Échauffement Week 6 : GB – SF

s-l1000

Match du lundi soir pour les Green Bay Packers qui accueillent les San Francisco 49ers très affectés par les blessures. Défaite interdite !

UNE ATTAQUE NINERS DÉCIMÉE

Matt-Breida

Matt Breida (RB), probablement présent, sera l’arme n°1 de l’attaque 49ers

Alors que certains pariaient sur les 49ers pour être la surprise de la saison 2018, à l’instar des Los Angeles Rams de 2017, tout s’est écroulé pour San Francisco lors de la semaine 3 quand leur nouveau QB, Jimmy Garoppolo, dont l’encre de son nouveau gros contrat était encore toute fraîche, s’est rompu les ligaments du genou face aux Kansas City Chiefs. Patatras ! Et comme un malheur n’arrive jamais seul, Jeremy Mc Kinnon, coureur n°1 recruté aux Minnesota Vikings à l’inter-saison, est lui aussi indisponible pour 2018 pour la même raison…

Pour ce match à Green Bay, d’autres blessés (plus temporaires ceux-là) se sont rajoutés à la liste. Les WR 3 (Dante Pettis) et WR 4 (Trent Taylor) seront absents, ce qui laisse malgré tout Pierre Garçon (WR 1) et Marquise Goodwin (WR 2). Le problème, c’est que le QB 2, désormais QB 1 pour l’année CJ Beathard, est incapable de les trouver.

Il y a donc peu à craindre des longues passes pour les lignes secondaires Packers. Celles-ci pourront se rapprocher de la ligne de mise en jeu pour presser le QB et arrêter le jeu de course. Car l’attaque des Niners, surtout depuis la blessure de Garoppolo, est basée sur la course avec Matt Breida (RB 2). Le souci pour San Francisco, c’est que Breida, également, est incertain pour le match en raison d’une entorse de la cheville. Sa présence sera le facteur « X » de l’attaque des 49ers tant la vivacité de Breida est performante. Pour le remplacer, Alfred Morris (RB) sait aussi courir mais joue beaucoup plus dans le registre de la puissance que de la vitesse.

Pour provoquer ce jeu de course, San Francisco propose une ligne offensive de bonne facture : Staley (LT) – Tomlinson (LG) – Richburg (C) – Person (RG) – Mc Glinchey (RT), ce dernier étant le 9ème choix de la dernière draft. Si elle peut créer des brèches pour la course, elle ne peut pas faire de miracles quand CJ Beathard garde trop longtemps le ballon par sa lecture approximative des tracés.

Le match pour la défense des Packers devrait donc s’apparenter au match contre Buffalo où elle avait maintenu les Bills à zéro point. La différence notable sera le niveau de qualité de l’OL Niners, bien supérieure à celle des Bills, mais qui protège un QB moins mobile et moins puissant. Alors la tactique sera simple pour les Packers, profiter de la (normalement) non menace profonde des 49ers pour mieux les harceler sur la ligne de mise en jeu et user des « blitz » pour mettre en panique CJ Beathard et cumuler les sacks, comme face aux Bills.

Une belle performance de la défense des Packers continuerait d’améliorer sa position statistique, actuellement 4ème défense de la ligue au nombre de yards encaissés par match et un 2ème rang pour la défense contre la passe dans la même catégorie statistique. Oui, oui, vous avez bien lu. Une sacrée amélioration par rapport aux années précédentes.

Mais attention, de l’aveu même du coordinateur défensif Mike Pettine, ces chiffres sont trompeurs et il estime que la défense en « zone rouge » doit beaucoup s’améliorer, ainsi que la création de turnovers (interceptions et fumbles forcés) où GB se situe en milieu de tableau NFL. La situation de 14ème défense NFL au nombre de points encaissés semble plus conforme à la réalité, ce qui est déjà une claire amélioration par rapport à l’an passé. Un effet Pettine ?

