher avec un sans faute et un peu (beaucoup) de chance mais au vu de ce qu’on voit depuis septembre, est-ce que ça vaut le coup ? Je sais pas…
    En tout cas, quoiqu’il arrive, j’ai pas spécialement envie de lâcher la fin de saison et de finir à 4-11-1. Je préférerais qu’on tente des trucs pour que la fin de saison soit fun.
    Go Pack Go !

  10. Bienvenue au Green Bay Purgatoire James5 :p .

    PO toujours possibles oui mais on en est au point où on veut juste voir cette équipe jouer au football 4QT au lieu de ressembler à Suicide Squad…

  11. Merci à tous! 🙂
    Je suis d’accord sur le fait qu’on attendait mieux de cette saison et qu’il y a des matchs qui n’ont pas été terribles du tout…. mais d’un autre coté, meme si il y a des defaites qui sont logiques car on a été dominé par l’adversaire comme aux pats, a Minnesota à washington… il y a aussi eu plusieurs matchs qu’on domine et qu’on aurait mérité de gagner… aux rams, a seattle, a detroit notamment. apres il y a ce match « chanceux » contre chica avec ce retour inespéré mais dans la foulée on a subi un match nul assez injuste contre Minnesota.

    Bref tout ca pour dire que sur l’ensemble et avec un calendrier ultra difficile on a quand meme fait des bons matchs. un match sur 2(contre les « gros ») en somme le tout dans la conférence la plus compliquée et la division la plus difficile aussi.

    … d’ou mes espoirs pour la fin de saison. Je pense vraiment que le « sans faute » est possible car le calendrier va vraiment s’alléger. Apres faudra voir ce que fait la concurrence…mais ca peut tourner tellement vite en NFL que… meme chicago avec une mauvaise spirale n’est pas a l’abri…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.