Classements 2018 : Semaine 4

Screen_Shot_2018_09_09_at_9.43.36_PM.0.png

Les Packers aux trousses des Bears de Khalil Mack

Ouh la, ouh la, les semaines passent et nous avaons déjà assisté à 4 semaines de matchs NFL, soit déjà un quart de la saison régulière. Bilan des premières tendances au sein de la division et de la conférence des Green Bay Packers.

CLASSEMENT DIVISION NFC NORTH

NFCN

Les Chicago Bears en tête de la NFC North, qui l’eut cru ? Après leur cruelle défaite contre les Packers en semaine 1, conséquence de la résurrection du Christ Rodgers, les Bears se sont remis dans le droit chemin avec 3 victoires d’affilée. Alors, tout ceci est à mesurer car les victoires ont été obtenues face aux Seattle Seahawks repartis dans l’ombre pour une reconstruction de la franchise, aux Arizona Cardinals qui vont être en lutte pour le 1er choix de la draft 2019 et face aux Tampa Bay Buccaneers, modèle d’irrégularité dans le sillage de leur irrégulier QB Ryan Fitzpatrick. Mais comptablement, c’est un bilan de 3-1 qui leur permet d’être seul en tête. Cependant, ils sont pour le moment à 0 victoire et 1 défaite dans le bilan intra-division, ce qui est un point défavorable en cas d’égalité.

Derrière, les Packers sont 2ème de la division avec ce bilan un peu spécial de 2 victoires, 1 défaite et 1 nul, bilan qui aurait dû être majoré à 3-1 sans l’erreur d’arbitrage sur le sack de Clay Matthews face aux Minnesota Vikings.

Ces mêmes Minnesota Vikings qui sont dotés d’un maigre bilan de 1 victoire, 2 défaites et 1 nul avec une défense qu’on ne reconnait pas et qui est loin du podium NFL, statut qu’elle avait en 2017. Pour l’instant 3ème de la division, ils sont à deux pas du gouffre avec un match de la peur à venir dimanche, réédition de la finale NFC 2017 entre les Philadelphia Eagles et les Vikings, deux équipes en perte de repères défensifs en ce début de saison.

Enfin, ces bons vieux Detroit Lions sont derniers de la division avec un bilan de 1-3, leur seule victoire ayant été obtenue contre… les New England Patriots. Le bilan peut être trompeur car après une déculottée inaugurale contre les New York Jets (48 à 17 !), les Lions se sont inclinés de peu contre les San Francisco 49ers (30 à 27) et les Dallas Cowboys (26 à 24).

Les Bears étant en semaine de repos pour cette semaine 5, ils sont assurés de conserver leur rang de leader, même avec une victoire des Packers qui rencontrent les Lions dans un bon vieux derby NFC North.

CLASSEMENT CONFÉRENCE NFC

NFC

Après la 4ème journée, rien n’est évidemment très clair mais on peut avoir déjà des tendances.

La première, c’est que les Los Angeles Rams caracolent en tête de la NFC et de la division NFC West avec 4 victoires en 4 matchs, toutes aussi impressionnantes les unes que les autres. Un vrai candidat au Super Bowl.

Les Chicago Bears font de surprenants 2ème de la conférence et leaders de la NFC North, tout comme les Washington Redskins de surprenants 4ème de conférence et leaders de la NFC East.

Les New Orleans Saints sont premiers de la NFC South (3-1) et 3ème NFC, ce qui est pour déplaire aux Packers qui verraient d’un bon oeil un mauvais classement de la part des Saints compte tenu que GB a récupéré leur 1er tour de draft 2019. Les Saints affichent un bon bilan mais ont eu la chance avec eux dans des matchs serrés qui auraient pu très bien basculer en leur défaveur en raison d’une défense cataclysmique.

Pour compléter le tableau des équipes potentiellement en play-offs (les 6 premières NFC), nous avons les Carolina Panthers (5ème NFC avec un bilan de 2-1) et… les Green Bay Packers dont le bilan fait de GB la 6ème franchise NFC pour l’instant.

 

DANS LE RESTE DE LA NFL

Les Kansas City Chiefs (4-0) caracolent en tête de l’AFC (et de l’AFC West) derrière un Patrick Mahomes (QB) de gala.

