Packers Brèves n°61 : Finalement, Clay Matthews sait plaquer…

5b9f0e4f2d98f.image

Cela sera t-il l’action de la saison de GB ? On espère que non…

Le comité de compétition NFL vient d’émettre un jugement bien frustrant pour les Packers et bien coûteux pour le bilan comptable. En effet, finalement, le sack de Clay Matthews à la fin du match contre les Minnesota Vikings vient d’être jugé comme « légal » et n’aurait pas dû nécessiter une pénalité pour brutalité contre le QB.

La semaine dernière, le comité de compétition NFL s’est réuni pour étudier, quand même, le nombre exponentiel de pénalités pour brutalités contre le QB depuis le début de saison.

Les échanges entre membres du comité ont abouti à un consensus assez incroyable : oui, le sack de Clay Matthews n’aurait pas dû être sanctionné. Ainsi, il est estimé désormais que pour qu’un plaquage sur un QB soit sanctionné, il doit exister 3 phases : prendre, soulever et plaquer avec le poids total (ou quasi) du corps.

C’est sur ce dernier point que le comité est dubitatif. Selon lui, Matthews n’est en fait pas tombé avec la totalité du poids de son corps. Si le jugement semble abstrait, il déclare bien que le plaquage de Matthews était correct et aurait dû être jugé en tant que tel.

WHAT ? Car si vous vous souvenez bien, le sack de Clay Matthews intervient en fin de match, et la balle lancée par Cousins (QB) en déséquilibre avait abouti… à une interception de Jaire Alexander (CB) qui scellait tout simplement le match à 1 mn 40 de la fin, score de 29-21 pour les Packers.

Alors quoi ? La NFL admet tout simplement que les Packers devraient avoir une victoire supplémentaire et les Vikings une défaite supplémentaire. Soit actuellement 3-1 pour GB (au lieu de 2-1-1) et 1-3 pour Minnesota (1-2-1 actuellement). Une différence importante qui intervient en plus entre deux équipes qui peuvent lutter pour le titre de division et dont les confrontations sont le premier élément pour départager.

Bref, une nouvelle épine dans l’histoire des Packers avec l’arbitrage et qui va sûrement faire « jurisprudence » auprès des arbitres qui devraient être un peu plus cléments ces prochaines semaines après la folie des premières semaines.

On se souvient tous du « Fail Mary » en 2012, TD validé pour les Seattle Seahawks pour une victoire 13-12 sur une passe « Ave Maria » à la dernière seconde… grâce à une réception validée pour Golden Tate (WR) qui avait tout simplement arraché le ballon des bras de M.D Jennings, le FS de l’époque, alors que celui-ci avait capté la balle en l’air et retombé dans l’en-but avant de se faire subtiliser le ballon ; Golden Tate qui avait auparavant fait un gros ménage autour de lui qui aurait dû valoir moultes interférences offensives de passe.

Eh bien, ce jugement honteux avait en fait été pris par des arbitres remplaçants, les titulaires faisant grève depuis le début de saison. Ni une ni deux, la NFL avait accédé, les jours suivants, aux requêtes des arbitres titulaires. 🙂

On espère néanmoins que ce nul contre les Vikings qui aurait pu, et dû, être une victoire ne pèsera pas lourd en fin de saison à l’heure du bilan.

5 Comments

  1. La NFL à reconnu une escroquerie !
    Ça nous fait de belles jambes ! Qu’elle rembourse tout les mecs qui ont fracassé leur écran ce soir là.
    Il me semble que six arbitres, dont les meilleurs, ont pris leur retraite a l’intersaison, ça se ressent.
    En espérant comme le dit GBPF que ce vol manifeste, ne nous soit pas préjudiciable fin décembre…

  2. The_Chosen_One

    4 octobre 2018 at 09:51

    A partir du moment où la ligue reconnaît une erreur elle DOIT par définition donner la victoire aux Packers.
    L’action ayant lieu à un moment où le match est gagné par GB vu le temps restant et les actions de QB kneel à suivre pour laisser tomber le chrono.
    Donc maintenant j’exige que notre bilan soit de 3-1 !

  3. Exactement ! 🙂
    On l’a fait partir d’où la manif’ ? 😀

  4. Que les Vikes soient déclarés perdants sur tapis vert (hoho) pour le match retour et on en parle plus :p . Quand je pense à tous les mecs qui se sont enferrés dans leur bêtise en défendant le roughing the passer… J’espère qu’on aura une compensation quelconque, pourquoi pas un R3 à la draft hum ?

  5. The_Chosen_One

    5 octobre 2018 at 14:20

    il habite où Goodell ? 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.