Aaron_Rodgers_is_structuring_his-6faee8a38aac8b5a5a4fc00b173525ca

Voyons comment les classements de la NFL ont évolué en l’absence des Packers, au repos durant la semaine 7.

CLASSEMENT DIVISION NFC NORTH

NFCN

La NFC North est devenu un beau bordel depuis la semaine 6. Les 4 équipes se tiennent en une victoire !

On avait quitté les Chicago Bears en leaders de la NFC North, deux semaines plus tard, ils sont… derniers de la poule ! Les Bears sont redescendus sur terre avec deux défaites d’affilée, deux défaites néanmoins plutôt cruelles chez les Miami Dolphins et les New England Patriots, deux défaites qui auraient très bien pu être converties en victoires avec un brin de chance supplémentaire pour Chicago où Mack joue en souffrant d’une blessure à la cheville. Mais à GB, on ne s’en plaindra pas !

Et qui donc pour remplacer les Bears sur le trône de la division Nord de la NFC ? Nos bons vieux ennemis des Minnesota Vikings qui reprennent la main (bilan de 4-2-1) grâce à deux matchs faciles de leur calendrier (victoire à domicile face aux Arizona Cardinals et à l’extérieur chez les New York Jets).

Les Detroit Lions continuent leur remontée (3-3) avec une victoire chez les Miami Dolphins après leur semaine de repos en semaine 6.

Les Packers, dans tout ça, sont toujours 2ème de la division avec ce bilan de 3 victoires, 2 défaites et 1 nul, collé aux Vikings.

Les 4 équipes sont en lice pour la semaine 8. Le classement va forcément évoluer.

CLASSEMENT CONFÉRENCE NFC

NFC

Les Packers n’ont pas joué… mais sont en position d’être en play-offs en occupant le 6ème rang NFC avec un bilan de 3-2-1, ils ont chipé la 6ème place qualificative détenue par les Tampa Bay Buccaneers (3-3) en semaine 6, qui s’en sont sortis par un field goal gagnant de 59 yards en prolongations face aux Browns.

La NFC symbolise la parité de plus en forte en plus forte en NFL, à l’exception notabledes Los Angeles Rams (7-0), rouleau compresseur en attaque, chasseur de QB en défense. Les Packers les rencontrent ce dimanche au Coliseum de Los Angeles…

Derrière eux, tout réussit aux New Orleans Saints qui arrachent encore une victoire grâce au coup de pied du kicker expérimenté des Baltimore Ravens qui finit… sur le poteau à la dernière seconde, donnant la victoire aux leaders de la NFC South (5-1).

Les Washington Redskins sont les surprenants leaders de la NFC East où les New York Giants coulent et où les Philadelphia Eagles et les Dallas Cowboys déçoivent.

Ayant chipé la place de leader de la NFC North aux Chicago Bears, les Minnesota Vikings complètent le carré des leaders de division.

Les Carolina Panthers (4-2) et les Green Bay Packers (3-2-1) complètent les équipes en position d’être en play-offs, ce qui peut surprendre les fans des Packers, peu habitués à un tel bilan après 6 journées.

Mais à part les Arizona Cardinals, les San Francisco 49ers et les New York Giants, toutes larguées avec un bilan de 1-6, tout reste encore possible pour les 13 autres équipes tant les positions sont resserrées.

DANS LE RESTE DE LA NFL

Après leur défaite face aux New England Patriots, les Kansas City Chiefs (6-1) continuent de faire le show en AFC et ont atomisé les pauvres Cincinnati Bengals (4-3), pourtant candidats au trône de l’AFC North et encore 6ème AFC actuellement.

Ce sont les Pittsburgh Steelers qui sont désormais en tête de l’AFC North (3-2-1), 4ème AFC, alors que l’AFC South est menée par… les Houston Texans (4-3) qui profitent de la déconfiture des Jacksonville Jaguars et des Tennessee Titans. Les New England Patriots (5-2) continuent leur balade de santé en AFC East.

De surprenants Los Angeles Chargers (5-2) complètement le tableau des équipes AFC en position d’être en play-offs.

LES AFFICHES DE LA SEMAINE

  • Los Angeles Rams (n°1 NFC) –  Green Bay Packers (n°6 NFC) : Les Packers peuvent-ils faire chuter les invaincus Rams ?
  • Minnesota Vikings (n°4 NFC) – New Orleans Saints (n°2 NFC) : Revanche des play-offs 2017 ?
  • Carolina Panthers (n°5 NFC) – Baltimore Ravens (n°7 AFC) : Ça va cogner !
  • Jacksonville Jaguars (n°11 AFC) – Philadelphia Eagles (n°11 NFC) : Deux équipes en difficulté et pourtant cela aurait pu être l’affiche du Super Bowl 2017
Publicités