Cincinnati Bengals et Baltimore Ravens se partagent le trône de l’AFC North avec toutes deux un bilan de 3-1. Même cas de figure dans l’AFC South avec les Tennessee Titans et les Jacksonville Jaguars, au même bilan de 3-1.

Et qui domine l’AFC East ? Les Miami Dolphins ! Bon, leur bilan de 3-1 est à tempérer car on a l’impression qu’ils jouent en surrégime depuis le début de saison, à l’instar des Tampa Bay Buccaneers (micro-climat floridien ?). D’ailleurs, ils ont été ramenés à la dure réalité lors de la dernière journée avec un cinglante défaite à domicile face aux New England Patriots.. 38 à 7 !

LES AFFICHES DE LA SEMAINE 5

  • Green Bay Packers (n°6 NFC) –  Detroit Lions (n°14 NFC) : Classique NFC North
  • Atlanta Falcons (n°13 NFC) – Pittsburgh Steelers (n°11 AFC) : Deux « grosses » équipes en perdition, malheur au perdant
  • Los Angeles Rams (n°1 NFC) – Seattle Seahawks (n°8 NFC) : Définitive passation de pouvoir en NFC West
  • Jacksonville Jaguars (n°6 AFC) Kansas City Chiefs (n°1 AFC) : Duel AFC entre la meilleure défense et la meilleure attaque
  • Minnesota Vikings (n°11 NFC) – Philadelphia Eagles (n°10 NFC) : match de la peur dans ce remake de la finale NFC 2017

4 Comments

  1. The_Chosen_One

    5 octobre 2018 at 13:16

    je suis pas inquiet pour le classement des Saints, leur calendrier après leur bye week est horrible, ils se feront déboités et n’iront pas en PO. Il nous faut écarter définitivement Detroit ce week end, tout en nous donnant un peu d’air et envisager un 4-1-1 à la bye week, car je ne peux pas croire qu’on ne battra pas les 49ers le week end prochain.
    mes pronos pour les PO :
    NFC : Rams, Eagles, Panthers, Packers, Bears, Redskins. La bataille pour les 2 derniers spots va être âpres avec aussi Vikings et Falcons.
    AFC : Chiefs, Ravens, Patriots, Jaguars, Bengals, Titans

  2. J’ai pas étudié les calendriers de chaque équipe mais je te rejoins sur sur l’AFC.

    Côté NFC, ça me semble beaucoup plus ouvert. Rams sont un « lock », comme les Packers :-).
    Panthers, je suis d’accord. Saints et Falcons sont sans défense (blessures pour les Falcons), ça risque d’être compliqué face aux grosses écuries.
    La NFC East risque d’être un beau bordel si les Eagles ne remettent pas de l’ordre.
    Les Bears ? J’attends de voir sur une partie de calendrier plus ardue. Et si à l’instar de la NFC South en 2017, 3 équipes de NFC North en PO cette année ?

  3. The_Chosen_One

    5 octobre 2018 at 16:33

    Pour une fois cette année je serai partisan des Bears et Vikings en PO si ça en exclue les Saints et nous donne au moins un top 20 à la prochaine draft.
    Pour l’instant ils sont miraculés car ils auraient du perdre contre Cleveland et Atlanta.

  4. Il va y avoir pas mal de matches fratricides en NFCN à partir de maintenant et GB peut bien se faciliter la vie en faisant le ménage dans sa division car les autres concurrents aux POs NFC vont se rencontrer souvent: MIN PHI et WSH NO dès cette semaine, CAR WSH puis CAR PHI et NO MIN, LAR NO ensuite sans parler du fait que GB évite quasiment tous les cadors d’AFC sauf NE cette année, contrairement à nos rivaux.
    Tout ce beau monde laissera mathématiquement des W derrière en cours de route donc GB a largement la place de passer sans avoir besoin d’un bilan monstrueux. Le L contre WSH fait sacrément tache après cette tie injuste contre MIN mais comme vous dites finir à 4-1-1 avant la bye devrait suffire à éviter de se faire peur avant de jouer les Rams et les Pats chez eux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.