L’ATTAQUE EN SYNCHRONISATION ?

rodgers_aaron-1-1040x572

Si la défense fait son boulot, on ne peut pas en dire autant de l’attaque qui ne parvient pas à trouver la bonne cadence. Aaron Rodgers va de mieux en mieux vis-à-vis de son genou et envisage de jouer sans protection à ce niveau.

Comme contre les Bills, le principal challenge sera de contenir la ligne défensive de cette défense 4-3 : Solomon Thomas (DE) – Earl Mitchell (DT) – Deforest Buckner (DT) – Arik Armstead (DE). Avec Bulaga (RT), en délicatesse avec son genou, et Lane Taylor (LG), un peu aux fraises depuis le début de saison, il y aura un match équilibré. Si, comme contre les Bills, l’OL gagne aisément son duel, la suite ne sera qu’une formalité. Pour cela, Bulaga devra être présent car Spriggs (RT 2) est lui aussi blessé et plus sérieusement que le n°75.

Car dans les lignes secondaires, les 49ers n’ont pas beaucoup de pépites. Ils ont certes acquis Richard Sherman (CB) à l’inter-saison mais le vétéran a perdu un peu de sa vigueur en revenant d’une rupture du tendon d’achille occasionnée en 2017 et en étant moins bien entouré qu’aux Seahawks. Si Sherman (CB) reste le meilleur élément des lignes secondaires 49ers, il n’est plus au temps de sa splendeur et Davante Adams (WR) peut prendre l’ascendant. Et si Sherman réalise une bonne prestation, Aaron Rodgers devrait pouvoir exploiter les faiblesses des coéquipiers du n°25. À San Francisco, on regrette encore et toujours le safety Eric Reid, non reconduit sûrement pour sa contestation auprès de Kaepernick, et qui vient tout juste d’être signé par les Carolina Panthers

DÉFAITE INTERDITE

Tout porte à croire que ce match devrait être une redite du match contre les Buffalo Bills, la froideur en plus avec des températures proches de 0°C demain soir. Si tel n’est pas le cas, l’ambiance morose continuera d’exister, et ce serait même le feu dans la maison en cas de défaite.

On a vu des bribes de belles actions offensives la semaine passée contre les Detroit Lions. Si GB ne commet pas 3 turnovers et que Crosby (K) redevient Crosby et rentre tous ses FG, ce match doit être une formalité.

À voir lundi soir, un match entre deux franchises légendaires, l’une qui a marqué les années 60, l’autre les années 80, et qui ne sont pas forcément à la fête actuellement. Pour GB, on espère que ce ne soit que passager..

LES COMPOSITIONS PROBABLES

GREEN BAY PACKERS

Attaque :

Rodgers (QB) – A. Jones (RB) – Bakhtiari (LT) – Taylor (LG) – Linsley (C) – Bell (RG) – Bulaga (RT) – Graham (TE) – Adams (WR) – Allison (WR) – Valdes-Scantling (WR)

Défense :

Clark (DT) – Daniels (DT) – Matthews (OLB) – Burks (ILB) – Martinez (ILB) – Perry (OLB) – T. Williams (CB) – King (CB) – Alexander (CB) – Brice (SS) – Clinton-Dix (FS)

Les absents notables : Randall Cobb (WR)

 

SAN FRANCISCO 49ERS

Attaque :

Beathard (QB) – Breida (RB) – Juszczyk (FB) – Staley (LT) – Tomlinson (LG) – Richburg (C) – Person (RG) – Mc Glinchey (RT) – Kittle (TE) – Garçon (WR) – Goodwin (WR)

Défense :

Thomas (DE) – Mitchell (DT) – Buckner (DT) – Armstead (DE) – M. Smith (OLB) – Warner (ILB)  – Foster (OLB) – Sherman (CB) – Witherspoon (CB) – Tart (SS) – Colbert (FS)

Green-Bay-Front-Seven-vs-San-Francisco-Offensive-Line

 

Coup d’envoi lundi 15 octobre à 19h15 (heure locale), 2h15, heure de Paris.

13 Comments

  1. j ai peur de voir un match assez mediocre….

  2. The_Chosen_One

    15 octobre 2018 at 13:57

    on a vu qu’en attaque on peut avoir des solutions avec les 2 rookies, qui ne sont peut être pas encore parfait, mais avec seulement 2 matchs pro pour l’un, et 1 pour l’autre, les promesses sont là. J’espère qu’on les verra cette nuit.
    Je laisse tomber mes espoirs de fantaisie dans le play call tant Little big Mac sera là, mais ne serait ce qu’une alternance intelligente comme les Pats hier soir serait un vrai plus.
    Après j’adorerais plus de turnover défensif, avec un pick 6 par exemple (ça fait longtemps). La 1ere INT de Jackson ça serait sympa, pick six pour King, une paire de sack pour Clark, et FF récupéré pour Martinez. Agrémenté en attaque du 1er TD de St Brown et d’un doublé de Jimmy
    Voilà la soirée idéal ! 🙂
    GO PACK GO

  3. Ambitieux programme ! 😀 Mais j’approuve !
    Pour le match Patriots – Chiefs d’hier soir, ce qui m’a marqué, c’est quand Brady a voulu faire du Rodgers… avec pas la même manière et pas le même résultat 🙂

  4. Est-ce que ça peut être pire que la 1 MT vs DET 😀 ? Mais j’avoue que maintenant avec GB, la peur du match de m… est omniprésente et c’est bien triste…

  5. Si on a que la moitié ou même le quart de ça, je prends haha !
    La défaite WTF de CHI nous a remis en selle malgré ce début de saison pour le moins indigeste alors autant saisir l’occasion de revenir en tête de div temporairement et après on pourra essayer de mettre de l’ordre dans ce bazar pour au moins avoir une chance contre les Rams et les Pats.
    Curieux de voir si Breeland pourra se montrer ce soir !
    Et Kittle fera un beau test de TE défense aussi.

  6. J’ai vu ça aussi pour Brady ^^ , soirée portes ouvertes avec beaucoup de déchet sur les lancers en sideline… En gros il reste précis sur les lancers au centre du terrain ou les lobs lointains mais il y a des failles à exploiter pour nous et je pense qu’on pourrait finalement avoir des chances décentes contre NE avec une D meilleure que ces dernières années… A condition que l’O tourne un peu parce que 40 points on en est loin pour l’instant. KC et mahomes ont quasiment fait du GB en 1 MT en se foutant dans un trou de 9-24 sans l’aide de personne.

    L’autre élément de surprise qui pourrait jouer, c’est le retour de Kumerow, contre lequel aucune D ne sera préparée. S’il peut vraiment être le nouveau Nelson de Rodgers, ça pourrait débloquer toute l’attaque (rêvons…) ! Par contre, quand on voit que NE n’a pas pris une seule pénalité du match, ça fait peur…

  7. … ou réfléchir 😀

  8. Ok, je viens de le voir, on peut en parler ici ou il faut attendre le flash ?

  9. Chacun est libre 🙂
    Mais le flash est prévu dans la soirée.
    Je viens juste de finir la fin du match. Comme tout le monde je pense : des sentiments partagés entre encore une fois la dramaturgie du match et certaines grosses faiblesses de l’équipe (pass-rush, intérieur OL).

  10. Pascal Djebaili

    16 octobre 2018 at 18:16

    non non, moi je me suis levée pour le regarder cette nuit, je voulais casser la télé par moment.

  11. Moi aussi, mais pas tenu jusqu’au bout ^^
    Parce qu’à un moment, je le sentais pas du tout, alors j’ai préservé quelques heures de sommeil. Ha !

  12. Pascal Djebaili

    16 octobre 2018 at 20:25

    tu as raté le meilleur , mais 2 QT j étais au bord de la déprime .

  13. Compliqué de pas s’énerver devant un match ou notre premier drive montrait le niveau que l’équipe devrait avoir pour s’effondrer par la suite… Si c’est comme ça avec les Lions et SF, qu’est ce que ca presage après la Bye Week ? Je pense que la question est la, Rams invaincus, Brady puis les Dolphins… on va pas s’ennuyer je pense. Après Merci Crosby d’être redevenu Crosby…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.